FAQ

Liste des questions posées

Cliquez sur la question pour voir la réponse

Publié le 26/08/2012 à 12h50 - mis à jour le 18/09/2012 à 17h29 - Vu 16088 fois

   

Question n°438

Q. J'ai une élève Reiki qui a fait les trois degrés avec moi (j'enseigne en quatre degrés) et qui se fait appeler Maître. Elle dit que puisqu'elle a reçu le symbole Maître, elle est Maître.
Je me pose la question si c'est adéquat, car je ne me suis sentie Maître qu'après avoir reçu la Maîtrise enseignante (4e degré).
Qu'en penses-tu ?

R. Il me semble que malheureusement pour elle, c'est son ego qui parle. Elle se veut Maître. Mais un symbole ne nous rend pas Maître. Même le stage de Maître enseignant en soi ne nous rend pas Maître. On devient Maître.
Cette dame pense-t-elle profondément et sincèrement qu'elle est un MAÎTRE ? Si oui, alors elle peut utiliser le titre.
Mais juste parce qu'elle a reçu le symbole, non, elle ne peut pas le faire et elle a encore un peu de travail à faire. Y compris au niveau de la confiance en elle-même.


Question n°437

Q. Pourquoi les personnes ressentent-elles une grande frilosité après la séance ? Je ne sais pas trop quoi leur répondre ?

R. C'est simplement la différence de niveaux énergétiques entre le Reiki et leur propre énergie : quand deux énergies si différentes sont présentes simultanément, il y a presque toujours des sensations de froid ou de grande fatigue. Cela passe au bout de deux à trois séances.


Question n°436

Q. Pour une séance sur une personne qui ne peut se mettre sur le ventre, soit par sa corpulence, soit suite à une maladie (par exemple au sein) :
quelle est la position à prendre pour la seconde partie de la séance (c'est-à-dire le dos) ?

‹R. Le mot du jour est : on s'adapte ! Le Reiki passera et lui fera du bien quelle que soit sa position.

  • q) la personne reste uniquement allongée sur le dos (dans ce cas, je ne fais pas la seconde partie, la position des mains sur le dos)
  • r) tout à fait et tu restes un peu plus sur le devant.
  • q)  je lui demande de s'asseoir et je poursuis la seconde partie (la position des mains sur son dos), ensuite je lui demande de rester debout et je m’occupe des jambes, du bas du dos etc., ensuite je lui demande de s'asseoir et je termine par les pieds ? Est-ce que cela ne risque pas de casser « l'ambiance énergétique » ?
  • ‹r) C'est une possibilité. Mais, oui, tu vas casser l'ambiance et surtout ton dos !

Question n°435

Q. Pourquoi la perception de l'énergie est parfois quasi nulle ? Doit-on toujours systématiquement la ressentir et si on ne la ressent pas, est-ce que l'énergie passe quand même, ou cela voudrait-il dire que la personne n'en a pas besoin ? Et si je ne ressens rien, est-ce que cela vient de moi ?

R. Tout cela est possible : la personne n'a pas besoin d'énergie à cet endroit-là. Ou, tu n'es pas suffisamment concentrée. Il est bon de se rappeler que l'énergie passe, même si nous ne la sentons pas.


Question n°434

Q. Est-ce que le fait de ne pas ressentir cette énergie vient d'une mauvaise préparation et/ou de concentration - pourtant mon intention est pure et j'y mets tout mon cœur.

R. Non. Du moment que tu es dans le lâcher prise suffisamment, tout ira bien. Tu ne donnes pas du Reiki, c'est la personne qui prend.


Question n°433

Q. Y a-t-il une relation entre le taux vibratoire d'une personne et la perception de l'énergie ?

R. Théoriquement oui. Mais, ce qui compte encore plus c'est la qualité de sa présence.
Ceci dit, encore une fois, le ressenti est secondaire, l'énergie passe malgré tout.


Question n°432

Q. Lorsque l'on reçoit les initiations du niveau I, doit-on ressentir quelque chose, j'étais tellement stressé que je n'ai rien ressenti ? 

R. Non, moi non plus, je n'ai rien ressenti au Reiki I. Heureusement que l'effet de l'initiation ne dépend pas de notre ressenti !


Question n°431

Q. Faut-il refaire l'initiation niveau I, si on ne perçoit plus cette énergie et cette chaleur ? Y a-t-il un intérêt à refaire le niveau I ?

R. C'est toujours intéressant de revenir en invité à un stage. On entend à nouveau l'enseignement, on fait des prises de conscience, on travaille en groupe, c'est très bon tout cela.
Cependant, il n'est pas nécessaire de recevoir à nouveau les initiations.


Question n°430

Q. Dans ton Manuel de Reiki I, page 26 (6ème paragraphe), tu parles des Hibiki comme étant des énergies négatives : est-ce que les sensations de picotement dans les mains, chatouillis voire parfois des petites pulsations sont considérés comme Hibiki ?

R. Oui, mais pas forcément. Les sensations nous disent que l'énergie passe. Quel genre d'énergie provoque ces sensations (le Reiki ou celle de la personne), c'est à voir avec le temps et avec l'expérience.


Question n°429

Q. Passage au niveau II : si j'ai encore du mal avec le  Byosen,  puis-je passer quand même au niveau II ?

R. Oui, tu peux. La majorité des gens ont besoin de beaucoup de temps pour maîtriser le Byosen. Du moment que tu fais de ton mieux et régulièrement, tout va bien.


Question n°428

Q. Si on ne se fait pas du Reiki tous les jours pour soi, y a-t-il un risque de ne plus ressentir cette énergie ?

R. Une pratique régulière assure un niveau de perception ​élevé. Moins de pratique, un peu moins de perception.Pas de pratique - plus du tout de perception.
Mais il faut comprendre que la perception vient du fait que l'énergie passe et que nous sommes de plus en plus dans un état de lâcher prise. Nous savons que nous ne sommes qu'un intermédiaire et nous vivons cette idée pleinement. Les sensations ne sont pas un but en soi, juste une manifestation à laquelle on ne doit pas s'attacher.


Question n°427

Q. Si je mets sur un mur de mon bureau un Antahkarana (en permanence) et que j'organise dans ce même bureau une séance de Reiki, puis-je utiliser un Antahkarana pour la personne traitée ou cela fait-il trop de "pression" ?

R. Oui, on peut mettre un autre Antahkarana sur la personne puisque pour qu’il ait un effet significatif sur une personne, il faut qu'il soit dans son aura.


Question n°426

Q. Dans le même ordre d'idées, peut-on utiliser plusieurs Antahkaranas sur une personne ?

R. Oui, sans problème si tels sont ton souhait et ton ressenti.


Question n°425

Q. J'ai un problème au coude récurrent. Je pense à utiliser l'IPE. Mais peut-on utiliser une seule main pour se la faire ?

R. Oui, parfaitement. De plus, quelles que soient les circonstances, n'oublie pas que les deux mains donnent et elles sont indépendantes.


Question n°424

Q. Existe-t-il un bijou représentant la croix cosmique et est-il intéressant de le porter ?

R.Il n'y a pas de bijou, à ma connaissance. Mais tu peux te le faire faire, c'est facile.
Et, au lieu de porter le papier avec la Croix Cosmique sur toi, tu portes un pendentif en or, le dessin tourné vers toi.


Question n°423

Q. Mon mari doit se faire greffer un rein dans les six prochains mois ; comment puis-je l'aider sachant que l'opération est inéluctable !

R. En lui donnant du Reiki aussi souvent que possible, tous les jours si possible, des séances complètes. De plus, s'il le souhaite, il peut se faire initier et peut se donner du Reiki lui-même. Cela lui apportera en plus de l'énergie, les bienfaits de la méditation.


Question n°422

Q. J'ai traité une personne ayant mal au genou ; tout de suite après, elle se remet un cataplasme froid dessus. Est-ce compatible ?

R. Aucun problème. Le Reiki est compatible avec toute technique ou thérapie. Le Reiki ne dépend pas de la chaleur dégagée par nos mains ou autre objet et la présence d'un objet froid ne diminuera pas les effets du Reiki.


Question n°421

Q. Comment arrive-t-on à bien différencier le souffle de la respiration et un trou dans l'aura ?

R. On arrête simplement de respirer pendant un instant ! Il est bien vrai que notre respiration peut nous induire parfois en erreur. Ne pas respirer pendant quelques secondes, c'est entièrement possible et cela suffira pour se rendre compte d'où vient la sensation.


Question n°420

Q. Faut-il se mettre d'un côté précis de la personne quand on fait le Byosen ?

R. Non, on se place en fonction de notre confort ou de la disposition de la pièce où l’on se trouve et également en fonction de la main que nous utilisons pour que la réalisation du Byosen soit logique et confortable.


Question n°419

Q. Cela pose-t-il un réel problème si l’on fait plusieurs jours de suite uniquement les positions du haut du corps dans l'autotraitement ?

R. Non, pas un réel problème. Mais il est recommandé de faire tout le corps régulièrement puisque l'équilibre global du corps s'obtient plus rapidement en faisant toutes les positions.


Question n°418

Q. Peut-on faire le Hanshin Koketsu Ho (à la fin) quand la personne est encore allongée ou faut-il qu'elle ait les deux pieds par terre ?

R. L'effet ancrage de cette technique dépend justement du fait que la personne soit déjà debout.
Même si dans certaines écoles on enseigne qu'on peut la faire quand la personne est encore allongée - oui, on peut la faire, il n'y a pas d'effet négatif - c'est pourtant une erreur puisqu'on obtient uniquement l'effet réveil.


Question n°417

Q. Pour les enfants, la séance complète leur semble un peu longue : est-il possible de faire une séance "allégée" ?

R. La séance est à priori allégée : leur corps est plus petit et nous aurons beaucoup moins de positions.
S'ils sont tout petits, on peut le faire pendant le sommeil : si leur corps ne veut pas ou n'a pas besoin d'énergie, il ne se passera rien.


Question n°416

Q. Lors du niveau I pour notre autotraitement, les mains étaient activées en permanence. Là, pour le niveau II, il faut les réactiver. Cela signifie qu'elles ne sont actives que si on les "met en route" ?

R. Depuis le 1er degré, l'énergie est disponible dans les mains et cela continue.
En "activant" les mains avec le 2e degré, le niveau énergétique et vibratoire des mains est au maximum TOUT DE SUITE.


Question n°415

Q. Par rapport au niveau I, je trouve que le niveau d'énergie diffusé dans le corps est beaucoup plus discret, moins de sensations dans le corps, que cela soit en autotraitement ou pour l'envoi dans le passé, je sens moins l'énergie circuler dans mes mains ou dans mon corps. Est-ce parce que le corps y est habitué ?

R. Ce n'est qu'un phénomène passager.
Étant donné que nous sommes tellement concentrés sur les symboles qui sont maintenant la grande nouveauté, la perception des sensations passe en second plan.
Dès que tu auras intégré suffisamment les symboles, il y aura une sorte de détachement qui te permettra de sentir l'énergie encore plus intensément.


Question n°414

Q. Quand je m'autotraite ou quand je donne une séance de Reiki à quelqu'un, j'ai le pouce de la main droite qui « bat la mesure ». Je pourrais presque écrire du morse avec ! Sais-tu à quoi cela est dû ?

R. Non, désolé, aucune idée.
Dans ce cas, on observe sans tirer de conclusion : cela vient de toi ? Cela concerne la personne ? Quand, quelles circonstances ? Etc.

Et si un des lecteurs a une explication, qu’il n'hésite pas à me contacter (Nita).


Question n°413

Q. Je voulais ton avis sur les personnes bipolaires et le Reiki.

Je viens de voir un forum où une personne racontait une expérience pas très sympathique qu'elle avait vécue en faisant du Reiki, expérience pas sympathique ni pour elle ni pour le client et elle expliquait qu'il fallait faire très attention avec ce genre de personnes, car elles pouvaient déclencher de très fortes réactions. Elle disait aussi que le Reiki n'était pas compatible avec des pathologies psy.
J'avoue que l'article m'a fait un peu peur. Peux-tu me donner ton avis là-dessus ?

R. Je n'ai jamais entendu parler d'un incident dans ce sens.

Une personne bipolaire doit prendre ses médicaments régulièrement. Si elle ne les prend pas, on ne l'accepte pas pour les séances de Reiki.
D'ailleurs, c'est la même chose pour toute autre maladie : les gens doivent continuer à prendre leurs médicaments.
Donc, si une personne prend les médicaments, elle peut venir aux séances, quelle que soit sa "maladie mentale".
Cependant, si c'est une personne qui se manifeste violemment, on ne va pas l'accepter, non pas parce que le Reiki n'est pas bon pour elle, mais simplement parce que nous ne sommes pas qualifiés à agir correctement devant une personne en crise violente.
J'ai eu des personnes bipolaires en stage, pendant deux jours, et tout s'est très bien passé.
En séance, à tout moment tu peux interrompre et l'inviter à partir tout de suite, si nécessaire.
Mais si elle te demande des séances de Reiki, c'est qu'elle se rend compte que probablement le Reiki va l'aider et elle aura un comportement harmonieux.
C'est ce que je pense.


Question n°412

Q. Voilà bientôt un an que j'ai réalisé le niveau I de Reiki avec toi, j'ai ensuite fait le niveau II. J'envisage de faire le niveau III dans quelques mois...
Bilan de cette année de Reiki : j'ai arrêté un traitement médicamenteux lourd au bout d'un an de pratique régulière du Reiki !
J'ai vraiment envie de poursuivre dans la voie du Reiki, curieusement je n'ai toujours pas l'envie de pratiquer le Reiki sur d'autres gens, je ne suis pas faite pour cela.
Néanmoins, le Reiki est totalement intégré dans ma vie et celles de mes proches, je me considère un peu comme une praticienne Reiki du quotidien. J'aimerais vraiment dans les deux années qui viennent me former à la Maîtrise, pour moi d'abord et puis aussi pour transmettre aux autres ce que j'ai appris. Mon idée est-elle saugrenue ou peut-on être "maître Reiki" et uniquement former les autres (sans être installé en tant que praticien avec une clientèle) ?

R. C'est une bonne question !

Oui, tu peux être Maître Reiki sans avoir eu de l'expérience en donnant des séances de Reiki.
Mais, qu'enseigneras-tu ?
Seulement ce que tu as comme expérience te concernant (autotraitement), plus ce que tu auras appris dans les livres.
Même si ton expérience propre est concluante et riche, il te faudra un peu plus que cela pour avoir du succès en tant qu'enseignant Reiki.
Donc, oui, pense à la Maîtrise, projette-toi. Pas de problème.
Et en même temps, ouvre-toi à cette possibilité de donner des séances à d'autres personnes. Fais l'expérience et tu verras que c'est très gratifiant et très bon pour les gens et pour soi également.
Et du coup, tu pourras enseigner /parler de tes propres expériences, non seulement de ce que tu auras lu. Cet aspect est important, d'autant plus que les gens voient facilement si ton discours est théorique ou s'il vient de ton expérience.


Question n°411

Q. J'ai assisté au séminaire de "La Reconnexion". Éric Pearl s'en prend frontalement au Reiki de manière très doucereuse.

Il dit que son système englobe toutes les autres pratiques énergétiques sous sa coupole au titre que son champ vibratoire est supérieur à tous les autres pris ensemble.
Pour moi, il est clair que "La Reconnexion" s'appuie sur le Reiki pour mieux imposer sa marque déposée légalement. A travers un discours très antinomique et paradoxal, Pearl endort peu à peu l'audience, sans jamais blâmer personne (même s'il n'est pas rare de le voir s'énerver et jurer, voire invectiver ceux ou celles qui gèrent les téléprompteurs et la technique. Ceci est un détail…).
En s'appuyant sur le Reiki, Pearl protège son business lucratif en indiquant clairement qu'il a plus de valeur et d'éthique que cette discipline ancestrale...
Vous êtes une personne respectée et connue. Il est selon moi de votre devoir de vous impliquer sur ce sujet, dans la Paix et l'Amour selon les préceptes du Reiki.
Il ne s'agit que de mon point de vue, je respecte les choix de chacun en matière d'évolution personnelle. Mais je m'interroge sur ces nouvelles pratiques étranges.

R. Merci pour votre question. Votre façon d'exprimer votre opinion est plutôt forte.

Je suis au courant de tout cela et j'ai décidé de ne rien faire.
Pourquoi ?
Simplement parce que chacun d'entre nous crée sa propre vie, son futur, sa propre réalité. Eric Pearl crée le sien. Attendons un peu et nous verrons.
Je suis dans ce domaine depuis bien plus de vingt ans. J'ai vu apparaître des systèmes, des écoles, des techniques plus ou moins miraculeuses...
Une petite partie d'entre elles existent toujours, puisqu'elles sont valables et respectueuses. Et la majorité a disparu tout naturellement.
Le Reiki pendant tout ce temps ?
Il n'a cessé de se répandre tout en augmentant.
Il y a 20 ans, il n'y avait que quelques Maîtres en France. Aujourd'hui il y en a au moins 150 fois plus et ça continue de plus belle, sans aucun système de licence et sans nécessité de dépendre d'un siège central ou d'un personnage quelconque.
Cela ne ressemble pas à un système qui est passé de mode, n'est-ce pas ?
Je pense que ça ne vaut vraiment pas la peine de perdre son temps et son énergie dans des "combats" de ce genre ?
Tout système sain, ancré dans le maintenant, respectueux, qui se développe par ses propres moyens sans essayer de descendre les autres, éthique et efficace, restera et se développera même quand la publicité diminuera.


Question n°410

Q. Je suis un peu inquiète, car je ne vais pas mieux.
J'ai toujours mes chutes de tension, des vertiges (bon, un peu moins forts que la semaine dernière quand même), la sensation d'être comme "défoncée", une grosse fatigue, des crises d'angoisse, et avec cette chaleur de juillet, comme je ne dors pas, je fatigue beaucoup.
Est-ce normal quand même au bout de dix jours d'autotraitement ?

R. Je comprends que ce soit frustrant pour toi et qu’il soit difficile d'avoir de la patience.
Cependant, rappelle-toi que probablement tu as eu besoin de plusieurs années pour en arriver là et que, même si le Reiki est formidable, il faut un peu de temps pour tout rééquilibrer.
De plus, tu as peut-être encore des comportements qui ne te font pas du bien (sans t'en rendre compte, bien sûr) et cela complique la situation encore plus.
Donc, patience et fais ton autotraitement tous les jours, TOUS les jours. Cela ne fait que dix jours depuis ton initiation au Reiki I ! C'est beaucoup et c’est peu !
Si tu as la possibilité de recevoir en plus des séances de la part de quelqu'un d'autre, c'est encore mieux.


Question n°409

Q. Je suis Maître Reiki et je reçois quotidiennement des personnes.
Je suis actuellement enceinte de quatre mois et mon instructeur Reiki m'a rassurée en m'indiquant que cela ne représentait aucun danger pour le bébé. En effet puisque je me protège, je le protège aussi.
Pourtant je fais des malaises.... c'est très certainement dû à ma grossesse mais j'aimerais être rassurée et connaître votre avis. Enceinte, puis-je poursuivre la pratique du Reiki ?

R. Oui, vous pouvez continuer le Reiki tout en étant enceinte.
Cela ne pose pas de problème, non pas parce que vous vous protégez (je vous invite à lire sur mon site l'article "La protection par le Reiki"), mais parce que l'énergie Reiki est simplement bénéfique.

Les malaises viennent certainement de votre état en général et non pas du Reiki.
Bonne continuation et je vous souhaite une belle grossesse.


Question n°408

Q. Je viens de commencer le Reiki dans le passé et je compte mettre mon premier papier dans ma grille à partir de dimanche prochain pour le laisser deux semaines comme tu le conseilles. Par contre, étant donné qu'il me faudra beaucoup de semaines pour arriver à aujourd'hui, si par hasard ma grille est désactivée dans un mois ou plus, est-ce que je devrai tout recommencer au début ou bien est-ce que les périodes de ma vie qui ont été traitées le sont définitivement et dans ce cas j’aurai juste à reprendre au moment où j'en étais ?

R. Tu fais d'abord une semaine avec le papier dans la main et tu le mets ensuite deux semaines dans la grille.

Si tu arrêtes la grille pour une, deux ou trois semaines, tu peux reprendre non pas au moment même où tu t'es arrêtée, mais une ou deux périodes avant.
Si tu arrêtes ta grille pendant six mois ou plus, alors il serait bon de tout reprendre, surtout si tu n'as pas beaucoup avancé.


Question n°407

Q. Que pensez-vous du "Reiki X" et de son initiation à distance accessible dès le niveau 1 de Reiki Usui. Les initiateurs prétendent augmenter de 400% la puissance du Reiki.

R. A priori et théoriquement, je n'ai pas d'opinion par rapport au "Reiki X" (je ne cite pas le nom complet ici intentionnellement).

Cependant, le fait qu'ils fassent des initiations à distance ne leur fait pas honneur. Ces initiations ne sont pas valables, ils vendent du vent.
De plus, affirmer que cela augmente de 400%... c'est tout ?! Pourquoi pas plus ?!

Pour moi, c'est une affirmation simplement commerciale et pas très honnête. Comme s'il y avait des instruments capables de mesurer cela.
Et mesurer avec le pendule... le mien aussi me dira tout ce que je veux !

Le fait est que c'est la pratique du Reiki qui nous rend meilleurs, à tout point de vue et non pas un nouveau système de dernière minute.

Bien sûr, je ne suis pas contre un nouveau système Reiki, du moment qu'il fonctionne vraiment, que ceux qui le pratiquent sont respectueux et ne viennent pas avec des affirmations douteuses.
A part cela, à mon avis, un système Reiki ne peut pas être plus fort qu'un autre. Mais il peut agir différemment, en complétant ou en ciblant les aspects de nous-mêmes qui ont besoin d'être harmonisés, d'une façon inédite. Si c'est le cas, il faut parler de cela et non pas dire "nous sommes plus forts que le Reiki Usui" !


Question n°406

Q. Traitement rapide : (Manuel de Reiki I, p.43). Les positions des mains sur l'ensemble du corps ne sont pas très précises, sauf les deux premières. Ces positions correspondent-elles aux chakras ou pas ?

R. Les positions des mains ne tiennent pas compte des chakras. On les place comme ça vient, en fonction du corps, simplement.


Question n°405

Q. Autotraitement : il y a deux positions de la gorge, la n° 3 et la n°6. Quelle est la différence ? La n° 6 (et tu le dis dans ton Manuel) correspond à la thyroïde (et également au 5è chakra), mais à quoi correspond la n° 3 et pourquoi la recommandes-tu ?

R. C'est la partie inférieure de la bouche et de la langue ainsi que la partie ​centrale de la gorge, les amygdales, etc.


Question n°404

Q. Reiki d'intégration : les deux mains sont posées sur le sommet du crâne du receveur (la couronne). Doivent-elles impérativement être à cet endroit précis et ne pas en glisser et doivent-elles se toucher pendant l'envoi ou peuvent-elles avoir quelques centimètres d'écart ?

R. La personne qui a découvert cette position enseigne ainsi : les mains sur le sommet de la tête et elles se touchent.

Je n'ai jamais expérimenté autrement, mais il est parfaitement clair de toute façon que, dans la mesure du possible, les deux mains doivent toujours se toucher.


Question n°403

Q. Dans ton manuel de Maîtrise, on apprend les initiations telles que conçues par Mme Ishikuro ?

R. Non, ce n'est pas selon Mme Ishikuro, c'est une version ultérieure, de plus ou moins dix ans.


Question n°402

Q. Comme je n'avais pas de renseignements sur Mme Ishikuro, j'ai fait quelques recherches sur le Net et ai appris qu'elle a été une élève de Mme Takata. Ma question est donc : comment se pratiquaient les initiations du temps de Mme Takata ? Comme le Reiju du Dr Usui ?

R. Non, Mme Takata avait appris avec M. Hayashi qui, lui même, avait changé le système. Et il paraît que Mme Takata aussi a changé le système à son tour.


Question n°401

Q. Je suppose que bon nombre de Maîtres occidentaux ont été initiés par Mme Takata et qu'ensuite bon nombre de leurs élèves devenus Maîtres ont eux aussi initié de la même manière leurs propres élèves.

R. Mme Takata a initié vingt deux personnes à la Maîtrise. Eux, ils en ont initié beaucoup plus.


Question n°400

Q. Y a-t-il encore beaucoup de Maîtres (de la lignée directe de Mme Takata) qui initient encore de la même manière qu'elle ?

R. Je doute réellement. Sa petite fille est censée initier comme Mme Takata, et peut-être le fait-elle. Mais beaucoup d'élèves de Phillys Furumoto ne font pas tel que Mme Takata faisait.


Question n°399

Q. Comment s'est effectué le glissement entre "l'initiation selon Mme Takata" et "l'initiation selon Mme Ishikuro" ?

R. Je pense que dans la majorité des cas - mais pas dans tous - cela s'est fait sciemment et d'une façon "guidée" : méditation, intuition, réflexion. Dans d'autres cas, les modifications sont survenues parce que les nouveaux Maîtres n'avaient pas de Manuel de Maîtrise. Et l’on sait bien que même si on est très consciencieux et que l’on met tout sur papier tout de suite après le stage, les erreurs et les oublis sont parfaitement courants.


Question n°398

Q. Mme Takata était-elle toujours vivante et en exercice lorsqu’a été adoptée la manière de procéder de Mme Ishikuro. A-t-elle donné son aval ?

R. Je doute fort. Mme Takata n'a certainement pas donné son aval et sa petite fille non plus. Ce que l’on voit aujourd'hui, par contre, c'est qu’une partie importante des élèves de Mme Phillys Furumoto utilisent des protocoles différents.


Question n°397

Q. Je ne porte bien sûr aucun jugement sur telle ou telle manière de procéder. Je m'interroge seulement sur la manière et sur quels critères s'est effectué le choix d'une technique d'initiation par rapport à une autre. Personnellement, je ne saurais pas quoi répondre si j'étais interrogée dans l'immédiat par un élève potentiel.

R. Certains Maîtres ont changé eux-mêmes le protocole. Quand le nouveau protocole était juste, en harmonie avec l'Univers, cela a fonctionné et perduré.

Quand le protocole n’était qu'un produit du mental du Maître, le protocole a simplement disparu. Si le Maître a compris et a adopté un protocole qui fonctionne, alors tout s'est bien passé. Si le Maître s'est acharné avec son protocole, alors il n'a plus eu d'élèves. Simplement.

Ainsi, les élèves ne vont jamais souffrir à cause des "recherches" du Maître, mais le Maître ne pourra pas faire des initiations inadéquates indéfiniment.


Question n°396

Q. Situation : l’accès au grand public des manuels de Reiki de Nita Mocanu soulève des problèmes. En région Auvergne deux enseignants de Reiki, dont un membre de la FFRU, ne respectent pas la charte d'éthique qui est très claire sur le dispositif de remise des manuels, de transmission des lignées et des initiations. Les enseignements reposent sur les manuels de Nita achetés par internet (Amazon). Deux comportements ont été observés :

Le premier cas : l'enseignant demande aux élèves qu’ils se procurent les manuels par internet, lui se contentant de procéder aux initiations, d’expliquer sommairement les informations essentielles et de leur rappeler que tout est écrit dans le manuel.

Notre commentaire : c’est un devoir pour l’enseignant de remettre en mains propres le manuel de Reiki à son élève et  bien sûr sa lignée Usui.

Le deuxième cas (à nos yeux, plus grave) : le soi-disant enseignant lit mot à mot le manuel de Nita Mocanu, interrompu que par la sonnerie du téléphone, idem pendant les initiations, idem  pour la maîtrise enseignante et, de plus, ne donne aucun protocole d’initiation.

Notre commentaire : l’accès grand public à des manuels de formation Reiki permet aujourd’hui à certains escrocs de profiter  plus facilement de la crédulité des gens.

R. Malheureusement, il y a toujours eu et il y a encore des gens malhonnêtes.

Ce dont vous parlez représente l'aspect négatif de la publication des Manuels.

Cependant, je préfère regarder plutôt dans l'autre direction : j'ai reçu des centaines et des centaines de mails et de lettres de remerciement, dont une très grande partie de la part des Maîtres formés ailleurs qui disent avoir appris plus dans mes Manuels que dans leur propre formation. Donc, la mission de partage de ces Manuels est accomplie !

Si chacun d'entre nous fait son travail de son mieux et en plus communique correctement ; si les Fédérations font leur travail de vigilance (pour cela, il leur faut des noms, non seulement la région) ; si nous continuons à entretenir cette "vague de sérieux" qui s'installe dans le Reiki ; ... alors tout ira parfaitement bien, probablement à court terme.


Question n°395

Q. J’ai remarqué depuis quelque temps, que le cristal central de ma grille contenait des sortes de volutes grises à l’intérieur. Et suite à une question à ce sujet dans la dernière revue, je pense que je dois le changer.Pour ce faire, je me propose de :

-  Nettoyer mon nouveau cristal avec solution saline…

-  Le prendre dans le creux de ma main, le charger pendant dix minutes avec l’intention : je charge ce cristal avec du Reiki pour qu’il fasse partie de ma grille de cristaux (après le protocole des symboles bien sûr).

-  Retirer l’ancien cristal et le remplacer par le nouveau

-  Réactiver ma grille de cristaux comme je le fais tous les jours

-  Me débarrasser de l’ancien cristal (poubelle ou de préférence dans la terre ?)

Cette procédure est-elle correcte ?

R. Tout d'abord, il est tout à fait normal que les cristaux aient des "volutes" ou des voiles ou d'autres inclusions à l'intérieur.
Ce dont j'ai parlé dans la revue, ce sont de nouvelles inclusions qui n'ont pas l’air naturel. Par exemple, une inclusion (à l’intérieur du cristal) de couleur rouge, qui n'était pas là au moment de l’achat du cristal.

Si tu veux quand même changer ce cristal (et en cas de doute, cela est préférable), il faudra refaire toute ta grille :

- tu prépares ton nouveau cristal comme tu le dis et ensuite il faudra décoller tous les cristaux de la grille, les passer sous le robinet trois à quatre minutes et les recharger comme s'il s’agissait d'une nouvelle grille.
Si tu fais cela le même jour, il suffit de reprendre tous les papiers et les remettre dans la grille. Si tu défais ta grille et la refais plus tard (plus de 24 heures), il faudra reprendre papier par papier également.


Question n°394

Q. J'ai été initié au Reiki Usui 1er et 2ème niveaux. Je n'ai pas pratiqué pendant six ans et aujourd'hui je retrouve l'envie de travailler avec cette belle énergie. 

Comment dois-je m'y prendre ? 

Autotraitement pendant 21 jours et révision des symboles ? 

R. Un des aspects merveilleux du Reiki est que nous ne perdons jamais la capacité de canaliser l'énergie Reiki.
Il suffira maintenant de reprendre les autotraitements et peu à peu, non seulement l'énergie passera librement, mais aussi les sensations dans les mains reviendront.

A un moment donné, vous saurez que vous êtes prête pour donner des séances de Reiki à d'autres personnes également.

Du point de vue théorique, il est peut-être temps de faire une révision également.
Si vous pouvez aller revoir votre enseignant et assister à un de ses stages de Reiki I et ensuite de Reiki II, tant mieux.


Question n°393

Q. Je voulais d'une part vous remercier pour les manuels 1, 2 et 3ème degrés, ils sont super bien faits, intéressants, j'ai pris beaucoup de plaisir à les lire. Celui pour le 4ème degré est-il en projet ?

R. Oui, le Manuel de Maître enseignant est en cours de préparation, mais il ne sera pas disponible en librairie ni en vente libre chez nous. CE Manuel ne sera disponible que pour les personnes ayant passé la Maîtrise avec moi ou avec mes élèves Maîtres. L'explication est très simple : nous ne pouvons pas utiliser un protocole d'initiation, si nous ne l'avons pas reçu en direct. Et vendre le Manuel de Maîtrise pour satisfaire la curiosité de certaines personnes, ce n'est pas mon idée de transmission d'un enseignement sacré.


Question n°392

Q. En pratiquant des IPE je me suis dit qu'à la fin ça laissait un grand vide, d'où l'intérêt du CKR et du traitement après. De plus, après la séance de ce matin, j'ai eu envie de recoudre l'endroit où l'IPE a eu lieu et après de lisser l'aura pour bien égaliser l'endroit. Qu’en pensez-vous ?

R. Je ne pense pas qu’il soit nécessaire de recoudre l'aura. Nous travaillons d'abord et avant tout au niveau du psychique, non pas de l'aura.

Mais, bien sûr, vous pouvez le faire si vous en avez envie. Je fais la différence entre les gestes qu'on ne peut absolument pas faire et les gestes qu'on peut faire même s'ils ne sont pas vraiment nécessaires.

Par contre, le lissage de l'aura est un bon geste à faire à la fin de la séance, quelle que soit le protocole réalisé.


Question n°391

Q. J'ai obtenu les trois premiers niveaux de Reiki  Usui. En continuité, j'aimerais passer le niveau 4 du Maître. J'ai contacté la personne qui m'a enseigné. Le prix proposé est trois fois plus cher que le stage niveau 3. Etant surprise du tarif qui m'est proposé, j’aimerais que vous puissiez me donner une fourchette de prix cohérente à vos yeux ?

R. La seule fourchette cohérente est celle que chaque enseignant a décidée comme correcte et juste de son point de vue.

Il est parfaitement habituel que le niveau Maître enseignant soit plus élevé que les autres. C'est mon cas également.

Mais la question la plus importante n'est pas combien cela coûte, mais qu'est-ce que cela m'apporte ?

Il y a des Maîtrises qui sont très accessibles au niveau tarif et très décevantes du point de vue enseignement et contenu. Et aussi, il y a des Maîtrises très chères qui sont tout aussi décevantes.

Le contraire existe aussi, bien entendu.

Donc, ce dont on a besoin tout d'abord, à mon sens, est de savoir ce que cette Maîtrise apporte du point de vue initiations, connaissances théoriques, capacités énergétiques, indépendance, symboles, techniques, suivi (de quelle façon et pendant combien de temps), soutien, professionnalisme, ouvertures, etc.

De savoir également ce qui est compris dans le prix : matériel didactique (Manuels, CDs, etc.) à acheter à part ou pas, pension complète, et un très long etc.

Si la réponse à toutes ces questions est satisfaisante, alors on regarde également le montant.

Bonne chance sur votre chemin de Maîtrise !


Question n°390

Q. J'ai un problème.....

Cela fait maintenant 11 ans que je pratique le Reiki et que je donne plus ou moins régulièrement des séances.

Je viens de me rendre compte (c'est déjà ça !) que j'ai une image du Reiki peut-être erronée. Cette technique est pour moi une méthode de développement personnel vraiment super. J'en ai le témoignage régulièrement.

Lors des formations je rencontre des gens qui décident de prendre les "choses en main" et j'adore ça. Mon souci est avec les gens qui viennent recevoir des séances. Ils attendent que je fasse pour eux. Et même si je leur dis que c'est eux qui vont faire le travail...

En fait, je me demande de quelle manière le Reiki va les aider. Les soulager ? Oui, un moment, mais s'ils ne font pas la démarche de continuer ? Pour moi la guérison vient après une prise de conscience.

Tu l'as compris, c'est un peu confus.

Je me sens très bien en faisant des formations, mais je ne me sens pas complet en tant qu'enseignant si je ne fais pas de séances. Pour moi c'est un tout. Qu'en penses-tu?

J'aimerais pouvoir accueillir tout type de personne. Peux-tu m'en dire un peu plus par rapport à ton expérience ?

R. Le Reiki est... qui peut le dire !? En tout cas pas moi.
Mais, ce que j'ai compris est qu'un élément essentiel est le lâcher-prise et le non-jugement.

Les gens qui viennent te voir, tu les juges. Mais ils ne savent pas qu'ils peuvent se guérir tous seuls. Ils ont besoin d'une béquille. Ils ont besoin de toi.

Ensuite, certains vont se rendre compte. Et d'autres pas.

Tout comme nous qui comprenons certaines choses et ne comprenons pas d'autres choses.

En tant que Maître Reiki/praticien de Reiki, nous sommes un serviteur.

Quand nous avons intégré cela, tout va bien. Tout le monde est le bienvenu et tout le monde partira avec quelque chose : exactement ce dont ils ont besoin à ce moment-là et, surtout, ce qu'ils peuvent intégrer à ce moment-là.

(Eh oui, à chaque fois que nous exprimons une opinion, elle vient de notre expérience ou de nos croyances.)


Question n°389

Q. Je pratique le Reiki et cela fait plusieurs fois qu'on me dit que le Reiki est dépassé et qu'il y a d'autres  "systèmes " où l'on n'a même plus besoin des mains pour faire passer l'énergie  universelle. Que faut-il savoir à ce sujet ?

R. Les gens qui disent cela ce sont les gens qui proposent eux-mêmes des formations de ce genre.

C'est leur choix et c'est respectable.
Ce qui est moins respectable est leur essai de récupérer les praticiens de Reiki en disant que ce n'est plus valable.

Mais vous, en tant que praticien de Reiki, qu'en pensez-vous ?

Voici quelques questions :

Votre pratique vous satisfait-elle toujours ?
Vous apporte-t-elle toujours quelque chose ?
Avez-vous exploré toutes les possibilités du Reiki ?

Pour moi, le Reiki est aujourd'hui encore plus d'actualité. Sans aucun effort de plus de la part des enseignants, il y a de plus en plus de gens qui vont se faire initier au Reiki. Curieux phénomène : un engouement grandissant pour une technique qui n'est plus valable ?!


Question n°388

Après avoir suivi le 2ème niveau de Reiki en septembre dernier sous ta direction, j'ai commencé à faire le nettoyage du passé avec des cristaux de roches.

Le travail est très chargé émotionnellement, et j'ai l'impression que les cristaux se modifient : au départ, ils étaient quasiment transparents, mais avec le temps, ils semblent avoir de plus en plus de voiles blancs, poussières blanches en eux. Je les nettoie pourtant régulièrement à l'eau.
 - Aurais-tu déjà vu ou entendu parler d'un phénomène similaire ?
 - dans ce cas, est-ce dangereux pour les cristaux et peut-on les nettoyer autrement afin qu'ils se régénèrent ?

Oui, il est tout à fait normal et habituel que les cristaux changent d'aspect quand ils travaillent. Une fois lavés sous le robinet, ils reprendront rapidement leur aspect initial.

D'autre part, les cristaux évoluent : ils peuvent changer d'aspect par eux-mêmes et pour eux-mêmes. Des phénomènes que je ne sais pas interpréter. Cependant, la tendance est plus qu'ils deviennent plus clairs et non pas plus opaques.

Un autre cas très rare : les cristaux ont une nouvelle inclusion "solide" et permanente à l'intérieur, peut-être même d'une autre couleur. Dans ce cas, il est temps de les remercier et de les enterrer. Ils ont choisi de prendre l'énergie non-bénéfique qu'il y avait dans la situation et leur mission est accomplie.


Question n°387

Quand on veut envoyer du Reiki à des personnes décédées, faut-il envoyer à une personne à la fois (je parle des ascendants) ou peut-on envoyer par exemple au couple de grands-parents ou bien à tous les ascendants du côté maternel ?

La question est pourquoi on envoie :

- c'est pour eux : alors il faut envoyer un par un
- c'est pour vous : alors, vous pouvez envoyer à toute la lignée ascendante. Cependant, je préfère le faire à la lignée ascendante féminine d'une part et à la lignée ascendante masculine d'autre part.


Question n°386

Lorsque l'on fait du Reiki avec le cristal et le papier à distance et que l'on doit s'absenter quelques jours, peut-on emporter le cristal et dans quoi faut-il le mettre ?

Evidemment. On l'emporte avec soi et on peut le mettre dans une petite pochette en tissu.
Cela passe le contrôle de sécurité dans les aéroports sans problème et sans en être affecté.


Question n°385

Peut-on, en autotraitement ou pendant une séance de Reiki, ne pas faire appel aux symboles et ne pas faire appel à l'énergie en gassho et quand même spontanément réussir une bonne séance simplement en se concentrant sur l'énergie Reiki ?

Oui, bien sûr, on peut faire cela. Mais, c'est selon les circonstances.

Adopter une pratique de ce genre systématiquement, ce serait un peu dommage : on a la possibilité de prendre l'avion et on préfère sortir en vélo... C'est un choix, bien sûr !


Question n°384

J'aimerais avoir quelques éclaircissements au sujet de la main dominante. C'est un concept qui revient régulièrement en Reiki.
Est-ce que la main dominante est systématiquement la droite pour un droitier et la gauche pour un gaucher ? Est-il possible qu'un droitier ait la main gauche plus sensible que la droite ? Dans ce cas, doit-on considérer la main la plus sensible comme étant la main dominante ou pas ?

La sensibilité de la main n'a rien à voir avec la main dominante ou non-dominante.
Il y a des gens qui sentent plus dans une main, d'autres dans l'autre.
Il y a des exercices décrits dans mon Manuel de Reiki I par rapport à cela pour développer la perception dans les deux mains.
Donc oui, à priori la main dominante est systématiquement la droite pour un droitier et la gauche pour un gaucher.
Il y a des exceptions : les ambidextres. Ils vont choisir une main "principale" et cela fonctionnera tout aussi bien.


Question n°383

Je suis Maître Reiki et à chaque fois que je pratique sur des personnes, en particulier au niveau de la tête, je visualise toutes leurs émotions, accidents, décès, enfin tout ce qu'il y a de négatif chez eux.

A quoi, à votre avis, cela est-il dû ?

L'une des deux choses :

- vous avez des capacités psychiques que vous gérez mal. Dans ce cas, il serait bon de travailler à ce sujet sérieusement.
- ou, vous vous impliquez trop avec la vie de la (les) personne(s).
Si cela vous arrive systématiquement avec TOUT le monde, alors c'est plutôt la première version.
Si cela n'arrive que de temps en temps, c'est probablement la seconde version.


Question n°382

Lorsque je me sers de mon cristal de roche pour les envois à distance, la pierre devient humide, voire vraiment mouillée. Même si je n'y touche pas. J'ai bien regardé s'il ne pouvait y avoir un phénomène de condensation, mais visiblement non.

Auriez-vous une explication à offrir concernant cet étrange phénomène ?

Quand le cristal "travaille", il peut changer d'aspect (plus foncé, plus clair, etc.) et aussi de degré d'humidité. Apparemment, tout cela n'a pas de relation directe avec l'environnement, mais avec le travail que le cristal fait.

Pour l'instant, à ma connaissance, on n'a pas décodé ces manifestations. On accepte cela comme un fait et on se réjouit que le cristal travaille et nous aide à aider.


Question n°381

Formation Reiki pour handicapé : jeune maître enseignant, une de mes élèves est handicapée et je souhaiterais pouvoir partager cette expérience.
Cette personne est handicapée d'un bras dont elle ne peut plus se servir. Certaines positions où les deux mains sont nécessaires (exemple : les yeux) sont donc doublées par la main droite.
Le passage de l'énergie s'effectue bien, le receveur atteste cet état. Mais une position comme le bâton sur le dos ne peut pas être effectuée.
Je lui ai donc donné comme conseils :
- de faire selon son intuition
- de prévenir le receveur que le traitement habituel sera plus long
- de laisser passer l'énergie dans la seule main disponible
- plus tard après son initiation au 2ème degré elle complétera systématiquement le traitement par une action à distance.

Tout cela est très bien, mais tu as oublié un moyen particulièrement efficace et accessible : la visualisation.
En effet, une personne dans cette situation peut visualiser le membre/la main manquant(e) qui accompagne le membre existant et l'effet sera impeccable, comme si elle utilisait deux mains physiques.


Question n°380

Bien que chaque Maître enseignant ait son propre protocole d'initiation, je suis surpris de voir que ce protocole est identique pour les 1er, 2ème et 3ème degrés, alors qu'il me semble avoir lu que l'on pouvait faire plusieurs fois une initiation pour la renforcer. Lorsque j'interroge mon Maître enseignant il me dit, et il a raison, qu'il ne peut transmettre que ce qu'il a reçu.
(Note : je n'ai pas reçu d'initiation au symbole du cœur.)

Oui, selon les écoles, il y a des protocoles d'initiation différents. Mais les Maîtres n'ont pas chacun son propre protocole. Heureusement !

Le protocole est identique pour les trois degrés dans votre école, pas obligatoirement ailleurs. Cela a l'air de venir de l'école de Diane Stein, dont le livre est tellement discutable.

Une ré-initiation se fait, non pas pour renforcer l'initiation antérieure (cela n'aurait vraiment pas de sens de garantir une initiation si elle a besoin d'être renforcée par la suite !), mais pour élever temporairement le niveau vibratoire de la personne.

A l'occasion, vous pourrez recevoir l'initiation du cœur pour une utilisation personnelle. Si vous voulez la donner à votre tour, il faudra repasser la Maîtrise dans une école qui enseigne cette initiation - et avec cela il y aura tous les protocoles à changer !


Question n°379

Tes manuels sont très bien faits et permettent de réactualiser les notions du stage !
J'ai pris le temps de lire la rubrique sur le site des questions, c'est très enrichissant et j'y ai trouvé certaines réponses. Mais pas celle-ci : dans l'optique de nettoyer une pièce dont les murs ne sont pas "linéaires" c'est-à-dire qu'il y a des renfoncements, une poutre au plafond ou le toit est mansardé, doit-on faire les symboles en considérant qu'on est dans un espace "façon cube" dont les  côtés sont lisses ou faut-il refaire les symboles à chaque "cassure" du mur ? Comme "cassure" j'entends aussi par là une porte ou une fenêtre.

L'énergie s'adapte à la surface concernée et il n'y a aucun problème de faire un seul symbole sur toute la surface, même s'il y a des cassures.

Cependant, si tu sens que ce n'est pas assez bien (ce sont souvent les "perfectionnistes" qui réagissent ainsi) alors tu peux faire les symboles dans chaque pli du mur et tout ira tout parfaitement bien.
Ce n'est pas nécessaire, mais tu seras satisfait !


Question n°378

J'ai acheté votre manuel Reiki Usui I en complément d'un stage d'initiation que j'ai fait en décembre dernier. Et je constate que vous ne parlez pas de rituel pour appeler l'énergie et la canaliser. Vous entamez directement la séance. Or, au cours de ma formation, nous avons appris à appeler mentalement l'énergie. Comment expliquer cette divergence ?

De mon point de vue, l'appel n'est pas nécessaire. Le Reiki passe automatiquement grâce à l'intention qui accompagne le geste. Rappelez-vous ce que Mme Takata disait : on place les mains, c'est le Reiki on ; on retire les mains : c'est le Reiki off.


Question n°377

Une séance complète se compose-t-elle nécessairement de 3 ou 4 séances ? Pensez-vous qu'une seule séance d'1h20 ne suffise pas ?

Une séance c'est bien si la personne n'est pas dans un état grave.
Mais, plus son état est grave, plus la personne aura besoin de beaucoup de séances. Ce n'est pas parce que le Reiki n'est pas assez puissant, mais parce qu'elle prend énormément d'énergie et elle l'utilise souvent d'une façon non-positive.


Question n°376

Au cours de ma formation, le maître Reiki a procédé à 4 rituels d'harmonisation. En effet, j'ai remarqué un symbole sous la chaise sur laquelle j'étais assise et j'ai senti que le Maître faisait des mouvements au dessus de ma tête, sans pour autant comprendre vraiment de quoi il s'agissait et en quoi cela était nécessaire. Je ne remets rien en question, j'ai participé à la formation avec confiance. Mais je ne trouve aucune information claire et précise sur ces rituels et suis perturbée quelque peu par le mystère qui semble les entourer. Pouvez-vous m'éclairer et me rassurer sur ce point ?

Chaque chose en son temps : il serait totalement anormal de parler en détails des protocoles d'initiation lors du 1er degré.
On vous a expliqué que c'est grâce à ces 4 initiations que vous pouvez pratiquer le Reiki et non pas une technique quelconque de magnétisme.
Tout vous sera expliqué - et en détails - lors de votre stage de Maître Reiki. Il ne s'agit pas de mystère, mais de respect pour des protocoles sacrés.


Question n°375

Est-ce possible de ne pas détecter le chakra racine d'une personne ? Comment expliquer cette absence et comment y remédier ?

Oui, c'est possible. Mais la question est : cela sert à quoi de le détecter ?
Pour moi, lors d'une séance de Reiki, ce n'est vraiment pas nécessaire.
La vie est complexe telle quelle. Pourquoi se la compliquer encore plus ?


Question n°374

Peut-on réciter des prières pendant une séance Reiki ? Si oui, connaissez-vous un recueil fiable qui ne soit pas nécessairement chrétien tout en étant bienveillant et fiable ?

Oui, les prières sont parfaitement compatibles, qu'elles soient chrétiennes ou venant de toute autre religion. Mais, c'est le choix de chaque praticien de les utiliser ou pas et pour cela je n'ai pas de prières à recommander puisqu'elles doivent résonner avec vous et non avec moi.


Question n°373

L'Energie Reiki va passer quelque soit le degré de la personne. La personne sert de canal.

Donc l'Energie ne va pas dépendre du praticien. Mais alors en quoi nos pensées viennent interférer le traitement Reiki ? Juste pour NOTRE taux vibratoire ?

Oui, il y a notre taux vibratoire, bien sûr, et il y a aussi l'énergie que nous émanons.

Quand nos intentions/pensées sont trop présentes et trop précises, c'est comme s'il y avait deux sources d'énergie : le Reiki et la nôtre.

Notre énergie est moins importante et moins forte que le Reiki, nous le savons.

Pourtant, notre "volonté" accompagnée par nos émotions peut être très forte également.
Donc, au lieu de permettre à l'énergie Reiki de faire son travail tranquillement, nous mettons des bâtons dans les roues.

Ce n’est pas très bon cela !

Une des différences entre un praticien d'un degré et un d'un autre est aussi le fait que plus on avance, plus on est censé être humble : un vrai canal pour le Reiki.


Question n°372

Merci pour ta réponse (de plus haut) mais : ce n'est pas "mettre des bâtons dans les roues du Reiki" que de se répéter une affirmation positive ou se faire du Reiki sur une zone localisée ou sur une zone où l'on a mal ?

Je pense que LA réponse à ta question est la suivante : le Reiki peut tout et il est plus fort que tout ; sauf notre libre arbitre !

Ce libre arbitre n'est pas si libre que cela, il dépend de nous, de nos intentions, de nos aspirations, de nos croyances.

En utilisant le Reiki à distance ou les affirmations positives, nous sommes en train d'agir sur nous, nous "nettoyer" ou débarrasser de ce qui nous empêche d’aller mieux et permettre ainsi au Reiki de faire ce qu'il est censé faire.

D'autre part, il y a une différence de base entre donner du Reiki sur une zone localisée (genre traitement local) et donner à un endroit où l’on a mal.

Le traitement local est donné pour les traumatismes : coupure, opération, brûlure, fracture, entorse et coup. On place les mains et tenant compte que le "problème" se trouve juste là, sous nos mains, le Reiki va soutenir l'harmonisation de cet endroit en priorité.

Par contre, si nous plaçons les mains sur une zone douloureuse, mais qui ne représente que le symptôme et la cause se trouve ailleurs, il n'y aura pas grand-chose comme effet puisque le Reiki cherchera la cause d'abord, prêtant attention à cette zone uniquement s'il existe la possibilité de soulager un peu la souffrance.


Question n°371

Je viens de lire l'article Reiki et Christianisme et les raisons données pour convaincre les chrétiens d'accepter le Reiki sont acceptables mais elles ne peuvent convaincre qu'en citant l'une ou l'autre référence de la Bible. En voici une qui suffit à elle-même et je te suggère de lire Marc 16, 15-18. (de la part de : jndeblaton@msn.com)

Merci pour cette précision. Je ne suis malheureusement pas un connaisseur de la Bible et je ne pourrais pas citer de référence biblique. Mais, je l'ai lue maintenant (je l'ai tout de suite trouvé sur Internet) et effectivement, il est facile de faire la connexion.


Question n°370

As-tu déjà fait du Reiki ou connais-tu une personne qui a fait une séance à une personne amputée des deux jambes ?
Je vais avoir un client dont c'est malheureusement le cas et je me proposais de travailler le byosen jusqu'aux pieds fantômes en me fiant au ressenti dans ma main.
Ce que j'aimerais savoir c'est quelles sont les sensations que peut éprouver la personne.
Peut-il y avoir crise de guérison dans ce genre de cas et quel bénéfice peut en attendre la personne sur le plan physique ?
Je ne voudrais pas ajouter à la douleur morale et physique déjà présente une épreuve supplémentaire en y allant trop fort ou en m'y prenant mal pendant la séance de Reiki.

Pour une personne amputée, le bénéfice est vraiment important. Evidemment, il y a l'aspect moral.

Mais il y a aussi le fait que souvent les personnes dans cette situation peuvent avoir des douleurs dans le membre fantôme. En donnant du Reiki également sur la jambe qui manque, on harmonise ses énergies et elle aura moins mal.

Je ne pense pas qu'on peut aller trop fort avec le Reiki. La personne peut avoir des sensations, mais, d'après la petite expérience que j'ai dans ce domaine, ce sont plutôt des sensations d'apaisement, agréables et non pas autrement. Je n'ai jamais entendu parler d’effets secondaires désagréables.

Cette personne, si elle arrive à se faire initier jusqu'au 2ème degré, recevra l'initiation des pieds comme tout le monde : nous considérons que le membre fantôme est réel et on la traite en conséquence.


Question n°369

Je vois sur un ou deux sites Internet que vous avez initié des Maîtres qui proposent des initiations à distance. Ils affichent clairement leur lignée qui remonte directement à vous. Sachant que vous n'approuvez pas cette façon de faire les initiations, je ne comprends pas très bien, ce n'est pas cohérent.

Effectivement, je n'approuve pas, je ne fais pas et n'enseigne pas les initiations à distance. La raison est simple : ces initiations ne fonctionnent pas, elles ne sont pas valables, même si certaines personnes disent sentir l'énergie. Ce qu'elles sentent, c'est pratiquement la même chose qu'on ressent lors d'un envoi du Reiki à distance. L'initiation n'a donc pas lieu et ce que la personne "initiée" fait par la suite est une forme rudimentaire de magnétisme.
Les "maîtres" qui proposent ce genre d'initiation... je ne les comprends pas. Bien qu'ils soient au courant que cela ne fonctionne pas (en tout cas, ceux que j'ai formés moi-même le sont), ils le font quand-même.
Que puis-je faire ? Rien.
Je fais mon devoir qui est celui d'enseigner en faisant de mon mieux pour transmettre tout ce que je sais et ce que j'ai compris dans l'art du Reiki.
Ensuite, chaque Maître est totalement indépendant et il fait ce qu'il pense le mieux pour lui. Et s'il pense que vendre sur Internet des initiations qui n'initient pas est une bonne chose, il le fera. Tant pis pour les "clients" qui se laissent duper !
De fait, je suppose que ces "maîtres" ont des bonnes intentions. Mais, on le sait bien : les bonnes intentions  ne suffisent pas, il faut avoir une conscience également.


Question n°368

Je viens vers vous pour un renseignement : au cours d'une formation Reiki - que j'ai abandonnée par la suite - la formatrice a voulu enlever le Reiki acquis à celles qui l'avaient obtenu. Ma question est sûrement idiote mais, est-ce possible ? Et dans ce cas peut-on vérifier si le Reiki a toujours la même puissance chez une personne ? Merci de votre réponse.

Je vous rassure - et je vous assure - personne ne peut enlever le Reiki à une autre personne.
De temps en temps il y a des "formateurs" qui viennent avec ce genre de propos extravagants, plus ou moins dans ce style, mais ce n'est pas vrai.
Pour "vérifier", il suffit de placer les mains sur une personne quelconque, qu'on ne connaît pas particulièrement, pour qui nous n'avons pas une émotion particulière, toucher donc son corps avec l'intention que le Reiki passe.
Les perceptions à ce moment-là seront suffisamment édifiantes pour se rendre compte que malgré les dires de ce genre de personnage, une personne initiée au Reiki reste initiée à vie.
Quant à cette "formatrice"...
Heureusement, il n'y a pas beaucoup de cas de ce genre.
Si, en tant qu'enseignant de Reiki, il est normal de passer à travers une phase d'ego, cette phase est là pour nous aider à mieux gérer notre comportement et à apprendre à devenir amis avec notre ego et non pas pour apprendre à l'alimenter dans le sens nocif.
Je suppose que, comme vous, les autres personnes qui l'approchent ne sont pas dupes. Et bientôt, si la formatrice n'a pas changé d'attitude entre temps, elle sera toute seule. Et une formatrice sans élèves...


Question n°367

Je vois des personnes qui s'installent en tant que praticiens Reiki, en termes d'activité rémunérée principale ou secondaire. En cherchant un peu, il s'avère que ces personnes ont souvent un 2ème degré uniquement. Je suis initié au 3ème degré depuis bientôt un an et je me pose des questions.

Ces personnes peuvent-elles prétendre dispenser du Reiki contre rémunération avec seulement un 2ème degré et peu d'années de pratique, alors que les "clients" viennent à eux avec des attentes thérapeutiques, des questions existentielles ?

Vous avez raison, il faut se poser des questions. Et voici mes commentaires :
- un praticien de Reiki n'est pas un thérapeute : il est juste un praticien de Reiki et en tant que tel, on peut - théoriquement - s'installer dès le 1er degré.
- il est difficile, voire impossible, de savoir tout gérer, quel que soit le degré que nous ayons. Il est important de faire de son mieux en conscience et probablement que tout ira bien.
Il y a aussi d'autres points à souligner :
- on peut s'installer en tant que praticien de Reiki mais, si on n'a pas "ce qu'il faut", cela ne fonctionnera pas. Le Reiki prend soin de lui-même !
- ce n'est pas le degré qui détermine si on peut s'installer ou pas, mais c'est ce que nous avons dans notre cœur et dans notre conscience.

- j'ai rencontré des gens qui n'avaient que le 1er degré qui étaient plus humbles et plus spirituels que beaucoup de Maîtres.
Ainsi, j'encourage toute personne qui sent qu'elle est honnêtement prête à proposer des séances de Reiki, de le faire. Rapidement, elle comprendra si c'est son chemin ou pas ou si elle est ou n'est peut-être pas encore prête.
En tout cas, c'est une expérience et une décision personnelles et personne ne peut décider qui est et qui n'est pas un bon praticien de Reiki juste en prenant en considération le degré en Reiki.


Question n°366

Comment justifiez-vous votre désaccord avec l'enseignement du symbole de la gorge avant la maîtrise ?

Le fait est que je n'ai pas besoin de justifier quoi que ce soit.
Celui ou ceux qui doivent justifier sont ceux qui ont introduit ces changements.
Depuis toujours, le symbole de la gorge se donne au 4ème degré (Maître enseignant). A un moment donné, quelqu'un a eu l'idée de le donner plus tôt. En faisant ainsi, cette personne a pris la responsabilité  (l'énorme responsabilité !) de modifier le protocole d'initiation.
Si ce protocole était un simple logiciel qu'on peut changer à volonté, alors, pourquoi pas.
Mais, toute personne avec suffisamment d'expérience dans le Reiki comprend que le protocole d'initiation est sacré dans le fond et dans sa forme et que les changements dictés par le mental ne sont pas valables.
Si on continue dans ce même sens, pourquoi pas donner des symboles au 1er degré. Mieux encore : pourquoi faire des stages, quand on pourrait tout donner en un seul week-end ! Ou par Internet, joliment déguisé en "école de formation Reiki pour tous" !
Cela se fait déjà n'est-ce pas ? Et quel est le résultat pour ces personnes ?
Je répète donc, je n'ai rien à justifier, je continue simplement dans la "tradition" de la lignée et à tout moment je peux dire à mes élèves : en utilisant le Reiki tel que je l'enseigne, je vous garantis que cela fonctionne. Satisfait ou triple remboursé !
Un enseignant qui change le protocole d'initiation, pourra-t-il honnêtement donner ce genre de garantie ?

La personne qui a fait des changements, comprend-elle la responsabilité d'un Maître Reiki ?


Question n°365

Je suis initié au 2ème degré et lorsque je donne des séances je ressens de la chaleur et le receveur aussi.
Par contre en ce qui me concerne lorsque je me fais mes autotraitements pour une chose précise ou autre, j'avoue que je ne ressens par grand-chose ou peu et que les douleurs du corps ou autre sont toujours là.
Je suis en pleine période de doute, c'est peut-être normal, mon initiation au 2ème degré s'est déroulée il y a une semaine et je suis en plein autotraitement des 21 jours.
Merci encore pour votre réponse, j'en ai parlé à mon enseignante qui m'a dit que peut-être que si je ne ressentais rien, c'est que je n'en n'avais pas besoin !

Immédiatement après le Reiki II, nous sommes tellement absorbés par le traçage des symboles qu'il est relativement habituel de ne pas sentir grand-chose. 

C'est après les 21 jours et une fois qu'on a bien intégré les symboles que les sensations reviennent et encore plus fortes.

Mais à condition de lâcher prise dans la même mesure qu'on le fait avec les autres. Notre désir de "réaliser" quelque chose de concret, de nous débarrasser de la douleur (au lieu de sa cause), fait que l'énergie - bien qu'à priori elle passe parfaitement bien - n'est pas du tout ressentie de la même façon et les effets ne sont pas les meilleurs non plus.

A part cela, la réponse que vous avez reçue me paraît un peu "ésotérique".


Question n°364

Je pratique le Reiki depuis un mois, mais je ressens toujours une grande fatigue et des douleurs diffuses - moins importantes qu'avant, heureusement. Je suis atteinte, si j'en crois la médecine traditionnelle, de fibromyalgie : en gros personne ne sait vraiment mais le tiroir des symptômes est grand alors mon médecin a pu se faire plaisir et se dire "on a un diagnostic !". Mes symptômes étant autant musculaires, que cardiaques, que neurologiques, j ai malheureusement développé au bout de dix ans des angoisses de mort imminente.
Le Reiki et la méditation m'aident à prendre du recul, surtout les 5 Idéaux. Mais je me sens toujours épuisée dès le réveil avec de nouveaux symptômes auxquels je ne sais pas si je dois porter attention ou les ranger moi aussi dans le tiroir : impression de respirer par les oreilles, impression de chat dans la gorge...
Merci d'avance de l'aide et du soutien que vous pourrez me fournir.

Je suis désolé pour ce qui vous arrive.
Le Reiki est un apport d'énergie qui va toujours vous faire du bien. C'est un fait.
Si après un mois vous voyez des améliorations, tant mieux. Il y a des gens qui ont besoin de beaucoup plus de temps que cela !
Donc, je vous propose :
- continuez avec l'autotraitement tous les jours si possible
- allez recevoir des séances de Reiki de la part d'autres personnes, aussi souvent que vous pouvez
- regardez votre vie, avec autant de recul que possible et essayez de voir quels sont les éléments qui vous dérangent le plus. Ce sont eux qui vous prennent le plus d'énergie bien sûr, énergie qui pourrait être utilisée pour harmoniser le fonctionnement de votre corps.
Donc, si vous voyez des situations que vous pouvez changer, faites-le, tout en douceur, mais faites-le. Si ces changements impliquent d'autres personnes, faites attention de ne pas leur faire du mal sans le vouloir.
Harmonisez peu à peu (non pas en une semaine !) tous ces aspects et il est fort probable que, libérée ainsi, vous trouverez que vous avez de plus en plus d'énergie et un mieux être pourra s'installer plus facilement.


Question n°363

Je suis initiée aux trois premiers degrés de Reiki Usui. Je pratique les autotraitements depuis maintenant plusieurs années. J'ai 53 ans, une pré-ménopause très difficile, c'est-à-dire que je souffre à longueur de temps de douleurs musculaires et articulaires, dues à la chute d'œstrogène. Je pensais que le Reiki  me soulagerait, mais je dois avouer qu'il n'en est rien et je ne veux pas prendre de traitement hormonal, étant adepte des médecines naturelles qui ne m'ont soulagée que momentanément et partiellement.

Pourquoi le Reiki, qui m'a ouverte à une dimension spirituelle et une nouvelle façon de voir la vie, n'arrive-t-il pas à me soulager ? Je suis moi-même aide soignante et j'essaie dans mes soins d'intégrer le Reiki  et certains patients le ressentent. Je souffre également d'acouphènes à l'oreille droite qui ne se sont jamais atténués.

Il n'est pas toujours facile de comprendre le processus d'autoguérison.
Mais on peut dire que plus vous vous faites du Reiki, mieux ce sera.
Ainsi, avec cette énergie en plus, vous pourrez voir plus facilement si vous êtes en train de faire (ou de ne pas faire) quelque chose qui entretient cet état difficile.
De plus, il serait intéressant de recevoir des séances de Reiki de la part d'une autre personne, aussi souvent que possible.
Ce que les gens font souvent c'est un échange : je te donne une séance et tu me donnes demain une séance. Ainsi, le problème de l'argent ne se pose pas, c'est agréable et c'est bon pour la santé !


Question n°362

Lorsque je pratique des séances sur certaines personnes, il m'arrive de me trouver mal, c'est-à-dire grosses bouffées de chaleur, transpiration excessive et nausées. Je dois arrêter la séance. Cela m'arrive toujours avec les mêmes deux personnes. Ma formatrice m'a conseillé de bien m'ancrer avant chaque séance et de ne pas trop m'impliquer, ne pas être dans le donner mais laisser faire l'énergie Reiki. Ce que j'essaie de faire mais j'avoue que ça ne marche pas à tous les coups !

En effet, il est fort probable que le ressenti lors des séances données à ces deux personnes soit dû à votre implication : pour une raison quelconque, vous désirez les convaincre que le Reiki fonctionne bien ou il s'agit de personnes que vous aimez beaucoup et vous désirez qu'elles guérissent. Dans les deux situations, vous vous impliquez et participez avec votre propre énergie.
En augmentant votre niveau énergétique par les autotraitements et en vous détachant dans la mesure du possible de cette implication, vous irez mieux globalement et vos séances seront meilleures.


Question n°361

Je viens de lire avec beaucoup d'intérêt le manuel Reiki II.

J'ai cependant une question pour les envois à distance avec la méthode de l'ours en peluche et notamment sur la durée, car vous dites que nous arrivons à une durée approximative de 13 minutes.

En faisant 3 minutes par position, je fais au total 19 positions, ce qui fait pratiquement 1 heure (comme une séance en direct). Pouvez-vous m'éclairer sur la durée, s’il vous plaît ?

Je pars du principe qu'on utilise un petit ours en peluche et que je fais deux positions à la tête (une devant et l'autre derrière) et deux positions sur le corps (une devant et l'autre derrière).
Total : 4 positions x 3 minutes = 12 minutes. Un envoi à distance, même en utilisant un ours en peluche, est beaucoup moins long qu'une séance en direct.
En tout cas, félicitations pour votre patience de rester une heure avec les mains sur la peluche et sans trop de pensées parasites !


Question n°360

Je suis initiée au 1er degré de Reiki depuis deux ans et lorsque je donne du Reiki je n'obtiens aucun résultat, même sur de tout petits “problèmes” du genre piqûre d'insectes. Pourtant, je ressens l'énergie parfois assez intensément dans les mains et les pieds.

Pouvez-vous m'aider à comprendre ?

Désolé pour votre frustration.

Je me demande ce que vous entendez par "résultat".

Comme vous le savez, une fois que nous avons appliqué une action (le Reiki, par exemple) on ne peut pas savoir comment la personne ou la situation aurait été sans cette action (le Reiki).

Je ne vous dis pas que vous devriez accepter tout, sans plus.

Mais si vous avez été initiée en direct (en face à face), par un enseignant qui a reçu lui-même la Maîtrise en direct, alors vous êtes initiée et avec un peu de patience et beaucoup de lâcher prise vous verrez les effets du Reiki.

Une autre cause possible - qui revient très souvent - serait que vous ne vous donnez pas assez de Reiki.


Question n°359

J'ai une question au sujet d'une information que j'ai reçue d'une "amie". Celle-ci me disait qu’Hitler avait utilisé le Reiki à une époque qui m'est inconnue. Cette amie me dit que les symboles ont été "pollués" suite à l'utilisation de ces symboles par cet homme. 

Je souhaiterais avoir plus d'informations à ce sujet et surtout sur la réelle pollution ou non des symboles.

Un symbole Reiki ne peut être pollué par personne ! Ceux qui affirment le contraire n'ont pas encore compris la nature des symboles que nous utilisons dans le Reiki. Il est même probable qu'ils ne connaissent même pas le Reiki = ne sont pas initiés. Alors, parler de quelque chose qu'on ne connaît pas ...

Hitler n'a pas utilisé le Reiki.

Si "l'amie" considère que oui, alors qu'elle apporte les preuves. Juste parce que "quelqu'un" a écrit cela sur Internet, cela ne veut rien dire.

Peut-être que l'amie fait référence à l'Antahkarana ? Alors c'est une autre erreur : Hitler a utilisé une partie seulement de l'Antahkarana et il l'a même modifié.

Comme on sait, toute onde de forme qui est modifiée ne va plus dégager la même énergie.

J'ai pris le temps de vous répondre et vous prendrez peut-être le temps de répondre à cette personne. Mais ne gaspillez même pas un gramme de votre énergie avec ce genre de commentaires.

Cette personne se pose des questions, c'est notre devoir de donner les réponses que nous possédons, mais sans plus.


Question n°358

J'aimerais m'installer en auto-entrepreneur. Est-ce compatible avec l'activité Reiki ?

Oui, parfaitement. Si c'est ce que vous pensez le mieux pour vous, c'est parfait. Cependant, la Fédération des Autoentrepreneurs met en alerte sur certains aspects et il serait bon de lire cet article avant de franchir le pas : http://www.federation-auto-entrepreneur.fr/auto-entrepreneur/actualite/2013/08/25/actualite-arnaque-sur-google-linscription-autoentrepreneur-plaignez-vous-aupres-de-google


Question n°357

Dernièrement, j'ai fait passer le premier degré à deux personnes. Depuis, l'une d'elle a été envahie par des entités et de plus elle les visualise. Elle connaissait ce problème déjà avant, mais plus faiblement.
J'ai demandé à plusieurs maîtres Reiki s'ils connaissaient une technique Reiki pour les enlever (ou les faire monter vers la lumière), mais pas de réponses positives.

Effectivement, il n'y a pas dans le Reiki de techniques de libération des entités. En tout cas, je n'en connais pas.

En même temps, il est important de remarquer que cette personne (comme toutes les autres qui m'ont parlé de cela) avait déjà des prédispositions à voir et sentir - donc à attirer - des entités.

Pour cette raison, je pense que le Reiki a juste affiné sa perception et qu’elle voit encore plus maintenant, non pas parce qu'il y aurait forcément plus d'entités, mais parce que sa vision s'est élargie.

Donc, à elle maintenant de voir ce qu'elle veut faire avec cela.

Si elle considère qu'il s'agit d'une "pollution", elle trouvera quelqu'un qui l'aidera à se libérer (si jamais elle ne le connait pas déjà !).


Question n°356

Nous pouvons donner du Reiki avec toutes les parties de notre corps : mains, pieds, nez…

Mais tu nous enseignes seulement la procédure pour activer les mains avec les symboles.

Cependant, Usui Sensei n'a pas commencé le Reiki avec les symboles, mais avec les Kotodamas et lors du grand tremblement de terre au Japon "Mikao Usui descendit dans la rue et donna du Reiki à une personne avec une main, à une autre avec l'autre main, à une personne avec un pied, une autre avec l'autre pied…"

Comment faisait-il pour l'activation des mains, pieds, nez…   ?

Nous avons déjà appris à donner du Reiki avec les mains, le souffle et les yeux.
On sait également que le simple fait de se trouver à côté d'une personne peut lui apporter de l'énergie.

Je ne sais pas comment Mikao Usui a fait avec les pieds. Mais, je suppose qu'il s'agit de deux choses combinées :

- intention - bien sûr

- et surtout : son niveau énergétique et spirituel hors du commun. Je suis sûr que le jour où nous serons comme lui, on n'aura aucun problème pour donner du Reiki de la façon qu'on voudra

Par contre, je n'ai jamais vu de commentaire qu'il aurait donné du Reiki avec le nez !


Question n°355

Je pratique depuis un peu plus d'un an le Reiki au 1er degré, je me fais l’autotraitement et donne des soins à mes animaux ainsi qu'à mes proches.

Mais j'ai une très bonne collègue qui se trouve en difficulté avec son fils et me permets de vous demander conseil sur le comportement à adapter auprès d'un enfant de 5 ans en souffrance (crise de colère, presque de tétanie, dans la provocation et la négociation en permanence ) ce qui l'épuise et épuise son entourage!

J'avais lu il y a un an un livre que je n'ai plus sur les enfants indigo .. et je recherche des liens ou études intéressantes qui pourraient guider ses parents, car ils ont très peur que leur fils porte une étiquette, si petit, où il serait qualifié de surdoué, d'insolent etc.

Je voudrais aussi leur proposer de pratiquer le Reiki sur Robin mais je ne sais comment m'y prendre et je sais que pour recevoir il faut que Robin soit d'accord même avec un soin à distance.

Merci de me donner des infos ou témoignage sur l'enfant indigo car ce que je trouve sur le net me paraît abstrait et difficile à comprendre pour ses parents pourtant très ouverts et élevés. Je recherche quelque chose de simple et surtout comment se comporter autour de ces enfants qui dérangent  les adultes !! Merci pour votre écoute

Merci pour votre mail. 

Le plus sûr est d'aller dans une librairie spécialisée et le libraire devrait pouvoir vous conseiller un livre simple et clair.
Pour le Reiki, c'est un travail à moyen terme : il faut lui donner des séances en direct, aussi souvent que possible.
Pour commencer, 3-4 jours consécutifs et ensuite 2-3 séances par semaine.
Une séance durera maximum 30 minutes, mais pour commencer 20 minutes c'est très bien aussi. 

Peu à peu, vous pourrez introduire les envois à distance également (en ayant vous-même le 2ème degré).
S'il n'est pas en mesure de donner son accord (pour le Reiki à distance) ce sera sa maman qui doit le donner.
Également, il serait bon que les parents aussi reçoivent quelques séances de Reiki. 
Je vous souhaite toute la patience nécessaire !


Question n°354

Je souhaite faire une grille Reiki selon ce qui est expliqué clairement dans le Manuel de Reiki III.

Seulement, j'ai eu beaucoup de difficultés à trouver les cristaux. En observant la photo de votre grille dans le livre, j'ai constaté que vos cristaux sont « parfaits ». Pour ma part, j'ai choisi des cristaux bruts ce qui ne pose pas de problème d'après ce que j'ai compris des explications de votre livre. Cependant, mes cristaux ont été achetés dans les marchés d'artisanat et les marchandises en vente sont fréquemment déplacées, manipulées. Ce qui fait que ces cristaux ont leur pointe naturelle légèrement altérée (émoussée, légèrement cassée). Je me souviens avoir lu quelque part (je ne me rappelle plus où) qu'une pointe parfaitement pointue est importante pour tout travail avec un cristal car c'est la pointe qui fait passer le faisceau d'énergie.

Qu’en pensez-vous ? Est-ce que je peux commencer avec ce que j'ai (= les cristaux avec pointes légèrement émoussées) ou bien dois-je d'abord les faire travailler chez un lapidaire pour leur redonner une pointe parfaite ?

A priori, il est habituel de travailler avec des cristaux intacts.
Mais l'efficacité de la grille ne dépend pas de cela et j'ai vu des grilles parfaites avec des cristaux comme les vôtres.
C'est juste une question de feeling personnel et non pas d'efficacité.
Une fois la grille activée, les cristaux se "fondent" dans une nouvelle entité énergétique. Donc leur pointe ne joue plus aucun rôle.
Par contre, le cristal Maître doit avoir une pointe intacte.
Faire retravailler les cristaux coûte beaucoup plus que d'en acheter de nouveaux !


Question n°353

Je donne depuis un mois des séances de Reiki à des amis et parmi eux il y en a qui ont déjà consulté d'autres praticiens, qui eux pratiquent depuis plus longtemps que moi et, sans aucune prétention de ma part, ils me disent que l'énergie Reiki que je leur transmets est plus fortement ressentie et avec plus d'effets sur le corps et l'esprit.
Alors voici ma question : y a-t-il parmi les praticiens certains qui véhiculent plus d'énergie que d'autres ?

A priori tous les praticiens de Reiki se valent totalement puisqu'ils canalisent la même énergie. Cependant, certains sont plus dans le lâcher-prise et d'autres moins et cela peut être ressenti pendant la séance.
Il y a aussi le fait que plus une personne est ouverte - en tant que client - plus elle va prendre de l'énergie. Cette ouverture dépend dans une certaine mesure de la confiance qu'elle a dans le praticien. Vous avez donné ces séances à des amis et de la famille et il est tout à fait normal qu'ils aient confiance en vous.
Dernier aspect : si au Reiki vous avez ajouté autre chose (une autre technique ou simplement votre amour pour la personne qui était devant vous), l'énergie ressentie sera plus intense.


Question n°352

Ce matin, j’ai mis dans ma grille cette affirmation : à moi-même, toutes les énergies circulent librement et facilement (bien sûr avec les "mots-clés" à la fin).

Peux-tu me dire si cela est correct ou si je dois modifier quelque chose ?

Je ne comprends pas très bien le but de ton affirmation : pour toi, d'une façon générale ? pour ton travail Reiki ? pour une autre chose ?
Si c'est pour toi, d'une façon générale : dire "à moi-même" c'est suffisant.
Si c'est pour toi dans un but précis, il faut le nommer clairement et correctement.
Si c'est pour un projet, il faut faire référence au projet, même si tu utilises le "je...".


Question n°351

Je voudrais vous poser une question. Bien sûr, j'ai posé la question par email à mon maître il y a huit jours. Je n'ai pas encore reçu de réponse, car je sais qu'il est fort occupé pour l'instant. J'ai eu la chance d'être initié et entraîné par une personne vraiment responsable et impliquée.

Ma question est...

Ma réponse ici ne fait pas référence à la question en soi, mais au commentaire qui la précède. Je pense que, à part les cas de force majeure, un Maître "responsable et impliqué" répond à ses mails en moins de huit jours. Tout le monde est "fort occupé", mais à partir du moment où on a choisi d’enseigner le Reiki, il est normal d'assumer également la responsabilité qui va avec, qui est celle d'assurer le "Service après Vente" correctement.


Question n°350

Etant déjà initiée moi-même, je me demande si vous acceptez  la présence d'une personne déjà initiée à vos enseignements ? Chaque Maître enseignant a sa propre façon d'aborder la transmission de connaissances et je trouverais tout à fait complémentaire d'assister à votre approche (sachant que vous faites partie de ma lignée).

Cela dépend du degré que vous avez en ce moment.
a) Vous êtes Maître enseignant (mais vous n'avez pas passé la Maîtrise avec moi) : vous pouvez assister à mes stages en payant comme si vous veniez pour la première fois. La raison est qu'en passant la Maîtrise avec un certain enseignant, vous l'avez choisi également pour le SAV qu'il propose, pour pouvoir assister à ses stages autant de fois que vous le voulez, avez envie et besoin. Le SAV et le soutien que vous êtes censée recevoir après la Maîtrise ne peut pas être assuré par quelqu'un d'autre.
b) Vous n'êtes pas Maître enseignant et vous n’avez pas fait de stage avec moi :
- vous souhaitez juste assister, sans recevoir les initiations ni le Manuel - dans la mesure des places disponibles, vous êtes la bienvenue et votre participation sera de 20% du prix du stage concerné (Reiki I ou II). Pour le Reiki III, il y a un prix spécial pour ceux qui souhaitent répéter qui est marqué dans la revue et sur le site.
- vous avez fait des stages avec moi - quel que soit votre degré, vous pouvez revenir en invitée (gratuitement) autant de fois que vous le voulez. A moins que vous ayez passé la Maîtrise avec un autre enseignant et dans ce cas c'est le point a) qui vous concerne.


Question n°349

Certaines pathologies semblent ne pas s'améliorer, ou peu, malgré les traitements Reiki et ce, semble-t-il, pour la raison que tant que la cause n'a pas été touchée, aucun résultat probant ne peut être constaté. D'où mon questionnement : si nous ne connaissons pas la cause, l'énergie Reiki, elle, a cette intelligence de savoir aller à la cause, n'est-ce pas ? Connecter la personne à un symbole va l'amener à clarifier son espace intérieur et peut-être à trouver cette cause... mais si elle ne la trouve pas, le Reiki va quand même agir (à un niveau dont nous n'avons pas spécialement besoin d'être conscient), n'est-ce pas ? Est-il donc nécessaire d'amener à notre connaissance la cause pour que l'énergie Reiki agisse ?

Oui, l'énergie Reiki sait où aller toute seule et il y aura toujours un bon effet, sachant que :
- la plupart du temps, la personne concernée ne reçoit pas assez de Reiki. En effet, recevoir une séance de temps en temps c'est agréable, mais cela ne pourra pas inverser le processus intérieur, surtout quand il s'agit de situations graves. Je préconise de commencer par les quatre séances consécutives. Ensuite, on décide avec la personne si on continue, à quelle fréquence et pendant combien de temps.
- même si la personne reçoit beaucoup de séances, si elle continue à entretenir d'une façon quelconque son problème, ce sera plutôt difficile. D'où le besoin de connaître la cause pour la diminuer ou même l'éliminer. Ce sera toujours l'énergie Reiki qui fera le travail puisque nous ne sommes pas des psychothérapeutes. Mais si la personne vit tout cela en conscience, c'est tout à fait autre chose. Un changement dans la tête et le cœur de la personne sera toujours bénéfique.
- la personne n'a pas besoin de passer par ce qu'on appelle une "guérison" dans l'immédiat. Si on accepte l'idée que le Reiki agit pour le plus grand bien de la personne et si la personne a reçu tout le Reiki nécessaire, autant que possible, si la personne a fait une démarche consciente et, apparemment, il n'y a toujours pas de résultat "positif", on peut se poser la question sur cet aspect : quel est le plus grand bien pour la personne ? Je sais, c'est difficile à accepter, mais parmi toutes les questions que l'on se pose, c'est une question valable.


Question n°348

Un de mes élèves m'a exposé le problème suivant : une maman lui a demandé d'envoyer du Reiki à son bébé mais le père n'est pas d'accord. Il n'a donc rien fait, mais il se demande s'il a bien fait.

A priori, c'est la maman qui décide jusqu’au moment où l'enfant peut décider par lui-même.
Si la maman n'est plus de ce monde, c'est le papa.
Et si le papa n'est plus de ce monde non plus, on utilise la formule d'urgence.


Question n°347

J'ai été initiée et formée par deux Maitres Reiki Usui - j'ai suivi les 3 niveaux Usui et le Karuna praticien. Je les ai toujours respectés pour leur grande compassion, leur sens d'intégrité et leur recherche de méthodes et d'une transmission les plus pures et fidèles à Mikao Usui.

Sans vouloir du tout remettre en cause leur enseignement, ni la confiance que j'ai en eux, je souhaite clarifier un point : une amie Maître Reiki, initiée en Suisse, me dit qu'il n'est pas normal que l'on dessine les symboles avec les deux doigts, mais que selon la tradition de Mikao Usui, cela devrait être avec la main entière placée à la verticale (en imaginant le faisceau de lumière sortant du centre de la main). Je vous passe les autres détails de mudra et des forces que l'on peut attirer avec deux doigts au lieu des 5 doigts.

Pourriez-vous me donner votre point de vue sur ceci ?

Ces aspects dont vous parlez sont réellement mineurs dans la pratique du Reiki et il ne faut pas leur donner une importance inutile.
Simplement, on peut tracer les symboles :
- avec un doigt (dont le majeur est le plus puissant et le plus sensible)

- avec deux doigts
- avec trois doigts
- avec cinq doigts
- avec la paume entière
- mentalement
- avec toute autre partie de notre corps, du moment que c'est fait d'une façon correcte et respectueuse.

Les mots-clés sont intention et rigueur. On trace les symboles avec le plus grand respect, concentration et avec beaucoup de rigueur. Transmettre la calligraphie correcte des symboles et les tracer correctement est bien plus important que la partie du corps avec laquelle on le fait.
Il faut savoir que Mikao Usui n'a laissé nulle part des informations par écrit sur la façon de tracer les symboles. Toute personne affirmant qu'elle détient des informations directes, "originelles", de la part de Mikao Usui, peut les avoir reçues en "chanelling" mais pas d'une façon officielle. Et comme on sait, beaucoup de gens affirment avoir parlé avec Mikao Usui en "chanelling", mais personne n'en a apporté la moindre preuve, ne serait-ce que raisonnable. Et même, certains d'entre eux se sont fait démasquer simplement par les événements naturels de la vie.
En lisant votre mail, j'ai l'impression que vous n'avez pas lu mes Manuels de Reiki (I, II et III). Vous les trouverez en Librairie ou vous pouvez les commander directement chez nous.
Je pense que vous trouverez beaucoup de réponses à vos questions.


Question n°346

J'ai parfois des vibrations permanentes à la paume gauche. Je me lave souvent les mains, mais la sensation persiste et je ne sais pas pourquoi ?

Il est fort probable qu'il s'agisse d'une sorte de manifestation de votre intuition. Cela signifie peut-être que vous avez besoin de donner du Reiki à quelqu'un : à vous même ou à quelqu'un d'autre.


Question n°345

Pourquoi la plupart des personnes de ma famille me détestent et ont très peur de moi depuis que je pratique le Reiki ?

Apparemment, vous ne communiquez pas correctement. L'humilité et le Reiki, c'est une bonne combinaison ! Si vous essayez de les "forcer" à adopter vos pratiques et vos croyances, cela peut être un problème.


Question n°344

Pourquoi parfois je ne veux pas faire l'autotraitement Reiki, bien que je désire habituellement le faire, notamment quand je suis à la maison et que j'ai un peu plus de temps ?

C'est peut-être votre ego qui ne veut pas que vous vous sentiez mieux. Mais, si vous voulez vraiment vous sentir mieux, la solution à ce problème est d'établir un calendrier (une série de "rendez-vous avec moi-même") et de s'y tenir.


Question n°343

J'ai une question à te poser. J'ai initié des amis au Reiki et ils utilisent cette énergie au quotidien et sont comblés ! Il était prévu que j'initie leurs enfants de 10 et 12 ans cet été, car ils sont très demandeurs (en voyant l'enthousiasme de leurs parents et les résultats sur eux !). Mais mes amis ont vu une amie voyante et magnétiseuse qui leur a dit de surtout ne pas faire initier leurs enfants ! Elle prétend que leur mental n'est pas assez stable, que cette énergie va les déstabiliser, qu'il faut attendre au moins leur majorité...

Pour moi, il n'y a aucun danger à initier des enfants (les miens le sont !) et je ne vois pas en quoi le premier degré pourrait leur nuire. L'énergie divine qui est amour ne peut en aucun cas être négative. Pour le deuxième degré, je sais que tu conseilles d'attendre un peu.

Voilà, je suis perplexe. Pourrais-tu me dire s'il te plait ton point de vue et me dire comment tu t'y prendrais pour argumenter auprès de cette voyante ?

Ce n'est pas auprès de la voyante que j'ai à argumenter, c'est auprès des parents.
Les voyants, avec tout le respect dû, ne voient pas toujours et j'en suis désolé pour eux et pour leurs clients.
Nombreux sont les voyants qui n'ont aucune idée de ce dont il s'agit dans le Reiki et, bien qu'ils ne connaissent pas cette énergie Reiki (je dirais plutôt, parce qu'ils ne la connaissent pas), ils se permettent de donner de "conseils" (non-avisés).
C'est aux parents d'avoir un peu de discernement et de remettre en question ce qu'on leur dit - y compris mon opinion !


Question n°342

Je suis Praticienne Reiki au niveau 3 depuis quelques années. J'ai eu envie de lire votre Manuel de Reiki 3 pour approfondir davantage, ayant eu l'impression que l’initiation que j’ai reçue avait été "légère", sans consistance. Quel n'est pas mon étonnement en lisant le livre de constater qu'il y a des mots que je ne connais pas comme "Kotodamas", faire le "Kenyoku" avant et après une séance, etc.

Pour l'exercice de protection et de méditation, il m'a été enseigné de tourner les bras 3 fois seulement et pas 9 fois pour la protection ou 15 fois pour la méditation comme il est dit dans le livre et la phrase à dire pour l'exercice de protection a été laissée à mon libre choix. Je pouvais même émettre un souhait pour la journée.

J'apprends aussi sur l'utilisation des Antahkaranas qui ont été vite mentionnés, mais avec lesquels je ne savais pas qu'on pouvait méditer, etc.

C'est dommage de voir à quel point l'enseignement Reiki peut varier et même être déformé.

Je ne sais pas que faire car j'ai vraiment l'impression qu'il me manque des "clés". Quand je posais des questions à mon enseignant et Maître Reiki, il me répondait invariablement : "Fais confiance à ton intuition". Est-ce la solution ou y a-t-il vraiment des choses sur lesquelles on ne peut pas faire l'impasse ?

Je suis désolé, mais la situation est réelle : l'enseignement du Reiki se dilue de plus en plus dans certaines lignées, les gens ont l'impression que l'intuition suffit, etc.
Même s'il est vrai que l'intuition est un élément important lorsque l'on pratique le Reiki, en tant qu'enseignant on a l'obligation morale envers les élèves et envers soi-même de donner un enseignement aussi complet et actualisé que possible.
Et si la formation initiale n'a pas été satisfaisante, on ne va pas répéter la même chose ; si on veut enseigner sérieusement, on va se (re)former ailleurs.
En ce qui te concerne, je te suggère de te procurer mes Manuels de Reiki I et II et de les lire. Si tu sens que cela te suffit, c'est parfait.
Si non, peut-être tu pourrais chercher un autre enseignant que tu auras contacté avant le stage et auprès duquel tu te seras assuré que son enseignement est complet de ton point de vue.

Il arrive souvent que l'on se base sur la gentillesse apparente de l'enseignant, sur son amour, etc. et que l’on oublie qu'en dehors de cela, nous avons également besoin d'un enseignement rigoureux.


Question n°341

Je me pose une question. Il me semble que tu nous as dit lors d'un stage qu'il ne fallait pas faire de Reiki en même temps qu'un autre traitement énergétique (acupuncture, magnétisme...). Je pense que tu voulais dire par là qu'il ne faut pas mélanger le Reiki avec autre chose dans la même séance, mais que par contre on peut très bien avoir une séance de Reiki un jour de la semaine et une séance d'acupuncture un autre jour de la semaine. Est-ce que j'ai bien compris ?

On peut avoir une séance de Reiki suivie ou précédée par une autre séance énergétique, quelle qu'elle soit, le même jour.
Mais ce qu'il ne faut pas faire est de réaliser les deux en même temps, simultanément.
Certains thérapeutes, initiés à plusieurs techniques peuvent avoir tendance à faire cela.
C'est compréhensible. Cependant, on peut mélanger ou réaliser simultanément deux techniques de nature différente (exemple Reiki et massage ; Reiki et réflexologie etc.), mais on ne peut pas le faire avec deux techniques énergétiques : Reiki et magnétisme, par exemple.


Question n°340

Je suis initiée au Reiki depuis de nombreuses années. Il se passe des choses étranges pour moi lorsque je reçois un soin Reiki, ce n'est pas systématique.

Voilà : depuis quelque temps lors des partages de Reiki, j'ai une sensation désagréable comme si cela provoquait des impatiences dans mon corps. C'est comme si l’énergie Reiki était trop pour moi. Cela fait trois fois que cela se produit avec des personnes différentes donc pour moi cela ne vient pas du donneur mais de moi. En fait au bout de 4 à 5 positions, je ne supporte plus d'être inactive, au lieu que ce soit un moment de douceur cela devient électrique comme si j'étais en surtension. Ce n'est pas mental cela se situe dans mon corps. J'ai demandé d’arrêter le soin et cela passe dès l'arrêt, je peux par contre donner un soin en suivant sans avoir ce genre de sensation. Qu'en penses-tu ? On t'a déjà relaté ce style de réaction? Merci de me donner ton avis.

Il faut se rappeler qu'il n'y aura jamais trop de Reiki. Trop de toute autre type d'énergie, peut-être, c'est possible. Trop de Reiki non, puisque c'est notre propre corps qui absorbe l'énergie. Quand il n'en a plus besoin, il s'arrête et il n'y aura pas "trop".
Donc des manifestations de ce genre viennent habituellement du stress de la personne.
En plus, c'est probablement combiné avec l'idée inconsciente "je ne mérite pas le Reiki", "les autres perdent trop de temps pour moi", etc.
Je suppose que tu te fais du Reiki toi-même de temps en temps au moins. Si ces manifestations ne se produisent pas lors des autotraitements, c'est clair que cela vient de ton mental, comme je disais : stress et non valorisation de soi.


Question n°339

Bonjour, j'ai passé le niveau 1 il y a trois ans et je pratique régulièrement, sur moi (j'arrive jusqu'à oublier mon corps et ne plus le sentir), pour ma famille et les amis, qui ressentent à chaque séance une très forte chaleur, l'énergie que je dégage.
Lors d'une visite courant février chez mon maître, mon guide, je lui ai fait part de mon souhait de poursuivre la formation Reiki. A la fin de la séance au bout de 1h30, celui-ci m'indique que j'ai déjà toutes les cartes en mains.
Il m'a dit que j'ai le don de retirer le feu et certainement plus et qu'il n'est pas nécessaire que je me forme, que cela se ferait naturellement, et que je recevrai des informations...
Pourriez-vous me donner vos avis et conseils ? Merci.

Si vous me posez la question, c'est que vous avez déjà un doute !

Je ne doute pas que vous ayez des capacités énergétiques hors du commun.
Cependant, pour recevoir "naturellement" et surtout comprendre ce que vous recevriez lors du stage de 2e degré, il vous faudrait une vie entière - ou plus !
Et vous perdriez du temps, simplement.
Donc, mon avis est que vous alliez faire votre 2e degré et, en partant de cette base, vous pourrez ensuite développer vos capacités et dons plus vite et plus profondément.
Il est possible que votre guide ne soit pas d'accord. Mais c'est à vous - et uniquement à vous - de décider si vous allez plus loin dans le Reiki ou pas.
Par ailleurs, un Maître Reiki n'est pas un guide ; il est juste un enseignant.


Question n°338

Bonjour, en lisant vos manuels de Reiki, j'ai constaté que vous ne traciez qu'un seul symbole dans vos mains et dans l'air les quatre autres symboles sans qu'ils se chevauchent. Voilà mon problème, j'ai été initié jusqu'au 3e niveau et on nous a appris à tracer les symboles dans l'air en disant leurs noms 3 fois puis dans nos mains et après chaque symbole dire son nom 3 fois et taper dans nos mains 3 fois. Donc je ne sais plus ce qu’il est bon de faire.

Au 3e degré on trace deux symboles dans les mains : DKM et CKR, on dit trois fois le nom du symbole et on frappe les mains 3 fois. 

Ensuite, on trace les 4 dans l'air (ou les cinq pour le 3e degré) et on dit le nom de chacun 3 fois. Les symboles peuvent se chevaucher entre eux, mais les traits du MEME symbole ne peuvent se chevaucher. 

Je crois que c'est exactement cela qui est marqué dans le Manuel de Reiki III. 

Tracer les autres symboles dans les mains ? Pourquoi pas ? Mais dans quel but ?

L'utilisation des symboles est parfaitement logique et je ne vois aucune logique à ce traçage dans les mains. A moins qu'il s'agisse d'une intuition personnelle. Mais dans ce cas, c'est un choix du moment et non pas une règle. 

Donc : on peut tout faire avec les symboles à condition de savoir pourquoi on le fait. 

C'est peut-être le moment de passer à la vitesse supérieure et commencer à remettre en question ce qu'on a appris en stage !


Question n°337

J'ai des élèves qui souhaitent aller jusqu'à la maîtrise et qui se demandent pourquoi le prix est si élevé par rapport aux autres niveaux. J'avoue ne pas m'être posé cette question, et pourtant tu sais que je m'en pose beaucoup.
Cela m'a semblé juste, compte tenu de ce que nous apporte la pratique du Reiki, si tant est qu'on puisse donner une valeur marchande à cet enseignement.
Si tu peux éclairer ma lanterne sur ce point je t'en serais reconnaissante.

Le prix de la Maîtrise : il y a plusieurs explications.
- c'est une formation professionnelle. A la fin de cette formation, on a une nouvelle qualification, celle de Maître Reiki. On peut parfaitement vivre de cela, en pratiquant des séances et en faisant des formations à son tour. De ce point de vue, il est difficile de trouver moins cher en tant que formation complète !

Même quand les gens disent que ce n'est pas pour enseigner, on sait bien que la vie leur présentera des occasions pour le faire. Si les degrés antérieurs doivent être accessibles à tout le monde et facilement, la Maîtrise est une décision très importante. Etant donné que nous raisonnons en termes d'argent automatiquement, que tout (ou presque) est jaugé avec cette unité de mesure, il est normal que quelque chose d'aussi important (la Maîtrise de Reiki) ait un prix élevé.
- c'est une façon de faire le tri. Je sais, ce n'est pas la plus élégante, mais je n'en connais pas une autre aussi valable : la personne concernée décide si cela vaut la peine pour elle de faire cet effort. L'effort sera l'expression de son engagement envers elle-même.

L’alternative serait de faire le tri soi-même, l'enseignant, et cela stimulerait "impeccablement" notre ego qui n'attend que cela. Et c'est un "pouvoir" que je ne souhaite pas prendre. Je préfère que les gens qui n'ont pas compris ce sujet parlent de moi en termes d'argent plutôt qu'en termes de pouvoir et d'ego.


Question n°336

Dans l'envoi avec Cristal, à distance, tu préconises différentes périodes de 4, 7, 9, 21, 54, 72, 108 jours. J'ai beau chercher, je ne trouve pas la justification de ces nombres de jours (je veux dire mathématiquement). 4 oui (c'est comme un soin), 7 = 1 semaine, 9 ?, 21 (trois semaines) mais alors pourquoi pas 14 (deux semaines), 54 ? 72 ? 108 ? Je sais que je peux travailler à l'intuition ou poser la question à mon pendule. C'est juste ces chiffres donnés que je ne comprends pas.

7 - chiffre symbolique. 7 jours, 7 couleurs, 7 sons, 7 chakras, etc. ; 21 - le temps que Mikao Usui a passé sur la montagne. Mais, surtout, nous avons besoin de 21 jours pour intégrer une nouvelle notion au niveau de l’inconscient. Et aussi, suite à une initiation, nous avons besoin de 21 jours pour intégrer la nouvelle vibration dans tous les corps subtils ; 9 - cycle complet dans la numérologie.
Les chiffres suivants sont des chiffres symboliques qu'on trouve dans la numérologie (en additionnant les deux on arrive à 9 qui est le cycle complet) et aussi dans différents autres domaines : christianisme, bouddhisme, etc.


Question n°335

J'ai fait une série de 4 séances sur une personne qui était très fatiguée dans son travail. Il a bien apprécié pendant ces séances, il s'est aperçu de sa grande fatigue et aussi de son besoin de lâcher prise. Je lui ai parlé des 2 premiers idéaux du Reiki et il a été très réceptif. A la fin des 4 séances, il était plus joyeux avec plus d'entrain.

Je l'ai revu un mois après et là il m'a dit avoir regretté avoir fait le traitement car il s'était senti très fatigué ensuite et il avait eu du mal à récupérer. Il n'était plus content.

Qu'est-ce que je peux dire à cette personne pour qu'elle comprenne qu'en fait c'est elle-même face à elle-même ?

De toute évidence, les 4 séances pour cette personne n'ont pas été suffisantes.
Il aurait fallu aller plus loin, continuer avec plusieurs séances jusqu'au jour où il ne s'endormirait plus sur la table, ou en tout cas, pas profondément.
Il est probable qu'avec la nouvelle énergie il a continué dans le même rythme qu'avant, ou même plus, et il a évidemment diminué son niveau énergétique très facilement et rapidement. En s'attendant à ce que ce bien-être reçu lors des séances de Reiki dure très longtemps (si possible à vie !!), il a été, évidemment, déçu que cela ne soit pas le cas.
Si tu peux trouver les mots pour lui expliquer tout cela, peut-être qu'il comprendra.


Question n°334

Je vois qu'au CHU de la zone où j'habite, une cellule "Parenthèse de douceur" a été créée et il est proposé aux patients atteints de cancers, des cours de yoga, des séances de shiatsu, de réflexologie plantaire ou de toucher-massage. Il n'y a pas encore de séances de Reiki proposées. Je leur proposerais bien mais bon, je n'ai "que" le 2° degré de Reiki et moins d'un an d'expérience en tout. Pourtant cela me paraît une merveilleuse opportunité d'apporter du bien-être à ces patients atteints de graves maladies avec des traitements lourds. Et pour moi, je le vois comme une façon d'accomplir l'une de mes plus profondes aspirations. Qu'est-ce que tu en penses ?

Il serait bon de t'associer avec au moins une autre personne et créer un vrai dossier.
Vous avez des articles sur mon site, vous avez beaucoup de matériel dans le dossier gratuit (à demander au secrétariat) « Reiki dans le Hôpitaux ».
Vous faites votre dossier en prenant votre temps en le faisant bien documenté et présentable. Vous vous préparez personnellement, vous vérifiez que vous avez tout lu et compris, que votre comportement respecte l'éthique de l'Hôpital, humaine, légale, etc. Et ensuite vous contactez l'association.
Autrement, même avec les meilleures intentions, cela ne marchera pas.


Question n°333

Je reprends une question et réponse de la Lettre Reiki n°6  (c’est la dernière question de la page 14 de la Lettre Reiki, où il est question de suivre une séance de Reiki par un envoi à distance)

Tu dis de ne pas réactiver les mains avec le CKR - DKM puisqu’elles ont déjà été activées, qu’il suffit juste de refaire les symboles dans l’air.

Mon Maître m’a appris (je crois !) qu’après tout traitement et avant un nouveau, il faut se laver les mains. Donc, il faut réactiver les mains ou ne pas se les laver ?

Là, c’était pour la même personne, mais si on veut recharger plusieurs papiers (que l’on a déjà préparés) ? Il faut réactiver les mains entre chaque papier rechargé et/ou ne pas se laver les mains à chaque fois ?

Il faut faire la différence entre une séance en direct et un envoi à distance. 

En direct : on se lave les mains et on les réactive toujours entre deux personnes (en faisant en plus le Kenyo Ku). 

A distance : il n'est pas nécessaire de se laver les mains ni de les réactiver entre deux envois. Il suffit de frotter et souffler entre les mains à la fin de l'envoi. À moins, bien sûr, qu'on ait fait une pause suffisamment longue pour se sentir déconnecté.


Question n°332

Le lendemain des consultations au cabinet, j'ai l'impression de "décompenser" : autant j'ai la pêche le vendredi toute la journée jusqu'à la dernière séance, autant je me sens profondément triste le samedi, parfois sans goût à rien. Jusqu’à maintenant, je reçois cinq à six personnes entre 9h et 20h30, en séances d'1h15, avec une pause-déjeuner et goûter à la maison avec mes enfants. C'est une journée que j'aime bien. J'ai ressenti cela aussi après les stages de Reiki que j'anime. Une fatigue morale en somme. Je me suis demandé si c'est la suite de mon "nettoyage personnel" qui s'opère après ces grands apports d'énergie universelle ou une fatigue d'investissement trop important, qu'en penses-tu?

La sensation de fatigue après cette journée de séances de Reiki et après les stages est "normale" dans le sens que pendant cette journée-là tu reçois autant que tu donnes.
Il est donc normal que le lendemain, ne recevant plus pareil, tu sentes cette différence sous forme de manque. Après, ton corps se réhabitue.
Solution ? Arriver à se détacher vraiment de ce que tu fais d'une façon correcte : faire l'activité avec toute la compassion et la présence nécessaires, mais en même temps avoir tes propres sources d'énergie qui devraient être plus puissantes et plus stables que ce que tu reçois lors des stages et des séances.


Question n°331

Je suis interpellée par une de mes étudiantes, qui s'étonne que je ne donne pas la possibilité d'initier au 1er, voire au 2e degré, dès que l'on a reçu le 3e degré.

Elle me dit connaître des maîtres qui font cela.

Merci pour votre avis.

Tout dépend simplement de l'école dont on fait partie.
Il y a effectivement des écoles d'origine québécoise qui enseignent comme ça : avec le 3e degré, on peut faire des initiations de 1er et 2e degrés. Est-ce correct ?
Pour moi c'est une question de "complétude" et non pas de correct ou pas.
Si on a reçu un 3e degré grâce auquel on peut initier aux 1er et 2e degrés, cela signifie qu'on n'a pas reçu ce qu'on enseigne le plus souvent lors d'un 3e degré habituel. Et que le 4e degré va être lui tout aussi "surprenant" dans sa "simplicité".
Il me semble aussi - et je l'ai remarqué souvent - que les personnes qui font ce genre de parcours ne se sentiront pas vraiment « Maître enseignant » à part entière. De plus, il est possible qu'il y ait aussi un certain degré de dépendance de son Maître. Et quand une situation n'est pas claire, on risque de se sentir mal à l'aise, à tout point de vue.
C'est pour cette raison que lors de la création du 3e degré (que Mme Takata n’enseignait pas), la majorité des écoles ont adopté un système simple et clair : pratique du Reiki et développement personnel/spirituel au 3e degré et enseignement au 4e degré.
Le problème a été que certaines écoles n'ont pas su comment faire pour les initiations et l'enseignement en soi ; alors, elles ont "créé" un degré supplémentaire pour suivre la "nouvelle mode", mais sans être vraiment au point avec la méthode.
C'est pourquoi on trouve même aujourd'hui des écoles qui enseignent de cette façon. C'est leur droit, bien sûr.
Et c'est le droit des élèves de choisir, si possible en conscience.


Question n°330

J'ai plusieurs personnes de mon entourage qui souffrent de différents problèmes de peau : eczéma, psoriasis, prurit anal très incommodant. Peut-on, en pratiquant des séances régulières, soulager, voire guérir, ces problèmes ?

Qu'en est-il des problèmes d'hémorroïdes ?

On peut donner du Reiki à toute personne quel que soit son problème.
Va-t-elle guérir ? Évidemment, on ne peut rien dire à ce sujet puisque nous ne sommes pas des guérisseurs.
Donnez des séances complètes, autant que possible et/ou nécessaire et, tenant compte que l'état intérieur et énergétique de la personne a toujours un effet sur le fonctionnement de son corps, il est possible que vous voyiez des changements et que la personne les voie également.


Question n°329

J'ai fait une séance à une fille qui n'a pas réussi à dormir de la nuit, alors qu'en général, toutes les personnes à qui j'ai pu faire une séance ont dormi comme des bébés ou du moins ont réussi à dormir quelques heures d'un seul trait.
Comment peux-tu expliquer qu'elle ait pu être excitée à ce point-là, la séance en elle-même ayant été calme et elle dans un état alpha ?

Cela s'explique simplement par le fait que tout d'un coup elle a eu un niveau énergétique énorme par rapport à ce qu'elle avait avant.
C'est aussi pour cette raison qu'il faut faire les quatre premières séances consécutives !


Question n°328

Je suis praticienne et enseignante Reiki depuis une dizaine d'années. 

Deux personnes que j'ai initiées me demandent de les initier à la Maîtrise Reiki (c'est un très grand honneur pour moi car c'est une grande preuve de confiance et de reconnaissance aussi pour mon travail). Pour moi, c'est aussi une grande première car je n'ai encore jamais initié de futurs Maîtres Reiki. Je me sens prête et très contente de le faire (c'est prévu pour l'automne prochain). Par contre, je n'ai aucune idée du tarif à leur demander. Quand j'ai moi-même passé ce 4e degré, j'avais payé près de 2000 €. Cela me paraît excessif maintenant, non pas que cela n'ait pas été bien fait, loin de là ; je me suis toujours sentie à l'aise dans mon enseignement mais en consultant très régulièrement votre travail, je vois que l'enseignement que j'ai reçu (et donc celui que je transmets) n'est pas aussi complet (pas de techniques Reiki Japonaises, par exemple).

En consultant différents sites, j'ai vu que certains proposaient ce stage de Reiki IV à moins de 500 €, d'autres à plus de 1000 € et d'autres à encore beaucoup plus. Je dois avouer que je suis un peu perdue et ne me sens pas très à l'aise avec cela. Je ne souhaite pas non plus dévaloriser mon travail, mais souhaite tout simplement rester "juste". 

Alors, je me suis dit que vous pourriez me conseiller.

Les prix... "Problème" éternel !
Je suis d'accord que parfois on peut ne pas se sentir à l'aise avec les tarifs proposés. C'est pourquoi je vous suggère de penser, réfléchir, méditer sur la question "quel prix serait "normal" de mon point de vue ?"
C'est la seule question qui compte. Si vous êtes en harmonie avec votre prix, les gens le sentiront et ils vous respecteront pour cela. Ils viendront vers vous ou pas, c'est autre chose.
Mais si vous n'êtes pas en harmonie avec vos prix, les gens le sentiront et il est fort probable qu'ils ne viendront pas vers vous - même si vos prix étaient bas.
En ce qui me concerne, je demande pour la Maîtrise 1850 € avec la pension complète pour 5 jours comprise et tout le matériel didactique compris également (manuels de tous les degrés, DVDs, CDs, etc.). Je pense que c'est un prix parfaitement correct. De mon point de vue.
Décidez le vôtre et tout ira bien.


Question n°327

Faut-il attendre du patient un retour et donner au patient un retour ?

Il me semble normal que la personne nous tienne au courant de son évolution suite aux séances de Reiki. Par contre, je ne l'appelle pas "patient", ce n'est ni légal ni correct.


Question n°326

Le retour de soin vers le client doit-il être systématique et si oui, doit-il être généraliste ou très détaillé ? En fait, quel doit être son contenu ?Le retour de soin vers le client doit-il être systématique et si oui, doit-il être généraliste ou très détaillé ? En fait, quel doit être son contenu ?

Si la personne ne me dit rien, je peux la relancer. Si elle continue à ne rien dire, je la laisse tranquille.
De mon côté, je ne lui dis rien de ce que j'ai ressenti dans les séances, puisque ce que je ressens est subjectif et ne sert pas à grand-chose.


Question n°325

Je voudrais savoir également quelle attitude adopter dans cette situation : un client vient spontanément vers moi pour une demande de séances de Reiki. Par rapport à la problématique exprimée, je lui propose un traitement (4 séances) pour un travail en profondeur.

J'ai un retour positif à l'issue de la première séance. J'ai un retour très positif, mais tardif, à l'issue de la deuxième, alors que la troisième séance est déjà programmée. Je l'informe des dates et heures des deux séances suivantes... et je n'ai plus de retour depuis !

Je comprends que les quatre premières séances n'ont pas été consécutives. C'est probablement une des raisons principales pour lesquelles il n'est plus venu et que le compte-rendu s'est arrêté.


Question n°324

Quelle attitude dois-je adopter ? Dois-je continuer le traitement ? Dois-je me manifester ? Que dois-je lui dire (ou pas) ? Dois-je ne rien faire ?

Le contacter une fois pour vous assurer que tout va bien ; vous ne pouvez rien faire d'autre. Parfois, les gens ne donnent pas de signe de vie pour une raison quelconque, ensuite ils aimeraient le faire mais ils sont gênés et ne le font pas. A ce moment-là, un appel de notre part peut régler le problème d'une façon élégante pour tout le monde.
Évidemment, notre façon de lui parler va faire que l'échange sera aisée et agréable ou... pas tout à fait.


Question n°323

Voici une question par rapport aux magnétiseurs et à leur travail : ils disent qu'ils agissent en tant que canal, que ce n'est pas leur énergie qu'ils transmettent, que c'était les anciens magnétiseurs qui donnaient leur propre énergie et donc, qui se fatiguaient voire tombaient malades. De ce fait, je ne sais pas quoi dire à l'avenir concernant les différences entre magnétisme et Reiki.
Peux-tu m'éclairer à ce sujet ?

Il est vrai que de plus en plus de magnétiseurs affirment être un canal et je pense que c'est vrai.
Cependant, si l’on compare un magnétiseur à un praticien de Reiki :
- le praticien de Reiki peut se donner de l'énergie à lui-même ; il y a peu de magnétiseurs qui peuvent le faire
- l'état du praticien Reiki n'influence pas la qualité de l'énergie qui passe par ses mains. L'exemple typique est quand une personne reçoit sa chimiothérapie et fait du Reiki à une autre personne à côté parce que cette autre se trouve moins bien.
Donc, le côté humain influence le travail d'un magnétiseur, tandis que chez un praticien de Reiki cet aspect n'a pas d'influence sur l'énergie. Ceci dit, je ne veux pas dire que le praticien de Reiki serait supérieur. Simplement, la méthode est différente : simple et accessible à toute personne sans exception.
Évidemment, la méthode Reiki n'a pas des effets à 100% comme, peut-être, on le voudrait.


Question n°322

Le Maître Shamballa que je connais est passé de 3° degré Usui à Maitre enseignant Shamballa. Peut-il pour autant initier des personnes dans la lignée Usui - cette personne me dit que Shamballa inclut le Reiki Usui.

De mon point de vue, non. Il ne peut pas se réclamer de la lignée Usui, puisqu'à chaque fois qu'on parle de la lignée on fait référence à la lignée de Maître enseignant.
Donc, il peut initier en Shamballa, mais pas en Usui.
S'il dit autre chose, c'est qu'il a peut-être mal compris lui-même.


Question n°321

Je croyais que le 3e degré correspondait à l'initiation au symbole de Maître, praticien seulement. Or, sur un site que j'ai visité, je vois : 3e degré avec présentation et initiation au symbole de Maître ; ensuite Maîtrise Reiki Usui non enseignant ; ensuite Maîtrise Reiki Usui enseignant. Pourquoi faire trois niveaux là où, si j'ai bien compris, il n'y en a que deux ?

Le plus souvent, je pense que les gens veulent être "originaux", ils veulent se démarquer. Alors, ils font des styles à eux, des façons de faire à eux, tout en se basant sur l'enseignement Usui reçu. Mais, ils changent parfois la forme tellement (y compris les initiations) que leur école n'est plus qu'une forme vide et sans contenu. Malheureusement.
Le titre de Maître Reiki Usui non-enseignant : cela n'existe pas ! On est enseignant et on s'appelle Maître Reiki ou on ne l'est pas et on s'appelle praticien Reiki de 3e degré. Point. Mais les egos n'aiment pas ce genre de point !


Question n°320

Vous avez changé la présentation de votre site, très bien, mais l'écriture est très petite et très fine ce qui fait passablement forcer les yeux pour la lecture, ce problème existait déjà sur le F.A.Q, on a vite mal à la tête.

Je suis désolé pour ce problème et je vous remercie de m'en parler.
Peut-être que vous pouvez changer la résolution de votre ordinateur et vous verrez tout cela en plus grand à l'écran. Je vous dis cela parce que vous êtes la seule à avoir fait cette remarque. Nous vous remercions, vous, les lecteurs, de nous faire part de tout incident technique concernant la revue ou le site reikiforum.com


Question n°319

Parmi les personnes qui souhaitent s’inscrire à mon stage, il y a un jeune homme qui se demande si l'initiation au 1er degré lui permettrait d’adoucir le fait qu’un jour il a vu une entité et apparemment ce ne fut pas très agréable pour lui.

Le chapitre "entités" ne fait par partie de l'enseignement du Reiki.
Les initiations peuvent stimuler l'intuition, mais si une personne n'a pas des prédispositions pour voir ou contacter les entités, cela ne se présente pas juste parce qu'elle a reçu une initiation.
Cependant, une partie des personnes qui croient voir ou être en contact avec des entités ne sont en contact qu'avec une partie d'elles-mêmes, pas forcément la partie la plus élevée, malheureusement.
Dans ce cas, les "entités" partiront en douceur, à condition, bien sûr, que la personne veuille les laisser partir.


Question n°318

Quel est le délai entre le 2e et 3e degrés ?

Le délai entre 2e et 3e : raisonnable !
Alors que entre le 1er et 2e cela peut être assez court (même un mois seulement) après le 2e, la personne a besoin de temps pour comprendre, intégrer intellectuellement et émotionnellement les énergies, symboles, etc.
Donc, un délai raisonnable de six mois me paraît un minimum correct. Plus, c'est encore mieux.
J'ai eu une élève qui se "dopait" au Reiki et en 4 mois elle a fait les 3 degrés, malgré mes mises en garde.
Ensuite, elle a laissé tomber presque totalement parce qu'elle ne trouvait plus de choses excitantes dans le Reiki. Bien sûr, elle n'avait presque rien travaillé, elle attendait tout du stage.


Question n°317

Un "maître Reiki" de niveau 3 peut-il enseigner ? Et procéder à des initiations ?

Cela dépend dans quelle école il a été formé. Il y a des écoles où le 3e degré est le degré de Maître enseignant ; et il y a d'autres écoles où le 3e degré est un "petit Maître" qui peut faire des initiations de 1er et de 2e degré, mais pas plus.

Cependant, la majorité des écoles qui enseignent en 4 degrés, ne donne pas cette possibilité aux personnes ayant le 3e degré. Il s'agit de capacités énergétiques et non pas de connaissances intellectuelles. Pour cela, il est intéressant de demander à l'éventuel enseignant de quelle école il vient, qui est son Maître de Maîtrise, etc.


Question n°316

L'initiation de Reiki I peut-elle être faite sur une seule journée pour 4 personnes ?

Cela me paraît très rapide (avec un grand risque d'être superficiel), mais c'est faisable.


Question n°315

. Le Reiki étant une énergie universelle, l'enseignant peut-il sentir un manque d'énergie le lendemain ? Je veux dire que l'enseignant ne doit pas ressentir de faiblesse, puisque ce n'est pas sa propre énergie, n'est-ce pas ?

Vous avez raison : l'enseignant n'utilisant jamais son énergie, il ne doit pas se sentir faible le lendemain.

Éventuellement, il peut sentir un manque émotionnel, parce qu'il s'est impliqué dans la vie ou le parcours des élèves (ce qu'il ne doit pas faire, bien sûr), mais il ne sentira jamais un manque d'énergie suite aux initiations qu'il a données.


Question n°314

On dit que le Reiki ne rentre pas par le chakra coronal. Il rentre par où ? Et en quoi cela est gênant de faire rentrer le Reiki par le chakra coronal ? A-t-on une preuve de cela ? J’ai un peu de mal à croire que chaque technique aurait son propre réseau interne.

L'énergie Reiki entre par le canal Reiki. Il est parfaitement concevable d'avoir sur le sommet de la tête l'entrée de deux ou plusieurs canaux énergétiques, n'est-ce pas ? - tel que vous avez la possibilité de voir sur votre télévision plusieurs chaînes. C'est une question de fréquence et chaque chaîne de télévision a son réseau interne.
Ce n'est pas que ce serait gênant si l'entrée du canal Reiki était par le 7e chakra. Ce n’est simplement pas comme ça.
Si vous êtes un homme et je vous dis que vous êtes une femme, vous ne seriez pas d'accord non pas parce que ce serait gênant, mais parce que ce n'est pas comme ça.
La "preuve" : si le Reiki entrait par le 7e chakra, certaines personnes ne pourraient pas pratiquer le Reiki du fait de leur ouverture réduite de ce chakra. D'autre part, le "débit" du canal Reiki ne serait pas constant et il dépendrait chez tout le monde de l'état dans lequel se trouve le donneur. De plus, l'énergie ne serait pas disponible instantanément, en abondance, à tout moment et en tout lieu.
Ce sont justement les caractéristiques du Reiki qu'on ne trouve pas dans d'autres techniques. Pourquoi ? Parce que le Reiki ne dépend pas de notre système énergétique personnel et ne fait pas partie de ce système.


Question n°313

Connais-tu des cas d'amélioration très flagrante de migraines tenaces et récurrentes grâce au Reiki ?

Personnellement, non.
Mais rappelle-toi ce que Mme Takata disait : trouvez la cause et le problème est à moitié résolu. Donc : y a-t-il quelque chose dans sa vie ou dans son comportement ou dans son environnement qui entretient ces migraines ?
Si oui, on pourra faire tout le Reiki que l'on veut, les migraines ne partiront pas.


Question n°312

Lors d'une séance Reiki à une amie, celle-ci a ressenti une vive douleur dans la tête lorsque mes mains étaient placées sur ses oreilles. Elle me l'a signalé et j'ai écarté un peu mes mains tout en continuant à transmettre le Reiki et la douleur a cessé. Cependant, nous nous sommes toutes les deux demandé la signification de cette douleur.

Les douleurs passagères ne signifient rien. Même si cela peut être très désagréable, il est préférable de ne pas essayer de les interpréter. 

Cependant, si elles se répètent pendant plusieurs séances, c'est probablement le moment d'aller voir son médecin pour faire un bilan.


Question n°311

Une autre question concerne le fait de faire suivre une séance d'autotraitement par un envoi de Reiki dans le passé à soi-même, avec cristal. Est-il nécessaire de répéter le CKR dans les mains et les 4 symboles avant de transmettre le Reiki avec le cristal, ou peut-on se concentrer sur le cristal juste après la position des pieds ?

Il n'est pas nécessaire de refaire le CKR dans les mains, mais il est absolument nécessaire de refaire les symboles dans l'air. 


Question n°310

J’ai été initiée au 1er degré Reiki Shamballa. J’ai changé de Maître pour mon 2e degré suite à une indisponibilité assez longue de mon premier Maître. Mon Maître en 2e degré a précisé qu’il enseigne le Reiki Usui uniquement, non pas Shamballa, ni Karuna, ni autre.

Quelle est donc ma lignée ? Celle du premier Maître ou du second ? Ou bien celle du Maître que je choisirai pour la Maîtrise ? Mon 3e degré sera vraisemblablement avec le second Maître.

Pour l'instant, vous avez la lignée des deux et vous pouvez en parler sans problème. Vous avez appris avec les deux et il est normal de les honorer en citant leur nom.
Ceci dit, une fois que vous aurez votre niveau de Maître enseignant, vous devrez montrer votre lignée concernant le Maître avec qui vous avez passé la Maîtrise enseignante.


Question n°309

J'ai passé mon 3e degré neuf mois après le 2e. Ensuite, j'ai eu l'occasion de rencontrer diverses personnes initiées, dont certains Maîtres Reiki.

Seulement voilà, à plusieurs reprises, plusieurs étaient étonnées de savoir que j'étais initié au troisième degré, car d'après eux, dû à un délai trop court entre les deuxième et troisième degrés, le DKM serait "inactif". Pourrais-tu m'éclairer sur le sujet ? Pourrais-tu, si c'est bien le cas, y remédier ?

Je suis désolé, tu as rencontré des gens (j'espère qu'ils ne sont pas très nombreux !) qui ne savent pas de quoi ils parlent. Un an entre le 1er et le 3e degré (dont neuf mois entre le 2e et le 3e) c'est largement suffisant.
Peut-être que dans leur école, on ne le fait pas de cette façon et c'est acceptable. Mais, de là à dire que ton DKM n'est pas actif, c'est aller trop loin. (Déjà, par quel moyen ont-ils découvert que ce n'est pas actif ?)
De mon point de vue, tu n'as besoin de rien, tu es parfaitement initié y compris pour le DKM. Quand j'affirme cela, je me base sur deux éléments :
- le premier, moins important, c'est mon expérience. J'enseigne à plein temps depuis près de 20 ans et je me permets d'affirmer que ton parcours est plus qu'acceptable. Je l’appellerais "un parcours sage".
- le 2e, plus important, est l'exemple donné par des Maîtres qui ont joué un grand rôle dans le Reiki. Parmi ces personnes, il y a Mme Hawayo Takata. Il est fort probable que les gens avec qui tu as parlé respectent Mme Takata. S'ils ne la respectent pas... il n'y a plus rien à dire.
Donc, Mme Takata a initié 22 Maîtres Reiki. Certaines de ces personnes avaient plusieurs années d'expérience. Mais d'autres ont passé leur Maîtrise après plus ou moins un an depuis le 1er degré et il y a même eu une personne qui a passé la Maîtrise (ce que j'appelle le 4e degré, Maître enseignant) neuf mois après son premier degré. Et cette personne-là était parfaitement initiée !


Question n°308

J'échange depuis deux années des séances de Reiki avec une personne qui a des soucis de santé et est en pleine dépression !
Personnellement, je ne ressens absolument aucun bénéfice pour moi-même, ni au moment où je reçois à mon tour le Reiki et je ne ressens rien non plus les jours suivants.
Je pense qu'une personne qui a des soucis importants de santé ne peut donner des soins de qualité en retour ! J'ai eu une discussion avec cette personne qui me dit le contraire !
Pour ma part, cela me dérange si l'on n'applique pas à soi ce que l'on préconise pour les autres !
Pourriez-vous me dire ce que vous pensez de cette situation ?

Il y a deux choses :
1) un praticien de Reiki peut donner une séance parfaitement valable, même s'il est malade ou pas en pleine forme. S'il considère que la personne à qui il veut donner la séance se trouve dans un état moins bon que le sien, cela est parfaitement acceptable et la séance sera tout aussi efficace
2) un praticien de Reiki est censé prendre soin de lui-même avant tout. Il peut se trouver à un moment donné dans un état moins bon, évidemment, et cela est humain. Mais s'il se trouve dans cet état un temps très long et ne se fait pas du Reiki, c'est moins acceptable. En tant que praticien de Reiki, on ne peut pas tout guérir, évidemment, mais ne pas se donner du Reiki quand on va mal, c'est s'enlever une chance importante de se faire du bien et de déclencher le processus d'autoguérison.


Question n°307

Si le Reiki a sa propre conscience et va tout seul là où se trouve le besoin, est-ce qu'il y a une "logique" de suivre son intuition de garder les mains dans une position plus de trois minutes ? Est-ce que cette intuition de rester peut être causée par un trou dans l'aura qu'on n'avait pas ressenti dans le Byosen ?

Oui, c'est très bien de rester plus longtemps sur un point précis en suivant son intuition.
Quand on dit que le Reiki a sa conscience, on parle de la cause du problème : nous n'avons pas besoin de la chercher, l'énergie la trouvera. Mais, il y a des endroits du corps qui ont besoin de plus d'énergie, parfois même de beaucoup plus d'énergie. Nous sentons cela dans nos mains - ou intuitivement - et nous restons le temps qui nous semble nécessaire.

S'agit-il d'un trou ? Pourquoi pas ? Mais la seule façon de le savoir est de tester dans l'aura.


Question n°306

J'ai compris que l'on peut traiter quelqu'un en plusieurs jours consécutifs. Est-ce un plus de faire deux séances par jour à la même personne ? Je pense à un ami que je ne verrai que pendant quelques jours. Je voudrais lui donner le plus d'énergie possible.

Le mieux est de donner une séance par jour. Mais, dans des circonstances comme avec ton ami, il est parfaitement valable et bon de lui en donner deux, voire trois, par jour.
Trois séances, c'est vraiment beaucoup et je pense qu'avec deux séances, c'est très bien, surtout pour une personne qui n'a jamais reçu du Reiki, qui est stressée et qui a besoin de beaucoup d'énergie.
Probablement qu'il va s'endormir dès les premiers minutes. Cela signifie qu'il se sent en sécurité et qu'il prend beaucoup d'énergie.
S'il ne s'endort pas, cela signifie que son niveau de stress est tellement élevé que c'est une excellente idée de lui faire deux séances par jour.
Le jour où il s'endormira dès les premières minutes, c'est qu'il aura lâché prise et se sera débarrassé du trop plein de stress.


Question n°305

Parmi mes élèves se trouve un candidat aveugle, qui souhaite maintenant passer son 2ème degré. J'étudie la façon de lui montrer la "calligraphie" : dans l'espace, en guidant son doigt, etc., mais je me posais la question de savoir si par hasard, au Japon ou ailleurs, il n'existerait pas le tracé des symboles en "braille". Sinon, ce serait une bonne idée de le créer !

Non, à ma connaissance, cela n'a pas été fait.
En ce qui me concerne, à chaque fois que j'ai eu des élèves non voyants, j'ai choisi une des deux manières ci-dessous :
1) J'ai dessiné les symboles sur une feuille épaisse, genre carton de 250 gr. J'ai redessiné par dessus chaque trait avec de la peinture spéciale pour peindre sur le verre. Le tube de peinture laisse passer un filet relativement fin, qui restera en relief sur le carton. J'ai mis les cartons au four classique (pas microondes) pour "cuire" la peinture. Et voilà.
2) J'ai dessiné les symboles sur une feuille épaisse, genre carton 150 gr. En plaçant le papier en contre-jour, j'ai dessiné les symboles sur le verso du papier, en suivant les traits du recto. Cela a donné les symboles à l'inverse, comme dans un miroir, comme s'ils étaient dos à dos. Ensuite, avec une aiguille, j'ai percé le carton du dos vers l'avant (du verso vers le recto), comme on faisait quand on était petit, de trous rapprochés tout au long du trait du symbole. Cela a fait que les symboles sont "apparus" sur le recto en relief.
Ces deux méthodes ont l'avantage que la personne non voyante aura également la représentation des symboles dans l'espace, avec l'emplacement correct des caractères les uns sous les autres.
Il me semble que guider sa main dans l'air n'est pas une méthode efficace parce que la capacité des personnes voyantes à placer correctement les détails d'un symbole dans l’espace est plutôt limitée (eh oui, pour les non-voyants cela se fait tout seul mais pas pour les voyants).


Question n°304

J'ai une demande pour initier des éducateurs d'un centre pour autistes de ma région.
J'aimerais savoir si tu as des articles ou autres concernant ce sujet de façon à pouvoir proposer
quelque chose de plus concret et plus ciblé.

Non, à ma connaissance, il n'y a rien de spécial à faire pour ces éducateurs et je ne connais pas d’articles à ce sujet (mais je t'invite à en écrire un, suite à l'expérience que tu auras acquise avec ces gens !).
N'oublie pas que ces gens ont une formation et tu ne pourras pas leur apporter grand-chose de plus concernant l'autisme ou son approche.
Mais ce que tu leur apporteras est l'énergie des mains et celle du cœur qui sont différentes de ce qu'ils ont connu jusqu'ici et ce sera très bon.


Question n°303

J'ai retransmis dernièrement l'enseignement du premier degré de Reiki à une personne qui m'a dit ne pas ressentir d'énergie dans ses mains lors de ses autotraitements. Je n'avais jamais eu ce cas. En la questionnant, elle m'a révélé qu'elle avait été "intronisée apprentie Franc-maçon". Y aurait-il une relation avec le fait qu'elle ne ressente rien sur son corps ? Par contre, elle perçoit très bien l'énergie Reiki lors d’un traitement sur une autre personne.

Le fait d'avoir reçu l'initiation de franc-maçon n'influence en rien la circulation de l'énergie Reiki et sa perception dans les mains.
Simplement, il y a des personnes qui sentent plus quand elles se donnent à elles-mêmes, et d'autres qui sentent plus quand elles donnent à une autre personne.
Peu à peu, avec la pratique, les perceptions se développeront et la personne ne sera plus frustrée.
Et en attendant, c'est une excellente occasion pour elle de travailler l’observation : malgré l'absence de sensations dans les mains, la pratique du Reiki lui apporte-t-elle quelque chose de réel, de plus ?


Question n°302

Est-ce que le rituel avant un soin (bougie, encens, musique, etc.) est vraiment très important ? Mon biokiné m'a dit qu'il était souhaitable d'avoir ne serait-ce qu'une bougie afin de bien visualiser notre présence dans la pièce où l'on pratique, pour ne pas se "projeter n'importe où" surtout en soin à distance. De son côté, mon praticien utilise des pierres qu'il dispose partout dans son cabinet et il en a également dans sa poche lors des soins pour se ré-ancrer si besoin.
Pouvez-vous me confirmer que cela est nécessaire ? Honnêtement, je prenais toute l'installation préalable au soin pour du folklore et je n'y prêtais pas vraiment attention.

Tout "le rituel" avant est nécessaire pour ceux qui en ont besoin !
Donc, oui, je mets de l'encens - parce que cela sent bon ; j'allume une bougie - cela rend l'atmosphère plus douce ; je mets de la musique - c'est relaxant ; etc.
Mais tout cela, c'est parce qu'on a envie et non pas parce que c'est nécessaire.
Et si on se trouve quelque part sans bougie et sans encens et sans musique ? L'énergie Reiki ne passe plus ?!
Pour les personnes qui ne sont pas ancrées, il est nécessaire de faire quelque chose, certes, mais les pierres vont aider un petit peu. Le reste est certainement dans la tête et l'énergie (dirigée en grande mesure par la tête) de la personne.
Le Reiki est simple et clair, ici et maintenant. Comme disait Mme Takata, son fonctionnement est basé sur le principe "on - off" : je place les mains = Reiki ON ; je retire les mains - c'est le Reiki OFF. Sans aucun artifice, sans aucune pratique religieuse ou semi-religieuse, superstitieuse, etc.


Question n°301

Lors d’une discussion avec mon kiné qui est 1er degré de Reiki, il m’a parlé d’une technique spirituelle supérieure au Reiki à savoir la « reconnexion de Eric PEARL » dont on peut trouver le site sur internet. Le kiné m’a dit qu’il fallait évoluer car rien n’est figé.
Il m’a proposé de me faire une séance de reconnexion contre une séance de Reiki de ma part. Ma curiosité m’a fait visiter ce site, bien sûr.
Je voudrais savoir ce que tu en penses.

Apparemment, la technique est intéressante.
Mais, je trouve un peu arrogant de leur part de dire que c'est plus fort que le Reiki. C'est flatteur qu'ils prennent le Reiki en tant que terme de comparaison. Mais, au lieu de dire pourquoi et comment le système est bon et efficace, leur seule référence est qu'il est plus fort que le Reiki. En plus, le fonctionnement c'est le style américain avec une franchise, etc. Et cela n'est pas très intéressant, je trouve.
Ce que ton kiné ne sait apparemment pas est que toute personne qui travaille vraiment avec le Reiki, évolue.
Par contre, si une personne veut être à la dernière mode, elle doit absolument se faire initier à la reconnexion !


Question n°300

J'ai passé mon Reiki I en janvier 2009 et le niveau II plus tard. Depuis, mes règles qui étaient très régulières sont devenues chaotiques. On peut dire aujourd'hui que je suis ménopausée. J'ai fait les examens sanguins hormonaux.
En 2009 j'avais 41 ans et aujourd'hui j'en ai 44. Tout cela n'est pas dans les normes. Et aussi je n'ai pas d'enfant.
Comment cela est-il possible, et pourquoi le Reiki, énergie de VIE, me retire la possibilité de donner la vie ? Avez-vous d'autres cas comme le mien ?

D'une façon générale, je peux dire que le Reiki soutient toujours la vie, pour le plus grand bien de la personne concernée.
Je ne vois pas en quoi ce serait votre bien de ne plus avoir de règles à 41 ans. Alors il y a la possibilité que cela ne vienne pas du Reiki, mais d'ailleurs, par exemple d'un choc ou un changement brusque qui a eu lieu dans votre vie autour de cette date.
Il ne faut pas oublier non plus qu'à partir de 35 ans il y a des changements hormonaux importants qui s'installent de plus en plus et qu'il est indiqué de voir votre médecin spécialiste endocrinologue et écouter ce qu'il dit.
Du point de vue Reiki, en vous faisant votre autotraitement régulièrement (si possible tous les jours - et en aucun cas une fois par semaine ou toutes les deux semaines), il y aura de plus en plus d'harmonie intérieure.
Puisque vous avez le 2ème degré, vous pouvez faire le Reiki dans le passé (voir mon Manuel de Reiki II si vous ne savez pas comment faire), tout particulièrement concernant la période commençant par janvier 2008.
En appliquant les indications de l'endocrinologue et en pratiquant le Reiki en parallèle, il est tout à fait possible que vous retrouviez l'harmonie rapidement.


Question n°299

Tu dis que lors d'une séance de Reiki, l'énergie va aller par sa propre conscience vers l'endroit où la personne en a le plus besoin. Donc pour moi, qui fais mon autotraitement tous les jours, y a-t-il un intérêt de me faire devant la télévision vingt minutes sur une zone douloureuse, puisque dans l’autotraitement et dans le traitement localisé l’énergie Reiki va aller là où elle veut ?

Merci pour ta question. Cet aspect est rarement compris correctement.
Oui, cela vaut la peine de placer les mains sur un endroit douloureux que ce soit devant la télévision ou à tout autre moment de sa journée.
Mais, il faut bien comprendre : l'énergie sait quelle est la cause du problème et elle s'y dirige toute seule. Donc pas la peine d'essayer de la diriger là où nous croyons que la cause se trouve.
Le fait de placer les mains sur un endroit douloureux fait que notre intention se concentre à cet endroit-là et que, certainement, l'énergie se concentrera également pour nous soulager. Mais, ce soulagement ne sera jamais complet si la cause n'est pas supprimée ou - pire encore - si la cause est entretenue par un de nos comportements ou attitudes.
Dans un cas comme ça, puisque le Reiki n'est pas une psychothérapie et les effets ne dépendent pas de nous, l'énergie aura besoin de travailler encore plus profondément, au niveau de nos schémas de fonctionnement et de nos croyances. Si nous permettons que cela se fasse simplement, le processus se déroulera plus ou moins vite. Mais, si pour une raison quelconque nous ne sommes pas prêts à lâcher... cela prendra plus longtemps !
Pour terminer, il ne faut pas oublier non plus que certains problèmes ne seront jamais résolus par le Reiki : si un organe manque, l'énergie ne va pas le faire repousser. Peut-être par manque de foi ? En attendant, je n'ai jamais entendu parler d'un tel miracle !


Question n°298

Depuis quelques jours, j'ai un blocage sur une question qui me semble cruciale puisqu'elle revient sans cesse. "Le Reiki Usui est-il une technique New Age ou une philosophie japonaise, qui pourrait être parallèle aux arts martiaux, à la psycho énergétique, au Zen...?".
Cette question, je me la pose depuis très longtemps et au vu de ce que je remarque autour de moi, elle revient de plus belle !
Je souhaite connaître ta vision, ton positionnement là-dessus car je ne souhaite pas induire en erreur mes élèves et futurs élèves.

Le Reiki est aujourd'hui les deux.
Mais en disant cela, je ne parle pas du système en soi, mais de l'approche de chaque personne, praticien ou enseignant.
Cela a commencé aux USA et on trouve ce phénomène en Europe également : on a ajouté - avec plus ou moins de discernement – une profusion d'éléments qui semblaient compatibles avec la pratique du Reiki.
Quand il y a eu du discernement, cela a donné un système de Reiki sérieux, une pratique recommandable, qui même si elle n'est pas identique partout et chez tous les enseignants, est un art de vivre à part entière qui peut être comparé aux arts que tu as cités.
Et quand il y a eu moins de discernement, on a ajouté tout et n'importe quoi et le système est entré dans l'état d'esprit New Age.
Je sais qu'il y a en France et ailleurs des "Maîtres" qui prétendent pratiquer le Reiki pur et authentique, seul et unique ! (Et ils ne sont pas d'accord sur lequel d'entre eux est le vrai "pur et authentique" !)
De mon point de vue et en ce qui me concerne, c'est relativement simple :
1) Ce que je pratique est en accord avec les informations et pratiques arrivées du Japon depuis une quinzaine d'années ? Ma réponse personnelle : oui.
2) Mikao Usui disait que le Reiki est un système pour atteindre l'Illumination (Anshin Ritsumei). A mon petit niveau, cette Illumination signifie "être une meilleure personne chaque jour". Ce que je pratique m'aide à devenir une meilleure personne chaque jour ? Ma réponse personnelle : oui (même si ce n'est pas assez rapide).
Alors, je me déclare satisfait et je déclare que le Reiki que je pratique est une discipline tout aussi respectable que tout art ou pratique énergétique/spirituelle japonaise, chinoise, indienne, tibétaine, etc.


Question n°297

Cela fait quatre ans qu'une chute de cheveux hormonale a débuté chez moi. Elle est due à un surplus de testostérone active, enfin elle a été diagnostiquée de la sorte. D'après tes connaissances et ton expérience, penses-tu que le Reiki pourra m'aider à diminuer ou à résoudre ce problème ?
Aussi j'ai une amie qui a un herpès récurrent, même question : le Reiki peut-il aider ?

Il est, évidemment, impossible de répondre d'une façon absolue.
La règle pourrait être la suivante : si la cause du problème est "guérissable", alors il peut y avoir une guérison.
Guérissable veut dire que la cause n'est pas définitive (ex : s’il nous manque une oreille, elle ne va plus repousser) ou qu'elle n'est pas entretenue d'une façon permanente par la personne concernée.
D'une part, il est important de suivre les conseils de ton médecin ; d’autre part, concernant la pratique du Reiki, ce que l'on voit souvent est que le Reiki n'agit pas vraiment sur le problème en soi, mais sur le stress ou la souffrance qui ont causé ce genre de symptôme.
Donc, je ne pourrai jamais te garantir une guérison quelle qu'elle soit. Mais, grâce aux conseils éclairés du médecin et à l'aide du Reiki on peut arriver à déclencher le processus d'autoguérison.
Et la seule façon de savoir si cela fonctionnera pour toi, est de pratiquer !


Question n°296

Dernièrement une de mes initiées m'appelle et me dit qu'une "initiation 2ème degré a été donnée à une femme enceinte et elles sont fières de dire que le bébé sera donc initié au 2ème degré..." C'est un scoop !
Voila ce que j'ai répondu avec un peu de réflexion : 
"C'est vrai que le bébé profitera de la bonne énergie que sa Maman recevra, il est certain, mais l'initiation se fait sur une personne, sur une âme, et le bébé a une autre Energie que sa maman donc une autre âme et personnellement je ne pense pas qu'il sera initié au 2e degré."
Aurais-tu répondu différemment ??

C'est touchant le sentiment des mamans qui pensent que leur bébé sera automatiquement un bébé Reiki spécial. Il le sera dans la mesure où il recevra l'éducation adéquate. Du point de vue Reiki, il faudra quand même qu'il reçoive tout l'enseignement et les initiations qui vont avec. 
Cela veut dire que ce futur bébé est très probablement initié puisque tous les bébés naissent "connectés". Mais au fur et à mesure qu'il va grandir, il oubliera cela ce qui fait que, après l'âge de 7 ans, il faudra tout recommencer et cette fois-ci ce sera parce que l'enfant le voudra et non pas juste par mimétisme.


Question n°295

Je suis Reiki niveau II. Mon problème (si on peut appeler ça un problème) est que j’ai envie de donner du Reiki aux gens, mais je n'ai aucune demande. Personne. Quand je ressens qu’une personne en a besoin, je me propose, mais rien. Quand je me fais une séance de Reiki, je ne ressens rien, ni pendant, ni après. Pourquoi ?
Je veux aller plus loin, passer ma maîtrise, mais je me pose des questions.
Comment “reprendre contact”, ressentir le bien-être du niveau I, car avec le niveau II je n’ai absolument rien ressenti. Merci de m’aider.

Les sensations peuvent venir peu à peu, et cela peut prendre plusieurs mois. Après le 2ème degré, il arrive souvent que les gens ne sentent plus grand-chose parce qu'ils sont trop concentrés sur les symboles. Une fois que les symboles sont bien intégrés, les sensations reviennent.
Recevoir les initiations à nouveau, bien que pas nécessaire, peut être bénéfique pour stimuler ces sensations.
Les demandes de séances de Reiki arriveront quand les gens sentiront que tu vas bien. Quand ils verront chez toi une joie, un bien-être. Et qu'ils verront que tu crois en ce que tu proposes. Ou du moins, ils ne sentiront plus tes doutes. Autrement, ils ne te croiront jamais.
(C'est comme une de mes connaissances qui vendait une méthode parfaite pour arrêter de fumer, mais elle-même, elle continuait à fumer !).
Passer la Maîtrise c'est facile. Mais là également, pour avoir des élèves par la suite, il faut avoir fait un certain travail sur soi (non pas totalement, puisque ce serait impossible), mais suffisamment pour que cela se voit !


Question n°294

Y a t-il une importance quant à la personne "maître Reiki" qui vous fait l'initiation ? Je vous pose cette question pour deux raisons :
- la première, sans vouloir juger, j'ai rencontré un maître avec qui je me suis entretenu deux bonnes heures, et vraiment, j'ai eu l'impression d'être dans un dessin animé, "entre Jésus assis à ma droite, les messages divins et tout le reste...".
- la 2ème, il s'agit de l'initiation. Est-ce que tous les maîtres sont égaux en cette matière, quelle que soit leur place dans la lignée ou leur capacité vibratoire ?

A priori, tous les Maîtres sont valables.
Mais :
- il est important que le courant passe entre vous deux
- il est également important que son enseignement soit vraiment du Reiki. Si à titre privé, pendant les pauses ou en dehors du stage, vous parlez sur différents aspects ésotériques, spirituels, anges, religion, extraterrestres, etc. etc., c'est autre chose. Mais, le stage de Reiki n'inclut rien de tout cela.
- à priori, toutes les initiations données par un Maître Reiki sont valables, à condition que le Maître ait reçu ses propres initiations en face-à-face (non pas à distance). Chaque personne aura un niveau vibratoire plus ou moins élevé, en fonction de ce qu'elle vit au moment où on la rencontre. Le niveau vibratoire de l'individu n'affectera pas la qualité de l'initiation. C'est plus au niveau personnel qu'on sentira une différence - et je reviens au premier point : il faut que le courant passe entre vous de tous les points de vue, tous ceux qui vous semblent importants.
De nos jours, il y a une abondance de Maîtres Reiki et il vaut mieux attendre un peu pour trouver "le bon" (de son point de vue, évidemment) que de se précipiter.


Question n°293

Pourquoi ne serait-il pas possible d'envoyer du Reiki à distance sur la boîte de Reiki (avec la Reiki Box) qui contient plusieurs demandes, puisque l'on peut envoyer du Reiki à une personne qui se trouve loin et même écrire une demande et l'envoyer avec le symbole de distance ?

Théoriquement, c'est possible et il y a eu beaucoup de gens qui ont essayé. Le résultat a été clair : même si - apparemment - il y a une certaine énergie qui arrive, ce n'est pas du tout comparable avec un envoi en prenant une personne à la fois.
C'est pour cela qu'on a continué à chercher et on a trouvé la grille de cristaux qui est un moyen sûr et efficace et qui en même temps satisfait ce besoin d'envoyer à un nombre illimité de personnes sans pour autant passer trop de temps là-dessus.


Question n°292

J'aimerais me lancer dans une formation Reiki et je voudrais juste avoir votre opinion sur les formations (tous niveaux) proposées et dispensées à distance, notamment par des Maîtres formés par vos soins. Ces formations sont-elles valables, ou est-ce que vous les déconseilleriez ? Je me dis que ma foi, si l'énergie ne connait aucune limite de temps ou d'espace dans le cadre de soins ou traitements à distance (comme il est apparemment possible d'en donner), je me dis qu’une formation et des initiations reçues à distance seraient sans doute possibles ou valables ?

Les initiations à distance ne sont pas valables.
Lors d'une initiation à distance, il y a une transmission d'énergie, certes, mais il y a des fréquences importantes qui manquent.
Pour exprimer cela simplement : lors d'une initiation à distance, on reçoit le Ki mais pas le Rei. Et sans le Rei, il n'y a pas de Reiki !
Cela peut être une forme d'utilisation de l'énergie intéressante, mais ce n'est pas le Reiki.
Ou, on peut le dire comme ça aussi : il y a du "fast-food" et il y a du "fast-Reiki". Sachant que tout ce qui est "fast" n'est pas tout à fait bon pour la santé...
J'ai formé plusieurs personnes jusqu'au niveau de la Maîtrise.
Celles qui choisissent de faire des initiations à distance n'ont pas appris cela avec moi. Elles n’enseignent pas selon la technique, l’éthique et l'esprit reçus et vécus lors de leur propre formation.
Elles ont leurs motivations pour faire cela et probablement que leur discours peut paraître cohérent. Mais, malgré ce discours, les initiations à distance ne sont pas complètes et les personnes initiées de cette façon, tôt ou tard, avec juste un peu de discernement (et d'humilité) se rendront compte qu'elles ont besoin d'une vraie initiation.
Je vous souhaite une bonne formation !


Question n°291

Est-ce que le Reiki peut atténuer une apnée du sommeil ? Connais-tu ou as-tu déjà entendu parler de cette pathologie par un praticien  ou un maître ? Et si oui,  y-a-t-il un soin spécial ?

Je connais le problème, mais je ne connais pas de remède ! Je suis désolé. Je lance donc ici un appel à toutes les personnes qui ont de l'expérience dans ce domaine : merci de partager vos connaissances et expériences.


Question n°290

Une initiée 2e degré me confirmait dernièrement lors d'un échange mensuel, qu'elle avait toujours froid après ses autotraitements (pas pendant). Elle me demandait si c'était normal.  Je ne sais pas quoi lui répondre ?

Pour moi, elle ne se fait pas assez souvent du Reiki et son niveau énergétique est bas. Ou encore, il y a un élément dans sa vie, qu'elle entretient, qui lui prend beaucoup d'énergie. Quand on a froid pendant ou suite à une séance de Reiki, cela montre, habituellement, ce bas niveau d'énergie. Cela arrive également pour les personnes très âgées qui ne vont pas bien. Heureusement, cela passe et au bout de quelques séances, le niveau énergétique remonte et non seulement les frissons disparaissent, mais la personne va mieux généralement.


Question n°289

J'ai été initiée par une Maître pour mes deux premiers degrés et par un second Maître pour mes troisième et quatrième degrés.
Aujourd'hui, je termine mes cahiers d'enseignement et je voudrais tout naturellement ajouter ma lignée... et c'est là que le bas blesse, mon premier enseignant refuse de me communiquer sa lignée !
Je n'ai pas eu de désaccords avec cette personne et je reste perplexe.
D'après vous, que puis-je faire ? Vous savez tout comme moi que ça m'est indispensable pour garantir l'authenticité de mon parcours.
Je serais heureuse de recevoir une idée de l'attitude à adopter dans cette situation.

Désolé pour cette situation. Malheureusement, il n'y a pas grand-chose à faire.
Mais donner sa lignée est un devoir pour tout Maître Reiki, lignée qui comporte au moins le nom et les coordonnées de son propre Maître. Alors :
- vous pouvez redemander la lignée en insistant autant que possible
- contacter les Fédérations de Reiki (LFDR et FFRU) et leur communiquer le nom de cette personne qui apparemment n'agit pas d'une façon éthique
- informer la personne que vous allez informer les Fédérations
- si vous voulez vraiment, vous pouvez même déposer plainte pour tromperie (ou la formulation juridique que votre avocat trouvera adéquate). Ça, c'est moins beau à dire et à faire, mais si vous pensez que c'est nécessaire...
- le jour où elle vous donne les noms, vérifier que ces noms sont vrais et qu'elle a vraiment été initié par ces personnes.
Ceci dit et en fin de compte, du point de vue de la lignée, elle doit contenir le nom du Maître de Maîtrise et ajouter celui des 1er et 2e degrés est juste une option. Puisque vous avez celle de la Maîtrise, tout va bien.
Mais votre démarche est importante et il faut qu'elle sache qu'elle doit vous donner sa lignée.


Question n°288

Durant notre rencontre à Evian, je t'avais parlé de la grille de Reiki et du fait d'avoir programmé mon cristal central maître et de ne plus charger la grille comme tu me l'avais appris, mais d'une autre façon que l'on m'avait indiquée. (Je te précise que je n'ai pas suivi le stage qui présente la grille perpétuelle.) J'ai tenté seule cette expérience.
Tu m'avais dit d'expérimenter et de te donner les conclusions. Les voici :
Au début, je faisais un encodage avec des mots reçus par guidance en visualisant le chemin des cristaux et en répétant ces mots. Ma grille affichait un bon niveau de chargement, vérifié par plusieurs personnes à qui je n'avais pas parlé de cette nouvelle façon de faire pour ne pas les influencer.
Après un mois, je "sentais" ma grille faiblarde et j'étais obligée de faire l'encodage plusieurs fois dans la journée et je n'étais pas satisfaite. L'échelle de Bovis m'a confirmé que ma grille perdait de sa force. De plus, je me sentais moins "pénétrée" de Reiki, comme si je n'avais plus de grille en route, et quelques papiers ne "donnaient" pas.
Cela fait deux mois que j'ai pris l'initiative de cette expérience, et un jour en faisant un papier Reiki et en le déposant dans la grille, j'ai eu une intuition de grande force que ça clochait, je sentais bien que non, ça n'allait pas et que ma grille était comme à l'abandon.
J'ai donc décidé de tout recommencer tel que tu me l'as appris en Reiki III et depuis quelques jours, je sens un renouveau de ma grille et surtout de mon mental.
Alors, bien sûr, j'ai décidé de rester dans le processus académique car je sais qu'il a fait ses preuves et que l'on peut avoir toute confiance envers la formation initiale de la grille. Et puis, chose que je trouve capitale : j’ai retrouvé le plaisir de charger ma grille tous les jours, finalement c'est un petit moment de bonheur ces 10 minutes de chargement !

Merci pour ce partage.
Je suis content pour toi que tu puisses avoir ce genre de ressenti si bien mis au point.
Et je suis content que tu sois arrivée toute seule à la conclusion, sans aucune influence extérieure. Rien ne vaut son expérience directe et personnelle.


Question n°287

J'ai suivi les Reiki I et II il y a un peu plus d'un an. Le Reiki m'a beaucoup aidé sur différents plans mais il me reste encore du chemin à parcourir. J'ai récemment réalisé après une longue période d'introspection que mes stress psychologiques sont en grande partie dus à mon père. J'ai eu un père absent, dangereux, violent et incestueux. Ses vibrations m'ont marqué d'une empreinte devenue aujourd'hui inquiétante, qu'il faut traiter à tout prix. Mon objectif est de nettoyer cela et aussi de pouvoir les ressentir. En effet, j'ai refoulé cette période d'inceste.

Ma question : on m'a dit qu'un ou plusieurs symboles du Reiki Karuna Ki permettraient de travailler intensément sur les abus sexuels. Qu'en penses-tu ?

 

Oui, tu peux travailler sur les mémoires déjà avec le 2e degré, en faisant le Reiki dans le passé, tel que nous l'avons vu dans le stage.
Avec le Reiki Karuna®, oui, tu peux aller plus loin encore. Mais, on ne peut accéder à ce niveau qu'après avoir passé le Reiki III de Usui.
(Le Karuna Ki n'est qu'une "copie sauvage" du Reiki Karuna®. Leur problème est qu'ils ne veulent pas s'engager à enseigner le Karuna tel qu'il a été conçu et tel qu'il est enseigné dans tout le monde, ils veulent être "libres". Ils ignorent volontairement que la seule contrainte dans le Reiki Karuna® est d’enseigner et de faire les initiations absolument telles qu'elles ont été conçues et non pas selon une version personnelle. Autrement, il n'y a aucune obligation dans le Reiki Karuna®, il n'y a pas de cotisation, ce n'est pas un système de franchise, c'est juste un système rigoureux qui présente une garantie de qualité, de contenu et d'authenticité de l'initiation, quand il est enseigné par des Maîtres enregistrés).
En ce qui te concerne, dans tous les cas, mon opinion est de faire d'abord le Reiki dans le passé tel qu'on la vu dans le stage. Ensuite, tu verras bien plus clair et tu pourras avancer d'une façon plus lucide.


Question n°286

Je suis allée me promener sur le site de Frank Arjava Petter pour aller chercher le lien de la prononciation des Idéaux du Reiki. J'en ai profité pour explorer un peu ce que Frank avait mis sur son site et je suis arrivée sur une page avec des questions et réponses. Or, certaines de ses réponses me laissent perplexe.

Voici des extraits de ses réponses, en parlant du Reiki :

"... toute personne peut apprendre à diriger l'énergie... le Reiki est émis naturellement par le corps de tous les êtres. Apprendre le Reiki signifie qu'on devient conscient de la circulation de l'énergie et ensuite qu'on peut la diriger à volonté... l'initiation te rappelle ta nature profonde. Le Maître Reiki n'ouvre pas le canal, il est déjà ouvert - autrement nous ne serions pas vivants..."

Peux-tu clarifier ceci, s'il te plaît ?

Je suis d'accord avec toi, avec tout le respect que je dois à F A Petter, il n'explique pas assez bien ce qu'il dit et d'autre part, son avis sur l'initiation, tel qu'il le donne dans ces lignes, n'est pas le mien.
Oui, tout le monde peut apprendre le Reiki et laisser passer l'énergie. Mais, cela ne veut pas dire que le praticien peut la diriger selon ses désirs, donc la manipuler. Manipuler, pour moi, c'est changer sa vibration, sa façon de travailler, son caractère, etc.
L'initiation n'ouvre pas le canal, mais l'active. Evidemment, il ne faut pas prendre le mot "canal" à la lettre, il faut lire "capacité de canaliser".

Alors, oui, le "canal" existe déjà, mais il est inactif ; non, l'Etre humain ne dépend pas de ce canal, heureusement.
Si ce qu'il dit était ainsi, cela voudrait dire qu'il suffirait d'un peu de concentration (comme l'exemple donné sur son site par rapport à la concentration sur son propre nez) et voilà, on fait du Reiki !
Pour moi, ce n'est pas comme ça et il me semble que cette explication est largement insuffisante et, si j'ose dire, elle n'est pas cohérente. Selon ses mots, l’initiation n'est presque pas nécessaire et le fait est qu'elle l'est ! Grâce à l’initiation, la personne peut utiliser l'énergie Reiki et non pas sa propre énergie. De plus, elle peut le faire à volonté, où qu'elle soit et quel que soit son état. Sans l’initiation, il n'y a pas tout cela.

Si l'on veut vérifier mes dires, il suffit de poser la question aux magnétiseurs qui se font initier au Reiki pour acquérir justement ces avantages.


Question n°285

J'ai une amie qui a eu un cancer de la moelle épinière. Je lui ai donné des traitements de Reiki depuis octobre, je travaille aussi à distance avec d'autres amies et aujourd'hui la tumeur a disparu.

Malheureusement il reste un souci : la vertèbre qui a été touchée par la tumeur est toujours aussi fragile. Je vais continuer à lui faire un traitement en direct une fois par semaine (elle habite loin de chez moi), à distance tous les jours et je vais l'initier au 1er degré afin qu'elle puisse faire ses autotraitements chaque jour. Elle ne pourra pas faire ni les genoux, ni la plante des pieds. Est-ce que cela serait bon pour elle de rester plus longtemps sur les positions 7 à 9 (zone fragilisée). Peut-être as-tu une autre idée ?

Ce que ton amie peut faire est visualiser qu'il y a des mains supplémentaires (les siennes ou des mains des anges ou des guides Reiki si cela lui convient) qui font le traitement en même temps qu'elle : elle fait ses différentes positions qui lui sont confortables et les mains supplémentaires se trouvent pendant tout ce temps sur les positions délicates, sensibles ou inaccessibles.
Pareil pour les genoux et les pieds, là où elle ne peut pas arriver.


Question n°284

J’étais sincèrement convaincue que les positions de dos étaient très importantes même en autotraitement et elles n’apparaissent pas dans ton Manuel, qui, soit dit en passant, est vraiment extraordinaire ainsi que les deux autres. Qu’en est-il ?

Les positions du dos en autotraitement sont optionnelles. Une très grande partie des gens ne peuvent pas les faire pour des raisons physiques. C'est pour cette raison que j'ai mis seulement un petit paragraphe à ce sujet, en bas de la page 18. Voir aussi la réponse plus haut.


Question n°283

Je fais tout le temps le CKR sur les murs, plafond et plancher et j'ajoute le SHK au besoin. Je fais cela pratiquement tous les jours, avant d'envoyer ou de faire du Reiki. C'est correct ou désuet ? Il n’est pas nécessaire de faire sur les murs plafonds et planchers le SHK et le CKR à chaque fois que l’on fait du Reiki ?

Il est nécessaire de les faire à chaque fois que c'est nécessaire !

Au fait, tout est correct mais... pourquoi on le fait ? Pour nettoyer une pièce, il faut commencer par le SHK sur chaque mur, le plafond et le sol et ensuite on fait pareil avec le CKR.

Après le nettoyage, nous activons nos mains et les autres symboles et, si on veut créer une bulle à l'intérieur de laquelle nous travaillerons, nous traçons à nouveau le CKR sur chaque mur, le plafond et le sol.


Question n°282

Le symbole DdF qui est aussi le symbole du dos a-t-il un rapport avec la position du Bâton de FEU ?
Je comprends bien que par le Bâton de Feu l’énergie passe comme un jet de FEU sur la colonne vertébrale, mais comme le DdeF n’est pas juste utilisé pour des problèmes de dos… ?
Pour des problèmes de dos récurrents, conseillerais-tu à une personne de se faire un tatouage du symbole sur le dos ou le bas du dos ?
On pourrait le voir comme un manque de respect pour ce symbole, mais pour moi, comme le symbole de Maître Usui était exposé devant tout le monde sur la Prière au Mont Kurama (il y a même des personnes qui publient cette prière dans leur livre…!) et que personne ne sait que le symbole était là… je me dis pourquoi pas !?! Je me trompe ?!?

Oui, il est bon de faire le DdF et le Bâton pour une personne souffrant du dos.
Cela ne lui fait aucun type d'effets secondaires si elle reçoit ce traitement.
Par contre, le tatouer ne sert à rien.
Si cela lui fait plaisir, elle peut le faire. Mais, la seule chose que cela lui apportera sera la 'satisfaction' de l'avoir sur son dos (en plus elle ne pourra même pas le voir !).
Donc, ce n'est pas une question de manque de respect, mais de manque d'efficacité ! Si on se rappelle ce qui fait que l'énergie des symboles s'active, tout est dit.
Le symbole de Maître dans la prière (merci pour l'humour !), n'est pas un symbole, c'est juste l'expression du divin dans une prière.


Question n°281

Dans la présentation de votre propre grille dans le manuel Reiki 3, j'ai constaté, ainsi que mes élèves, que le positionnement des cristaux n'est pas identique par rapport à chaque pointe de l'hexagone constituant l'Antahkarana. Mon Maître de Reiki en lignée directe avec vous, m'a pourtant dit qu'il lui avait été transmis qu'il était important que les cristaux soient placés très exactement leur pointe tutoyant la pointe de l'hexagone et aussi leur alignement entre eux. Dois-je me référer à ce qui m'a été transmis ou alors à ce que je vois en regardant votre grille ?

Que puis-je dire ?! Référez-vous à mon Manuel !
Le fait est que j'ai toujours souligné que les cristaux doivent se trouver face à face (ne mesurez cependant pas au 10e de millimètre près !) mais sans donner une autre explication ou précision.
Cela signifie que j'éloignerai les cristaux les uns par rapport aux autres autant que possible (au maximum de ma boîte) pour avoir un maximum de place à l'intérieur du cercle décrit par les cristaux. Il faut que nous soyons conscients du vieil adage qui dit que 'à vouloir trop bien faire, on risque de mal faire'.


Question n°280

Quelles explications scientifiques ou mathématiques peuvent venir expliquer l'entrée en vibration énergétique de notre grille ?

Evidemment, il serait intéressant d'avoir une étude scientifique à l'appui, mais je n'ai absolument aucune étude ou explication scientifique ou mathématique. Si un scientifique veut un jour faire ce travail, je le publie volontiers.
On prend donc en compte le fait que nous avons beaucoup d'éléments de la géométrie sacrée et cela est intéressant. Et surtout le fait que la grille fonctionne !!!


Question n°279

L'activation de la grille provient-elle des triangles équilatéraux formés autour de l'hexagone que constitue cette grille au fur et à mesure que nous tournons en récitant les phrases mentionnées ? Comment expliquer ceci ? De plus, comment ce processus peut-il être complet étant donné que nous pouvons nous arrêter sur n'importe lequel des cristaux ce qui fait que notre dernier triangle est incomplet, ne venant pas se fermer sur le cristal central ?

L'activation vient d’un ensemble d'éléments : cristal Maître chargé, intention exprimée par les phrases, les mouvements, l'onde de forme créée, etc.
On peut s'arrêter à n'importe quel moment sur le cristal central, après avoir réalisé au minimum un tour complet. Désolé, ces derniers mots (''sur le cristal central') m'ont échappé dans le Manuel.
Etant donné que l’on vient de réimprimer le Manuel de Reiki III (après avoir corrigé les quelques coquilles qui nous ont été signalées) il faudra maintenant attendre l’impression suivante pour corriger cela.
Merci donc de transmettre ce détail correctement à vos élèves.


Question n°278

Peut-on visualiser que l'on fait une séance complète sur les différentes parties du corps de la personne comme si on était en sa présence, c'est-à-dire en déplaçant les mains ou alors est-ce inutile et vaut-il mieux faire un envoi 'global' sans intention particulière ?

Comme on sait, on peut tout faire et il n'y aura jamais d'effet négatif. Mais ce geste serait-il le plus adéquat ?
Il me semble que le mieux est de faire un envoi global : cela prend moins de temps (et si on ajoute le cristal de quartz on s'assure une présence parfaite de l'énergie) et l'énergie pourra travailler vraiment pour le plus grand bien de la personne concernée.


Question n°277

Est-il vrai que l'action du Reiki envoyé à distance agit sur le plan éthérique à la différence du Reiki donné en direct sur le corps de la personne ?

Non, c'est un malentendu. Lors d'un traitement à distance, l'énergie pénètre par les corps subtils mais elle arrive aux corps physiques également.
C'est toujours le même mécanisme : la personne prend ce dont elle a besoin, au niveau où elle en a besoin.
Lors d'un traitement par le toucher, la personne a le contrôle total : elle prend ou elle ne prend pas. Lors du traitement à distance, elle a un contrôle partiel : elle ne peut pas bloquer l'énergie dès qu'elle arrive au tout premier corps le plus subtil (le plus éloigné du corps physique) ; elle prendra le contrôle plus tard, quelque part autour du 4e corps subtil.


Question n°276

Il y a une semaine j'ai passé mon 1er degré Reiki.
J'aurais une question à vous poser concernant la pratique du Reiki et les minéraux : est-ce que je risque, étant débutant, de dérégler le canal qui a été mis au jour au cours de l'initiation, en expérimentant des pierres pendant ma période de 21 jours ?
Si je vous pose cette question, c'est qu'il m'arrive de travailler le ressenti de certaines pierres sur les chakras du 3e œil, coronal, cœur, mains, etc.
J'espère que ma question n'est pas trop stupide !

Il n'y a pas de question stupide !
Non, si vous travaillez avec les pierres, vous ne dérèglerez pas le canal Reiki, puisqu'il n'y a rien et personne qui puissent le dérégler.
Par contre, vous 'risquez' de passer à côté des perceptions venant du Reiki et tout mélanger. Vous comprenez, ce n'est pas vraiment un risque, c'est juste dommage.
Je vous propose donc de vivre ces 21 jours de découverte du Reiki pleinement : faites votre autotraitement quotidien et plus tard, si vous avez toujours le temps et l'envie, vous pourrez combiner les deux.


Question n°275

J'ai une petite question : pour envoyer du Reiki sur des situations, il est nécessaire d'utiliser des phrases positives. Mais, est-il également possible de dire par exemple: 'à moi-même, pour la cause de mon addiction à la cigarette' ou 'pour la cause de ma colère'.
Une amie, praticienne Reiki, m'a dit qu'elle utilise cette formulation. Moi, je m'interroge sur l'emploi de la négativité des mots ! Le fait de citer ces termes négatifs (dépendance, agressivité ou autre) n'entache-t-il pas le travail de libération souhaité ?

Les deux sont valables à condition d'utiliser les mots correctement.
'À moi-même, pour la cause de...' n'est vraiment pas correct. Même pas du point de vue langue française !
On peut dire 'à la dépendance que je ressens pour la cigarette', ou 'à la cause de la colère que je ressens par rapport à ...', etc.
Cela veut dire que j'envoie du Reiki à cette cause, et elle n'est pas la mienne, dans le sens que cette dépendance n'est pas moi, ce n'est qu'un de mes comportements.


Question n°274

Je prépare en ce moment des initiations de 3e degré. J'ai préparé mon petit livret personnel, en tenant compte de l'enseignement que j'ai reçu de mon Maître de Reiki, qui elle-même a reçu l'enseignement d'un de vos élèves.
Pour tenter de donner le maximum lors de cette initiation, j'ai commandé chez vous votre manuel du 3e degré pour m'assurer de faire un travail sérieux. J'ai beaucoup apprécié votre travail et j'ai commandé 10 exemplaires pour pouvoir le remettre à mes élèves en même temps que celui que j'ai préparé.
Je me trouve toutefois devant un problème car j'ai reçu avec le 3e degré la syntonie de guérison avec la chirurgie psychique. Or je constate qu’au 3° degré vous donnez seulement la Chirurgie psychique (Intervention Psycho-Energétique - IPE). Je me pose donc la question suivante :
La Syntonie de Guérison se donne-t-elle seulement au 4e degré car ce travail comporte un rapprochement avec les initiations, bien qu'il ne soit en aucun cas une initiation.

Effectivement, on ne donne la Syntonie qu'à la Maîtrise.
De mon point de vue, c'est une erreur très grave de la donner avant. En effet, pour pouvoir réaliser la syntonie, ON DOIT être Maître Reiki. Or, au 3e degré, les gens ne le sont pas encore.
Donc, la syntonie enseignée au 3e degré ne fonctionne pas et c'est une illusion pour le receveur et en même temps un coup de pouce pour l'égo du donneur.
Vous pouvez bien sûr, transmettre cette information à votre Maître.


Question n°273

J'ai rencontré avant-hier une femme qui est canal et elle m'a parlé de mes précédentes vies incarnées. Dans une de ces vies, il y a eu de gros chagrins et des promesses qui se répercutent dans mon incarnation actuelle. Penses-tu que d'envoyer du Reiki à ces périodes-là de mon âme puisse m'aider à aller mieux aujourd'hui ?

Certainement. C'est pour cela qu'on avait dit que le Reiki dans les vies passées a du sens. Nous avons formulé une phrase ('A moi-même, lors de la vie passée qui est en train de m'influencer en ce moment, pour mon plus grand bien et en harmonie avec l’Univers.') et gardons ce papier en permanence dans la grille.


Question n°272

Il m'arrive parfois d'avoir des 'envies' d'envoi de Reiki en particulier... ça me prend, comme ça, j'ai les mains qui chauffent en pensant à quelqu'un....
Alors est-ce inutile ou bien puis-je malgré tout envoyer à la personne à laquelle je pense (avec son accord aussi au préalable, bien entendu...) ?

Il est possible que ce soit ton intuition qui te dise de faire cela et, si tu as l'accord de la personne concernée, tu peux le faire librement et autant de fois que tu le souhaites.


Question n°271

Tu disais au deuxième degré qu'un nom sur le petit papier était suffisant pour pouvoir faire parvenir de l'énergie Reiki à une personne. Je suis persuadée que pour l'état général d'une personne, c'est parfait. Mais quand surgit un problème nouveau... puis-je rajouter un papier dans ma grille pour un point précis en écrivant une intention ou une affirmation positive 'ciblée' ?
Ou bien, un papier juste pour le problème (de santé par exemple) d'une personne ?

Oui, sans problème, tu peux ajouter un nouveau papier pour une personne ou pour toi, en fonction de la situation.
Pour un problème de santé, si tu te sens mieux avec cela, tu peux ajouter un papier en plus. Mais, en ayant déjà un papier pour la santé globale de la personne (et son plus grand bien) cela suffit largement. Par contre, chaque situation, même s'il s'agit de la même personne, doit être traitée séparément.


Question n°270

J'aimerais savoir si on peut traiter avec le Reiki des personnes en chimio ou radiothérapie. Sachant qu'on ne le conseille pas en magnétisme pour que le taux immunitaire de la personne ne fasse de yoyo, et donc empêche l'effet de la chimiothérapie. Car selon les dires de notre prof, le cancer vibre entre 4000 et 3000 angstrœms (sur l'échelle de Bovis) et le but de la chimio est de faire descendre la personne en-dessous de 3000 angstrœms pour que les cellules cancéreuses meurent.

Je suis désolé, tout cela est de la pseudoscience !
On se donne des airs savants en citant des chiffres, mais... ils n'ont aucune relation avec le Reiki.
Dans des cas comme cela, j'ai vraiment besoin de faire un effort pour me libérer de ma colère !!! (Ça y est, c'est fait, je me suis libéré !!)
Je ne doute pas que ce 'prof' ait de bonnes intentions. Mais, malheureusement, il(elle) ne sait pas de quoi il(elle) parle. Si on veut faire du Reiki, alors faisons du Reiki et non pas du magnétisme !
Règle nº 1 : le Reiki soutient la vie sous toutes ses formes, pour le plus grand bien de la personne concernée.
Règle nº 2 : le Reiki ne nuit jamais, d'où la conclusion de la 'règle d'or' : la pire chose qui peut arriver suite à une séance de Reiki c'est RIEN.
Donc, quelle que soit la situation, on peut faire du Reiki et il y aura toujours un effet bénéfique. Je ne parle pas de guérison, bien sûr, mais d'un effet bénéfique.


Question n°269

C'est en parcourant internet que j'ai trouvé deux vidéos en anglais dénonçant le Reiki !
J'ai aussi trouvé une troisième vidéo - cette fois en français - sur le danger de l'ouverture des chakras : la conclusion en fin de vidéo est surprenante et déconcertante.
Est-ce du n'importe quoi ou non ?

Ces vidéos sont parfaitement claires : leurs auteurs sont des personnes sectaires, programmées, et qui vont dire les choses de leur point de vue, d'une façon très négative. Je n'entends pas de la compassion, ni de l'amour pour le prochain dans leur propos.
Donc, je ne prête pas plus d'attention que cela.
Cependant, pour l’ouverture des chakras, je suis partiellement d'accord : cela peut être dangereux quand cela se fait n'importe comment.
C'est notre avantage dans le Reiki : nous n’ouvrons pas les chakras (même si certains Maîtres disent que oui). Les chakras peuvent être stimulés pour un temps plus ou moins long, mais il n'y a jamais d'ouverture des chakras dans le Reiki.
Si une personne arrive à avoir ses chakras ouverts, c'est grâce à son propre travail personnel, spirituel, énergétique, discipline, alimentation, etc. et non pas grâce à une ouverture réalisée par quelqu'un d'extérieur à elle.


Question n°268

Je suis Enseignant de Reiki de la lignée Usui.
Je me trouve actuellement face à un dilemme : certains de mes élèves et surtout des praticiens de Reiki venant d'une autre école, doutent de la véracité et de l'efficacité du Reiki.
Je m'évertue à transmettre le Reiki tel que je l'ai reçu de la part de mon Maître.
Cependant, on me fait remarquer que leur façon de pratiquer le Reiki diffère de ce que j'enseigne (positions des mains, fermeture de l'aura, acquisition des symboles, méconnaissance pour certains des Kotodamas, etc.) ; ceci venant à laisser entendre que le Reiki n'est en fait que très peu fiable.
Certains m'ont aussi fait remarquer que par rapport aux planches d'illustrations des positions de mains que je leur donne, celles-ci ne correspondent pas avec celles du livret édité par vos soins de même que certains autres points énoncés.
Pour ma part, il me semble que ces petites différences qui peuvent paraître anodines ne font que discréditer le Reiki.
Nita, il me semble donc que plus nous avançons concernant la pratique mais aussi l'enseignement du Reiki, plus les bases de ce Reiki transmises par Mikao Usui ont tendance à être oubliées.
De plus, malgré toute la tolérance que je peux avoir, j'ai du mal à voir le Reiki mis à toutes les sauces (Reiki de la danse, des couleurs, et autres). Ceci m'exaspère et je serais bien de l'avis des néophytes qui se demandent si en fait le Reiki ne sert pas tout bonnement à récupérer de l'argent !
En outre pourquoi adjoindre au Reiki d'autres pratiques en cours de séance Reiki, le Reiki ne se suffit-il pas à lui-même pour aider ou guérir ?

L'enseignement pur de Mikao Usui... personne ne le détient en Occident. Et au Japon non plus !
Nous faisons de notre mieux pour rester aussi terre-à-terre, aussi fidèles à l’enseignement reçu, on le complète avec des informations venant du Japon, après les avoir bien testées et vérifiées, et en général tout va bien.
Une partie des choses qui se disent ne viennent pas de Mikao Usui (comme par exemple, le croisement des jambes) - il ne s'est jamais exprimé là-dessus.
'Le problème' est que chacun d'entre nous avons tendance à croire que ce que notre Maître Reiki nous a transmis représente LE Reiki ! Et en réalité, ce n'est qu'une version à lui, modelée selon la version de son Maître, etc., et tout cela dépendant de leur degré de compréhension du fonctionnement des énergies et de la spiritualité.
De nos jours, je ne suis pas suffisamment généreux pour dire 'toutes les écoles sans exception, sont valables', et je prends mes distances par rapport à certaines écoles qui s'éloignent trop de la ligne généralement acceptée du Reiki.
Ce qui est certain, c’est que le Reiki tel qu'il a été enseigné par Mme Takata est parfaitement valable et respectable, mais pas complet. Je ressens une profonde gratitude envers Mme Takata, mais cela ne m'empêche pas de dire la vérité.
Pour conclure, c'est justement pour que la pratique du Reiki soit aussi connue et respectée, qu'il n'y ait pas trop de différences entre les écoles, que j'ai publié mes Manuels, y compris celui de Reiki III.
Est-ce que le Reiki fonctionne vraiment ?
Cela dépend de qui va répondre :
- une personne non-initiée, ne pourra pas répondre, évidemment
- une personne initiée qui ne pratique pas souvent, ne pourra pas répondre non plus
- une personne initiée qui pratique et qui veut avoir des résultats exactement selon ses désirs, ne pourra pas répondre non plus
- c'est uniquement une personne initiée qui est suffisamment humble et qui s'emploie à apprendre la compassion qui pourra ébaucher un début de réponse.
J'espère que cela vous aidera un peu plus pour retrouver la paix par rapport au Reiki.
Sentez en vous-même ce que le Reiki représente, ce qu'il vous apporte, ce qu'il apporte autour de vous. Si vous êtes satisfait, alors tout va bien !


Question n°267

Hier j’ai participé à une rencontre Reiki et une des personnes présentes m'a demandé si je pouvais t'envoyer un mail pour avoir des conseils la concernant :
- Cette personne est actuellement en dépression et suit un traitement (depuis cet été). Elle est en ce moment au minimum de son traitement antidépresseur, mais elle ne se sent pas mieux pour autant.
Au cours de cette rencontre Reiki, nous étions 4 à lui faire du Reiki. De plus, nous lui envoyons du Reiki à distance.
Cette personne nous disait qu'elle s'endort dans la journée, aussi elle te demande s'il se pourrait que l'énergie du Reiki lui donne envie de dormir dans la journée. De plus, elle aimerait également savoir si tu nous conseilles ou non de continuer à lui envoyer du Reiki à distance, car d'après elle, le Reiki devrait lui donner de l'énergie, alors qu'elle en manque.

Je pense que cette personne a besoin de dormir ! Et le Reiki lui apporte ce dont elle a besoin le plus !
Donc, oui, il est bon qu'elle reçoive du Reiki à distance autant que possible et il est bon qu'elle en reçoive en direct autant que possible.
Si vous pouvez vous organiser pour lui faire un petit Marathon de Reiki en direct, ce serait bien : 1, 2, 3 heures de Reiki non stop. Pendant ce temps elle peut changer de position (c'est même conseillé), vous pouvez faire une petite pause (mais pas tous à la fois pour qu'il n'y ait pas d'interruption dans son traitement) et elle devrait sentir une différence.
Elle doit savoir également que si elle est au minimum de quantité de médicaments depuis peu de temps, son corps a besoin peut-être d'un certain temps pour s'habituer.


Question n°266

Je pratique le Reiki depuis deux ans et j’ai passé le 2e degré début Juillet 2011.
J’ai entrepris début septembre un travail sur le passé, que je fais régulièrement depuis, en suivant le protocole que tu as indiqué, semaine après semaine.
Il se trouve que depuis le début de ce travail j’ai constamment des ennuis de santé (entre autres une lombalgie qui ne cède pas, maux de gorge, cystite ...)
Cela m’handicape un peu évidemment dans ma vie de tous les jours et me questionne, même si je pense que c’est sûrement le signe d’un nettoyage interne qui est à l’œuvre. Cependant, parfois, je me demande si je dois cesser ce travail, mais en même temps cela m’ennuie de l’interrompre car je trouve que c’est une belle opportunité. Quel est ton point de vue ?

A mon avis, il serait bon que tu continues.
Cependant, il serait aussi intéressant de te rappeler à quel moment exactement les manifestations désagréables ont commencé et revenir sur cette période là.
On peut continuer, si l'on veut, tout en envoyant à une période déjà passée.
Si les symptômes décrits viennent du passé, tôt ou tard ils devraient diminuer pour disparaître ou encore s'accentuer pour révéler un problème dont tu n'avais pas encore conscience. Ainsi, tu pourras voir ton médecin (et les thérapeutes de ton choix) pour régler ce problème-là une fois pour toutes.


Question n°265

J'ai plusieurs questions que j'ai posées à mon Maitre (lequel a passé sa Maitrise avec vous) mais il tarde beaucoup à me répondre et j'ai besoin de ces précisions pour être certaine de ne rien faire de manière erronée.
Je suis initiée au Reiki II et, en plus de mes très fréquents autotraitements, je pratique des séances sur des amis ou connaissances, dès que les personnes en émettent le souhait.
Au tout début (à l'issu du Reiki 1), après chaque traitement pratiqué sur autrui, je me sentais comme 'revigorée, sereine'.
Depuis le 2e degré, les lendemains de séances (notamment lorsque je vois la personne pour la 1ère fois) je suis très fatiguée et/ou courbaturée ou avec des pointes douloureuses dans le dos, mes menstruations sont déréglées... J'ai réfléchi au pourquoi, si je faisais quelque chose de 'mauvais', si je prenais les douleurs des personnes puis les évacuais le lendemain (car le surlendemain mon état est souvent bien meilleur), si ces symptômes sont le résultat du 2e degré (est-ce que mon corps continue à 'évacuer' bien que les 21 jours d'autotraitement soient passés), est-ce une de ces réponses, un peu de tout....
La réponse la plus probable qui m'est apparue est que je 'voudrais' (et j'ai conscience que cette attente ne doit pas être) que la personne se sente mieux, soit soulagée, je 'voudrais' que le Reiki soit le plus efficient et fort possible... etc. Bref, j'ai des attentes et de ce fait-là je m'implique mentalement et personnellement car je me sens 'responsable' (dans le sens de résultat) de ce que la séance se déroule au mieux pour la personne que je reçois.
En résumé mes questions sont :
1) à quoi attribuer les maux que je ressens ?
2) qu'est-ce qui pourrait m'aider à être détachée du résultat ?
3) comment développer mon intention ?
4) qu'est-ce qui pourrait m'aider afin que, lors du traitement, je sois un canal et JUSTE un canal ?
5) est-ce que les traitements que je fais sont pour majorité du Reiki ou mon magnétisme seulement ?
Je suis un peu confuse. Il me semble faire ce qu'il faut pourtant !

Je suppose que vous avez bien ciblé et que vous avez déjà votre réponse. Voici mon opinion, dans le même ordre que vos questions :
1) Très certainement, c'est votre implication personnelle, votre désir d'aider.
2) Le détachement !
Accepter que malgré tout notre amour pour la personne que l’on traite, la meilleure chose qu'on puisse faire pour elle est de ne pas interférer.
3) et 4) L'humilité.
Facile à dire et moins à faire, surtout quand nous traitons une personne proche. Mais, comme toute chose qui est difficile, elle est faisable !
5) C'est un joli petit mélange des deux, certainement !
S'il n'y avait pas le magnétisme, il n'y aurait pas la fatigue. Peu à peu, quand on arrive à lâcher prise et à comprendre que nous ne pouvons guérir personne, probablement que ce sera plus facile et sans effets secondaires.
Votre bon sens doit être présent et pour vous guider correctement : puisque jusqu'ici je ne suis pas parvenue à guérir ou à faire des miracles, je laisse faire l'énergie Reiki pour voir ce que cela donne.
Bonne continuation, tout va bien de toute façon, vous êtes pour l'instant un bébé Reiki II (je dis cela avec tout le respect, bien sûr) et un des aspects des plus importants à intégrer dans notre évolution est justement le lâcher prise et l'humilité.


Question n°264

J'ai eu connaissance de deux personnes qui ont été plongées dans un coma médical. L'une est une amie qui vient d'avoir un accident de voiture ; l'autre, la maman d'une amie. Cette dernière amie n'a pas arrêté, dans un rêve, de m'appeler suite à la plongée dans le coma artificiel de sa maman. Elle savait que je faisais du Reiki, mais je n'ai pu l'avoir au téléphone pour lui demander en quoi je pouvais lui être utile.
J'ai donc décidé de les mettre toutes les deux (la copine accidentée et la maman de mon autre copine) dans ma grille de cristaux avec pour l'une, la formule d'urgence adaptée aux personnes qui n'ont pu donner d'assentiment inscrite sur le papier et formulée à haute voix et pour l'autre une formule inscrite sur le papier pour qu'elle recouvre une très bonne santé, pour son bien-être, le bien-être de tous, etc. Par contre, pour cette dernière, lorsque j'ai envoyé du Reiki sur le papier, c'est la formule d'urgence sans assentiment que j'ai prononcée et non ce que j'avais marqué à l'intérieur du papier.
J'aurais besoin que tu me dises si cela est correct dans les deux cas.

Au fait, pour l'une comme pour l'autre, il aurait suffi de marquer sur le papier leur prénom : le Reiki agira pour leur plus grand bien.
Il n'est donc pas nécessaire de marquer la formule d'urgence sur le papier, il suffit parfaitement de la prononcer (préférablement à haute voix) juste avant de commencer l'envoi.
Par la suite, tu pourras placer le papier dans ta grille, la phrase prononcée pour commencer étant valable pour toute la période pendant laquelle le papier restera dans la grille.


Question n°263

Je suis praticienne en Reiki (depuis plus de 10 ans), j'ai passé mes trois degrés.
Je pratique le Reiki sur moi-même et sur les autres. Je donne actuellement un traitement à une personne ayant d'importants problèmes au rein gauche (elle n'a qu'un seul rein). Il fonctionne très mal et génère apparemment d'autres symptômes : problèmes d’ovulation, cystite, problèmes de circulation, migraines....
Lors de la première séance, la personne a eu très mal à la tête, à son rein, ainsi qu'à sa jambe gauche. Puis les douleurs se sont estompées. Après la seconde séance les mêmes douleurs sont réapparues, mais beaucoup plus vives et insupportables. La personne a fait une échographie qui a révélé que le rein était très enflammé et qu'il y avait des caillots.
Malgré ma grande confiance dans le Reiki, ceci m'inquiète. S'agit-il de la crise de guérison ? Doit-on poursuivre le traitement de Reiki ?

Oui, il faut continuer le traitement de Reiki, si possible tous les jours.
Il est fort possible que la personne avait déjà un problème à ce rein et que grâce au Reiki cela a été mis en évidence avant que ce ne soit trop grave.
Rassure-toi et rassure-la et continue, cela lui fera du bien !
Je ne sais pas si c'est déjà la crise de guérison, mais il ne faut pas arrêter, ce serait dommage. Elle doit, bien sûr, prendre toutes les mesures et les médicaments que le médecin lui a prescrits et cette collaboration (médecine et Reiki) lui feront certainement du bien.
Dans ces situations, il est bon de se rappeler que le Reiki agit toujours pour le plus grand bien de la personne. Il n'y a jamais eu et il n'y aura jamais - j'en suis totalement sûr - des 'accidents' Reiki ou un mauvais traitement de Reiki. Du moment qu'on ne s'avance pas sur le terrain des médecins (et qu’on ne donne donc pas des conseils dans ce domaine sans être médecin soi-même) et qu’on ne s'avance pas non plus sur le terrain des psychothérapeutes (et qu’on ne donne donc pas des conseils dans ce domaine sans être psychothérapeute soi-même), tout ira parfaitement bien.


Question n°262

Je suis très inquiète...
J'ai fait mon autotraitement pendant les 21 jours et je continue tous les soirs car je crois vraiment à tous les bienfaits du Reiki.
Mais il y a une quinzaine de jours (donc pendant la période des 21 jours) j'ai vu mon ostéopathe pour des petits soucis aux cervicales.
Jusque-là je me sentais vraiment très bien, mais depuis les manipulations (très douces pourtant), je ne ressens plus l'énergie Reiki circuler dans mon corps ou mes mains !
J'ai été vraiment très fatiguée après les manipulations et j'ai même eu des nœuds musculaires très douloureux qui se sont formés. Je suis retournée voir mon ostéo hier, il m'a fait des massages mais il m'a 'avoué' qu'il avait fait 2 séances en une car il trouvait que j'étais suffisamment en forme pour supporter cela ! (je le connais bien pourtant et il a toute ma confiance). Mais voilà que je panique...
Les manipulations d'ostéopathie peuvent-elles 'refermer' le canal Reiki ? Comment puis-je continuer à faire mon autotraitement avec une grande douleur entre les omoplates ?
Est-il possible de faire deux autotraitements par jour - un le matin et un le soir par exemple ? Je me sens si fatiguée....
La déception est encore plus dure car en sortant du stage de septembre je me sentais si bien, revigorée, en pleine forme comme je n'avais pas été depuis si longtemps, pleine de projets, disponible.
Bref... j'aimerais tellement retrouver cet état de sérénité !

Tout va bien, pas de panique !!
Personne et rien ne peut boucher ton canal Reiki. Mais, probablement à cause d'une des manipulations de ton ostéo, ta perception a été bloquée temporairement. Je dis bien temporairement, elle reviendra sans problème, avec juste un peu de patience.
En attendant, l’énergie continue à passer, ne t'inquiète pas, même si tu ne la sens pas dans tes mains. Fie-toi plus à comment tu te sens après un autotraitement qu'aux perceptions dans tes mains.
Oui, si tu as envie et tu as le temps, et si tu penses que c'est nécessaire, tu peux faire deux autotraitements par jour.
Pour la douleur, peut-être que l'ostéo ou un kiné pourra t'aider à la faire passer. (Au fait, il est aussi possible que la douleur t'empêche de sentir l'énergie - mais elle ne peut pas empêcher l'énergie de passer !)
Avec un peu de patience et une pratique quotidienne, tu retrouveras ta forme et l'enthousiasme d'après stage. Dans la pratique quotidienne, on inclut les Cinq Idéaux du Reiki !


Question n°261

Une question : quelqu'un de niveau Reiki III ou IV, peut-il recevoir du Reiki de quelqu'un formé au Reiki I ou II ? On m'a laissé sous-entendre que ce n'était pas possible de recevoir du Reiki de quelqu'un ayant une initiation inférieure !

On peut recevoir du Reiki de la part de toute personne initiée, quel que soit son degré. Je sais bien que certains Maîtres disent le contraire, mais ce sont des gens qui ne comprennent pas le fonctionnement de l'énergie et sont toujours dans leur ego.
Un Maître Reiki n'est pas un 'ÉLU'. C'est juste une personne qui a fait les 4 degrés. Et qui, peut-être, a travaillé sur elle-même. Mais, l'initiation de Maîtrise ne lui donne aucun privilège ou place spéciale à la droite du Seigneur !
De plus, ce qu'il faut savoir est que l'énergie d'une personne ayant le 1er degré est identique à celle d'un Maître. Avec les degrés, ce n'est pas une énergie plus élevée que nous recevons, mais des façons avancées de travail de cette même énergie.


Question n°260

Je lis dans la 'Quintessence du Reiki', à la page 110 en bas qu'il ne fallait pas plier le papier sur lequel on a dessiné les symboles.
As-tu une explication sur ce passage, ou as-tu eu d'autres informations à ce sujet ?

Ma réponse rejoint un peu celle que j'ai donnée auparavant : je me permets de ne pas être d'accord avec ce qui est marqué dans un livre.
Encore une fois, en tant qu'Editeur des Ed. NIANDO, je ne pouvais pas modifier cette information venant du livre en original. Mais, en tant qu'enseignant/praticien de Reiki avec près de 20 ans d'expérience (en 2011), j'affirme que le fait de plier le papier n'influencera en rien les effets du Reiki à distance.
Je suppose que Walter Lübeck a pris cette indication dans la radionique (science qui s'occupe de l'étude des ondes de forme) et j'ai compris que de ce point de vue-là, effectivement l'énergie passant par les ondes de forme concernées, peut être affectée si le papier est plié.
Mais dans le Reiki, le papier n'est qu'un support, l'énergie ne vient pas des dessins des symboles et que le papier soit quadrillé ou non, de couleur ou non, plié ou non, tout cela n'a aucune incidence sur l'efficacité de l'envoi de Reiki à distance.


Question n°259

J'ai mon 2e degré de Reiki Usui. Je souhaite venir en aide à ma belle-sœur atteinte d'un triple cancer secondaire (foie, os et poumons) qui arrive trois ans après son cancer du sein. Je souhaite savoir si le Reiki peut lui être bénéfique.
J'ai lu dans votre FAQ que le Reiki pouvait aider à guérir les personnes atteintes de cancers.
Mon maître de Reiki ainsi que d'autres thérapeutes en développement personnel m'ont dit attention à ne jamais apporter de chaleur aux cellules cancéreuses. Cela les aiderait à se développer plus vite.
Je ne sais plus quoi penser devant ces informations contradictoires. Les semaines passent et le pronostic vital de ma belle-sœur est engagé.
J'espère trouver des réponses dans votre dossier 'Reiki dans les hôpitaux'. A défaut pouvez-vous m'indiquer une autre lecture, une étude statistique...

Je suis désolé pour votre belle-sœur.
Et je suis désolé également pour votre enseignant Reiki.
En effet, je me permets de ne pas être d'accord avec lui, ni avec les autres personnes qui vous ont donné ce genre de conseil. A mon avis, quand on ne sait pas de quoi on parle, il vaut mieux se taire (désolé, en ce moment je ne peux pas appliquer le 'je ne me mets pas en colère !').
Donc, donnez tout le Reiki que vous pouvez à votre belle-sœur. Cela lui fera du bien, sûr et certain.
Même s’il est impossible de savoir si elle va guérir ou pas (la guérison n'est pas entre nos mains, n'est-ce pas ?), le Reiki lui apportera réconfort et énergie pour mieux vivre ce qu'elle a à vivre.
Quand vous donnez un traitement de Reiki, vous ne donnez pas de la chaleur ! Le Reiki n'est pas une thérapie par la chaleur !
Oui, on peut ressentir de la chaleur dans les mains et la personne aussi. Cependant, cela est juste un effet du passage de l'énergie et non pas un but en soi.
Heureusement, il y a suffisamment d'exemples qui disent le contraire.
Vous trouverez dans le dossier 'Reiki dans les Hôpitaux' des articles parlant de l'utilisation du Reiki dans les sections d'oncologie et traumatologie.
Il serait même bon pour votre belle-sœur de se faire initier et pouvoir faire ainsi ses auto-traitements, en plus des traitements qu'elle recevrait de votre part.


Question n°258

Tu enseignes que lors d'une affirmation il ne faut pas utiliser le « ne… plus » (ex : je n'ai plus de douleurs) car le mot 'plus' pourrait être interprété par plus (+), mais plutôt dire « les douleurs ont disparu ». Est-ce que le mot « disparu » ou « parti » ou d’autres mots à part le 'plus' peuvent être utilisés sans avoir un effet contraire.
Bien souvent aussi je dis 'qu'elles sont complètements guéries', mais suivant ce que c'est, il est préférable d'avoir d'autres mots.

Je te suggère de relire l'article sur l'affirmation positive. Cela t'aidera à te rappeler des tous ces détails.
Et pour répondre : il ne faut jamais utiliser des négations dans une affirmation positive. Il faut formuler le contraire de la situation actuelle, d'une façon positive, sans citer la maladie ou le problème.
De plus, il est préférable, à mon avis, de faire référence à la cause des douleurs (quelle qu'elle soit) et non pas aux symptômes.


Question n°257

Je me rends compte qu'il y a de plus en plus d'initiations à distance, est-ce que le REIKI a évolué à ce point ? Bien que je ne sois pas d'accord, je voudrais savoir ton point de vue. Quand je discute avec ces Maîtres, ils ont l'air à fond dans le Reiki et leur spiritualité.

Evidemment, on peut argumenter tout ce qu'on veut et avec un peu d'intelligence, on peut trouver de bons arguments, qui peuvent paraître crédibles.
Cependant, les gens qui font des initiations à distance ne comprennent pas un élément fondamental : les initiations à distance ne sont pas complètes !
Il y a transfert d'énergie, certes. Et il y a une certaine capacité énergétique, certes.
Mais, ce qu'on appelle 'REI' (la partie spirituelle du Reiki), est pratiquement absente de ces initiations.
A cause des sensations d'énergie que les gens ressentent, ils peuvent avoir l'impression qu'ils sont initiés. Mais, ce n'est pas le cas et, bien qu'ils puissent utiliser l'énergie jusqu'à un certain point, ils ne sont pas initiés au Reiki.


Question n°256

Comment détermine-t-on si une grille est active ? Tu estimes au bout de combien de temps et à quel pourcentage de réussite, ou de progrès?

Je prendrais en considération un minimum de trois mois.
Je ne regarde pas la réussite dans le sens désiré par la personne ou par nous. Je regarde le taux de transformations ou de modifications d'un état ou d'une situation.
Si ce taux est supérieur à 50% c'est bien, mais... Il faudrait au moins 70 - 80% pour dire que c'est bon.
Mais, je répète, ce n'est pas dans le sens si les souhaits se sont manifestés ou pas, mais plutôt si quelque chose a changé dans un sens bénéfique, intéressant, différent, etc.


Question n°255

Si un jour j'ai plusieurs nouveaux papiers à ajouter dans la grille, est-il possible de les écrire tous à la suite (affirmation ou prénom, avec symboles) et ensuite de les charger un par un ?

Oui, sans problème, c'est le moment de charger les papiers qui compte, non pas quand tu les as préparés.


Question n°254

Si je refais la grille entièrement à un moment (soit parce qu’elle n’est plus assez active, soit parce que les cristaux ont bougé, ou je les ai touchés etc.) : puis-je me resservir des mêmes papiers, ou est-il préférable de les réécrire tous un par un (étant entendu que je dois les recharger tous un par un, avant de les mettre dans la grille).

Si tu refais la grille volontairement et la refais tout de suite, tu peux prendre les papiers tels quels et les replacer dans la grille.
Tu les prendras dans la main un par un uniquement si tu ajoutes ou changes quelque chose sur un des papiers.


Question n°253

Il m'est venu une pensée pendant que je me faisais un soin et qui me trotte dans la tête depuis plusieurs jours. Peut être que cela a déjà été fait auparavant car je ne fais du Reiki que depuis 2008. Voilà mon idée 'inspirée' : le Reiki nous dispense sa lumière d'Amour pendant que nous nous faisons les autotraitements et il la dispense également quand nous travaillons sur une personne.
Je me disais que, étant donné que nous faisons partie d'un tout, si nous travaillons tous ensemble, praticiens de Reiki mais aussi tout praticien d'énergie d'amour inconditionnel, nous pourrions faire un énorme soin à la Planète qui est en souffrance et dont le trou de l'aura s'agrandit de plus en plus.
Si le Reiki nous permet de faire ce travail sur terre, pourquoi ne le ferait il pas sur la planète elle-même ?
Je ne sais pas comment cela peut s'organiser, mais cette idée me fait battre le cœur très fort et nous lui devons bien cela avec tout ce que nous lui faisons subir, à notre Belle Planète.
Qu'en pensez-vous?

On a déjà pensé à tout cela et il y a plusieurs actions qui sont en cours (dont je parle dans mon Manuel de Reiki II) :
- tous les dimanches à 18h : on envoie du Reiki à la Terre - c'est une action entièrement Reiki
- le soir de pleine lune, dans le créneau 20h - 21h : tout autour de la Terre, on envoie du Reiki, de l'énergie, des prières, selon les possibilités de chacun.
Je sais que ce n'est toujours pas assez, mais faisons de notre mieux !


Question n°252

J'ai deux questions à poser :
- comment sait-on que l'énergie que nous captons est 'la bonne' ; existe-t-il des énergies 'inférieures négatives et nocives' ?
- est-ce que l'initiation varie selon le développement personnel de chacun ?

Ces questions sont abordées et expliquées en stage, mais je vous réponds, bien sûr.
- Un des aspects des plus importants du Reiki est justement la garantie de la qualité de l'énergie. En effet, du moment que l'initiation est donnée par un Maître Reiki dûment initié lui-même, alors on a la garantie que ce que nous allons utiliser c'est l'énergie de la fréquence la plus élevée que l'Être humain puisse capter.
D'autre part, oui, il y a d'autres fréquences énergétiques, pas toutes bénéfiques mais ce sujet est trop vaste pour être expliqué ici. Il est expliqué en stage et vous avez également une littérature plutôt riche à ce sujet (à prendre avec beaucoup de discernement).
- l'initiation donnée est la même pour tout le monde et potentiellement, avec le même effet.
Cependant, si la capacité de retransmettre cette énergie est 'identique' pour tous, les effets de l'utilisation du Reiki sur soi-même dépendront du développement personnel de chacun, de son degré de lâcher-prise, de sa capacité d'aimer inconditionnellement, etc. De plus, il ne faut pas oublier que chacun d'entre nous a ses talents propres : bien que nous sachions tous écrire et exprimer nos émotions avec des mots, nous ne sommes pas tous des poètes ; ainsi, certains praticiens de Reiki deviendront naturellement des thérapeutes et d'autres non.


Question n°251

Depuis mon initiation au 3e degré en mai dernier, j'ai beaucoup d'états de conscience, des révélations, qui me permettent de m'alléger. Et je pense que cela va continuer.
Je pratique en plus des autotraitements, depuis deux mois et demi, le Reiki Undo. Et après chaque séance, je me sens 'lavée'. Et depuis deux semaines, j'ai décidé de le faire le soir, et le résultat est bien plus fort. Cela m'apporte une libération non seulement de 'résidus' en moi mais aussi cela élimine le stress, les tensions accumulées dans la journée. Si l'envie me vient, je chantonne. Et j'ai remarqué que le fait de chantonner, me permet d'être beaucoup plus dans le mouvement, de ne plus 'réfléchir' à ce que je fais, de décrocher le mental. Après, je reste allongée un quart d'heure les mains sur le ventre pour reprendre des forces et pour remercier mon corps.
Alors je te dis 'merci' de m'avoir enseigné cette technique, qui certes demande de l'endurance (à faire au minimum trois mois), mais qui est tellement bénéfique.

Merci pour ton partage.
Ce que tu décris - ce que tu as redécouvert - a été indiqué par différents Maîtres de la méditation et cette séquence revient systématiquement : un moment de centrage - un moment de mouvement (éventuellement avec des sons) - un moment de contemplation.
Bonne continuation !


Question n°250

Il y a quelque temps je t'avais envoyé un e-mail (sur la position des jambes, si on pouvait les croiser). Tu m’avais dit : bien sûr tu peux les croiser, il faut que tu sois à l'aise et je crois que tu m’avais aussi dit qu’il y avait un article sur la position des jambes.
Mais dans le livre « Feu de Reiki » page 58 il est écrit que les bras et les jambes ne devraient pas être croisés de manière à ne pas empêcher l'écoulement d'énergie.

Je respecte profondément F. A. Petter. Cependant, je ne suis pas toujours d'accord avec lui. En tant qu'Editeur, je ne peux pas changer son texte dans ses livres, évidemment. Mais, en tant qu'enseignant, je me permets d'exprimer mes opinions. Donc, oui, on peut croiser les jambes.
La preuve : l'article écrit par Mari Hal intitulé 'La position d'intégration' (disponible sur le site www.Reikiforum.com ou dans le Manuel de Reiki I, Ed. NIANDO). Dans cet article, Mari Hall non seulement dit qu'on peut croiser les jambes, mais elle explique pourquoi il est hautement bénéfique de le faire et de quelle façon et dans quelles circonstances.


Question n°249

Il m'arrive une chose incroyable : depuis mon stage de Reiki III, j'ai beaucoup de mal à pratiquer mon Reiki !
Je n'ai toujours pas écouté les CD que j'étais heureuse d'acheter et je n'arrive pas à me motiver pour mettre en œuvre ma grille de cristaux.
Comment m'expliquer cela ?
En même temps, je m'en veux, car j'ai de merveilleux outils à ma portée, et les journées passent et je laisse toujours cela pour le lendemain. Que puis-je faire ?
J'espère que c'est seulement temporaire, et que je vais me reprendre. Je traverse une période un peu difficile moralement.

C'est justement parce que tu traverses cette période difficile que tu ne dois pas baisser les bras.
Ce qui se passe est que ton inconscient sait que si tu te mets au travail, tu changeras. Et l'inconscient ne veut surtout pas de changement. Il est bien comme ça et il mettra tout en œuvre pour t'empêcher de changer.
D'où l'illusion qu'une autre méthode ou une autre initiation fera ces changements sans aucune participation de ta part.
Juste un peu de volonté pour démarrer et tu verras l’enthousiasme que tu auras.


Question n°248

J'ai 3 degrés de Reiki. Ce que je ne comprends pas dans le Reiki, ce sont les prix. On ne peut pas dire que c'est cher, mais c'est de l'arnaque : pour passer les 3 premiers degrés, ça m'a déjà coûté 950 €. Pour passer Maître, on me demande 2000 €, ce n’est donc pas accessible à tous.

Je comprends votre point de vue et c'est dommage que vous le viviez ainsi. La question de l'argent a toujours été un sujet intéressant et important.
Le prix de la Maîtrise est plus élevé que celui des autres degrés, c'est vrai. Mais, est-ce une arnaque ? Cela dépend.
Si on vous propose une initiation à distance ou une initiation en deux heures, quel qu'en soit le prix, c'est une arnaque.
Si on vous propose une formation sérieuse grâce à laquelle vous devenez Maître Reiki professionnel indépendant, s'il y a un suivi et un soutien par la suite, alors, les 2000 euros on les voit différemment.
Le fait est qu'il est difficile de trouver une autre formation professionnelle qui vous permette de vous installer et de gagner correctement votre vie à ce prix, n'est-ce pas ? Je ne regarde pas le coût de l'initiation, mais celui de la formation complète.
Dans tous les cas, il y a aujourd'hui des initiations à la Maîtrise à tous les prix : de 200 à 10 000 euros. Le choix est immense.
Si le prix doit rester correct (et plus de 2000 euros commence à être un peu haut, à mon avis), il ne doit pas être votre critère principal : vous risquez de trouver un enseignant qui vous demande peu et vous donne peu ! Même si, j'en conviens, il existe des enseignants qui, pour leurs propres raisons, pratiquent des tarifs très bas et sont de très bons enseignants.
Dans tous les cas, il est important de faire la différence, surtout quand il s'agit de passer la Maîtrise, entre un Maître Reiki et un Enseignant de Reiki.


Question n°247

Pour recharger la grille à distance, peut-on le faire sur la photo de l'écran de l'ordinateur ?
Les ondes de la wifi poseront-elles un problème ou pas ?

Non, les ondes ne perturbent pas, et théoriquement, on peut le faire.
Mais, si tu fais l'expérience, tu verras que c'est bien plus intéressant et que tu te sentiras beaucoup plus connecté si tu utilises une photo de ta grille. L'écran de l'ordinateur ou celui du téléphone ne sont que des solutions d'urgence !


Question n°246

J’ai passé les niveaux Reiki Usui 1, 2 et 3 et le niveau Karuna 1 & 2 il y a quelques années et je ne pratique plus, mais je désire passer le niveau 4 ; qu’en pensez-vous et quelles conséquences ?

Pour la suite de votre chemin Reiki, je pense que vous auriez d'abord besoin de reprendre contact avec le Reiki et ensuite vous saurez si vous voulez vraiment continuer ce chemin. Si la réponse est oui, à priori vous n'avez pas besoin d'être ré-initiée, mais de vous replonger réellement dans cette énergie et sa pratique.
Pour cela, une fois que vous aurez décidé de passer la Maîtrise, choisissez l'enseignant avec qui vous la passerez, allez assister à ses stages (en tant qu'invitée pour les 1er et 2e degrés), recommencez à faire votre autotraitement régulièrement et ensuite vous pourrez passer ce niveau.
En tout cas, la Maîtrise n'est que l'aboutissement 'officiel' du parcours Reiki. Le parcours personnel continue et de plus belle.
Cela veut dire que si vous avez des problèmes que vous souhaitez régler, n'allez pas faire la Maîtrise pour les régler. C'est votre travail quotidien qui vous aidera à les régler, et cela même sans la Maîtrise.


Question n°245

Je me posais la question de savoir ce que vous pensez des dons d’organes et si l’on peut faire don de nos organes sans compromettre la suite de notre chemin spirituel. Merci de votre réponse.

Je ne pense pas que la suite spirituelle dépend du don d'organes. De fait, s'il y a une suite, elle est forcément bonne : le don de ses organes est un acte de compassion, pour aider (voire sauver) une autre personne, donc, je ne vois vraiment pas de soucis, au contraire.


Question n°244

J'ai certaines interrogations concernant le Reiki. J'ai passé le 1er niveau il y a deux ans et le 2e, il y a 9 mois, avec un autre Maître. Après cette seconde initiation, la nuit même j'ai fait 2 cauchemars (je n'en fais jamais). J'ai eu beaucoup de difficultés à me rendormir tellement c'était réel.
Racontant ma nuit le second jour, je n'ai eu que de vagues explications et un sourire de la part de mon Maître.
J'ai donc poursuivi ma route et essayé de soigner des personnes. Mon frère qui vient de passer le 3e avec elle, m'avait dit que le symbole du traitement à distance ne correspondait pas avec celui qu'il avait appris avec un autre Maître, mais était plutôt un symbole du 3e degré...
Depuis l'automne, je n'ai que des soucis, des contrariétés dans tous les domaines, professionnels, financiers, santé, de couple.
Pour mon frère le 2e degré avait été la meilleure période de sa vie ; j'aurais tendance à dire l'inverse en ce qui me concerne.
Auriez-vous une explication, une solution ? Le Reiki peut-il être aussi compliqué et complexe ? Peut-il être transmis négativement par certains Maîtres ?

Oui, le Reiki peut être très complexe ! Ou, plutôt, le Reiki peut révéler notre propre complexité !
Non, le Reiki ne peut pas être transmis négativement. Je fais référence ici uniquement à l'énergie et non pas aux capacités pédagogiques ; également, je ne parle pas des croyances personnelles que l'enseignant peut transmettre.
Après le 2e degré, il peut y avoir une période de ''purification'' au niveau émotionnel/mental qui peut se manifester à n'importe quel moment pendant les six mois suivant l'initiation. Apparemment, pour vous le pire s'est manifesté au bout de trois mois !
Il est donc probable qu'il s'agissait d'une ''élimination'' naturelle. Mais, par le fait que vous n'étiez pas au courant que cette possibilité existe, vous avez donné à cet incident beaucoup plus d'importance que nécessaire. Si on ajoute à cela vos peurs et vos doutes... voilà le tableau complet et votre vie s'est compliquée encore plus !
Concernant le symbole : la calligraphie des symboles peut changer d'un Maître à l'autre, simplement parce que tout le monde n'est pas encore au courant de la calligraphie correcte des symboles. Cependant, cela ne change rien puisque l'énergie ne vient pas du dessin (heureusement !) : grâce à l'initiation, la personne a le taux vibratoire nécessaire pour activer l'énergie du symbole respectif.
En tant qu'enseignant, on est tenu à transmettre les informations aussi correctes que possible (à notre connaissance). En tant que praticien, ne vous inquiétez pas ; tôt ou tard vous trouverez la calligraphie correcte et vous pourrez faire un choix. (Ou encore, vous pouvez nous envoyer la photocopie de vos certificats et une enveloppe timbrée à votre nom et nous vous l'enverrons.)


Question n°243

Certaines musiques de méditation commencent par le 1er chakra et le Reiki lisse en commençant par le 7e : pourquoi ?

Je ne pense pas qu'il y a une connexion entre les deux, et donc chercher une explication... Enfin, voici ce que je pense.
Lors des méditations on veut probablement commencer par l'ancrage.
Le Reiki : en lissant de haut en bas - cela calme, harmonise ; en lissant de bas en haut, cela excite, certaines personnes commencent à rire ou encore ne se sentent pas à l'aise (tout cela a été découvert il y a bien longtemps par Mesmer).


Question n°242

J'aimerais avoir votre avis au sujet de ceci : dans la grande ville près de chez moi, des soins Reiki sont dispensés dans une parfumerie-institut de beauté par la responsable, Reiki 2, aux clientes qui le souhaitent, sous l'étiquette 'soins bien-être'. Trouvez-vous normal que des soins Reiki soient dispensés dans ce genre d'établissement ? Je constate de plus en plus que beaucoup d'initiés au Reiki en font n'importe quoi et surtout dans le but financier, sans avoir fait aucun travail sur eux. C'est nouveau et tout le monde s'engouffre dedans. Je crois qu'en France nous sommes bien loin du Reiki enseigné au Japon et de sa philosophie. C'est bien dommage.

Le Reiki n'est pas nouveau. Justement, il se répand de plus en plus !
Alors, si on propose des traitements dans un Institut de Beauté - tant mieux ! Peut-être que la personne qui donne les traitements est quelqu'un de très spirituel. En tout cas, nous n'allons pas juger les autres, n'est-ce pas ?
Mikao Usui a souhaité que le Reiki se répande dans tout le monde en tant que le ''médicament contre tous les maux''. Alors, je ne vois pas de problème : les gens qui ont besoin de votre approche viendront vers vous et ceux qui ont besoin de l'approche de l'Institut iront vers eux. C'est parfait, non ?
Ce serait dommage de ne pas pratiquer le Reiki juste parce qu'il y a des gens qui le pratiquent d'une autre façon que la vôtre.
Vous savez qu'il n'y a même pas deux personnes qui le pratiquent d'une façon identique, donc trouvez votre place dans le monde du Reiki et tout ira vraiment bien. On a besoin de vous et de tous ceux qui pratiquent le Reiki. Et grâce à cela, un jour le Monde ira mieux.


Question n°241

Peut-on faire du Reiki par un temps d'orage sans problème, notamment avec les cristaux pour le Reiki à distance (en évitant de le faire sous un arbre ou en terrain découvert, évidemment !) ?

Sans aucun problème. Le Reiki ne dépend pas des énergies de la Terre et il n'est pas influencé par ces énergies non plus. On évite l'arbre ou le terrain découvert à cause de la vulnérabilité de l'être humain, non pas pour ''protéger'' le Reiki.


Question n°240

Bonjour Nita, j'ai trouvé cela sur Internet : « Le Reiki, arme occulte des jésuites ». Qu'est-ce que cette 'ratatouille' ? Tu connais ? C'est indécent ...

C'est effectivement de la ratatouille qui ne mérite pas d'être lue et commentée.
Il y a des gens qui sont malades - et on peut dire que ce n'est pas de leur faute. Par contre, ceux qui créent leurs 'maladies' sont responsables de ce qu'ils font ou disent.
L’auteur de cet article est un personnage très intelligent mais qui utilise son intelligence à mauvais escient. Il a un problème avec les Jésuites. Soit, il en a le droit. Mais de là à faire un tel amalgame... A moins que ce soit intentionnel ?!
Ce serait tellement bien si une telle intelligence faisait une étude réellement approfondie du Reiki, de la société japonaise, de la situation de l'époque, de ses croyances, ses pratiques, etc. Une vraie étude impartiale !
Une personne intellectuellement honnête ferait un grand travail, découvrirait une technique passionnante et peut-être qu'en pratiquant le Reiki il cesserait d'être un 'anti-tout' qui manipule les masses par ses écrits. Quand on cherche son chemin, ce n'est pas en essayant de détruire les autres qu'on trouve le sien.
Quelle ironie ! Se placer en gardien de l'humanité et en réalité on n'est qu'un manipulateur de plus.


Question n°239

J'ai installé les séances d'autotraitement en accompagnement de ma méditation et je dois dire que les deux sont très complémentaires !
Je rencontre néanmoins un problème qui m'handicape : certains jours et plus particulièrement les week-ends (j'ai alors l'occasion de pratiquer plus longuement) l'énergie se bloque dans ma tête et entraîne des pressions au niveau des tempes, au-dessus du crâne et vers les cervicales. Quand la pression est très forte, cela entraîne des maux de tête. Comment est-ce que je pourrai améliorer cela ? Parce qu'évidemment cela me freine dans ma pratique et ce n'est pas très agréable ! Merci beaucoup pour ta réponse et pour ton temps.

Ce dont tu parles arrive rarement avec le 1er degré, mais cela arrive.
Donc, pour régler cela :
- nous plaçons la langue au palais (on touche du bout de la langue la zone juste au dessus de la rangée de dents supérieures)
- nous plaçons notre attention sur le Tanden (le 2e chakra) qui se trouve juste en dessous du nombril
- nous frappons trois fois avec notre main à plat sur ce point (le 2e chakra) et nous attendons quelques instants. L’excès d’énergie de la tête descendra naturellement à sa place, au réservoir d’énergie.
Nous pouvons faire cet exercice à tout autre moment quand nous sentons trop d’énergie accumulée au niveau de la tête.


Question n°238

Mon papa est atteint d'Alzheimer. Le diagnostic a été posé il y a un an. Aujourd'hui, même s'il oublie des choses et ne reconnaît plus certains papiers ou objets, il va plutôt bien.
Il m'a demandé hier de lui envoyer du Reiki, ce que j'ai commencé. Je souhaite savoir si je peux demander un marathon pour lui sans lui en avoir parlé. Il est à 700 km de moi et, au téléphone, j'aurai plus de mal à lui expliquer. Avez-vous connaissance d'envoi de Reiki à des malades d'Alzheimer et quels ont été les effets ?

Demander un Marathon à son insu poserait un problème éthique : si votre papa était complètement inconscient, s'il oubliait tout d'une minute à l'autre, ce serait plus facile. Mais, il n'en est pas là, et peut-être il n'en sera jamais là.
Donc, je vous suggère de lui poser la question gentiment s'il est d'accord que d'autres personnes, des amis à vous, se joignent à vous pour vous aider à lui envoyer de l'énergie.
S'il dit oui, et le lendemain il oublie, ce n'est pas grave. Mais il doit le dire de sa voix.
Autrement, nous avons publié certains articles sur cette maladie dans les numéros 54, 55 et 57 de notre revue.


Question n°237

J’aimerais savoir si l'on peut envoyer du Reiki à distance dans le passé pour une autre personne que soi-même (avec son accord bien entendu). En l'occurrence, il s'agit de mon fils qui se bat depuis une quinzaine d'années contre des troubles de la personnalité, troubles identitaires. Le travail thérapeutique avec un psy relie tous ces problèmes à sa petite enfance. Je me dis que cela pourrait l'aider à avancer ?

Oui, on peut envoyer du Reiki dans le passé de quelqu'un d'autre. Pour cela, on a besoin non seulement de son accord, mais aussi de sa collaboration.
Chaque dimanche (si c'est le jour choisi de changement de période), il est nécessaire de faire le point, de voir ensemble comment la semaine s'est passée, s'il y a eu des ressentis particuliers, s'il y a eu des émotions ou des idées inhabituelles etc.
La personne doit savoir exactement sur quelle période vous travaillez. Ainsi, elle pourra focaliser son intention correctement. Travailler de cette façon assure les meilleurs résultats.
Si votre fils ne peut pas suivre tout cela, vous pouvez quand même faire l'envoi dans le passé en ayant son accord.
Mais, dans ce cas, je ne sais pas (par manque d'expérience) si les effets se manifesteraient aussi rapidement.
Mais une maman désespérée est prête à tout. Alors, faites-le et vous verrez.


Question n°236

Je travaille à l'hôpital et aimerais y tenter la pratique du Reiki dont je viens de recevoir l'initiation degré I.
Est-il nécessaire avant de poser mes mains sur le patient de faire appel au Reiki (bras en l'air) comme on me l'a indiqué pour la pratique de l'autotraitement ou du traitement à autrui ? Cela me semble un peu délicat devant le reste du personnel !
Est-il donc possible d'appeler le Reiki uniquement dans sa tête et de poser les mains sur le patient juste après sans aucun cérémonial ?

Votre bon sens vous a déjà répondu !
Évidemment, il n'est pas nécessaire, quelles que soient les circonstances - de placer les mains dans l'air pour appeler le Reiki. Et encore moins dans un Hôpital ou autre lieu public.
Rappelez-vous ce que Mme Takata disait : quand on touche un corps avec l'intention de donner du Reiki c'est le 'Reiki ON' et quand on retire les mains c'est le 'Reiki OFF'.


Question n°235

J'aimerais savoir ce que tu penses de l'affirmation positive qui suit :
'Je gagne merveilleusement bien ma vie avec les techniques énergétiques que je pratique, pour le bien de tout le monde et en harmonie avec l'Univers.'
Ce que je fais ressortir : gagner suffisamment d'argent en travaillant non seulement avec le Reiki mais aussi la réflexo, l'EFT, etc... que je pratique. Ce que je voudrais savoir c'est dois-je dire 'je gagne merveilleusement bien ma vie' ou 'Je gagne merveilleusement bien notre vie' en incluant mon mari dans l'affaire ?

Non, cette affirmation n'est pas correcte parce que tu dis deux choses au lieu d'une : tu gagnes ta vie (1) à travers des techniques (2).
Donc, une affirmation doit parler de l'argent et une autre affirmation de ton activité professionnelle.
D'autre part, tu parles de gagner ta vie. C'est bien, mais l'argent peut venir de plein de sources différentes. Je ferais plutôt référence à l'abondance matérielle ou à la prospérité.


Question n°234

Je voudrais savoir s'il est possible de donner du Reiki à une personne qui a des troubles psychiques?
Ma sœur souffre de troubles bipolaires. Enseignante, elle est actuellement en arrêt de travail et est sous Tégrétol et Témesta, à la suite d'une hospitalisation. Elle a souvent de fortes crises d'angoisse. Pensez-vous que je peux lui donner des soins Reiki ?
Peut-il y avoir des réactions ? (Je suis au 2e degré Reiki).

Oui, vous pouvez lui donner du Reiki sans aucun souci.
Dans les cas où on ne connaît pas la personne et on ne sait pas comment se comporter avec des personnes ayant ce genre de maladie, alors je préconise ne pas le faire.
Non pas parce que le Reiki pourrait avoir un effet négatif, mais parce que la majorité des praticiens de Reiki ne sauraient pas comment se comporter en cas de crise.
Dans votre cas, s'agissant de votre sœur, si elle accepte les traitements de Reiki de votre part, faites-le.
Surtout en cas de crises d'angoisse, il faut que la personne soit d'accord et qu'elle vous fasse confiance. Ainsi, au cas où il y aurait un effet inattendu quelconque, votre présence l'aiderait à retrouver le calme.


Question n°233

Pratiquante Reiki depuis plus de 11 ans maintenant (4e niveau depuis 2004) je suis persuadée qu'il fait du bien aux autres et à soi-même. Quoique !...
Lorsque je me fais l'autotraitement, le Reiki me relaxe, m'apaise : bien. Lorsque je donne du Reiki aux membres de ma famille ou à mes amis, ils sont satisfaits du soin reçu.
Mais lorsque j'ai mal à un endroit et que je me fais du Reiki dessus : cela me fait encore plus mal (plus particulièrement aux seins) et je trouve cela très bizarre.
J'ai des nodules au sein gauche - je me suis fait opérer déjà 2 fois dans les années 90 - et lorsque je fais dessus les symboles Reiki je sens sous ma main des 'éléments en érection' et cela est encore plus douloureux. J'arrête le Reiki aussitôt et la douleur s'estompe doucement !
Ma question : est-ce mon inconscient qui fait opposition au bon que je donne à mon corps ? Mon corps a-t-il une mémoire agressive envers lui-même ? Autres ...?!

Je pense que ces douleurs indiquent que vous avez besoin de vous faire du Reiki sur ces zones, un peu plus que d'habitude.
Même si la douleur augmente un peu (ou beaucoup) essayez de supporter et vous verrez que cela baissera peu à peu et vous serez soulagée.
Parfois, quand l'énergie Reiki se trouve face à une énergie basse, une mémoire cellulaire incrustée, ou encore un endroit qui a besoin de beaucoup d’énergie pour que l'autoguérison se déclenche, les symptômes peuvent se manifester comme pour vous, par des douleurs.
Mais il n'y a pas à s'inquiéter, il faut juste un peu de patience.


Question n°232

A propos de l'Antahkarana : mon enseignante m'avait appris que la croix cosmique pouvait se porter face contre soi. Sur un site, je vois écrit qu'il faut le mettre face au monde (donc dos à soi) pour faire sortir les mauvaises énergies. A votre avis, quelle est la solution la plus juste et la plus efficace?

L'Antahkarana, quel que soit le modèle, émane dans la direction du dessin et non pas derrière.
Vous pouvez le sentir vous-même : placez votre main devant le dessin et sentez et ensuite placez votre main derrière le dessin et sentez.
Même pour les personnes qui n'ont pas une très grande perception, la différence est nette.


Question n°231

Y a-t-il un site ou un livre où je pourrai en savoir un peu plus sur l'intervention psycho-énergétique?

Non, pas à ma connaissance. C'est très probablement parce que c'est une technique trop spéciale pour l'apprendre d'un site. Il vaut mieux la recevoir en direct.


Question n°230

Mon fils de 7 ans que j'ai initié au premier degré me dit avoir envie que je l'initie au second. Mais mon enseignante Reiki m'avait dit qu'il fallait attendre 18 ans environ. Est-ce votre position et si oui, quelle est la raison de ce délai si long ?

Je ne pense pas qu'il faut attendre les 18 ans, mais 7 ans c'est un peu tôt.
Lors du Reiki II, les élèves doivent être en mesure de comprendre la notion de symbole, les symboles mêmes, etc. Je pense que vers 12 - 13 ans, s'il le veut toujours, ce sera parfait.


Question n°229

Je suis niveau IV de Reiki depuis quelques années. J'ai formé une dizaine de personnes, et je ne forme qu'à la demande.
Je vous écris parce que une des mes élèves niveau II m'a interrogée sur la provenance de SKSK. Et je vais bientôt former mon premier niveau III. En préparant mon cours, je me suis aperçue que les symboles qui m'ont été enseignés ne font pas tous partie du système Usui dit 'traditionnel'. Je pense à SKSK et aux symboles de la maîtrise.
Je me suis tournée vers mon maître mais elle a délaissé le monde Reiki depuis plus de 7 ans et m'a dit avoir reçu ces symboles de Nita Mocanu.
Donc question : ce monsieur est entre autre enseignant de Reiki Usui/Tibet. Les symboles que j'ai cités font-ils partie de ce système ? Est-ce que le Reiki que j'enseigne est le Reiki Usui/Tibet ? Peu importe en soi, c'est efficace, mais j'aimerais ne pas continuer à raconter que je fais de l’Usui traditionnel s'il s'avère que j'enseigne le Usui/Tibet.

Je suis désolé pour vos confusions. Votre Maître a fait quelque chose que nous ne pouvons pas faire : ne pas tenir nos engagements et responsabilités envers nos élèves.
Elle vous a donné la Maîtrise et elle aurait dû vous donner toutes les infos disponibles à l'époque et vous tenir au courant des suites. En d'autres mots, 'assurer le service après-vente' ! Elle ne l'a pas fait, c'est dommage pour vous et pour vos élèves.
Donc : Reiki traditionnel.
Je ne sais pas pourquoi vous avez adopté cette expression. Dans le Reiki, c'est une expression dépourvue de sens si elle ne fait pas référence explicite à la tradition sur laquelle on s'aligne.
Reiki traditionnel japonais : cela n'existe pas puisque personne en ce moment ne pratique le Reiki traditionnel japonais en occident et pratiquement personne au Japon !
Alors, il faudrait dire 'Reiki traditionnel selon Mme Takata' ou '...selon Furumoto', ou '...selon-...'.
Reiki Usui/Tibet : je le pratique et je l'enseigne depuis toujours. J'ai clairement expliqué cet aspect lors des stages de Maîtrise. C'est clairement noté sur mon site et dans la revue Reiki FORUM. Je suppose que vous avez consulté mon site www.reikiforum.com.
Pourquoi on l'appelle comme ça : parce qu'au niveau de la Maîtrise, trois des quatre symboles sont tibétains. Etant donné que votre Maître de Maîtrise a passé sa Maîtrise avec moi et vous a enseigné exactement ce que j'enseigne, vous avez toujours pratiqué le Reiki Usui/Tibet.
Ce système ne vient pas du Tibet, il n'y a pas de notions bouddhistes ou tibétaines. C'est grâce à ces symboles tibétains que nous utilisons ce nom.
Au niveau III, on ne donne que le DKM Usui. Le reste des symboles (tibétains et celui de la gorge) sont donnés au niveau IV.
Donc, ce que j’enseigne (depuis 17 ans maintenant) c'est un système appelé Usui/Tibet qui inclut neuf symboles. Et c'est lors de la Maîtrise qu'on comprend entièrement et concrètement pourquoi on l'appelle ainsi (Usui/Tibet) : la vibration des symboles tibétains se trouve dans les initiations dès le début, dès la première initiation de 1er degré.


Question n°228

En Reiki, nous parlons d'amour inconditionnel. Cette expression a-t-elle été utilisée directement par Mikao Usui ou a-t-elle été introduite plus tard par les Maîtres Reiki ? Je pose cette question car, Usui ayant été bouddhiste, je doute qu'il ait vraiment parlé d'amour inconditionnel, car cette expression ne fait pas vraiment partie du vocabulaire du bouddhisme, qui parle plutôt de bienveillance et de compassion (même si le concept de bienveillance/compassion est très proche de celui de l'amour inconditionnel).

Je pense aussi que c'est une expression introduite plus tard, non pas par Mikao Usui même (même si je suis tout à fait en accord avec ces mots).
Cependant, j'invite par ce biais les lecteurs à développer ce sujet et me l'envoyer par écrit et je le publierai volontiers dans la revue de septembre.


Question n°227

J'ai suivi les cours de Reiki Usui avec Phyllis Lei Furumoto, et la lignée Usui ne contient que trois niveaux et non quatre comme vous le prétendez.
Merci de bien vouloir être honnête, c'est une vertu que l'on doit acquérir si on prétend être maître en Reiki Usui.

Effectivement, la lignée Takata (qui est celle de Phyllis Lei Furumoto) enseigne en trois degrés. Mikao Usui, d'autre part, enseignait en 7 degrés, même si, à un moment donné de l'évolution du Reiki il les avait condensés en moins de niveaux, parfois en trois.
Quand nous parlons de la lignée Usui, nous ne parlons pas d'une forme, comme c'est le cas chez l'Alliance ou chez les gens ayant passé des degrés avec Phyllis Lei Furumoto, mais d'un ensemble d'éléments qui composaient/composent le système Usui.
De ce fait, il y a beaucoup d'éléments qui ont été changés, voire éliminés par les générations venant après Mikao Usui. Ainsi, Mme Takata même a éliminé intentionnellement des techniques, mais elle parle toujours de Reiki Usui. Et l’Alliance également.
Par exemple, comment peut-on parler de Reiki Usui sans les TJR - les techniques japonaises de Reiki ? Pourtant, Mme Takata les connaissait : voir le Livre Gris (The Grey Book) écrit par Alice Takata (sœur de Hawayo Takata) - livre qui n'a jamais été diffusé en librairie, mais qui a quand même beaucoup circulé.
Donc, de nos jours, on a récupéré les techniques japonaises (y compris le Reiju - la façon de Mikao Usui de faire les initiations), on a reçu beaucoup d'informations concernant la façon de pratiquer et enseigner de Mikao Usui, on a ajouté certaines techniques occidentales (non Reiki mais parfaitement accessibles, compatibles et efficaces) et le système de Reiki Usui s'est développé un peu plus.
Suite à tout cela, faciliter au plus grand nombre l'accès à toutes ces techniques (elles ne devaient pas rester un privilège pour les personnes qui peuvent se permettre de payer 10 000 $), on a créé un degré intermédiaire entre le 2e degré et la Maîtrise.
Je ne trouve pas cela anormal. Au contraire, je le trouve plutôt dans l'esprit Reiki et dans la tradition même de Mikao Usui.
Phyllis Lei Furumoto elle-même dit clairement qu'elle enseigne ce qu'elle a appris avec sa grand-mère !
Il faut donc bien comprendre que lorsque Phyllis parle de la lignée Usui, elle parle de la lignée Takata. Et même là, les membres de l'Alliance doivent avouer le fait qu'ils ont changé la forme du système enseigné par Mme Takata et Phyllis. Exemple : les périodes rigides d'attente entre les degrés ont été instituées par l’Alliance non pas par Mme Takata (qui a donné la Maîtrise à certains de ses élèves qui avaient moins d'un an depuis leur initiation au 1er degré) ; les prix fixes ont été décidés par l'Alliance et non par Mme Takata ; etc.
Mme Hawayo Takata savait ce qu'elle faisait et nous devons ressentir une grande révérence envers elle. Mais utiliser son nom dans des buts personnels (tel que certains membres de l’Alliance le font - heureusement pas tous), c'est cela qui n'est pas honnête.


Question n°226

Je ne sens rien dans les mains quand je fais du Reiki en direct ; juste un peu quand j'en fais à distance. Ce soir, par exemple, j'ai fait mes symboles, j'ai pris le papier, j'ai refait les symboles avec les yeux une fois. J'avais mis le CD de Kotodamas et pendant 9 minutes je n'ai rien senti.
Alors, j'ai refait les symboles avec les yeux et j'ai senti une chaleur. L'énergie des Kotodamas c'est bien ? Ou c'est mieux de faire les Symboles ?

Le ressenti dans nos mains dépend de notre capacité de lâcher-prise.
Plus nous avons une activité mentale importante, plus nous nous concentrons, moins nous sentons.
En mettant les Kotodamas, tu t'es concentré probablement plus sur les sons que sur les sensations. Même sans le vouloir. Alors, il est normal que tu n'aies pas senti grand-chose.
C'est pour cela que je suggère de travailler avec les Kotodamas à part, en méditation, pendant un certain temps et, une fois que nous sommes entièrement à l'aise avec cela et en état de relaxation, on peut les utiliser aussi pendant les traitements en direct ou à distance.
D'autre part, on ne peut pas dire s’il est mieux d'utiliser les Kotodamas ou les symboles : les deux se complètent réciproquement.


Question n°225

Nous faisons régulièrement des rencontres/partage avec les membres de l’association que mon Maître de Reiki a créée. Lors de notre dernière réunion, la discussion s’est portée sur l’avantage d’effectuer le traitement de groupe. Une majorité s’accordait à dire que les traitements de chaque donneur s’additionnaient. Je fus quelque peu sceptique et préconisai qu’il serait préférable de mettre un maximum de personnes par table. Mais je ne me souvenais plus exactement de vos remarques relatives au traitement de groupe. Par conséquent, nous nous sommes scindés en groupes de 3 à 4 personnes au lieu de 2 groupes de 6 ou 7.
De retour chez moi, j’ai relu vos explications. Je me suis « amusé » à établir des tableaux pour bien appréhender la différence et les conclusions sont flagrantes.
Dans le cas du travail de groupe en additionnant les énergies, plus il y a de personnes, plus on se rapproche de l’énergie reçue lors d’un autotraitement d’une heure, mais sans jamais l’atteindre.
Alors que lors d'un traitement de groupe (min. trois personnes), l'énergie se multipliant par elle-même, l’énergie totale reçue par chacun est plus dense que lors d’un autotraitement.
Après dialogue avec mon Maître, il me fait savoir que lors de ses initiations, la théorie de l’addition lui avait été inculquée ! Or, Mon Maître a été initié par un de vos élèves. Je suis donc extrêmement perplexe.
Etant conscient qu’il est très difficile d’évaluer objectivement un ressenti et, compte tenu de ma perplexité actuelle, j’aurais souhaité que vous nous confirmiez vos écrits en nous donnant éventuellement des précisions complémentaires par rapport au livre. Cela permettra peut être d’harmoniser l’ensemble des membres de notre association.

Je vous confirme ce que j'ai marqué dans le Manuel de Reiki I : l'énergie se multiplie par elle-même, elle ne s’additionne pas. Il s'agit d'une remarque qui ne m'appartient pas, elle est universelle et quel que soit le système énergétique, celle règle est connue. Elle est même connue et appliquée dans les religions.
J'en parle dans mes stages depuis toujours = 17 ans d'enseignement.
Alors, comme se fait-il que certains de mes élèves ne soient pas au courant ?
Simplement parce que parfois l'enseignement se dilue par manque de persévérance de la part de certaines personnes.
Je n'ai publié le Manuel qu'il y a quelques années. Avant, il y avait un résumé d'une dizaine de pages et le reste je le transmettais oralement.
Malgré le fait que le devoir d'un nouveau Maître est de se préparer 'à fond' avant d'enseigner, l’enthousiasme et le désir d'avoir ses propres élèves font que parfois on commence un peu tôt et on oublie qu'on est élève toute sa vie.
Les Maîtres que j'ai formés ont la possibilité de revenir en tant qu'invités à tous mes stages, autant de fois et aussi souvent qu'ils en ressentent le besoin. Certains ne prennent pas cette invitation en compte et ils se contentent de passer la Maîtrise et d'enseigner ensuite ce qu'ils ont appris, retenu et compris initialement dans leurs stages de Reiki I, II, etc., stages qu'ils n'ont pas passés forcément avec moi.
Je ne juge pas, j'observe seulement ce phénomène sur lequel j'attire systématiquement l'attention des futurs Maîtres. Malgré cela, je reçois des mails comme le vôtre régulièrement.
Alors, le fait que quelqu'un ait passé la Maîtrise avec moi ne signifie pas forcément qu'il enseigne ce que j'enseigne ou qu'il enseigne comme moi.
Il est libre et censé trouver son propre style, évidemment, mais basé sur les références actualisées.
Dans cette situation, je me dis qu'il est important que l'information soit disponible à travers des Manuels et des livres sérieux et je sais aujourd'hui que toute personne qui la cherche la trouvera sans problème.


Question n°224

J'ai suivi l'enseignement des trois premiers degrés de Reiki Usui par un Maître enseignant qui a été formé par Nita Mocanu. Comme je ne me destine pas à enseigner actuellement mais que je ressens un appel vers le Reiki Karuna® et je vois que pour le premier niveau 1 et 2, il faut être formé aux trois premiers niveaux du Reiki Usui mais que pour poursuivre et faire le 3e et 4e niveau Karuna®, il faut avoir passé son 4e niveau de Reiki Usui. J'hésite donc à commencer si ce n'est pas pour pouvoir poursuivre l'ensemble.
N'est-ce pas dans ce sens réservé à une 'élite', à un certain profil de personnes plutôt qu'à d'autres, qui auraient pourtant tout autant de qualités, de pratique et d'éthique, mais qui ne se destinent pas à enseigner dans l'immédiat, car l'aspect financier, il ne faut pas l'ignorer, entre en ligne de compte.
Je sais que c'est pour, entre autres choses, démontrer en quelque sorte sa motivation à enseigner, mais j'ai rencontré plusieurs personnes qui pour récupérer leur investissement n'étaient pas portées par une énergie bienveillante vis-à-vis d'autrui, mais par l'appât du gain. En d'autres mots, cela ne suffit pas à éloigner les âmes qui n'intègrent pas les préceptes mêmes du Reiki.
Je ne suis pas portée dans mes paroles par une énergie animée par des émotions négatives (car je parle le cœur léger et je ne manque de rien), mais je suis en questionnement.
Je n'arrive pas à comprendre pourquoi, malgré toute l'énergie d'amour qui porte les enseignants Reiki, limiter ainsi l'accès d'une manière un peu détournée à la pratique entière du Karuna® et se faire rémunérer dans des mesures parfois exorbitantes.

Je dois dire tout d'abord que les règles de fonctionnement du Reiki Karuna® ont été établies par William Rand, son fondateur et non pas par moi. Cependant, je suis en total accord avec ces règles.
Dans le passé, le Reiki s'enseignait en 3 degrés, dont le 3e était la Maîtrise enseignante.
C'est à la fin des années '80 que le 3e degré a été 'coupé' en deux :
- 3e degré dont le but est de satisfaire le besoin des gens de connaître, d'évoluer, d'avoir à leur disposition tous les outils Reiki, mais ne pas avoir besoin pour autant de passer la Maîtrise enseignante
- 4e degré pour ceux qui décident de passer la Maîtrise Usui. Du coup, on a remarqué également qu'il y a une très belle évolution spirituelle qui s'accentue en passant la Maîtrise et certaines personnes la passent juste pour elles-mêmes.
Le même principe a été appliqué au Reiki Karuna® : au lieu de faire comme aux USA où, dans la majorité des cas, le système Karuna® s'enseigne aux Maîtres (excluant ainsi ceux de 3e degré), on a créé la possibilité de le faire en deux étapes : niveau praticien d'abord (pour ceux qui ont le 3e degré Usui) et niveau Maîtrise ensuite (pour ceux qui sont déjà Maîtres Usui). Pourquoi a-t-on pris cette décision ?
Il s'agit d'une décision pour faciliter l'accès, non pas l'inverse et il y a une raison très importante qui motive cette façon de faire :
- pour participer au niveau praticien de Karuna® on a besoin de l'initiation antérieure (au symbole de Maître). Sans cette initiation, les symboles Karuna® ne sont pas activés à leur fréquence réelle.
- pour participer au niveau Maîtrise de Karuna® on a besoin de l'initiation antérieure, reçue lors de la Maîtrise Usui. C'est un pré-requis énergétique.
On voit donc que tout cela n'est pas pour réserver le niveau Karuna® à une élite et encore moins pour des raisons d'argent : on gagnerait beaucoup plus si on ouvrait le niveau de praticien Karuna® aux personnes ayant le 2e degré, puisqu'elles sont plus nombreuses que celles de 3e degré, n'est-ce pas ? Et également, on gagnerait beaucoup plus si on ouvrait le niveau de Maîtrise Karuna® aux personnes ayant le 3e degré Usui, puisqu'elles sont plus nombreuses que celles qui ont la Maîtrise, n'est-ce pas ?
Donc l’idée ici est de faire les choses dans l'ordre, de ne pas sauter les étapes et laisser l'aspect pécuniaire en dernière place, tel que cela devrait être toujours (non pas parce que l'argent n'est pas important, mais parce que dans notre activité, l'argent vient en dernière place du point de vue critères et motivations).
J'espère que mes mots pourront vous aider à mieux comprendre le fonctionnement du Reiki Karuna®. Et à vous motiver à participer au niveau praticien de Karuna® qui est très très intéressant et qui est un excellent complément du Reiki Usui.


Question n°223

Je vois les bons effets de ma pratique quotidienne du Reiki par les autotraitements, les méditations, ma grille de cristaux... mais je ne parviens pas à venir à bout de plaques d'eczéma et psoriasis apparues il y a plusieurs mois, jusque dans une oreille d'ailleurs. Je vois un lien avec les ondes magnétiques, puisqu’au moins l'oreille est aggravée par l'utilisation du téléphone portable. Mais même en limitant le plus possible l'exposition, et en renforçant les autotraitements, je n'en viens pas à bout. J'ai cherché du côté du sens de ce problème de peau, qui résonne bien avec des épisodes de ma vie, et j'ai allié le Reiki à des séances d'une magnétiseuse, mais cela n'a soulagé que provisoirement les symptômes qui se développent à nouveau et de plus belle. Aurais-tu un conseil à me donner à ce sujet ?

Continue à chercher la cause.
Se faire du Reiki mais en même temps entretenir la cause (c'est ce que nous faisons tous !) ne va pas nous apporter de très bons résultats. Et pour une raison quelconque, ce genre de problème résiste tout particulièrement.
Ton expérience corrobore ce qu'on m'a dit par ailleurs : beaucoup de magnétiseurs arrivent à soulager facilement, mais le plus souvent le problème revient parce que la cause n'a pas été touchée et c'est à nous de le faire.


Question n°222

Je prépare le stage de Degré II : je n'arrive pas bien à expliquer la différence entre le Reiki Usui Tibet et le Reiki Usui Teate ; les deux appellations figurent dans la lignée, mais je ne sais pas bien les expliquer. Et mes recherches sont infructueuses. Pourrais-tu me le dire en quelques mots s'il te plait?

Le Reiki Usui/Tibet est la forme qui est pratiquée et enseignée aujourd'hui en Occident. C'est une 'évolution', une transformation, une adaptation du Reiki pratiqué et enseigné par Mikao Usui.
Le système initial est l’Usui Teate. Les élèves d’Usui ont modifié le système reçu ; leurs élèves ont modifié le système reçu (déjà modifié !) ; les élèves des élèves ont modifié le système reçu (modifié déjà deux fois !) etc. etc.
Nous enseignons donc ce système adapté au monde occidental dans une très grande mesure. Et il est parfaitement valable.
L’Usui Teate est le système tel que Mikao Usui même le pratiquait. Aujourd'hui, nous avons cette chance de pouvoir le pratiquer et l'enseigner, et les différences se voient notamment au niveau du Reiju (l'initiation) et c'est magique.


Question n°221

On dit que le Reiki ne rentre pas par le chakra coronal. Il rentre par où ? Et en quoi cela est gênant de faire rentrer le Reiki par le chakra coronal ?

L'énergie Reiki entre par le canal Reiki ! Ce n'est pas que ce serait gênant s'il entrait par le chakra coronal. Mais, puisqu'il entre par le canal Reiki, ce serait incorrect de dire autre chose. Le canal Reiki est indépendant du système des chakras et de tout autre système énergétique du corps, quelle que soit l'approche.
Certaines personnes, Maîtres Reiki, affirment que lors des initiations elles ouvrent les chakras et c'est incorrect. Le fait est qu'on ne peut pas ouvrir le chakra de quelqu'un d'autre à volonté, totalement et pour toujours ! Impossible !
Cette affirmation erronée a fait que des gens sérieux dans le domaine de l'énergétique ont considéré que le Reiki c'est du 'n'importe quoi', pratiqué par des ignorants.
Cependant, si une personne initiée souhaite passer l'énergie Reiki par un chakra ou un autre pour réaliser un travail personnel (comme dans le Joshin Kokyu Ho), elle peut le faire sans problème. Mais le Reiki ne dépend pas des chakras.


Question n°220

Par rapport aux symboles, on dit que pour les activer il faut trois choses : l'intention, le dessiner, le nommer par trois fois. Dans ce cas n'est-il pas simplement possible d'activer un symbole sans avoir reçu ce symbole en initiation ? Qu'apporte en plus l'initiation ?

Justement, c'est l'élément qui manquait dans votre liste : pour activer un symbole, il faut, dans l'ordre d'importance, l'initiation, l'intention, le son (le nom du symbole) et tracer le dessin. L'initiation apporte la mise en résonance : la personne est placée sur la même longueur d'onde que celle du symbole et c'est grâce à cela qu'elle pourra l'activer.
Sans cela, les autres trois éléments ne serviraient pas à grand-chose et l'énergie éventuellement ressentie viendrait de la forme (voir la radionique) et probablement aussi de l'égrégore. Mais ces énergies sont loin de l'énergie même du symbole.


Question n°219

As-tu déjà rencontré des personnes portant un défibrillateur ? 

Je ne le sais pas, puisque les gens parlent habituellement d'un pacemaker, non pas d'un défibrillateur. Par contre, j'ai rencontré, donné des traitements de Reiki et initié beaucoup de personnes portant un pacemaker ou ayant un problème cardiaque. Et tout s'est passé merveilleusement bien.


Question n°218

Quels sont les risques de faire un essai avec cette personne ? 

Absolument aucun.


Question n°217

Pourquoi le Reiki est-il déconseillé aux personnes ayant des problèmes cardiaques ? Quelles pourraient être les conséquences pour cette personne si elle recevait du Reiki ?

Il n'est pas déconseillé et les conséquences seraient uniquement positives.


Question n°216

… mais peut-on proposer du Reiki à une personne à qui un défibrillateur a été implanté pour réguler les battements de son cœur ? 

 Oui. Le défibrillateur est un pacemaker avec une fonction en plus et cela ne change rien à notre façon de faire du Reiki.


Question n°215

On dit qu’il ne faut pas faire ou donner du Reiki à une personne qui porte un pacemaker. 

 Faux, on peut donner du Reiki à toute personne, quelle que soit sa condition. Il n'y a pas de contre-indication dans le Reiki.


Question n°214

Je voudrais par des témoignages, des expériences vécues comprendre pour mieux accompagner la personne qui m’a fait confiance.

Je n'ai pas de témoignages concrets à ce propos. Beaucoup de magnétiseurs m'ont dit qu'ils sont venus au Reiki non pas pour changer de technique, mais pour avoir un complément d'énergie à titre personnel. Ils l'ont trouvé et du coup ils ont l'impression que leurs techniques ont été renforcées également.
Je fais ici un petit appel : si parmi les lecteurs il y a un ou des magnétiseurs qui souhaitent apporter leur témoignage, je le publierai volontiers.


Question n°213

Comment aider et guider un magnétiseur, quand celui-ci a le désir d’utiliser le REIKI ?

Il n'y a pas de guidance particulière. Lui enseigner le Reiki normalement et lui donner ces indications et c'est tout, de mon point de vue.


Question n°212

Une fois initié, comment le magnétiseur arrive-t-il à faire la différence entre son énergie et celle du REIKI. Est-ce à lui de faire sa propre expérience et d’arriver à discerner l’une de l’autre ?

Simplement par intention : maintenant je fais du Reiki - maintenant je fais du magnétisme.


Question n°211

Si oui, y a-t-il des précautions à prendre ?

Non, aucune.


Question n°210

Est-ce que tu as déjà eu des cas de magnétiseurs qui se sont fait initier au REIKI ?

Oui, très souvent


Question n°209

J'ai actuellement le 2e degré et je m'aide énormément des manuels de 1er et 2e degré de Nita Mocanu.
Dans le manuel 2e degré, Nita parle d'envoi de Reiki à une situation dans le passé, cas de figure n° 3. C'est le cas d'un viol. J'ai ma fille, âgée de 20 ans, qui a subi à l'âge de 8 ans des attouchements sexuels. Elle en a gardé un blocage au point de ne pas avoir de poitrine du tout (en tout cas, c'est la seule de la famille qui n'a aucune poitrine), elle disait il n'y a pas si longtemps 'je vis avec mon petit-ami, mais ce n'est pas parce que je vis avec lui que je couche avec lui' !
Ma question est la suivante : puis-je lui envoyer le Reiki pour l'aider à passer au-dessus de ce traumatisme? Avec son accord, bien sûr, et en sachant qu'elle a été suivie par un pédopsychiatre au moment des faits et aussi quand elle a eu 12 ans, car elle s'habillait comme un garçon. Merci d'une réponse.

Merci pour votre mail et pour votre confiance.
Ce que je peux vous proposer :
- trouver un psy qui travaille avec des méthodes modernes et voir si aujourd'hui, il y a des choses dont elle peut se débarrasser à travers cette méthode.
- participer à au moins une séance de groupe de 'constellations familiales' - si vous ne connaissez pas, vous trouverez des informations sur Internet.
Du point de vue Reiki :
- traitement en direct aussi souvent que possible. En fonction de la relation que vous avez avec votre fille, vous pouvez lui donner ces traitements vous-même ou peut-être une autre personne. Dans beaucoup de cas, c'est mieux que ce soit quelqu'un d'autre, quelqu'un qu'elle accepte sans réserve et qui ne soit pas un membre de sa famille.
- avec son consentement et sa participation (tel que c'est marqué dans le Manuel de Reiki II), lui faire le Reiki dans le passé, étape par étape, en commençant avec la période antérieure à sa conception.
- lui envoyer du Reiki à elle-même lors de l'événement-même (le viol). Etant donné que, malgré votre implication, cette expérience n'est pas accablante pour vous, vous pourrez le faire sans trop de difficultés, n'est-ce pas ?
Voilà.
Avec tout cela, je pense qu'il y aura de bons résultats.
Peut-être que cela vous paraît trop lourd ou difficile à mettre en place. Je suis d'accord, c'est lourd et difficile, mais comparé aux résultats et à la vie heureuse que votre fille peut avoir par la suite, ce n'est rien.

Partage
Je vous fais part d'une idée que nous avons eue, mon mari et moi : nous avons fabriqué un dé en bois, sur lequel nous avons écrit un idéal Reiki sur chaque face (il en reste une de libre !). Chaque matin, nous lançons le dé et l'idéal que nous tirons est celui que nous allons nous attacher à travailler particulièrement au cours de la journée. C'est une manière ludique et agréable de vivre les 5 Idéaux.">&nbsp;&nbsp;Dans le manuel 2e degré, Nita parle d'envoi de Reiki à une situation dans le passé, cas de figure n° 3. C'est le cas d'un viol...</option>


Question n°208

J'aimerais savoir pour quelles raisons lors d'une séance de Reiki donnée à une amie, je me suis trouvé mal (malaise proche de la syncope) ce qui m'a obligé à suspendre cette séance.
Il m'est déjà arrivé trois ou quatre fois d'avoir le même problème depuis que je réalise des séances de Reiki à diverses personnes.

Il est fort probable qu'il s'agit d'une implication trop importante de ta part.
Il serait intéressant de voir quels sont les éléments en commun entre ces trois ou quatre cas différents.
Ce sont des personnes différentes ou c'est la même personne ? Même problématique ou des problèmes différents ? As-tu déjà souffert toi-même de ce genre de problème ? Etc.
Il me semble donc qu'il s'agit d'une implication personnelle pour une raison quelconque - la plus habituelle étant le désir d'aider la personne à guérir.
Ou encore, une deuxième possibilité, il peut s'agir d'une personne 'vampire', qui, sans le faire exprès, prend l'énergie des gens qui l'entourent spontanément et, encore une fois, pour une raison quelconque, tu t'es laissé faire.
Dans tous les cas, la comparaison entre les personnes et aussi par rapport à ta propre attitude devant ces personnes s’impose.">&nbsp;&nbsp;J'aimerais savoir pour quelles raisons lors d'une séance de Reiki donnée à une amie, je me suis trouvé mal...</option>


Question n°207

Je viens de passer mon 4e degré de Reiki Usui, mais j'aimerais transmettre les initiations Reiki à distance. Pouvez-vous me donner cet enseignement et dans quelles conditions ?

Félicitations pour votre Maîtrise.
Je ne sais pas quelles sont vos motivations pour faire des initiations à distance et je ne suis pas là pour juger.
Mais sachez que ces initiations ne fonctionnent pas comme celles en direct, que - du point de vue énergétique - elles ne sont simplement pas complètes.
En plus, l'enseignement en direct et à distance ne sont pas comparables.
Pour moi, les Maîtres qui proposent cela sont des gens qui ont plutôt une motivation commerciale que celle d'aider vraiment leurs semblables.
Pour ces raisons, je n'enseigne pas, ne pratique pas et ne cautionne pas les initiations à distance.">&nbsp;&nbsp;Je viens de passer mon 4e degré de Reiki Usui, mais j'aimerais transmettre les initiations Reiki à distance...</option>


Question n°206

Je pensais que pour une personne décédée, il ne fallait pas d'autorisation pour lui envoyer du Reiki à distance, mais je vois dans votre Manuel de Reiki II le contraire. Merci de m'expliquer.

A priori non, il n'est pas nécessaire d'avoir la permission, mais cela pose problème à beaucoup de gens, surtout quand de son vivant la personne n'avait pas accepté le Reiki.
Donc, pour avoir la conscience nette, on fait la 'déclaration d'intention', cela nous prend juste quelques secondes pour dire la phrase et nous procédons ensuite comme d'habitude.">&nbsp;&nbsp;Je pensais que pour une personne décédée, il ne fallait pas d'autorisation pour lui envoyer du Reiki à distance...</option>


Question n°205

Un grand merci pour vos manuels 1er et 2e degrés, ce sont d’excellents cours de remise à niveau et je les ai énormément appréciés ! A quand le 3e degré ?

La sortie du Manuel de Reiki III sera annoncée dans la Revue.
Cependant, je ne pense pas le mettre à disposition de tout le monde librement, parce qu'il y a de grandes différences entre les stages de Reiki III d'une école de Reiki à l'autre.
Les notions enseignées lors du Reiki III ne sont pas difficiles et en aucun cas dangereuses.
Cependant, ces notions sont plutôt complexes et il est nécessaire de les expliquer face à face. Un Manuel, aussi complet soit-il, ne remplacera jamais l'enseignement direct.
Pour cela, ce Manuel de Reiki III sera accessible à toute personne (Reiki III ou Maître) qui peut prouver que sa lignée remonte jusqu'à moi.
Pour moi, c'est une façon de m'assurer que la personne qui achète ce Manuel a déjà reçu en direct tout ce qui est marqué et le Manuel ne sera pas une nouveauté mais un support très complet de ce que l’on sait déjà. Comme pour les Manuels de Reiki I et II.">&nbsp;&nbsp;A quand le manuel de 3e degré ?...</option>


Question n°204

Le cristal du centre est-il pour nous pour chacune des boites ? 

Le cristal central n'est pas pour nous. Il est une partie intégrante de la grille et on ne peut pas le déplacer.
Comme les autres cristaux, s'il bouge de plus de 4 degrés sur son axe, on doit refaire toute la grille : décoller les cristaux, les nettoyer, les recharger un par un, etc.">&nbsp;&nbsp; Le cristal du centre est-il pour nous pour chacune des boites ?...</option>


Question n°203

Je viens de suivre la formation au 3e degré. J'aimerais savoir si une personne peut activer plus d'une grille de Reiki et dans ce cas le cristal maître peut-il servir pour plus d'une boite ?

Théoriquement, on peut activer autant de grilles que l'on veut. Mais, c'est totalement inutile puisqu'une seule suffit pour satisfaire tous les besoins !
Si on veut le faire malgré tout, chaque grille doit avoir son propre cristal Maître.">&nbsp;&nbsp;Je viens de suivre la formation au 3e degré. J'aimerais savoir si une personne peut activer plus d'une grille de Reiki...</option>


Question n°202

Une amie m'a dit quand je lui parlais du Reiki, 'oui, mais attention, certains symboles du Reiki sont dangereux ! On peut les utiliser de façon négative !'. Je sais que non, mais je n'ai pas su quoi lui dire pour la convaincre que ces symboles, remplis d'amour ne peuvent être utilisés négativement. Que puis-je lui dire pour lui montrer qu'il n'y a aucun danger ?

A une personne comme ça, je poserais une question automatiquement : comment le sais-tu ?
Es-tu initiée ? Les as-tu utilisés de façon négative (ou d'une façon quelconque) ?
Si la réponse est non (pas initiée, pas utilisé), alors comment peux-tu dire cela ?
A la limite on peut dire 'j'ai entendu dire que..., veux-tu m'expliquer ?'
Les gens qui affirment tout savoir... il y en a assez, malheureusement. Cela ne vaut pas la peine d'essayer de les convaincre de quelque chose puisqu'ils sont déjà convaincus du contraire.
Donc, la seule chose que je me limite à faire est de communiquer. On veut écouter, c'est bien. On ne veut pas écouter, c'est bien : ainsi, j'économise du temps !">&nbsp;&nbsp;Oui, mais attention, certains symboles du Reiki sont dangereux ! On peut les utiliser de façon négative !...</option>


Question n°201

N'y a-t-il aucun danger de transmettre de l'énergie négative d'un endroit du corps à un autre ? Si nous envoyons du Reiki sur une partie du corps qui chauffe énormément, quand nous poursuivons le traitement (alors que nous n'avons pas fait le Kenyoku), ne peut-on pas apporter cette mauvaise énergie sur l'autre partie du corps que nous traitons après ?

C'est une image très curieuse que vous me présentez ici !
Nous n'envoyons pas de l'énergie sur une partie du corps : nous plaçons nos mains et le corps concerné absorbe toute l'énergie dont il a besoin. Quand une position chauffe particulièrement, cela signifie que cet endroit-là prend beaucoup d'énergie : il prend, il ne donne pas !
A aucun moment il n'y a le danger dont vous parlez. Heureusement pour ceux qui donnent des traitements à longueur de journée à des personnes gravement malades !">&nbsp;&nbsp;N'y a-t-il aucun danger de transmettre de l'énergie négative d'un endroit du corps à un autre ?...</option>


Question n°200

N'y a-t-il réellement aucun danger à utiliser le symbole de distance en direct ? Ma prof me l'avait déconseillé. Pourtant, depuis que j'ai lu votre manuel, je l'ai utilisé et ai vu des résultats surprenants qui m'ont permis de rendre conscientes certaines choses. Est-il certain que ce symbole respectera toujours ce que nous sommes capables de recevoir ?

Aucun danger, évidemment ! Vous l'avez constaté vous-même grâce au fait que vous avez osé essayer/expérimenter.
Malheureusement, il y a beaucoup d'enseignants qui transmettent ce qu'ils ont appris sans avoir jamais mis en pratique et vérifié cet enseignement.
Dans ce cas, c'est logique que l'enseignement devienne de moins en moins précis et de plus en plus rempli d'informations incorrectes.
Je suis désolé de le dire, mais cela ressemble plus à un commerce qu'à un enseignement.


Question n°199

Pourquoi dites-vous qu'il faut faire le symbole SHK seulement sur les positions de la tête ? Je l'utilisais pour ma part souvent sur le plexus solaire par exemple puisqu'il s'agit d'un symbole qui nettoie. Je pensais qu'il pouvait servir à nettoyer les émotions par exemple. Est-il mauvais de le faire sur les positions du corps ou cela ne sert-il à rien ?

Je n'ai dit nulle part qu'il faut le faire seulement sur la tête ! On le fait systématiquement sur la tête et on le répète autant de fois qu'on le souhaite sur toute position ou partie du corps.
Mikao Usui considérait que les positions de la tête sont très importantes, puisqu'il les faisait systématiquement toutes, quel que soit le problème. Probablement qu'on a développé cette pratique à partir de cette indication. Mais, c'est aussi pour cette raison que je dis bien : on peut répéter tout symbole, autant de fois que l'on veut, sur n'importe quelle partie du corps.">&nbsp;&nbsp;Pourquoi dites-vous qu'il faut faire le symbole SHK seulement sur les positions de la tête ?...</option>


Question n°198

Comment puis-je savoir que je pourrai participer de façon réelle et EFFICACE aux marathons à distance ?

Tu ne sauras jamais que toi, Marie (c'est un nom pour les circonstances, non pas le nom réel de la personne), a créé tel ou tel effet lors des Marathons.
Mais, tu sais que tu t'es jointe aux autres et qu'ensemble nous avons envoyé du Reiki aux personnes l'ayant demandé.
Pour satisfaire un tout petit peu notre curiosité, certains destinataires acceptent de nous faire un retour. Mais, même pour eux, étant donné qu'ils continuent à prendre les médicaments (c'est ce qu'il faut faire, bien sûr) et faire toutes les autres démarches thérapeutiques, il est souvent difficile de faire la part des choses.
Cependant, en comparant les quelques retours que nous recevons, les anecdotes et les nombreuses expériences des praticiens de Reiki, nous savons que cela fonctionne, qu'il y a un effet bon et bénéfique, bien qu'on n'ait pas assez de preuves 'scientifiques'. Etre Marathonien signifie 'donner 30 minutes à une heure par mois de ton temps'. C'est généreux et c'est bon.">&nbsp;&nbsp;Comment puis-je savoir que je pourrai participer de façon réelle et EFFICACE aux marathons à distance ?...</option>


Question n°197

Au tout début, après avoir confectionné ma grille, les 2 premiers jours, j'ai entendu des cristaux qui semblaient craquer. Une réalité ou mon cerveau qui divague ?!

Probablement que ton cerveau ne divague pas. Mais, le mot que j'utiliserais est que le cristal 's'adaptait' à sa nouvelle fonction. Et ton ouïe extrafine l'a entendu !">&nbsp;&nbsp;Au tout début, après avoir confectionné ma grille, les 2 premiers jours, j'ai entendu des cristaux qui semblaient craquer...</option>


Question n°196

Concernant la grille de cristaux : pour charger les papiers, avant de les placer dans la grille, peut-on utiliser le cristal maître qui sert à charger la grille ou faut-il un autre cristal ? Il me semblerait que le même cristal peut être utilisé. Ton avis ?

Non, pas du tout !
Le cristal Maître ne sert qu'à recharger la grille ; c'est son seul et unique rôle et il ne va être utilisé que pour cela.
Pour le papier : on le charge tout seul dans la main et on le place par la suite dans la grille. Simplement.


Question n°195

Durant le stage Niveau III, tu as dit : 'le Reiki n'obéit pas aux lois magnétiques de la Terre, mais aux lois de l'Univers'. Que voulais-tu dire exactement ? Quand nous nous 'connectons' à l'énergie, ne peut-on parler de magnétisme ?

Je fais la différence entre l’énergie de la Terre et celle de l'Univers. Au Japon aussi, déjà avant le temps de Mikao Usui, on faisait cette différence.
Le Reiki, c'est l'énergie de l'Univers.
L’énergie de la Terre est très importante, bien sûr, mais il me semble que l'énergie de l'Univers est d'une fréquence bien supérieure.
L’énergie de la Terre est influencée par beaucoup de paramètres différents (y compris l’Être Humain), tandis que celle de l'Univers ne peut pas être influencée.">&nbsp;&nbsp;Durant le stage Niveau III, tu as dit : 'le Reiki n'obéit pas aux lois magnétiques de la Terre, mais aux lois de l'Univers'...</option>


Question n°194

Plus personnellement dans ma pratique des IPE (Intervention Psycho-Energétique - enseignée au Reiki III) : 3 personnes récemment m'ont dit ressentir soit une vibration, soit un souffle doux à l'endroit opéré, en fin de soin. C'était des IPE sur le plexus solaire ou l'abdomen. Chacune m'a dit être OK pour rester comme cela. J'ai senti aussi que c'était OK ainsi. Mais je me dis aussi que peut-être il y a encore quelque chose que ces personnes gardent à cet endroit où elles devraient ne rien ressentir ou visualiser, n'est-ce pas ? Dois-je prolonger l'IPE jusqu'à ce que les gens ne ressentent et ne visualisent rien?

A mon avis, il faut prolonger jusqu'à ce que les gens ne voient plus rien. Son ressenti ne nous intéresse pas (avec tout le respect, bien sûr !), au contraire, il va compliquer les choses et cela risque d'être frustrant pour toi et pour eux si tu demandes 'comment tu te sens ?' au lieu de demander seulement 'qu'est-ce que tu vois ?' 'Comment tu te sens' risque d'envoyer la personne à nouveau vers ses émotions et souffrance, les renforçant. 'Qu'est-ce que tu vois ?' lui permettra de garder une attitude détachée et de pouvoir se libérer plus facilement.">&nbsp;&nbsp;Plus personnellement dans ma pratique des IPE (Intervention Psycho-Energétique - enseignée au Reiki III)...</option>


Question n°193

Est-ce possible de se dire 'j'ai manqué un jour ou deux ou plus dans mes autotraitements, alors je prolonge la durée de 21 jours d'autant de jours manqués' ? Pour moi oui. Selon toi ?

Parfaitement. Il faut être flexible avec soi-même et en même temps savoir ce qu'on veut. On doit sauter des jours à cause des circonstances, ce n'est pas grave si on les rattrape plus tard. On renonce, on ne les rattrape plus, alors… c'est grand dommage.">&nbsp;&nbsp;J'ai manqué un jour ou deux ou plus dans mes autotraitements, alors je prolonge la durée de 21 jours...</option>


Question n°192

Une personne initiée, très fatiguée et avec très peu de temps à elle pour se donner les autotraitements quotidiens pendant les 21 jours après les initiations et qui s'endort systématiquement pendant son autotraitement, peut-elle recevoir des traitements d'un autre praticien, qui remplaceraient ces autotraitements ? Y a-t-il d'autres solutions pour que cette personne reçoive efficacement ces 21 jours de purification ? La personne concernée se décourage, malgré sa bonne volonté.

Oui, elle peut recevoir des traitements de la part de quelqu'un d'autre et du point de vue énergie, c'est la même chose.
Par contre, du point de vue implication personnelle, ça ne l'est pas et c'est dommage.">&nbsp;&nbsp;Une personne initiée, très fatiguée et avec très peu de temps à elle pour se donner les autotraitements quotidiens pendant les 21 jours...</option>


Question n°191

Si le corps prend ce dont il a besoin en Energie Universelle, et s'arrête lorsqu'il a eu pleinement ce qu'il lui faut et qu'il n'y a pas d'overdose possible, alors pour quelles raisons signifier de prendre des précautions sur les durées des traitements pour les bébés et les personnes âgées (1 min à 1 min 30 le 1er jour, puis voir les effets indésirables, puis augmenter la durée selon ces effets...) ?

Cela fait partie certainement de nos peurs et de notre désir de bien faire.
L'explication est qu'en procédant ainsi, nous soutenons la personne (bébé, personne âgée) et lui évitons une crise de guérison trop forte qui pourrait impliquer un inconfort trop important pour des personnes déjà faibles.">&nbsp;&nbsp;Pour quelles raisons signifier de prendre des précautions...</option>


Question n°190

Je pratique le Reiki sur moi depuis deux ans dans un but d'autoguérison. J'ai constaté qu'après une utilisation intense du Reiki pendant tout ce temps, on ne trouve plus rien aux radios, scanners, IRM, mais que la douleur reste. Est-ce normal ? Y a-t-il des erreurs de ma part ?

Je suis très content pour vous qu'il n'y ait plus de trace sur les radios.
Les douleurs peuvent persister parce qu'elles se trouvent encore dans la 'mémoire cellulaire', dans la routine du corps.
A mon avis, à part consulter les professionnels de la santé de votre choix (allopathique et naturelle), des professionnels qui comprennent ce type de manifestation, vous pouvez faire du Reiki à distance :
- à la cause du problème initial
- avec une affirmation positive concernant la cause et les symptômes du genre 'je suis totalement libérée de la cause et des symptômes de ...'
Bonne continuation !


Question n°189

J'ai décidé de passer ma maîtrise Reiki, cela fait quelques mois que ça m'appelle.
Afin d'assurer une bonne pratique derrière cette initiation super importante, j'ai choisi une personne pas loin de chez moi.
Or, je rentre de la première journée de stage (journée de révision uniquement) qui m'a laissé un malaise certain. Je me suis sentie nulle, incapable, ça m'atteignait et je me retrouvais comme dans une classe d'école !
Tu dis quelque part que tous les praticiens, de toutes les écoles sont égaux. Je n'ai rencontré que des maîtres qui 'tiquent' quand tu n'es pas de leur école... et ça m'a beaucoup déçue et encore.
J'ai rendez vous pour l'initiation à la Maîtrise ce samedi et j'appréhende.
J'avoue que j'aurais préféré tout annuler mais voilà, j'ai dû payer tout, tout de suite, dès le début du stage.
Je m'en veux de ne pas l'avoir rencontrée avant pour 'la sentir'.
Que dois-je faire ? Peux-tu me conseiller ?

Je suis désolé pour cette situation.
La Maîtrise doit être un moment beau, de célébration, d'amour, de travail, de respect, etc. Et ce que ce stage vous provoque en ce moment est loin de la bonne attitude et du bon ressenti.
Demandez tout simplement l'annulation du stage et le remboursement.
Vous payerez la première séance ou la journée passée avec cette personne mais vous ne devez pas payer la Maîtrise.
Si vous ne le faites pas, il est fort probable que très rapidement vous aurez envie de repasser la Maîtrise avec quelqu'un d'autre, dans de meilleures conditions puisque cette Maîtrise - à cause des circonstances - ne vous servira pas à grand-chose.
Et le total sera - du point de vue financier - beaucoup plus cher.
Et la prochaine fois, avant de prendre une décision, allez voir le Maître non pas en séance individuelle, mais en stage : allez assister à un de ses stages de Reiki I ou II. Vous verrez si son attitude et son aptitude à enseigner vous conviennent et si vous êtes en harmonie pour passer ce grand moment, la Maîtrise de Reiki.">&nbsp;&nbsp;J'ai décidé de passer ma maîtrise Reiki, cela fait quelques mois que ça m'appelle...</option>


Question n°188

Pourquoi doit-on faire le Zenshin koketsu ho à la personne assise et non à la fin de son traitement quand elle est encore allongée sur la table ce qui est plus pratique ? Y-a-t-il une raison spéciale ?
Pour le Hanshin kokestu ho, qu’est-ce qui détermine le nombre de 16 mouvements en diagonale et 10 verticaux, avant les 3 brossages ou plus ?

Hanshin Koketsu Ho se fait à la fin du traitement debout et grâce à cela l'effet ancrage est plus réel.
Tout naturellement, le Zenshin Koketsu Ho se fait à la fin du traitement : après avoir fait le Hanshin Koketsu Ho, on demande à la personne de s'asseoir et nous faisons le brossage des bras et des jambes.
Peut-on faire tout cela quand la personne est toujours allongée ? Oui, mais, à part l'aspect de l'ancrage, ce sera, je crois, beaucoup plus difficile pour nous et nos gestes sur les bras et les jambes seront moins fluides.
On doit faire minimum 16 gestes et minimum 10 descentes, etc. Pourquoi ? Je ne sais pas, je l'ai reçu comme ça et puisque je n'ai pas les connaissances et les capacités nécessaires pour changer sciemment - et en plus les effets sont parfaitement satisfaisants - alors je le pratique et le transmets tel quel.


Question n°187

Je voulais te parler des symboles du 2e degré pour les personnes non-voyantes : mon mari les a réalisés à l'aide de cordelettes qu'il a collées sur du plexiglas. Sous le symbole, avec un modèle d'alphabet Braille, mon mari en a écrit le nom. J'ai ensuite appris les symboles à mon élève en les lui faisant parcourir avec ses doigts. Comme il a un ordinateur qui lui traduit les textes en général, il a toutes les informations théoriques. Il ne lui reste plus qu'à travailler s'il souhaite progresser. Je pense surtout aux personnes qui, comme lui, sont 'restreints' d'accéder au Reiki alors qu'ils auraient peut-être le désir d'aller plus loin.

Merci d'avoir partagé cette façon de faire. Etant donné que cela peut arriver à d'autres personnes également, je partage ici ma méthode. Pour les personnes non voyantes, j'avais fait appel à deux versions :
- j'ai fait les symboles sur un carton assez rigide avec de la peinture pour verre. Je les ai passés au four, la peinture a séché et c'était facile à suivre avec le doigt.
- j'ai dessiné le symbole sur un papier épais (carton) et j'ai fait des trous tout au long des traits, de derrière le papier. Cela a donné un relief du bon côté du papier et cela a fonctionné très bien.


Question n°186

Je suis sollicitée par une personne qui souhaite faire son 2ème niveau de Reiki avec moi, mais son 'histoire' me laisse perplexe et me pose vraiment un cas de conscience.
Une personne (X) vient me voir en se disant initiée au 1er niveau et désirant faire son 2e degré avec moi. En discutant avec cette personne, j’ai découvert qu’elle s’est fait initier par l’intermédiaire d’une VIDEO !
Dans cette vidéo il y a quelques explications sur ce qu’est le Reiki, l’historique, etc. et c'est assez bien fait, je n'ai rien à dire.
Mais, ce qui me perturbe est qu'à un moment donné, il est possible de recevoir l’initiation du 1er niveau en regardant la vidéo, assis face à son écran d'ordinateur ou de télévision.
Cela dure quelques minutes (pas plus de 5 en tout cas) et à la fin…. on est initié !
De la discussion que j’ai eue avec X, voici ce qui ressort :
Il semblerait que pendant son initiation virtuelle, X ait senti des picotements, vu des couleurs, etc.
Il est 'initié' depuis Mars 2010 et depuis il pratique un peu sur son épouse qui dit que ça lui fait du bien.
Il ne semble pas être fatigué après ses séances.
Donc ma première position était de lui dire de reprendre tout à Zéro … Ce qui lui pose problème du fait qu’il a déjà investi 95 € dans l’affaire.
Je lui ai donc conseillé de travailler sa pratique pendant au moins 6 mois, régulièrement et sérieusement, pour voir ce qu’il en adviendra ….
Je suis vraiment perplexe… Est-ce que je fais l’impasse sur cette première initiation et je prends le relais pour la suite sans état d’âme particulier ? Il est quand même adulte et responsable de sa propre vie et de ce qu’il en fait….
Ou je refuse catégoriquement s’il ne fait pas son 1er niveau normalement, sachant qu’il ira sans doute chercher ailleurs ce que je lui refuse et qu’il finira par trouver…
Je pense ne pas avoir assez de recul pour voir tous les aspects de cette histoire, et je souhaiterais avoir votre avis sur le sujet.

Je suis désolé que ce genre de situation puisse exister.
De mon point de vue, ce genre de pratique ne devrait pas être cautionnée, d'aucune façon parce que monsieur X n'est simplement pas initié au Reiki.
Oui, il a senti des choses, mais dans quelle mesure cela vient de l'énergie de l'initiation réellement et dans quelle mesure cela vient de sa tête ? A mon avis : 99 % de sa tête.
S'il n'a pas été fatigué après avoir donné un traitement à sa femme, c'est normal : on n'est jamais fatigué quand on donne à une personne aussi proche et ce qui est passé est l'énergie de l'amour qu'il porte à sa femme et non pas le Reiki.
Quoi faire ?
Il y a deux aspects : l'initiation et le prix.
L'initiation de premier degré doit être faite et je ne lui donnerais jamais l'initiation du 2e degré sans passer par la première.
Il est vrai qu'il risque d'aller voir quelqu'un d'autre. Mais au moins, si vous lui expliquez clairement qu'il n'est pas initié, qu'il sauterait les étapes et ce n'est pas bon pour lui, etc., vous saurez que vous avez fait de votre mieux, vous aurez la conscience tranquille et vous saurez que vous ne cautionnez pas et ne contribuez pas à cette charlatanerie de 'vendre' des initions vidéo.
C'est vraiment dommage pour lui d'avoir payé 95 euros pour une non-initiation !
Mais, le prix que vous lui demanderez n'a aucune importance.
Vous pouvez le faire payer votre prix habituel ou 50% seulement ou qu'il fasse un geste symbolique, n'importe. On sait bien que l'efficacité du Reiki ne dépend pas du montant payé.


Question n°185

Tu me conseilles de m'affilier à la Fédération, mais à laquelle ?

En ce moment, il y a deux Fédérations de Reiki en France : FFRU et LFDR.
Je suis dans la LFDR, mais c'est mon choix personnel.
Pour toi, regarde sur leur site respectif (on les trouve facilement sur Internet), parle avec les deux présidents, sens avec la tête et juge avec le cœur et tu feras le bon choix pour toi !


Question n°184

Je me permets de vous contacter pour avoir votre avis sur une question qui m'est soulevée par une amie.
En 2009 et 2010, elle a multiplié les initiations (après être arrivée au 3e degré avec vous) et elle a enchaîné sur tout un tas d'initiations parallèles, dont le Reiki Seikheim, le Reiki Tigre et encore et encore, je ne saurais les lister tellement elle en a faites. Tous les 20 jours, il y en avait une nouvelle ! C'était du non-stop. J'avais beau lui dire de se poser, elle n'écoutait pas.
Résultat des courses : après sa toute dernière initiation, elle est en overdose. Son cœur est en tachycardie constante. Elle a des nausées régulières... Et elle me demande de lui faire des soins Reiki.
Je ne sais pas quoi faire : peut-on rajouter de l'énergie à quelqu'un qui en a déjà trop reçu via des initiations ?
Je vous remercie de me guider à cet égard parce que je suis désemparée.

Oui, vous pouvez lui donner du Reiki.
Les symptômes de votre amie laissent penser qu'elle a mis les pieds dans des systèmes et enseignements qui n'ont pas grand-chose à voir avec le Reiki. Le fait que les mots 'initiation' et 'Reiki' soient utilisés dans ces systèmes-là ne veut pas forcément dire qu'il s'agit de systèmes Reiki qui véhiculent l'énergie universelle d'amour, non-manipulable.
Elle peut donc porter en elle les vibrations de ces 'initiations' qui ne sont pas forcément négatives, mais qui ne sont pas forcément compatibles entre elles non plus et - surtout - qui peuvent l'amener à un état de trop plein.
Le Reiki Usui n'a jamais ce genre d'effet.
Alors, si elle veut faire une pause dans sa croisade d'initiations et se rappeler qu'elle était très bien 'branchée' déjà après le 1er degré de Reiki, les traitements de Reiki que vous lui donnerez lui seront bénéfiques.
Sinon, si elle continue dans ce rythme, cela ne servira pas à grand-chose de lui donner du Reiki.


Question n°183

J'ai reçu deux niveaux d'initiation, mais en lisant votre manuel de Reiki II, je ne retrouve pas du tout les même kotodamas (se dit aussi jumons) en rapport avec les shirushis (symboles). Je sais que la méthode que j'ai apprise n'est pas celle qui remonte à Mme Takata, puisqu'elle a été transmise à mon Maître par Hyakuten Inamoto. Mais c'est tout de même troublant, car les pratiques que vous proposez me paraissent intéressantes. Je me demande cependant comment il peut y avoir de telles différences, et comment il est possible de gérer ça. Pour le moment je me contente d'utiliser les sons sacrés que j'ai appris en essayant votre approche.
Merci de bien vouloir me donner un conseil.

Je ne connais pas en détails le travail de votre enseignant, mais je connais assez bien l'enseignement de Hyakuten Inamoto, qui est d'ailleurs un ami que je rencontre régulièrement. Son enseignement est un mélange très intéressant du Reiki transmis par Mme Yamaguchi auquel il a ajouté ses propres connaissances et expériences et auquel il a ajouté, dans une certaine mesure, un peu de Reiki occidental.
D'après ce que vous dites, il me semble que votre Maître enseigne uniquement les Kotodamas (les sons sacrés) et non pas le nom 'classique' des symboles. C'est bien, mais de mon point de vue ce n'est pas complet. (Mais il dira probablement la même chose de mon enseignement, bien sûr !)
Alors, ce que je peux vous suggérer est de pratiquer ce que vous avez appris avec lui, tel qu'il vous l'a enseigné.
Après, étudiez et pratiquez ce que j'enseigne.
Après avoir vu en direct les deux façons de faire, vous serez en mesure de tirer une conclusion concernant votre propre pratique et enseignement.


Question n°182

Une de mes clientes a refusé de faire le 2e degré de Reiki car quelqu'un lui a dit que c'était un Egrégore manipulable.
Je lui ai répondu que l'Energie Reiki n'était pas une énergie manipulable en aucun cas, mais elle n'a rien voulu savoir. Elle va souvent en Inde dans un Ashram.
Hier, je présente le Reiki à Thonon et une scientifique qui fait de l'astro me dit la même chose et rien n'arrive à la convaincre du contraire.
Peux-tu m'expliquer ce que ces personnes veulent dire, je sais ce qu'est un égrégore pourtant, mais là je ne comprends pas.
L'Egrégore d'un groupe existe mais là une de ces personnes parlait d'une énergie négative du dessus ? Pour moi c'est incompréhensible car si l'on est bien centré et que nos intentions sont pures alors… ?

Malheureusement, ces gens ne savent pas de quoi ils parlent : le Reiki n'est pas un égrégore, et ne dépend d'aucun égrégore non plus.
C'est justement pour cela que c'est non-manipulable.
Un égrégore se crée doucement et plus le nombre de personnes impliquées est important plus l'énergie de l'égrégore est forte (que ce soit dans le positif ou dans le négatif).
Le Reiki est une façon unique et originelle pour se connecter sur la fréquence la plus élevée que l'Etre Humain peut capter en ce moment. Plus on évolue, plus on va capter une énergie élevée.
Mais, même l'Etre Humain le plus évolué ne pourra pas manipuler (imposer son intention à) cette énergie parce qu'elle 'n'obéit' simplement pas. C'est une manifestation de l'Inconditionnalité de l'Univers ou d'Amour Inconditionnel. Et, pour l'instant aucune personne (scientifique ou pas) n'a réussi à maîtriser le Reiki ou l'énergie d'Amour.
Donc, on peut l'observer, on peut l'utiliser, mais pas plus.
Evidemment, quand on essaie de l'utiliser sans être initié Reiki, alors l'intention et l'état personnel de la personne au moment où elle veut se connecter va déterminer la fréquence sur laquelle elle se branche et, effectivement, elle peut se brancher sur des fréquences basses.
Cela peut-il arriver à des praticiens de Reiki ?
Oui, mais uniquement quand ils ne font pas du Reiki et commencent à 'jouer' avec d'autres outils qu'ils maîtrisent mal.
Une des pires choses dans la vie (surtout quand on est dans ce domaine des énergies et de la spiritualité) est de se dire : je sais. C'est ce que ces personnes ont essayé de te dire : je sais, tu ne sais pas. Et le fait est que nous savons tous plein de choses, mais personne ne sait tout dans tous les domaines !


Question n°181

De plus en plus on entend parler d'initiation Reiki à distance et des sites se développent de plus en plus sur internet.
Doit-on cautionner ces pratiques et la déontologie du Reiki permet-elle ces pratiques ? Merci de ta réponse.

Non, je ne cautionne pas ce genre de pratique, je ne pense pas que cela rentre dans la déontologie du Reiki non plus.
En parlant avec des Maîtres Reiki connus mondialement, ils sont tous d'accord sur le fait que même si du point de vue 'quantité d'informations' cela peut être plus ou moins satisfaisant, du point de vue énergétique, cela ne l'est pas. Donc, l'initiation n'est simplement pas complète. Pour les gens se faisant initier de cette façon c'est une 'belle' illusion ; pour ceux qui proposent l'initiation de cette façon c'est une 'belle' activité lucrative.


Question n°180

Une de mes élèves veut que j'initie son fils de 11 ans au 1er degré. Il est déjà venu à plusieurs rencontres, a reçu des soins et est très désireux de se faire initier.
Je suis donc d'accord, mais je n'ai jamais fait cela.
Au niveau prix : tu demandes 80 euros pour les enfants, mais fais-tu les 4 initiations en une ou plusieurs fois ?

Je procède de la façon suivante :
- enfant de moins de 7 ans : il vient le samedi matin ou le dimanche matin (vers 11h), reste un instant avec le groupe, je lui fais une (seule) initiation, il participe aux échanges de traitements de groupe et il rentre vers 13h. Ce sera la maman (ou le papa) qui lui donnera toutes les autres explications puisqu'ils sont déjà initiés. L’initiation est gratuite.
- enfant de plus de 7 ans : il vient et participe au stage entier de 2 jours, reçoit les 4 initiations comme tout le monde, participe aux échanges de traitements et aux discussions (s'il en a envie), joue silencieusement quand il veut, etc.
Je n'ai donc pas de comportement spécial envers l'enfant dans ce cas, je le considère comme un adulte et ce sera à lui de s'adapter dans la mesure du possible (tout en étant prévenant et en faisant attention qu'il ne se sente pas abandonné ou ignoré).
En plus, la maman ou le papa doit - obligatoirement - accompagner l'enfant pour toute la durée du stage.
Le prix : étant donné que ce n'est pas l'enfant même qui paye, mais les parents, je propose un prix réduit ; l'enfant sait que son stage n'a pas été gratuit et qu'à son tour il doit 'le payer' à ses parents.


Question n°179

Est-ce qu'après je pourrai la traiter à distance si elle est d'accord ?

Tu peux lui envoyer du Reiki à distance dès le début, en complément du traitement en direct. Et, bien sûr, continuer après autant que tu peux et autant que c'est nécessaire.


Question n°178

Je vais être amené à traiter quelqu'un atteint d'un cancer. Peux-tu me confirmer le fait de ne pas traiter sur la partie pathogène ?

Non, je ne peux pas confirmer cela, puisque je ne l'ai jamais dit.
La vérité est que quelle que soit la maladie, quelle que soit la situation, nous pouvons toucher le corps de la personne partout, sans exception (tenant compte, bien sûr, des règles de comportement et du respect).


Question n°177

Quand je fais l'autotraitement allongé, cela arrive que je m'endorme au début. Du coup, cela dure plus longtemps, mais je trouve que je peux mieux me concentrer allongé que debout. C'est paradoxal : y a-t-il un moyen pour éviter cela ?

On peut commencer assis sur une chaise, avec les coudes sur une table (mais, c'est une position que je n'aime pas beaucoup !) et continuer après allongé.
Cependant, le fait de t'endormir, si tu continues ton autotraitement, ne présente aucun inconvénient. Si cela dure plus longtemps, ce n'est pas grave. Peut-être même que ton corps a besoin de plus d'énergie et que c'est pour cela que tu t'endors.


Question n°176

Quand je pose les mains sur la personne parfois je tremble est-ce normal ?

On va dire que - à priori - tout est normal.
La seule chose que je te suggère est de faire attention de ne pas t'impliquer émotionnellement avec la personne. Si tu suis cette indication de détachement, tes mains vont faire ce qu'elles doivent faire toute seules.


Question n°175

Bien que les 5 Idéaux me parlent, sais-tu pourquoi Maitre Usui a utilisé des formes négatives dans ces principes ?

D'abord, il faut tenir compte qu'il les a formulés en Japonais qui est une langue complètement différente des langues occidentales.
D'autre part, cette formulation (type 'ordre') est pour les Japonais.
Mme Takata n'a certainement pas pensé à toutes ces implications et les a traduits tels quels.
Mais c'est pour cette raison que la majorité des Maîtres en Occident utilisent des versions reformulées de ces 5 Idéaux.


Question n°174

Dans le cas d'un cancer, normalement il n'y a pas de risque de se le 'récupérer', n'est-ce pas ? Si on se lave bien les mains ? Mais, en faisant le brossage sur le dos de la personne, il n'y a pas de risque de propagation ?

Non, toutes ces idées viennent du magnétisme, non pas du Reiki.
Dans le Reiki, l'effet sera toujours pour le plus grand bien de la personne et le praticien ne risque jamais ce genre de chose. Se laver les mains, c'est tout à fait normal et naturel. Mais, cela n'est pas une nécessité pour ne pas récupérer des maladies.
Le Hanshin Koketsu Ho ne va pas propager la maladie non plus. Je répète, ce ne sont pas des indications venant du Reiki et il ne faut pas en tenir compte.


Question n°173

Je vis à la campagne et il y a bon nombre de magnétiseurs par ici et ils disent qu'ils ont de très bons résultats et rapides. Quelle est la différence entre leur travail et le nôtre ; entre l'énergie qu'ils utilisent et celle que nous utilisons ?

Les magnétiseurs font un bon travail en utilisant leur énergie vitale (appelée Ki ou Chi) - c'est pourquoi, après avoir traité un cas difficile (une personne très malade), ils sont le plus souvent épuisés. Par leur méthode, ils s'adressent habituellement aux symptômes et ils apportent un vrai bien-être.
Cependant, le Reiki - énergie universelle qui n'appartient à personne et qui est non-manipulable - va au-delà des symptômes, va à la cause et, surtout, il y a dans le Reiki une dimension spirituelle implicite, qui n'a pas besoin de mots ou d'un enseignement, qu'on ne trouvera jamais chez un magnétiseur.
L'Amour, la foi, le sentiment de ne plus être seul, etc., tout cela on ne va pas le trouver lors d'une séance chez un magnétiseur, mais c'est courant dans le Reiki que les gens ressentent tout cela et même plus.
Je répète, j'ai beaucoup de respect pour les magnétiseurs. Mais ils s'adressent principalement au corps physique et nous nous adressons principalement à l'âme de la personne avec des effets sur le corps physique également.


Question n°172

J'avais fait la méditation 'Rencontre ton guide Reiki' lors de mon Reiki III, mais puisque l'enseignant nous avait dit qu'on allait rencontrer un guide 'extérieur' à nous, des anges, des archanges, voire même Jésus ou la Vierge, je me suis bloqué, j'ai été en tension tout le temps… et je n'ai rencontré personne. Après, on m'a dit que c'était la manifestation de la présence de ces entités qui m'avait fait peur. Pour tout cela, malgré le fait que j'avais déjà acheté le CD, je ne l'avais jamais écouté. Dans le numéro 59 de la revue, vous avez présenté tout cela sous une lumière différente et j'oserai maintenant refaire cette méditation chez moi.

Pour cette méditation guidée, chaque enseignant a sa propre approche. Bien que dès le début, quand j'ai introduit cette méditation dans le stage de Reiki III, j'aie clairement expliqué de quoi il s'agissait, certaines personnes n'ont pas compris ou ont 'zappé' cette information et elles se sont fait leur propre image et apporté leurs propres explications et interprétations. Le fait reste qu'il s'agit d'un guide intérieur, de notre essence, de notre conscience supérieure, même si ce guide peut prendre la forme et le nom d'un Maître ascensionné, de Jésus, de la Vierge, etc.


Question n°171

J'avais appris la 'Douche Reiki' mais vous n'en parlez pas dans votre Manuel de Reiki II. Pourquoi ?

Je ne fais pas et n'enseigne pas la Douche Reiki, parce que je pense que tracer le CKR une fois en grand sur tout son corps et une fois en petit sur chaque chakra est bien plus efficace.


Question n°170

Lors d'un précédent mail, je vous disais que je commençais le travail sur mon passé. Ça 'brasse' fort fort ; du coup, je reste plus longtemps sur chaque période, même si parfois ce n'est pas agréable physiquement. Avez-vous un conseil supplémentaire à part d'être gentille avec moi-même ?

Non, je n'ai pas vraiment d'autre conseil ou opinion.
Simplement, se détacher de ces manifestations qui peuvent apparaître durant le processus en prenant conscience qu'elles appartiennent au passé, non pas au présent, et que cela passera, sûr et certain.
Une des lois universelles dit que 'la souffrance n'est pas nécessaire'. Il s'agit donc juste d'un passage qui ne peut être résolu - pour vous en ce moment - que de cette façon. Bon courage !


Question n°169

J'ai ajouté les autres symboles en plus du DKM et CKR sur mes mains au moment de charger mon cristal-maître et je me demande pourquoi ils ne sont pas dans le protocole.

En principe, ce n'est pas nécessaire, mais si tu veux, tu as entièrement le droit de le faire. Quand nous faisons quelque chose, il est bon de nous poser la question : la faisons-nous parce que c'est nécessaire du point de vue énergétique ou parce que notre mental nous dit de la faire ?


Question n°168

En fait, je ne vois pas de changements et je n'ai rien ressenti de particulier lors du stage de Reiki III, ni depuis. Alors je me demande si j'étais suffisamment ouverte à l'énergie Reiki à ce moment-là. Mais je vais persévérer.

Tout va bien, tu as été suffisamment ouverte, l'initiation a eu lieu parfaitement. Au fait, une initiation a toujours lieu parfaitement bien, qu'on sente quelque chose ou pas. Et particulièrement celle de 3e degré, elle est très profonde, donc tout à fait normal de ne pas sentir comme aux 1er ou 2e degrés. Mais, 'la vague de fond' arrive et de plus belle !


Question n°167

Ensuite, j'ai disposé mes cristaux aux coins de l'Antahkarana, mais ils débordent sur le motif, ils ne sont pas vraiment positionnés comme sur ton dessin, si tu vois ce que je veux dire.
Bref, je m'interroge encore sur le fonctionnement de ma grille, d'autant que j'y ai mis un papier 'pour mes genoux' depuis au moins 2 semaines et je ne vois aucune amélioration. Mes genoux craquent beaucoup quand je monte les escaliers, ils sont faibles, manquent de souplesse.

Les cristaux doivent être positionnés tels qu'on le voit sur le dessin reçu en stage, les uns par rapport aux autres. Cela veut dire que si tu les approches plus ou moins, c'est tout aussi bon. Normalement, on les éloigne du centre autant que possible, même si on va carrément contre les parois de la boîte, pour avoir autant de place pour les papiers que possible.
Les genoux craquent : le Reiki est très fort, mais après avoir mis 10 à 20 ans pour arriver à cette situation, c'est demander un peu beaucoup que tout s'arrange en deux semaines. En plus, je suppose que tu ne fais aucun exercice physique spécial pour aider le travail de l'énergie !


Question n°166

Dans ma grille de cristaux, j'ai collé les papiers avec pâte-à-fix ainsi que mon cristal maître, ce qui fait que lorsque je les récupère ma grille se soulève. Etant donné que nous ne devons pas bouger les cristaux, je m'interroge à ce sujet.

Tu as raison, les cristaux ne doivent pas bouger.
Cela veut dire que tu n'as pas besoin (et tu ne dois pas) coller les papiers avec de la pâte-à-fix, ni le cristal Maître non plus ; tu peux le poser où tu veux, même en dehors de la grille.
Apparemment, la seule chose qui serait vraiment adéquate maintenant serait de refaire ta grille tranquillement, avec toute la patience, après avoir lu à fond le papier que je t'ai donné et tes notes. Tu peux même inviter une amie du stage pour la refaire ensemble.


Question n°165

Je me permets de venir vers toi pour t'expliquer un petit problème.
J'avais, avec l'autorisation bien évidemment des intéressés, mis sur ma grille de Reiki ma fille, mon gendre ainsi que mes petites filles qui vivent à l'étranger.
Ce matin ma fille m'a téléphoné en me disant que depuis quelques nuits elle faisait de mauvais rêves, qu'elle en avait parlé avec son médecin (qui connaît le Reiki) et celui-ci a vu que cette grille provoquait des interférences chez eux et elle m'a donc demandé d'enlever toute la famille de la grille.
Je ne te cache pas que cela m'a un peu secouée car il n'est nullement dans mes intentions de faire du tort à ma famille. Mais je me suis tout de suite exécutée et j'ai donc enlevé toute la famille de ma grille.
Peux-tu me dire si je peux provoquer des catastrophes, tout en essayant de faire du bien ? J'en serais vraiment désolée.

Je ne pense vraiment pas que tu aies fait quoi que ce soit de mal.
Le médecin qui connait le Reiki... je doute vraiment qu'il le connaisse en tant qu'expérience directe. Il a probablement lu un texte quelconque, et les textes sur Internet…
Que s'est-il probablement passé :
1) ta fille passait un moment difficile émotionnellement et le Reiki l'aide à éliminer tout cela plus rapidement (même si cela est un peu violent).
2) ta fille passait un moment difficile pour une raison quelconque et le médecin, ne sachant d'où vient le problème, blâme le Reiki. Etant donné que le Reiki n'entre pas dans le système de ce médecin et il ne sait pas vraiment comment cela fonctionne, il a vu avec son pendule (ou un autre moyen de ce genre) qu'il y avait un élément perturbateur. Ta fille a dit : ma maman fait du Reiki à distance. Et voilà, il a trouvé le coupable.
Donc, tu n'es en aucun cas coupable de quoi que ce soit.
Ce dont ta fille doit avoir conscience est qu'un problème peut avoir une multitude de causes.
Le Reiki ne lui fait pas mal, ne peut pas faire mal et ce médecin connaît le mot Reiki, mais pas plus.


Question n°164

Concernant le coût du stage de la Maîtrise qui est (en dehors de toutes considérations) très élevé, j'ai été intéressée par l'argument que vous m'avez soumis, à savoir que chacun doit être
clair par rapport à l'argent dans ce cas précis ; la nécessité, en quelque sorte, si je vous ai compris, de faire un sacrifice, un effort (cherchons le mot le plus approprié) afin de conclure un
engagement profond. Pouvez-vous développer votre pensée à ce sujet ?

La Maîtrise est un moment hors du commun et elle est inestimable.
Mais, on vit dans un monde concret et chaque enseignant va décider de son point de vue le prix qui lui semble juste.
Je n'ai pas utilisé le mot sacrifice, en aucun cas (c'est une notion qui n'entre pas dans mon vocabulaire, ni dans mon monde). Je préfère les mots choix et conscience.
Quand on passe la Maîtrise, il s'agit de faire un choix clair.
Théoriquement, toutes les motivations sont bonnes, du moment que la personne concernée est consciente de son choix. Chaque personne aura ses propres critères pour choisir l'école ou l'enseignant pour passer la Maîtrise.
Certains prendront en compte principalement le prix. Heureusement, la fourchette va de 200 à 10 000 euros.
D'autres prendront en compte principalement le contenu : sa richesse ou sa simplicité.
Ou encore, la personnalité de l'enseignant, son expérience, sa présence, la qualité du suivi, le sentiment d'être soutenu, etc. Ou un mélange de tout cela.
Les critères sont multiples et ils sont tous valables et respectables du moment que la personne intéressée a choisi en conscience et qu'elle est en accord total avec son choix.
J'insiste sur cet aspect parce que je rencontre souvent des gens qui ont passé leur Maîtrise rapidement, sans beaucoup réfléchir ou peut-être attirés par un prix tentant. Et plus ou moins vite après, ils ressentent le besoin de refaire la Maîtrise.
Emotionnellement ce n'est pas très agréable et matériellement, tout cela revient en fin de compte plus cher.
Pourquoi ? Simplement parce que la personne n'a pas fait un choix en conscience.
En ce qui me concerne, je suis en totale harmonie avec mes prix, ma pratique, le SAV (!) que je propose, etc.
Et les personnes qui m'approchent font habituellement leur choix en conscience et tout va bien.


Question n°163

J'aimerais acheter une table de massage, mais voyant que vos tables sont fabriquées en Chine, malgré le prix et la qualité, j'ai des réticences. En plus, j'ai vu sur Internet des tables encore moins chères.

Vos réticences sont tout à fait compréhensibles.
Quand j'ai commencé à faire faire ces tables en Chine, cela a été un des critères très importants pour moi : les conditions de travail, sont-elle correctes ? Emploie-t-on des enfants ?
Pour m'en assurer, je suis allé en Chine avant de faire venir le premier container. Et depuis, je vais tous les ans en Chine et je m'assure que la qualité continue à être aussi élevée que possible et qu'il n'y a pas d'enfants qui travaillent dans cette usine.
En plus, cette usine se trouve dans ce qu'ils appellent la vallée verte, dans la province qui a reçu sept ans d'affilée le prix national de l'écologie.
Je peux vous assurer que s'il y avait eu des 'arrangements' juste pendant ma visite, je l'aurais vu. J'ai grandi dans un pays communiste où l'art du 'maquillage' lors d'une visite officielle se pratiquait et s'enseignait dès la plus tendre enfance. Cela fait que je sais où et de quelle façon regarder pour voir s'il s'agit de 'maquillage' ou pas.
Concernant les tables sur Internet, oui, il en y a de moins chères. Mais, dans la très grande majorité des cas, il s'agit de tables fabriquées en Chine ! Mais concernant ces tables-là, vous n'avez aucune garantie des conditions de travail ! En plus, le plus souvent la table est garantie sur le papier, mais en réalité il n'y a pas de garantie (demandez à vos amis qui ont acheté une table sur Internet : que s'est-il passé en cas de problème), les vendeurs sont des professionnels (qui ne sont jamais allés en Chine) et dont l'intérêt est de vendre autant que possible maintenant. Le Service Après Vente n'est pas un problème pour eux puisque vous n'allez pas retourner très vite vers eux. Et entre temps, ils auront changé de nom commercial et 'disparu'. Ce n'est pas un jugement : juste la triste réalité de l'Internet.


Question n°162

J'accompagne mon vieil oncle depuis deux semaines qui se retrouve en soins palliatifs. Je me contente de rester au niveau des corps énergétiques pour ne pas le brusquer car lorsqu'il était en possession de tous ses moyens il était plutôt du genre à rejeter tous 'ces trucs et ces machins'. Pour cette raison, je commence en prenant contact avec son aura, puis me connecte à lui mentalement ainsi qu'à ses guides. Jusqu'à présent je n'ai jamais transmis l'énergie plus de 10 ou 15 min. J'ajoute à cela le soutien à distance avec le cristal, auriez-vous un conseil supplémentaire?

C'est très bien ce que vous faites, bien sûr.
Tenant compte du fait que lors d'un traitement en direct c'est toujours le récepteur qui absorbe l'énergie, je ne vois aucun problème de le toucher.
Il ne faut pas oublier que le toucher est très important, que nous avons tous besoin d'être touchés et je suis sûr que cela lui ferait du bien.
Du point de vue énergie Reiki, ce sera comme jusqu'à aujourd'hui : s'il en veut il prend, si non, il la bloque.
Bien sûr, pour le traitement à distance c'est autre chose : je ne préconise pas d'envoyer du Reiki à distance à quelqu'un qui n'a pas donné son accord.
Si en ce moment votre oncle n'est pas en mesure de donner un accord, alors on peut utiliser la formule d'urgence.


Question n°161

Je me fais un auto-traitement puis derrière je recharge ma grille et enfin, à la suite, je recharge deux papiers avec des cristaux à part de la grille. Dois-je refermer entre chaque pratique ou simplement faire le Kenyoku et continuer ?

Non, il n’est pas nécessaire de 'fermer' puisqu'il n'y a rien à fermer !
Mais, il est bon de faire le Kenyoku après l'autotraitement et après la grille.
Par contre, pour les papiers à part, il faut retracer les symboles dans l'air (prise de contact ou connexion), faire le traitement à distance comme décrit dans le Manuel et terminer en frottant et en soufflant entre les mains (déconnexion).
Pour le 2e papier, on refait les symboles dans l'air, ... etc.


Question n°160

Lors des Rencontres / partages, quel protocole conseillez-vous ? Ex. : appel de l'énergie, Kenyoku, mais après que fait-on avec les symboles, suivons-nous ce que vous préconisez pour le traitement sur quelqu'un d'autre en direct dans votre second manuel ? Et entre chaque participant devons-nous fermer tout puis aller nous laver les mains ? Et recommencer pour le suivant, appel, Kenyoku...

Le protocole est le suivant :
1) Kenyoku et centrage (éventuellement, on peut faire ici une prière/affirmation pour le plus grand bien de la personne concernée)
2) activation des mains avec le CKR (étant donné que lors des rencontres il y a des gens de tous les degrés, l'activation des mains se fera en visualisation)
3) activation des symboles dans l'air (pour les mêmes raisons que plus haut, l’activation des symboles doit être faite mentalement)
4) on fait les positions des mains sur le corps du receveur et on fait les symboles mentalement dans chaque position
5) on termine en faisant le 'massage non-professionnel' sur le dos, le lissage de l'aura et, quand la personne est debout, on fait le Hanshin Koketsu Ho
6) pendant tout ce temps, une personne de 2e degré ou plus, peut faire le Beaming
7) on fait le Kenyoku + centrage + prière/affirmation pour la personne suivante
... et on reprend en 4
Il n'est pas nécessaire (et pas écologique !) de se laver les mains entre chaque personne. C'est juste la personne qui va toucher le visage du receveur qui doit se laver les mains avant de commencer.


Question n°159

Question basique : dans quel sens tracer le symbole du pouvoir sur soi ?

Pour le symbole de pouvoir, quand on le trace sur soi (une fois en grand et 7 fois en petit sur les chakras) nous pouvons choisir de le tracer dans un sens ou un autre, à condition qu'ils soient tous dans le même sens et tracés correctement.
A noter que c'est la seule et unique exception à la règle de traçage de ce symbole qui se trace toujours dans le sens contraire des aiguilles d'une montre.


Question n°158

Un immense merci pour ce magnifique Manuel de Reiki II !
Nous avons découvert plein de choses dans ce deuxième ouvrage.
Je sentais que le Reiki était bien plus grand que ce qui nous avait été transmis... et aujourd'hui nous sommes un peu tristes car notre enseignante fut l'élève de l'un de vos propres élèves et nous ne comprenons pas pourquoi nous découvrons tant de choses dans votre livre.

Je suis content que ce Manuel apporte des réponses. C'était le but.
J'ai pris conscience justement qu'il y a une partie des enseignants qui, peu importe avec qui ils ont passé la Maîtrise, ne se sont pas remis au niveau et transmettent - malgré leurs bonnes intentions - un enseignement relativement pauvre. Ce n'est pas joli de critiquer ; mais c'est malheureusement la vérité.
Il me parait intéressant quand on a reçu une formation de pouvoir ensuite revenir sur tel ou tel point de la formation à travers un écrit et l’approfondir plus particulièrement. De toute façon, même si je fais de mon mieux pour tout dire en stage, il peut y avoir des commentaires qui m'échappent ; de même, en tant qu'élève, il est difficile de tout intégrer en deux jours si intensifs.
Le but est donc que ce Manuel serve en tant que support pour mes élèves ; et pourquoi ne pas l’ouvrir aux autres…
Alors la formule « stage + manuel » (dans cet ordre) me semble une bonne recette !
Dans le même esprit de partage, je donne des Conférences sur le Reiki (des soirées-débat) aussi souvent que je peux et partout où on m'invite.


Question n°157

J'ai vu qu'on propose des formations de Maître Reiki ouvertes à toute personne (initiée ou pas) en trois ou quatre jours. Que grâce à ces formations nos chakras sont ouverts totalement, que le Shushumna (le canal central d'énergie) et le Merkabah sont totalement et définitivement activés, que tout l'ADN est reconnecté, qu'on reçoit tous les symboles de tous les systèmes actuels et toutes les initiations en une, etc. Qu'en pensez-vous ?

Que puis-je dire : dans ce monde il y a de tout pour tout le monde.
Apparemment, la publicité est convaincante. Alors, si vous avez rencontré des personnes initiées à ce genre de Reiki et qu’elles sont parfaites et heureuses pour le reste de leur vie, ou du moins si l'enseignant est parfait… alors, je n'ai vraiment rien à dire, allez faire le stage et parlez-en autour de vous.
En ce qui me concerne, malgré le fait que je sais que le Reiki est fabuleux, magnifique et extraordinaire, pour l'instant les seules personnes que j'ai rencontrées, praticiennes de Reiki, qui ont vraiment évolué sur ce chemin sont celles qui ont fait le travail nécessaire sur elles-mêmes.
Oui, les initiations sont fondamentales, oui, les symboles sont très importants ; mais ils ne servent en fin de compte à rien si l’on attend tout des initiations et on ne fait rien dans le quotidien pour s'élever.
Vendre des illusions, c'est peut-être facile. Mais c'est irresponsable parce qu'on promet quelque chose qui ne peut s'obtenir que grâce au travail sur soi et aucun Maître, aucun enseignant ou initiateur ne fera le travail à notre place. Êtes-vous toujours acheteur ?


Question n°156

Ma femme et moi étant tous les deux maitres Reiki depuis 2002, nous offrons de nombreux soins et quelques initiations.
Aujourd'hui nous sommes confrontés à un problème : une dame souffrant de la fibromyalgie depuis pratiquement son enfance est venue nous voir dans un état totalement suicidaire. Nous lui avons fait quatre séances de 2h à 2 personnes, cela lui a remonté le moral. Mais quoi faire de plus ?
Je lui ai fait lire votre texte sur la fibromyalgie et cela l'a réconfortée.
Nous avons programmé une nouvelle série de séances pour la semaine à venir du fait qu’elle se sentait un peu mieux.
Cette dame a le 1er degré de Reiki mais ne s'en est jamais servi, je vais donc la réharmoniser.
Je sollicite vos conseils pour la marche à suivre pour soulager cette personne si cela est possible.

Il me semble que votre démarche est parfaitement correcte.
Si possible, je ferais ainsi :
- traitement tous les jours (à deux ou plusieurs = traitement plus court) pendant 21 jours
- pendant ce temps, Reiki à distance de la part d'une ou plusieurs personnes (avec la grille, c'est facile)
Par la suite, 2 à 3 séances par semaine, pendant 2 semaines ; 1 à 2 séances par semaine, pendant 2 semaines ; par la suite, des séances occasionnelles.
Pendant tout ce temps, et spécialement après ce traitement 'de choc', il serait bon que la personne se prenne en main réellement et fasse ses autotraitements tous les jours.
Il ne faut jamais donner des faux espoirs, évidemment ; mais, il ne faut pas tuer tout espoir non plus en se concentrant uniquement sur les rapports officiels.


Question n°155

J'ai vu que vous proposez un CD 'Rencontre ton guide Reiki' et que vous proposez cette méditation guidée lors du 3e degré également. Il me semble que Mikao Usui n'enseignait pas cela et que c'est plutôt du 'New Age', n'est-ce pas ?

Effectivement, Mikao Usui ne proposait pas cette méditation.
Je l'ai cependant incluse dans le stage et la propose sous forme de CD, parce qu'il s'agit d'une pratique spirituelle hautement valable et saine.
D'abord, il faut comprendre qu'il ne s'agit pas d'une méditation dont le but est de contacter un guide Reiki qui n'a rien de mieux à faire qu'attendre tranquillement votre 3e degré ou que vous achetiez le CD chez Reiki FORUM.
Il ne s'agit pas non plus d'un guide/entité extérieur à vous, ni de se retrouver dans un état de conscience modifiée où l’on perd tout contrôle et pendant lequel on est censé faire un 'voyage astral' ou des choses de ce genre.
Au contraire, il s'agit d'une méthode simple et efficace pour contacter son guide intérieur, sa propre conscience supérieure, cette partie de nous-même qui sait tout et qui est connectée au TOUT.
C'est une méditation guidée conçue selon les principes modernes de la visualisation, PNL, etc. et n'implique aucun risque d'aucun genre. Le pire qui peut arriver est de s'endormir et de louper la 'rencontre'. D'où la nécessité du CD.
Pourquoi dans le Reiki ?
Si on considère que le Reiki est un chemin spirituel grâce auquel nous devons évoluer vers l'état de co-créateurs conscients, alors il est tout à fait compréhensible que cette rencontre, ce 're-contact' est valable et nécessaire.


Question n°154

Je me demandais s'il était possible d'envoyer du Reiki à des entités supérieures (ex : Jésus Christ, la Vierge Marie, mon ange gardien, etc.). Ne serait-ce pas trop présomptueux de ma part de donner du Reiki à une entité qui est supérieure à moi et a donc plus de pouvoir ?
Dans le cas où cela est possible, y a-t-il une démarche particulière à avoir pour ne pas offenser ?

Oui, c'est possible et non, ce n'est pas présomptueux.
La démarche est exactement la même que pour tout traitement à distance.
Quand on le fait, ce n'est pas parce que nous considérons qu'une entité supérieure pourrait avoir besoin de notre aide (cela oui, ce serait présomptueux !) mais on le fait pour renforcer notre propre connexion avec l'énergie, la fréquence de cette entité. Cela est bon et bénéfique


Question n°153

Dernièrement, on m'a détecté une tumeur sur un ovaire, je dois me faire opérer bientôt. En attendant, il faut juste espérer qu'elle ne grossisse pas et qu'elle n'éclate pas. Je me fais du Reiki avec comme intention que la tumeur n'évolue pas, voire qu'elle régresse, mais en même temps j'ai des images dans la tête qui montrent la tumeur en train de grossir, j'ai beaucoup de difficultés pour me concentrer.
D'autre part je voulais te demander si le fait d'envoyer du Reiki n'alimente pas la tumeur au lieu de la neutraliser?

Je suis désolé de lire cela. Mais, tout est possible et la dernière chose à perdre est l'espoir !
Je comprends que ta peur fait que les images vont dans le sens de la peur et non pas dans le sens que tu veux.
Donc, ton intention doit être que cette tumeur n'existe plus, que l'endroit où elle se trouve en ce moment soit beau et sain, que tu sois libérée pour toujours de la cause et de l'effet.
Une méthode qui marche très bien est l'IPE (Intervention psycho-énergétique - voir 3e degré). Tu as le 3e degré, n'hésite pas !
Rappelle-toi que tu peux demander à quelqu'un d'autre de te la faire mais aussi tu peux te la faire toute seule.
En tout cas, en la faisant, il y a de plus fortes chances que tu te libères rapidement.
Quoi qu'il en soit, quand on fait du Reiki, on n'alimente pas la tumeur : on apporte de la Lumière là où il n'y en a pas. Et cela ne peut être que bénéfique !


Question n°152

J'ai travaillé il y a un certain temps avec quelqu'un qui travaille en RCE 'Restructuration des Corps Énergétiques'. L'idée est de travailler sur soi-même ou à distance, visualisant le corps dans le creux de la main et en spiralant dessus au moins 20 mn. J'ai eu de bons résultats avec cette méthode, mais curieusement, je ne la 'sens' pas plus que cela !
Cette personne disait que le Reiki était de l'ancienne énergie et que la spirale était plus nouvelle...
Y a-t-il une ancienne ou une nouvelle énergie ? Que veut dire cela ? L'énergie est l'énergie non ?

Ce genre de commentaire vient simplement de la part de gens qui se sentent lésés dans leur pratique par le Reiki. Ils doivent motiver d'une façon quelconque leur 'nouvelle' technique et pour cela ils disent que le Reiki n'est plus valable, que le canal Reiki a été obstrué (fermé) par les Maîtres (en oubliant de dire quels Maîtres !), etc.
Cela en dit long sur ces personnes.
Au lieu d'accepter ce qui est : la source est la même et la méthode de canalisation est différente, ils préfèrent affirmer que leur méthode est meilleure parce que le Reiki est ancien, donc obsolète.
Cela signifie que dans quelques années leur propre méthode sera obsolète, n'est-ce pas ?
Mais voici que le Reiki n'est pas obsolète depuis près de 100 ans ! Au contraire même !
Et on voit des méthodes 'miraculeuses' venir et passer, de nouveaux degrés ajoutés pour que ce soit encore plus efficace, des initiations à distance (parce que tout va vite maintenant !), etc. Et en même temps, toutes ces personnes assoiffées de spiritualité mais sans discernement, continuent à ne pas être heureuses. Dommage.


Question n°151

Je me fais de plus en plus souvent cette réflexion. Les symboles de Reiki
servent surtout à focaliser son - intention - mais c'est surtout - l'intention
qui soigne n'est-ce pas ?
Est-ce qu'il a été possible de - mesurer - l'énergie qui se dégage pendant un
traitement lorsqu'on le fait comme un 1er degré, avec l'intention et
l'attention sans les symboles ? Cela serait intéressant de voir si l'énergie
varie ou non d'intensité, mais peut-être l'as-tu déjà vérifié ?

Je ne sais pas si des mesures officielles existent. Mais, selon ma perception il y a une
réelle différence entre un traitement avec symboles et un traitement sans.
D'autre part, rappelle-toi que les deux notions (focaliser et intention) sont importantes,
mais il reste deux autres éléments qui font que les symboles fonctionnent : l'initiation
et le son.
Donc, sur l'échelle de l'importance nous avons : initiation, intention, son et dessin.


Question n°150

Je regrette que tu ne puisses pas faire un groupe continu de Reiki
(questions - réponses - pratiques - échanges) sur Paris, cela me manque.

Moi aussi, je suis désolé. Pendant un certain temps, j'ai proposé ce genre de rencontre
le dimanche soir. Mais le dimanche soir n'est pas le bon moment pour personne. Aujourd'ui
je suis prêt à recommencer, le vendredi soir par exemple, mais je n'ai pas une salle
adéquate. Dés que cette salle que je cherche se présente, je marquerai dans la revue les
dates des réunions. Autrement, pour les échanges Reiki, il y a toujours les rencontres de
la Victoire. Même si lors de ces rencontres on fait parfois de la publicité pour d'autres
activités (qui ne sont pas gérées ou cautionnées par le Reiki FORUM), toute personne est
libre de choisir d'y participer ou pas. Ce fonctionnement est parfaitement acceptable
pour une partie des personnes et moins acceptable pour d'autres. Faite votre choix en
conscience et tout ira bien.


Question n°149

ertaines personnes disent n'avoir jamais fais un auto-traitement complet
(sous prétexte qu'ils s'endorment en cours de route !) et sont au 3eme
degré... Tout cela marche quand même ?
Alors ?!

Double dommage. Cela marche parce que les capacités énergétiquies ne dépendent pas d'eux,
ils les ont reçu par l'initiation. Donc, ils peuvent aider les autres personnes,
l'énergie Reiki sera impécable, elle ne passera pas aussi librement comme chez une
personne qui se fait son auto-traitement régulièrement, mais elle passera et elle sera
quand même impeccable.
Cependant, malgré le fait qu'ils peuvent aider d'autres personnes, ils ne s'aident pas eux
même. Dommage ! Que peut-on dire autrement ?


Question n°148

Et que se passe-t-il pour les gens qui ne le font plus jamais après leur 21
jours ?. Je découvre qu'il y en a pas mal...

Dommage et tant pis pour eux.


Question n°147

Combien de fois minimum, par semaine, doit-on faire son auto-traitement
(compte tenu du fait que l'idéal serait de le faire quotidiennement) ?

Aussi souvent que possible. Mme Takata disait 4 fois par semaine minimum.


Question n°146

Pour les traitements, après avoir fait les positions de la tête, peut-on
commencer par le dos (en mettant les personnes sur le côté comme les femmes
enceintes) puis finir par le devant, car j'ai des personnes suivant leur
histoire qui ne supportent pas d'être sur le ventre. Cela n'a, je pense
aucune importance de faire le dos avant le devant, non ?

En principe non. Mais je ne comprend pas. Si tu fais la tête, tu peux faire le devant
et terminer avec le dos, la personne étant placé de côté. N'est ce pas ?
Mais, si tu veux inverser l'ordre, je ne paense pas que ce soit un problème.


Question n°145

J'ai toujours avec certaines personnes ce phénomène de froid partout dans le
corps, parfois cela s'intensifie jusqu'à me faire maldes mains jusqu'aux
coudes (en plus d'avoir le corps gelé !).
Je pense qu'il y a deux phénomènes, un qui correspond à certaines personnes
dont je suis en train d'étudier le profil et un qui m'appartient, à savoir
dès que je suis fatiguée, je suis glacée, la trmpérature de mon corps baisse
(hors traitement Reiki) mais l'énergie Reiki passe et j'émets toujours de la
chaleur (puisque les gens me le disent) parfois même avec mes mains qui
restent pour moi perçues comme froides.

Il me semble que cette sensation correspond à la présence simultanée de deux énergies
très différentes : ton énergie basse et le Reiki ou encore celle de la personne et le
Reiki.
Dans un cas comme dans l'autre, la solution est de rester aussi longtemps que nécessaire
jusqu'à ce que la sensation de froid disparaisse.


Question n°144

Si l'on met les mains côte à côte dans certaines positions au lieu de l'une
derrière l'autre, cela change-t-il beaucoup ? Parfois je le fais, cela me
permet de faire deux chakras en même temps. Quand penses-tu

Je ne pense pas que cela change et évidemment, tu es libre de placer tes mains tel que
tu le sens, selon ta guidance intérieure.


Question n°143

Pour quelles raisons, les prix des stages augmentent-ils avec les niveaux ?
Un stage est un stage et le prix de l'heure de formation ne devrait pas
varier en fonction des niveaux.
Pour quelles raisons le montant du stage de Maîtrise est-il aussi élevé ?
Est-ce uniquement réservé à ceux qui ont de l'argent ?

Voilà une bonne question qui revient constamment. Voiçi ma logique :
Pour le Reiki 1 le prix de l'heure est plus bas que la moyenne. Celui de Reiki 2 est +/-
correct. Pour le Reiki 3 le prix de l'heure est plus élevé que la la moyenne et grâce à
cela, il y a un équilibre entre ces trois niveaux.
La Maîtrise entre dans une autre logique. Déjà, la Maîtrise du Reiki est une profession.
De ce point de vue, il n'y a pas beaucoup de professions qui sont aussi bon marché.
De toutes les façons, je pense que de nos jours, le prix de la Maîtrise est parfaitement
abordable pour toutes les personnes qui sont vraiment motivée. Et la personne motivée
saura économiser pendant un certain temps, mettre de côté l'argent gagné grace aux
traitements Reiki et arriver relativement vite à avoir la somme nécessaire.
La Maîtrise n'est pas juste pour ceux qui en ont les moyens ; la Maîtreise est pour ceux
qui savent et décident de s'engager sur un chemin ; elle est pour ceux qui souhaitent
enseigner le Reiki par la suite sérieusement (même si ce n'est pas professionnellement,
on peut quand même faire cela avec beaucoup de sérieux et de rigueur).
Heureusement, pour beaucoup de gens, la question qui se poserait par rapport au prix de
la Maîtrise serait : cette année, c'est la Maîtrise de Reiki ou les vacances ?
Un choix difficile peut-être pour une famille. Mais c'est pour cela qu'on est en famille
pour partager les joies et aussi les besoins.
Si je suis en parfaite harmonie avec les prix que je pratique et qui ont été adopté par
beaucoup de Maîtres en France et à l'étranger.
J'ai baissé les prix des stages (du premier jusqu'à la Maîtrise), j'ai été parmi les tous
premiers à le faire en France et je me suis fait traiter de pleins de noms pour cela,
mais j'ai continué parceque j'ai pensé que le Reiki (y compris la Maîtrise) doit être
accessible au plus grand nombre.
Et aujourd'hui, n'ayant toujours pas augmenté le prix depuis 12 ans que j'enseigne la
Maîtrise, je pense que c'est toujours le cas ; toute personne sui souhaite sérieusement
passer la Maîtrise de Reiki, elle peut le faire.


Question n°142

J'ai une Kiné, niveau 1 de Reiki, qui me pose la question suivante : lorsque
l'on fait un traitement de Reiki à quelqu'un, on va se laver ensuite les
mains.
Peut-on faire du Reiki à une personne si elle est dans l'eau et donc si nous
avons les mains dans l'eau, par exemple lors de balnéothérapie ?

Parfaitement et c'est même très bon. Essaie de le faire dans ta baignoire et tu verras.
On se lave les mains pour des raisons hygiéniques et pour - laver - le reste des énergies
superficielles qui sont - collées - à nos mains. Mais le Reiki passe très bien dans l'eau.
Donc, oui, c'est très bon et efficace de proposer du Reiki dans les installations de
balnéo et toutes les applications qui utilisent l'eau, y compris pour les femmes enceintes


Question n°141

Lorsque l'on se coupe et que l'on saigne, pour arréter le sang de couler et
pour faire cicatriser, on fait un traitement local de Reiki.
Lorsque les personnes subissent une opération, certaines ont un drain qui est
gardé plusieurs jours pour faire évacuer le sang et autres liquides.
Si l'on fait du Reiki avant que le drain ne soit retiré n'y a-t-il pas risque
que la cicatrice se referme sur le drain ce qui le rendra très difficile à
retirer par la suite.
N'y a-t-il pas risque de faire coaguler le sang et de l'empêcher de s'évacuer
par le drain donc risque de problème.
Ce n'est pas que l'anesthésie qui semble poser une inquiétude pour l'envoi de
Reiki sur une personne venant d'être opérée.
Dans le cas du drain, y a-t-il une différence entre un traitement à distance
et un local pour éviter les problèmes ?

Non à toutes ces questions.
Si on cherche la réponse à ces questions uniquement aveec notre partie rationnelle,
effectivement, il y a un problème de logique.
Cependant, de la pratique nous avons vu que le Reiki est une énergie qui a sa propre
conscience et que cette énergie agit pour le plus grand bien de la personne concernée.
Donc, ce n'est pas bon pour la personne que son drain lui fasse mal. Tel que ce ne serait
pas bon pour la personne qu'elle se réveille de son anesthésie. On est dans la même logique.
Ici il ne s'agit d'avoir la foi dans le Reiki, juste observer ce qui se passe.


Question n°140

J'ai un problème, car je donne du Reiki à mes amis et j'ai lu qu'il ne
fallait pas le faire sans échange (argent, service) est-ce vrai ? Pour des
amis, je ne me vois pas demander quelque chose, qu'en penses-tu ?

C'est une idée valable, mais il faut la comprendre correctement.
L'efficacité du Reiki ne dépend pas du montant demandé, et elle ne dépend pas non plus
d'un payement quelqu'on.
L'idée de l'échange a le but d'éviter les relations de dépendance, connues très bien par
les psy et d'instaurer un équilibre harmonieux dans la relation entre le donneur et le
receveur.
Cependant, les mepmbres de la famille, les amis proches, n'ont pas besoin de payer ou de
donner quelque chose en échange : l'échange se fait naturellement, grâce à la relation
qui existe déjà entre les personnes.
Le payement/échange devient nécessaire pour les personnes peu ou pas du tout connues et
c'est aussi comme une reconnaissance pour notre - travail - pour le temps que nous avons
donné.
Donc, n'aie aucune crainte, continue à donner du Reiki aux amis gratuitement et tout ira
parfaitement bien.


Question n°139

Je me demandais s'il m'était possible de faire un traitement dans le passé
pour ma fille depuis sa conception jusqu'à maintenant. Elle a 4 ans et demie
et les premières années vie ont été mouvementées et relativement chargées.

Oui, on peut le faire.
Mais, je pense que c'est beaucoup mieux si tu le fais d'abord pour toi : tu avances dans
ton propre traitement du passé jusqu'à l'âge que tu as eu quand elle est née ; tu dépasses
cet âge là de 2 - 3 ans et c'est seulement à ce moment là que tu commences le traitement
dans le passé pour ta fille.
De cette façon, non seulement que cela te fera du bien à toi, mais cela fera beaucoup de
bien à ta fille (et son traitement sera plus efficace) puisque tout ce dont tu t'es
débarassé sera - parti - de sa mémoire/programme également.


Question n°138

Si je pose les mains sur moi sans l'intention de faire passer le Reiki, le
Reiki ne passe passe... ?

A priori, non.
Mais toutes les règles sont annulées si le corps respectif a un grand besoin d'énergie et
il commence a absorber le Reiki automatiquement. Quand c'est le cas, on le sait parce que
les mains commencent à chauffer spontanément.
Il peut même arriver qu'on se trouve dans une réunion/assemblée de personnes et les mains
commencent à chauffer. C'est clair que quelqu'un a besoin d'énergie et c'est assez
frustrant de ne pas pouvoir lui en proposer. Alors, on exprime l'intention mentalement
que le personne qui a besoin d'énergie prenne tout ce dont elle a besoin, pour son plus
grand bien.


Question n°137

Si je pose mes mains sur moi avec l'intention de faire passer le Reiki et
qu'après je pense à autre chose, le Reiki passe...

 Oui, heureusement, autrement, il n'y aurait pas beaucoup de traitements complets.


Question n°136

Quand tu veux traiter quelqu'un avec le Reiki, tu poses tes mains sur le
sujet avec l'intention de faire passer l'énergie et le Reiki passe. Si je
pose mes mains sans cette intention, il ne passe pas. Ou est vraiment la
différence ?

Dans le 2eme cas, pourquoi poses-tu les mains sur le corps de la personne ? Si ce n'est
pas pour faire du Reiki, il y a certainement une autre intention et ce serait cette autre
intention qui se manifestera.


Question n°135

Suite à un article que tu as écrit dans la revue sur l'arnaque publicitaire,
nous avons nous aussi été contacté à travers notre association. On nous
proposait de figurer dans un guide dont un chapitre devait être consacré au
bien être et au Reiki en particulier et destiné aux cadres de la SNCF, pour
une somme confortable de 900 euros. Ils sont effectivement très persuasifs
mais nous n'avons pas donné suite. Mon mari s'était déjà fait avoir dans le
passé par quelque chose de similaire - d'ailleurs quand j'ai dit au commer-
cial que l'on hésitait à cause de cela, il n'a pas eu l'air content mais il
n'a jamais retéléphoné. Tu as bien fait d'en parler dans la revue.

Je suis content pour vous. Malheureusement, le fait d'avoir passé cet article ne suffit
pas, ils continent. Ils ne m'appellent plus (je suis probablement sur leur liste noire!)
mais beaucoup d'autres personnes me disent avoir été contactées par des - magasines -
de ce genre. Si on se passe le mot, on pourra être un peu plus à l'abri des gens sans
scrupules.


Question n°134

Pour l'IPE, j'ai encore un peu de mal à la faire avec des gens que je ne
connais pas bien, mais je me sens de plus en plus à l'aise avec. Par contre
je pense toujours à la personne qui a un cancer, comment lui présenter la
chose ? Et quelle sera l'efficacité de cette technique pour une maladie qui
ne partira pas du jour au lendemain ?

Evidemment, on ne peut pas lui dire qu'elle va guérir grâce à cette technique.
Mais, c'est une technique qui agit sur le psychisme avec des effets importants au
niveau énergétique et grâce à cela, son processus de guérison va être facilité.
Donc, ce sera certainement l'ensemble des thérapies et techniques qu'emme utilise qui
vont l'aider. Plus l'éventail est large, plus il y a des chances de guérison et même si
on ne peut pas lui promettre une guérison, ce serait vraiment dommage de ne pas lui
proposer l'IPE.


Question n°133

A propos de la syntonie de guérison, je l'ai pratiqué sur une personne
atteinte d'un cancer, à quelle fréquence doit on l'employer en cas de
pathologie grave, mais aussi en cas de maladie moins grave ?

Aussi souvent que tu veux ou que tu considère adéquat. En tout cas, il n'y a pas de
minimum ou de maximum.


Question n°132

A propos de la grille de cristaux, une de mes élèves m'a dit avoir vu un site
qui traite des cristaux et qui expliquait que l'on pouvait utiliser la grille
de cristaux et la charger à partir du 1er degré, donc même sans symboles.
Qu'en penses-tu ?

Je pense qu'au 1er et 2eme degré il y a beaucoup d'autres notions à enseigner et à
comprendre. Les Maîtres qui enseignent la grille si tôt, sont certainement des personnes
généreuses mais qui - peut-être - non pas beaucoup à dire concernant les niveaux 1 et 2
et c'est dommage pour eux et aussi pour leurs élèves.
La grille, sans les symboles, peut-elle fonctionner ? Oui, grace à la force de l'inten-
tion et de la pensée. mais il est indiscutable que les symboles vont augmenter énormément
son intensité. Et surtout, c'est le symbole de distance qui va faire que ces traitements
à distance vont être réels, faciles à réaliser et efficaces.


Question n°131

A propos des cristaux de quartz, penses tu qu'il y a une puissance plus
grande en rapport avec la taille du cristal : plus le cristal est gros plus
il est efficace et puissant ?

Pour la cristallothérapie, oui. Pour le Reiki à distance, non.


Question n°130

J'ai une question par rapport au Reiki dans le passé : j'en suis actuellement
à l'age de 3 ans et je ressens des émotions très fortes que je n'avais jamais
expérimentées jusqu'à lors. Cela me trouble beaucoup car le flot d'émotions
(tristesse, abattement, peur, etc.) m'interpelle et surtout je n'en connais
pas les raisons. Ma question est qu'est ce que je fais de cela ? Tu compren-
dras que je cherche à savoir ce qui les a provoquées mais jusqu'à aujourd'hui
je n'ai pas de réponse. Peut-être cela viendra-t-il au fil du temps et du
traitement. Ou peut-être pas mais j'aurai libéré ces émotions inscrites dans
mon inconscient et cela me fera du bien.

Il est normal d'avoir des émotions en faisant le Reiki dans le passé. Mais ces émotions
ne sont là que pour être évacuées. Parfois, tout naturellement, on comprend d'où elles
viennent; d'autres fois non.
La question à se poser quand on ressent une émotion est : cette émotion, appartient-elle
au moment présent ou peut-être vient-elle de mon passé. Si on voit qu'il n'y a aucune
connexion avec le moment présent, on peut lâcher, on peut se débarrasser plus facilement
en se disant aussi, consciemment, volontairement - je me débarrasse de cette émotion, de
sa cause et de tout ce qu'elle a pu engendrer au cours du temps -.


Question n°129

Concernant le Marathon de Reiki à distance, pourquoi faut-il payer 2 carnets
de 10 euros pour demander à un groupe d'énergie d'aider quelqu'un ? Et quand
on ne vit pas en Europe que fait-on ?

Il s'agit de 2 carnets de timbres dont la valeur totale est de 10,80 euros - non pas
10 euros chacun -. Ces timbres sont utilisés pour couvrir les frais inhérents à l'orga-
nisation des Marathons : les frais de poste, le papier, les enveloppes et surtout les
frais de téléphone.
Il ne s'agit donc pas de faire un profit quelconque, mais simplement de couvrir les frais.
Les gens donnent leur temps - les Marathoniens et aussi l'équipe d'organisateurs - et il
est normal - je pense - qu'ils n'aient pas de frais en plus.
Et quand on ne vit pas en France, on envoie des coupons réponse de la même valeur qu'on
trouve à la Poste dans le pays respectif.


Question n°128

Parce que je ressens beaucoup de choses lors des traitements, images et
sensations, quels conseils d'ancrage pourrais-tu me donner ?

Faire le Kenyoku systématiquement avant et après le traitement.
Faire sa propre position des pieds aussi souvent que possible.
Se répéter de temps en temps pendant le traitement pour une autre personne - j'accepte
toute information et guidance venant de la Lumière Divine et uniquement de la Lumière
Divine, pour le plus grand bien de tout le monde et en harmonie avec l'Univers -.
Aussi - si suite à ce traitement il y a une guérison, ce n'est pas grace à moi; si
suite à ce traitement il n'y a pas de guérison, ce n'est pas à cause de moi, je ne suis
que canal-.


Question n°127

Entre deux traitements, peut-on reprendre un cristal et le réactiver ou
bien devons nous le purifier à l'eau et procéder à nouveau à sa fonction
temporelle ?

Cela est la continuation de l'idée de plus haut : on va recharger un cristal tous les
jours ou au moins tous les deux jours. Si, par contre, on a oublié -ou on a eu un empê-
chement - et on ne l'a pas chargé le mercredi au plus tard, on doit le nettoyé sous le
robinet pendant plusieurs minutes et recommencer. On doit le faire parceque le cristal
s'est chargé entre temps avec les énergies Reiki bénéfiques pour le traitement respectif.


Question n°126

Combien de temps peut-on laisser le cristal d'un envoi sans s'en occupé
- car on l'aurait oublié par exemple ou bien on le traite 2 jours, puis
3 jours non puis on recommence, etc... -En fait la questionrésumée pourrait
être celle-ci : l'utilisation du cristal doit-elle être selon une procédure
unique : 3 semaines tous les jours par exemple, sinon rien ?

Non, c'est plus simple que cela : un cristal - une fois chargé - restera chargé et
émettra jusqu'à 3 jours. Danc, si tu l'as chargé - par exemple - le lundi, il émettra
lundi, mardi et mercredi.
Pour les meilleurs résultats, tu dois le recharger au plus tard mercredi et le traite-
ment sera ainsi continu.
Mais, si tu ne le fais pas, ce n'est pas grave, le temps qu'il a envoyé du Reiki au
destinataire respectif compte et c'est bon pour ce destinataire. Après, il se déconnecte
automatiquement puisqu'il - perd - sa programmation.


Question n°125

Lorsque l'on fait du Reiki à distance avec les cristaux est-il nécessaire
de refaire les symboles entre chaque cristal ?

Oui, absolument. Quand tu parles au téléphone, après avoir parlé avec une personne,
pour pouvoir parler à une autre, tu dois raccrocher, composer les différents chiffres
de la 2ième et seulement après tu pourras parler. Donc, chaque envoi à distance est
totalement indépendant de l'antérieur et de tous les autres.


Question n°124

Peut-on commencer par le bas, voir même par les pieds car il semblerait
que les chakras des genoux et des pieds sont parfois bloqués.

Je sais bien que parfois les pieds sont bloqués et cela empêche la circulation correcte
de l'énergie. pour cela, quand on donne un traitement et on sent que l'énergie ne
circule pas librement dans toutes les positions, il est bon d'aller aux pieds, placer
les mains sur la plante des pieds pendant 3 à 4 minutes, et revenir par la suite sur la
dernière position. Habituellement, cela fonctionne bien.
Autrement, si tu veux donner d'abord du Reiki aux pieds et après sur le corps, je suis
sur que tout ira parfaitement bien.


Question n°123

Pourquoi doit-on commencer le traitement Reiki par la position de la tête
alors que le premier chakra est le chakra périnéal et que l'ascension de
Kundalini est du bas vers le haut ?

Il est vrai qu'on peut commencer le traitement par où on veut, si on se sent guidé par
son intuition dans ce sens. Si non, on considère que par le Reiki on ne va pas
déclencher l'éveil du Kundalini et que le sens du Kundalini ne va pas influencer la
circulation du Reiki.


Question n°122

Voici sept mois j'ai initié au premier degré un couple, et aujourd'hui
je consulte la liste des Maîtres Reiki et ces personnes y figurent. Je
suis surpris de la rapidité de - fabrication - de ces Maîtres de Reiki.
Est-ce que ça vous parait sérieux ?

Non, cela ne me paraît pas sérieux, surtout si ces gens proposent des initiations
maintenant. Voir aussi l'article de Pierre Jourda dans ce numéro - AOC Maître -.


Question n°121

Dans mon activité d'Infirmière, je rencontre des patients qui font
des malaises, syncopes ou des crises de spasmophilie et j'aimerais
savoir si je peux utiliser le Reiki dans l'urgence et comment ! Et
si les gens ne sont pas conscients ?

Oui, tu peux placer les mains sur ces personnes sans problème : tu es dans l'exercice
de ta profession d'aide. Après avoir fait ce qui est nécessaire du point de vue médical,
tu peux appliquer le Reiki. Cela ne pose aucun problème éthique, même si la personne
est inconsciente. La position probablement la plus efficace en cas d'urgence : une main
sur le plexus solaire et l'autre sur le chakra du coeur. Si tu as le temps de faire deux
positions, alors tu fais ces même points, mais tu places une main devant et l'autre
derrière, la personne étant assise.


Question n°120

Faut-il continuer la séance où la reprendre plus tard ?

Si la personne s'endord, on continue la séance jusqu'au bout.


Question n°119

Lors d'une session de Reiki sur une autre personne, - cela m'arrive souvent
avec mes filles - si le - receveur - s'endort, le Reiki continue-t-il à se
diffuser ?

Du moment que tes mains se trouvent sur son corps, il prendra tout ce dont il a besoin
même s'il s'est endormi.


Question n°118

L'état de veille est-il obligatoire pour que l'énergie circule ?

Non.


Question n°117

La connexion se coupe-t-elle d'elle même ou l'énergie continue-t-elle
à se diffuser tans que le corps en a besoin ?

Elle se coupe si les mains ne sont plus en contact avec le corps.


Question n°116

Pendant la formation tu nous a dit que lors de l'autotraitement, si on
s'endort, il faut reprendre le traitement où on l'avait arrêté la veille.
Danc que peut-il bien se passer quand on s'endort ?

Rien de grave, au contraire. Théoriquement, si on garde les mains sur le corps, le
Reiki continue à passer.


Question n°115

Un initié a un niveau très bas d'énergie, pour une raison quelconque, que lui
conseillerais-tu en plus de l'auto traitement ?

Se faire ré-initier si possible. Et bien sur, se faire envoyer du Reiki à distance.


Question n°114

Quand effectueras-tu un Hanshin Koketsu Ho sur une autre personne ?

Systématiquement en fin de traitement et ou encore à tout autre moment de la journée si
la personne a l'impression d'avoir trop d'émotions ou pensées qui la perturbent


Question n°113

Quand conseilleras-tu à quelqu'un de faire un Kenyo Ku ?

Avant et après tout traitement, et ou encore à tout autre moment de la journée si on a
l'impression d'avoir trop d'émotions ou pensées qui perturbent.


Question n°112

Pourquoi toujours terminer par les pieds ?

C'est logique et cela contribue à l'ancrage.


Question n°111

Peut-on considérer le phénomène du membre fantôme - cas de l'amputation
du pied qui reste douleureux des mois et plus - comme étant dù à un trou
dans l'aura ?

Oui, tout à fait, et on va traiter le membre comme s'il  existait et aussi - boucher - le trou.


Question n°110

Peut-on purifier en même temps plusieurs cristaux dans de l'eau salée ?
Concrètement, j'ai acheté trois cristaux, puis-je les mettre ensemble
dans le même bain d'eau salée ou dois-je le faire en trois fois ?

Oui, on peut placer plusieurs cristaux dans le même récipient avec de l'eau salée sans
problème. Ils peuvent même se toucher entre eux.


Question n°109

Que signifie, lors du Byusen - deux points connectés ?

Quand deux ou plusieurs points appartiennent au mêm problème, ils sont connectés et on
le sent.


Question n°108

Doit-on purifier le pendule ? Si oui comment - Jacki Kiri Joka Ho, bain
d'eau salé, eau courante, autre méthode ?

Le pendule doit être nettoyé, effectivement. Si c'est un quartz, il est bon de le mettre
dans de l'eau très salée : on enroule la chaîne sur un crayon, on remplit un verre avec
de l'eau salée et on pend le pendule dans cette eau en faisant attention que l'eau ne
touche pas la chaîne, parce qu'en fonction du matériel de la chaîne, elle peut oxyder.
S'il est en bois ou en métal on peut faire le Jacki Kiri Joka Ho. Si c'est un minéral,
je le mets sous le robinet pendant quelques minutes et après, dans tous les cas, je lui
donne du Reiki.


Question n°107

Un enfant de moins de 7 ans, avec une - éducation Reiki - pourrait-il se
passer de l'initiation ? A partir de quel âge, ou selon quel critère peut-
on initier un enfant au 2ième degré, voire 3ième ?

S'il n'y avait que la famille qui participait à son éducation, je pense que ce serait
suffisant pour qu'il puisse se passer de l'initiation. Cependant, il est le produit de
beaucoup d'autres éléments - écoles, amis, voisins, télévision, cinéma, jeux électro-
nique, etc...- et il aura malgré tout besoin de son initiation. L'âge dépend de l'en-
fant même : s'il demande l'initiation, s'il a l'air assez - grand - pour comprendre le
sens correct des symboles, etc... Pour le 3ième degré cependant, je pense qu'il devrait
être majeur et évidemment selon les mêmes critères que plus haut.


Question n°106

Quand peut-on -être - atteint par les basses fréquences ? Comment cela se
traduit-il ? Que faire pour s'en débarrasser ?

Quand notre propre énergie est basse et nous souhaitons établir des - connexions -
à tout prix. Des gens - même du monde Reiki - branché sur ce genre de fréquence, cela
existe. Heureusement, leur énergie Reiki n'est pas affectée. Mais leur propre énergie
oui, elle est affectée. Habituellement, cela se traduit par un changement de compor-
tement, de plus en plus bizarre, jusqu'à la perte totale de discernement, la personne
faisant uniquement ce que - la voix - lui dit de faire. La meilleure chose est de ne
pas en arriver là ! Si cela arrive, il est nécessaire de faire des autotraitement
tous les jours, de se faire faire des autotraitements, de se faire faire des traite-
ments à distance et d'exprimer correctement ces intentions : - j'accepte toute infor-
mation et guidance venant de la Lumière Divine et uniquement de la Lumière Divine,
pour le plus grand bien de tout le monde et en harmonie avec l'Univers - . Cela
devrait bien fonctionner.


Question n°105

Lorsque quekqu'un s'implique émotionnellement dans un traitement Reiki,
existe-t-il des transferts de symptomes ?

Oui, même si cette implication est par amour. L'idée que nous sommes protégés puisque
nous faisons du Reiki est malheureusement mal comprise. Cependant, si cela nous arrive
ce n'est pas trop grave : il suffit de se faire un autotraitement et les symptomes
disparaissent.


Question n°104

Je souhaite passer le niveau de Maîtrise Karuna à distance.
J'ai déjà passé ma Maîtrise Usui à distance avec un Maître de la Métropole
et maintenant j'aimerai commander le kit de démarrage. Merci de me
communiquer vos conditions.

Je suis désolé, mais je ne peux pas donner suite à votre demande.
La raison est que je ne suis pas d'accord avec les initiations à distance.
Ces initiations non seulement que du point de vue enseignement ne sont vraiment pas
ce qu'elles devraient être, mais surtout du point de vue de l'énergie, il y a des
fréquences qui manquent et ces initiations ne sont pas valables.
En tout cas, ces mon opinion et je ne prétends pas détenir la vérité. Cette opinion
est en accord avec celle de William Rand, Laurelle Shanti Gaia, Walter Lübeck, Hiroshi
Doi, etc...
Pour cette raison, nous ne proposons pas le kit de démarrage pour les Maîtres aux
personnes ayant passé leur Maîtrise à distance.


Question n°103

Une personne qui a des métastases au cerveau au point où ses os sont devenu
comme du tissus, peut-on lui faire du Reiki sur elle ou bien à distance ?
Que me conseillez vous ? J'ai appris qu'il ne fallait pas faire de Reiki à
une appendicite enflammée car cela risquait de la faire éclater... Qu'en
pensez-vous ? Si c'est le cas, un cancer avec métastases peut-il être
accéléré par le Reiki ?

Pour l'appendicite : le bon sens nous dit que si nous un appendice enflammé, on doit
aller voir le médecin. S'il décide d'opérer, c'est bon. Si non, c'est bon aussi.
Depuis le temps que je pratique le Reiki, je n'ai jamais entendu parler d'un appendice
qui aurait éclaté ! Peut-être parce que les gens se laissent guider suffisamment par
leur bon sens et discernement ?
Donc, si le médecin considère qu'on n'a pas besoin d'opérer, en donnant du Reiki, de
deux choses l'une : l'inflammation se réduit et disparaît ; l'inflammation augmente et
le médecin décide d'opérer. Donc, pas de soucis.
Pour le cancer, il n'y a absolument aucune restriction.
Il faut bien comprendre que le processus n'est pas du tout le même. Le cancer n'est
pas une inflammation ou une infection quelconque, n'est-ce pas ?
Quand nous donnons du Reiki à une personne qui souffre du cancer, nous ne donnons pas
de l'énergie aux cellules cancéreuses. Simplement, nous apportons de la Lumière là où
il y a de l'obscurité.
Quand vous allumez une bougie dans une chambre obscure, renforcez vous l'obscurité ?
Non, au contraire, il y a moins d'obscurité? C'est le même processus avec le Reiki.


Question n°102

Au sujet des personnes qui portent un pacemaker : peut-on faire du Reiki,
cela ne va-t-il pas changer le rythme cardiaque équilibré par l'appareil ?
Faut-il lever les mains au-dessus par précaution ? Le faire à distance,
est-ce aussi une possibilité de changer le rythme de l'appareil de la
pile ? Je suis seule avec cette question et ma conscience...

Vous pouvez donner du Reiki sans aucun souci, à toute personne, quelle que soit sa
condition. Pour le pacemaker, pour être vraiment en paix, simplement ne toucher pas
la boite. Et tout ira bien.


Question n°101

Je ne cesse de découvrir les bienfaits sur moi du Reiki, mais j'ai une
question a te poser. Un ami, qui s'intéresse depuis des années à la
spiritualité, me met en garde contre le Reiki, et je ne trouve pas les mots
pour le rassurer. Il a connu le Reiki car on lui en a donné, mais n'a pas
été initié. Voiçi ses termes :
..... Pour le Reiki, tu vas me trouver pessimiste, mais je crois qu'il faut
être prudent, je parle en connaissance de cause pour y être passé
auparavant.
Tout ce dont tu me parles concernant la théorie, je suis vraimenet très
favorable, mais concernant la pratique de l'imposition des mains, je peux
t'affirmer qu'il peut y avoir du danger. Tu sais, je ne connais pas ton
professeur et donc je ne peux pas le juger, mais j'ai connu des soi-disant
maîtres très bien intentionnés, mais qui ne se rendaient même pas compte des
conséquences exactes de cette pratique.La chaleur que tu ressens est
provoquée entre autre par une activation des chakras.
Or une activation pratiquée de cette façon peu s'avérer dangereuse si elle
n'est pas accompagnée de prises de conscience.
Je t'explique : nous avons tous un certain taux vibratoire en fonction de
notre évolution personnelle. Lorsque au travers des épreuves de notre vie,
nous faisons des prises de conscience et donc que nous comprenons la leçon
qui nous a été proposée, nous - montons une marche - sur notre chemin
d'évolution, et donc nous augmentons par la même occasion notre taux
vibratoire. Ceci est un processus naturel.
Or, en pratiquant l'imposition des mains de façon régulière, tu augmentes
ton taux sans pour autant faire une prise de conscience. Comme les épreuves
que nous avons dans la vie sont en rapport avec ce taux, si tu as développé
celui-ci de façon outrancière, tu comprendras que ton épreuve sera
importante, mais si ton esprit, ton évolution, ne sont pas en rapport avec
ce taux, l'épreuve te seras alors insurmontable et les conséquences
psychologiques désastreuses. Donc, sois très prudente.
Tu m'excuseras, je ne veux pas te décourager, mais c'est un domaine que je
connais assez bien et je préfère te mettre en garde - .....
Comment lui répondrais tu ?

Je comprends le point de vue de ton ami et son désire de te protéger. Je sais aussi
qu'il a raison dans une petite mesure, concernant les enseignants qui ne savent pas -
parfois - ce qu'ils disent et affirment des aberrations - du point de vue énergétique
ou spirituel). Cependant, ton ami ne connait pas le Reiki.
Il faut se rappeler que le Reiki est un système en soi, qu'il ne s'agit pas d'une forme
de magnétisme, de yoga, etc...
Donc, la circulation de l'énergie qui entraîne une qugmentation du taux vibratoire
personnel va aider la personne à augmenter son niveau de conscience également.
Pour beaucoup de gens, ce niveau de conscience plus élevé ne signifie pas forcement une
compréhension intellectuelle de ce qui se passe au niveau subtil. Mais le fait reste
que pour la grande majorité de personnes qui pratiquent le Reiki régulièrement, il y a
un changement positif qui s'installe dans leur vie peu à peu.
Aujourd'hui, j'ai l'avantage de parler non pas parce que j'ai lu des livres sur le
Reiki, mais parce que j'ai presque 15 ans de pratique dont 12 d'ensignement.
J'ai des milliers d'élèves dans différents pays du monde (cela veut dire différentes
cultures et approche de la pratique du Reiki et de la spiritualité) et, - je le répète -
toutes les personnes qui travaillent régulièrement sont pleinement satisfaites par cette
pratique et ne courent absolument absolument aucun risque.
je pourrai aussi dire que le chemin décrit par ton ami est le même que le notre mais...
à l'inverse : grâce à la pratique du Reiki notre taux vibratoire augmente et grâce à
cela nous vivons les différentes expériences de la vie différemment (je préfère le mot -
expérience - au lieu du mot - épreuve - puisque je pense qu'il n'y a personne qui n'a
rien de mieux à faire que de nous mettre à l'épreuve !).
Dans ce sens, il y a sur mon site un article intitulé - Le Reiki et le Chi Kung -.
Peut-être que ton ami voudra le lire.


Question n°100

Il est un peu difficile de se retrouver dans la monde - ordinaire - en
sortant de se stage sans avoir la possibilité d'échanger avec d'autres
sur leurs expériences d'après stage. Je vais prendre contact avec le
groupe qui se réunit une fois par mois le samedi.

Je sais qu'après le stage ce n'est pas toujours facile et qu'on se sent un peu -
abandonné -. Ce processus est nécessaire, cependendant, toi, moi, tout le monde avons
besoin d'apprendre à voler par nos propres forces. Une présence immédiate après un stage
pourrait empécher la mise en place de ce processus.
On nous a tenu par la main quand on était petit - maintenant, même si cela peut
paraitre un peu difficile, on se doit de marcher tout seul.
Ceci dit, bien sûr que participer aux rencontres mensuelles est très bien.


Question n°99

N'ayant aucune religion, la position - Gassho - me met mal à l'aise. Est-ce
que la position Zen (mains en forme de coupe et pouces se rejoignant) peut
aller ?

Cette position n'a aucune connotation religieuse. Dans beaucoup de pays, de différentes
cultures et religions, c'est un geste de respect.
Pour nous, dans le Reiki, c'est un geste qui permet de joindre les canaux énergétiques.
C'est tout. Mais si tu ne peux vraiment pas, ce n'est pas grave, trouve la position qui
te convient.


Question n°98

Doit-on faire le kenyuko avant l'autotraitement ?

Avant oui, après non


Question n°97

Au fil des utilisations de mon Cristal, j'ai remarqué à l'intérieur de
celui-ci des incrustations noirâtres comme de la limaille de fer travaillée
par magnétisme. Quelle en est la signification ? Le Cristal est-il toujours
utilisable ?

Il est très important de te rappeler si le cristal était comme ça dés le début. Tel que
tu le décris, il me semble que tu parles d'un cristal rutilé (à l'intérieur il y a des
fils de métal, de charbon, etc...). Ce sont des cristaux très appréciés.
Cependant, si au début il était parfaitement clair et sans fils et ces inclusions sont
apparues après, cela signifie qu'il a pris une énergie négative de l'un des destinataires
et l'a matérialisée à son intérieur.
Dans ce cas, il serait bon de remercier ce cristal pour son aide et de l'enterrer ;
il a terminé sa mission.
C'est à toi de voir dans quel cas il se trouve.


Question n°96

Le nom du symbole est à citer 3 fois. D'ou vient ce chiffre 3 ? Comment
le Père du Reiki Usui sait-il que c'est 3 et pas 4 ? D'après mon expérience
personnelle des Etats Modifiés de Conscience, se connecter au - champ
informant divin - permet d'accéder à une Information Universelle. Qu'en
penses-tu ?

Oui, évidemment, ce genre de connexion peut nous apporter beaucoup d'informations.
Cependant, je pense que Mikao Usui a pris le 3 des différentes traditions. Le 3 est
le chiffre de la Trinité : au nom du père du fils et du saint esprit ; femme, homme,
enfant etc... La Trinité se trouve partout, dans toutses les religions et systèmes
spirituels orientaux ou occidentaux.


Question n°95

Les 21 jours d'autotraitement sont passés. Ne pas avoir effectué durant
cette période de 21 jours l'autotraitement complet tous les jours - j'ai
sauté 3-4 jours, implique-t-il que je dois :
- refaire le niveau II
- refaire les 21 jours ?

Tu es la bienvenue à revenir au Reiki II en tant qu'invitée; ce n'est pas une
obligation ! Donne-toi des autotraitements aussi souvent et régulièrement que tu peux
et tout ira bien.


Question n°94

Quand on envoie du Reiki à distance pour une situation ou une personne et
que l'on positionne les mains en coupelle, est ce que je peux fermer les
mains en les touchant ou je dois automatiquement les mettre l'une sur
l'autre à distance ?

Les mains peuvent se toucher sans problème, le résultat sera le même. Quand les mains
ne se touchent pas, il y a plus de sensations, de ressenti. C'est toute la différence.


Question n°93

Une personne qui - à cause d'une allergie au chrome - a énormément
d'eczéma : comment puis-je l'aider ?

En faisant des traitements complets, bien sur. 4 minimum et après.... voir plus haut.
Même s'il n'y a pas une guérison complète tout de suite, elle aura beaucoup plus de
chances de guérir en faisant des traitements de Reiki.


Question n°92

Quand je fais les 4 séances de Reiki - obligatoires - je ne sais jamais à
quelle fréquence ces même personnes peuvent revenir pour faire des
séances d'entretien ?

Si elles sont malades, elles devraient revenir aussi souvent que possible : 2-3 fois
par semaines (ou plus si c'est très grave). Après, peu à peu, on peut espacer de plus
en plus. Autrement, si c'est juste pour entretien (drôle de mot), vous décidez
ensemble en fonction de votre disponibilité respective.


Question n°91

Peut-on faire du Reiki sur une personne qui fait de la chimiothérapie
et si oui, y a-il des positions supplémentaires à faire après le
traitement complet?

Oui, il est très bon pour elle de recevoir du Reiki. Il n'y a pas de positions
spéciales.
Mais, on va faire au moins:
- un traitement complet avant la chimio
- un traitement complet le jour même de la chimio
- être présent pendant la chimio même (si possible) et alterner entre le médicament
et la personne
- un traitement complet le jour après la chimio.
En faisant de cette façon, la vie de la personne sera complètement différente :
beaucoup plus de confort et moins d'effets secondaires.


Question n°90

Quand je traite des personnes et que celles ci ressentent certaines
choses, elles me demandent toujours quelle en est la signification.
Bien sur, on nous a toujours dit qu'il ne fallait jamais donner de
diagnostic pour le Reiki mais parfois elles insistent et je suis a
court d'arguments ?

On ne doit pas poser de diagnostic, non seulement pour respecter la loi, mais aussi
- ou même surtout - parce que nous avons de fortes chances de nous tromper. Et dans
ces cas là, au lieu d'aider la personne, nous lui faisons du mal.
Donc, tu n'as pas besoin d'arguments. La réponse la plus simple et la plus sincère :
je ne sais pas !


Question n°89

Un jour que j'étais très fatiguée, sans m'en rendre compte, je me suis
assoupie légèrement et à ce moment là je devais sûrement être dans une
totale détente car j'ai vu pour la première fois mon 7eme chakra (c'était
superbe). Depuis, je ne l'ai pas revu mais je voulais savoir dans la
mesure du possible comment je pouvais développer un peu plus mon coté
spirituel ?
Est ce uniquement par la méditation ? Ou bien y a t-il éventuellement une
autre technique ?

Voir le 7eme chakra a été un beau cadeau pour toi. Mais, voir les chakras ne signifie
pas -développer la spiritualité -. C'est juste un cadeau, un bonus d'encouragement.
La spiritualité réside dans ton coeur, dans ta bonté, ta compassion, dans la qualité
de tes relations, etc...


Question n°88

Quand on fait un traitement de Reiki à distance sur une personne, lorsqu'on
la visualise, doit on visualiser l'être entier ou simplement une partie du
corps qui reçoit ce Reiki ?

On visualise comme on peut. Cependant, on ne doit pas se concentere sur la partie
malade ou qui la gêne. Notre intention est qu'elle reçoive le Reiki globalement


Question n°87

Quand on traite une personne en direct, est ce qu'il vaut mieux se
positionner à sa droite ou à sa gauche, est ce important ?

Aucune importance.


Question n°86

Je me permet de vous demander quelque chose en lien avec une autre
énergie : peut-on être envoûtée ? Si oui, peut-on s'en sortir et comment ?

Oui, je crois que l'envoûtement existe et qu'on peut s'en libérer.
Je pense qu'il y a plusieurs types :
- auto envoûtement : la personne est tellement négative et affirme qu'elle va mal
qu'elle ira mal et elle créera autour d'elle un nuage terrible d'énergie négative.
Malheureusement, c'est le cas de beaucoup de personnes qui prétendent être envoûtées.
- travail d'amateur : la haine (dans ses différentes nuances) est tellement forte et
la peur de la personne haïe est aussi tellement forte que des petits rituels de - magie
grise -, sans beaucoup de conséquence autrement, arrivent à produire des ennuis sérieux.
- le vrai envoûtement : un travail fait par un professionnel, dans ce cas là, il faut
voir aussi un professionnel.


Question n°85

Lorsque nous faisons un Reiki Mawashi, peut-on avoir dans le groupe se
tenant la main et s'envoyant de l'énergie des personnes non Reiki?

Oui, théoriquement on peut. Par contre, la personne non Reiki devrait être dans l'état
d'esprit adéquat : quelqu'un qui est dans un chemin spirituel ou qui a conscience et
accepte l'existence de l'énergie.
Ainsi, malgré le fait qu'elle ne pourra pas contribuer à renforcer l'énergie Reiki qui
passe, au moins, elle ne sera pas une barrière non plus.
D'autre part, il est parfaitement concevable de faire - une roue d'énergie - ou les
différentes fréquences sont mélangées, du moment que les participants sont tous en
chemin, cela devrait être bon et bénéfique.
Dans tous les cas, il s'agit d'une pratique personnelle et non pas d'une pratique
thérapeutique précise.


Question n°84

Je n'ai pas pu assister au stage de Reiki II en septembre pour des raisons
de santé : encore toutes mes excuses pour ce désistement de dernière minute.
Après un an de pratique régulière du Reiki, j'étais vraiment prête et
j'attendais ce moment depuis quelques mois.
Bien sûr, je pense que la maladie n'est pas venue par hasard juste à ce
moment là. Mais pourquoi ?
Pourquoi ne serais-je pas prête à suivre ce stage ?
J'ai très mal vécu ce -loupé - et je me suis remise en question. Mais ne
trouvant pas de réponses, j'ai été tentée de me dire - purquoi le Reiki ne
veut-il pas de moi ?
Comment mon subconscient peut-il être en si grand décalage avec mon
conscient ?(car je reste convaincue que je suis prète, en tout cas je ne
trouve aucun argument pour dire le contraire)
Si, j'ai peut-être un argument : j'attendais peut-être trop de ce stage (par
exemple j'avais remis des décisions à prendre après le stage.
Quelle est la voie de réflexion que je dois suivre ? Je suis peut-être la
seule à savoir la réponse mais ton expérience pourrait être une aide
précieuse.

Ce que tu as vécu n'est malheureusement pas rare. Et ton questionnement non plus.
Par contre, ce n'est pas grave non plus, c'est habituel, c'est humain.
Donc, oui ton conscient a pris des décisions. Mais ton inconscient ne suit pas, non pas
parce qu'il ne - veut - pas mais parcequ'il ne - peut - pas.
Tous les schémas de comportement se trouvent bien cachés et dirigent l'inconscient. Pour
déloger ces schémas il ne suffit pas d'une - bonne décision - mais il faut aussi - un
bon travail -.
Ce travail, le Reiki II te le propose et même si on ne devient pas un ange vite fait
après le 2°degré, la vie commence à changer selon nos intentions.
Cela, l'inconscient le sait et... il a peur. Il ne veut pas être nettoyé, il est bien
comme il est. Donc, - soupape de sécurité automatique : je suis malade, je ne peux pas
participer.
Je te prie de te rendre un grand service : oublie les sentiments de culpabilité, tu es
digne et le Reiki veut de toi, évidemment !
Aussi, accepte que tu es un être humain qui a le droit de ne pas être parfait !!


Question n°83

Je connais une dame qui a un enfant autiste de 3 ans, et l'on se posait la
question si en l'initiant au Reiki, on ne pouvait pas lui donner un petit
coup de pouce pour le futur.
Il est bien suivi par une psy et la mère fait ce qu'il faut et surtout ce
qu'elle peut avec.
Il est très attiré par le Reiki car sa grand-mère est initiée second degré.

Oui, on peut l'initier et probablement cela va être un petit coup de pouce.
Par contre, étant donné qu'il est attiré par le Reiki, le mieux serait que sa maman
(et peut-être même le papa)se fassent initier et qu'ils lui donnent du Reiki tous les
jours, même si c'est juste un peu.
La combinaison de leur propre énergie d'amour plus les traitements donnés, je suis sùr
que se serait vraiment bénéfique. Plus que si c'était seulement l'enfant qui était initié.


Question n°82

Je suis tombée sur la Fédération de Reiki Traditionnel sur le net et j'ai été
étonnée par ce qu'ils disent : le Reiki occidental de Madame Takata n'est pas
l'authentique Reiki Usui etc. En lisant tout ce qu'ils racontent, j'ai du mal
à imaginer ce que je vais répondre aux personnes qui tomberont sur ce site et
que j'aurais initié ! Le contenu de ce site a l'air assez convaincant !

Pas de panique ! La fédération dont tu parles as de belles paroles, mais c'est tout. Ce
n'est pas une Fédération, c'est une école de Reiki parmi d'autres qui prétend détenir la
vérité. Elle ne la détient pas, évidemment ! En tant qu'école de Reiki, elle mérite le
respect.
Malheureusement, ils ne montrent pas de respect pour les autres, même pas envers leur
propre lignée. Quoi qu'on puisse dire de Madame Takata, il est évident que nous ne
pouvons pas comprendre ce qu'elle a vécu. Elle a dû prendre des décisions pas toujours
confortables.
Le côté comique est que c'est grâce à ces décisions que nous sommes tellement nombreux à
pratiquer le Reiki aujourd'hui.
Donc, il faut dire aux gens de ne pas se fier aux belles paroles et d'entrer en
dialogue, sur le net, voire même au téléphone. Les réponses recues montreront rapidement
le degré d'évolution spirituelle de l'interlocuteur.
Tout va bien donc et je suis content de ne pas faire partie de cette Fédération là.
Par contre, je fais partie de la Fédération Francophone de Reiki Usui (FFRU) 97 rue
Gabriel Husson, 93230 Romainville.
Tu la trouveras également sur le internet : www.reiki-usui.org


Question n°81

J'aimerais avoir votre avis au sujet de ceci : dans la grande ville près de
chez moi, des soins Reiki sont dispensés dans une parfumerie-institut de
beauté par la responsable, Reiki 2, aux clientes qui le souhaitent, sous
l'étiquete -soins bien-être-. Trouvez vous normal que des soins Reiki soient
dispensés dans ce genre d'établissement ? Je constate de plus en plus que
beaucoup d'initiés au Reiki en font n'importe quoi et surtout dans le but
financier, sans avoir fait aucun travail sur eux. C'est nouveau et tout le
monde s'engouffre dedans. Je crois qu'en France nous sommes bien loin du
Reiki enseigné au Japon et de sa philosophie. C'est bien dommage.

Le Reiki n'est pas nouveau. Justement, il se répand de plus en plus !
Alors, si on propose des traitements dans un Institut de Beauté -tant mieux ! Peut-être
que la personne qui donne des traitements est quelqu'un de très spirituel. En tout cas,
nous n'allons pas juger les autres, n'est-ce pas ?
A propos de Japon, Mikao Usui a souhaitéque le Reiki se répande dans tout le monde en
tant que -médicament contre tous les maux-. Alors, je ne vois pas de problème : les gens
qui ont besoin de votre approche viendront vers vous et ceux qui ont besoin de
l'approche de l'Institut iront vers eux. C'est parfait, non ?
Ce serait dommage de ne pas pratiquer le Reiki juste parce qu'il y a des gens qui le
pratiquent d'une autre façon que la votre.
Vous savez qu'il n'y a même pas deux personnes qui le pratiquent d'une façon identique,
donc trouvez votre place dans le monde du Reiki et tout ira vraiment bien. On a besoin
de vous et de tous ceux qui pratique le Reiki. Et grâce à cela, un jour le Monde ira mieux.


Question n°80

J'aimerais avoir votre avis car je connais une future maman qui souhaite
passer le 1ier degré en juin. Elle arrive en fin de grossesse, 7e ou 8e
mois. Y a-t-il des contre-indications à ce qu'elle soit initiée ?

Non, cela ne pose aucun problème. Il serait bon de lui donner un ou deux traitements
avant l'initiation, mais cela n'est pas obligatoire.
J'ai initié beaucoup de femmes enceintes, à différents stades, et cela n'a jamais posé
de problème. La majorité d'entre elles n'avaient pas reçu de traitement au préalable,
mais celles qui en ont reçu, se sont senties très très bien.


Question n°79

Est-il vrai que vous n'initiez au second degré uniquement les personnes
que vous avez initiées au premier ? Et si ce n'est pas le cas avez vous
plusieurs dates d'initiations au Reiki II sur Bordeaux ?

Non, ce n'est pas vrai : toute personne qui a passé le 1ier degré dans une autre école
qui souhaite continuer avec moi sera la bienvenue, qu'il s'agisse du 2ième degré ou
d'un autre degré. C'est le phénomène habituel selon lequel certaines personnes préfèrent
changer d'enseignant et c'est leur droit. Cela est valable pour Bordeaux où je
reviendrai en automne


Question n°78

Je repense à un de tes articles dans la revue Reiki FORUM.
Est-ce utile de chercher une justification scientifique à l'utilisation du
Reiki ? Je n'en suis pas sûr ... La médecine elle-même serait très embétée
si on cherchait des justifications scientifiques à chacun de ses actes...
Je crois que le Reiki se sert de l'énergie qui nous entoure et donc de
l'énergie vitale inhérente à tout individu. Il permet de trouver le meilleur
de chacun et c'est une grande aide possible pour ceux qui y sont ouvert. Il
existera toujours des sceptiques en toute chose. Cela ne sert à rien de
vouloir les convaincre à tout prix. Et donc, cela ne sert à rien de vouloir
chercher des preuves que le Reiki marche.

En principe, je suis d'accord avec toi. Mais, tout en étant d'accord, je sais qu'il
existe beaucoup de gens qui ont besoin d'un autre language. Ils sont prêts à vivre une
nouvelle expérience, mais leur éducation, leur conditionnement peut-être, les empêche
de comprendre. C'est comme si on parlait une autre langue. Nous avons donc besoin
d'utiliser un language compréhensible par tout le monde, tout simplement.
L'homme occidental a grandi dans un certain esprit. Une certaine catégorie de personne
se débarasse consciemment de cette -bonne éducation- et ces personnes ont besoin d'aide
: du moins dans un premier moment elles ont besoin de comprendre par leur esprit mental.
Peut-être plus tard, elles changeront de façon de penser -peut-être grâce à notre aide.


Question n°77

Une fois, il m'est arrivé de ressentir une forte résistance sur un chakra,
celui de la gorge, or la personne avait justement du mal à verbaliser
quelque chose qui la travaillait...Je trouve cela amusant et intéressant.
Jusqu'à quel point ne peut-on rien dire ou jusqu'à quel point peut-on dire
des choses ? Tout en sachant évidemment que le risque est de faire
intervenir notre propre égo ou nos projections...

Justement, il y a ce risque et aussi celui de se tromper : nous pouvons nous identifier
aux problèmes de la personne et nous projeter nos propres problèmes. Notre ressenti nous
concerne à nous, pas à elle, mais nous pouvons l'interpréter différemment et nous voilà
dans une -belle ratatouille- !


Question n°76

Il m'est arrivé de faire du Reiki sur quelqu'un et de ressentir un
dégagement de chaleur venant d'un chakra, celui du front en particulier,
se diriger vers la droite... Peut-on y donner du sens ?

Pas à ma connaissance. Par contre, si tu observes et analyse la situation en général, à
chaque fois que cela arrive, tu pourras -peut-être- en tirer une conclusion, valable
évidemment uniquement pour toi.


Question n°75

Peut-on faire du Reiki par un temps d'orage sans problème, notamment avec
les cristaux pour le Reiki à distance (en évitant de le faire sous un arbre
ou en terrain découvert, évidemment!) ?

Sans aucun problème. Le Reiki ne dépend pas des énergies de la terre et il n'est pas
influencé par ces énergies non plus. On évite l'arbre ou le terrain découvert à cause
de la vulnérabilité de l'être humain, non pas pour -protéger- le Reiki


Question n°74

Pratiquant le Reiki depuis 4 mois, je suis surprise des réactions physiques
(malaises, douleurs baladeuses, grande fatigue) que peuvent éprouver
certaines personnes fragiles (dépressives, ou ayant une lourde pathologie,
ou sous chimio).
Est-ce normal ? Ceci est déstabilisant pour eux comme pour moi. Que dois-je
faire en pareil cas ?

Votre enseigant a certainement parlé sur ces questions lors de votre stage
Les personnes qui sont très malades ont un niveau énergétique très bas. Dans un premier
moment - pendant les premiers traitements - la personne concernée ressentira l'apport du
Reiki sous forme de fatigue, etc... C'est aussi pour cette raison qu'il faut donner au
début un minimum de 4 fois consécutifs et après continuer aussi souvent que possible.
Peu à peu, l'état de la personne s'améliore et elle commence à apprécier les séances de
Reiki.


Question n°73

Je voulais savoir pourquoi ne faites vous pas de soins au préalable aux gens
avant la première initiation ? C'est une question qui m'intrigue.

Je ne propose pas des traitements avant les stages non seulement par manque de temps
mais surtout parce que ; les gens peuvent avoir l'impression de devoir se soumettre à
un tri, et aussi à une contrainte supplémentaire et plus coûteuse. Donc, le plus simple,
le plus direct, honnête, etc...- de mon point de vue - est de procéder tel que je le fais.


Question n°72

Les personnes qui font du Reiki dans les hopitaux, le font sans la
permission de la personne concernée. Est-ce éthique ?

Il me semble que nous oublions le principe de base du Reiki : l'énergie n'est pas
donnée par le praticien, elle est absorbée par le corps de la personne. Si le corps
(la personne) touchée a besoin de Reiki et veut en prendre, il prendra toute l'énergie
dont il a besoin. Si non, malgré les efforts du praticien, l'énergie ne va pas passer.
Grâce à cela, quand nous touchons la personne, nous n'avons pas besoin de sa permission
surtout qu'il s'agit d'une intervention d'urgence. Evidemment, ce principe ne s'applique
pas aux traitements à distance !


Question n°71

J'ai été initié au premier degré de Reiki il y a maintenant 2 semaines.
On nous a dit qu'il fallait faire 21 jours d'auto-traitement. Je l'ai
fait, les trois premiers, puis après je n'ai pas pris le temps de le
faire... Je me demande si cela n'a pas annulé l'initiation et si je suis
toujours canal ? Merci beaucoup pour votre aide.

Non, cela n'a pas annulé votre initiation. Vous êtes toujours canal. Mais c'est
dommage pour vous : vous êtes canal pour le reste de votre vie mais cela ne signifie
pas un avantage ou un bénéfice pour vous! Vous devez vous donner du Reiki à vous même
pour que cela soit bon pour vous aussi. Quand vous êtres prête, le Reiki sera là pour
vous.


Question n°70

Je viens de passer une grosse crise, suite à la lecture de texte d'Hiroshi
Doi Sensei. Remettant en cause toute ma pratique Reiki telle que pratiqué
jusqu'à ce jour. Fallait-il que je continue sur les bases acquises et
boiteuses par rapport au Reiki originel ou devais-je reprendre à zéro la
formation dans l'optique du bouddhisme Shingon ?

Par rapport à la remise en question suite à la lecture du livre d'Hiroshi Doi, voiçi
quelques pensées déclenchées par tes remaarques :
- Il ne faut pas oublier que Hiroshi Doi a reçu un enseignement occidental, qu'il a
complété avec son savoir acquis antérieurement ainsi que ses connaissances de la
culture et religions au Japon. Egalement, il a complété son système grâce aux échanges
avec d'autres Maîtres et praticiens de tous azimuts.
La question est :
- es-tu bouddhiste : dans ce cas rappelle-toi que le Reiki est un chemin spirituel
non-religieux ! Ce que Hiroshi Doi et les autres japonnais pratiquent aujourd'hui
n'est pas forcément ce que Mikao Usui pratiquait. Ou plutôt : le système a été changé
en commençant par Hayashi (!), et il n'a pas cessé de changé jusqu'à aujourd'hui. Le
fait que Hiroshi Doi soit japonnais ne le rend pas infaillible et son système n'est
pas - parfait - non plus. C'est juste son système à lui, et il le dit clairement. La
vérité absolue - cela n'existe pas.
Donc pour moi tout ce qui vient du Japon est très très intéressant.
Mais je n'oublie pas ou je vis, quelles sont mes convictions personnelles et aussi qui
sont mes élèves : des occidentaux qui cherchent un moyen pour améliorer leur vie, mais
qui ne cherchent pas une religion.


Question n°69

Peut-on vraiment donner du Reiki en direct à quelqu'un sans lui demander la
permission ? C'est ce que j'ai compris de l'article publié dans le dernier
N° Reiki aux Urgences.

Voilà une belle confusion ! Nous avons appris qu'il ne faut pas envoyer du Reiki à
distance sans la permission de la personne concernée. C'est parfaitement correct.
Cependant, quand nous touchons physiquement le corps d'une personne qu'est-ce qui se
passe ? L'énergie est absorbée par le corps respectif directement, si le corps en a
besoin et s'il en veut. Notre rôle est juste celui d'un canal, d'intermédiaire.
Evidemment, quand il s'agit de donner une série de traitements, oui, il faut que la
personne ait fait la demande, ait pris rendez-vous. Mais dans une situation d'urgence,
il n'y a aucun problème : après avoir fait le nécessaire du point de premier secours,
après avoir appelé le SAMU, on pose les mains et tout ira parfaitement bien, de tous
les points de vue, y compris éthique.


Question n°68

Je viens d'avoir un entretien avec l'une de mes amies, qui assez récemment
- capte - des messages grâce à l'écriture automatique. L'un de ces messages
était à mon attention, et elle m'en à fait part. Je cite ces paroles - merçi
d'aider Brigitte, elle fait fausse route et suit une mauvaise voie et ce
sera dur - . Résultat : je me pose des questions sur mon honnêteté vis-à-vis
du Reiki. Est-ce que j'en fais trop pour moi et pas assez pour pour les
autres ?
Qu'est-ce qui peut ce cacher dans mon inconscient ? Dois-je accorder une foi
très réservée à ce message ? Si oui est-ce à dire qu'il faut prendre avec
beaucoup de parcimonie les messages channeling ?
J'avoue que ça me pertube pas mal, car cela va à l'encontre du chemin d'éveil
dans lequel je pense m'être engagée en tout sincérité.

Oui, je suis tout à fait de cet avis qu'il faut prendre avec beaucoup de discernement les
messages reçus en channeling !
Le problème principal est l'interprétation de ces messages. Même si à l'origine il s'agit
d'un message authentique, le filtre de la personne qui le transmet, le notre également
feront qu'à un moment donné nous ne nous en sortirons plus !
Donc, dis merçi pour le message. Prends un moment et réfléchis : dans ta vie, y a-t-il
un domaine ou aspect où tu n'agis pas en harmonie ? As-tu pris des décisions à contre
coeur ? Etc...
Tu vois, il s'agit de faire le point sans aucun sentiment de culpabilité ou de peur et
sans te presser. Si tu arrives à la conclusion qu'il y a des aspects que tu dois
changer, tu feras de ton mieux. Si non, de deux chose une : le message est - bidon - ou
tu ne vois pas encore.
Dans cette dernière situation, tu peux prier/affirmer que tu reçois la guidance
nécessaire de la part de la Lumière et uniquement de la Lumière, une guidance directe à
toi, sans intermédiaires, pour faire le changement respectif.
Et surtout, n'aie pas peur. C'est la peur qui attire des problèmes.
Et pour un certain temps, (avec tout le respect), prend tout ce qu'on te dit avec
BEAUCOUP de recul et calme.


Question n°67

Je n'ai cependant pas encore trouvé -le job qui me convient le mieux -
mais je crois bien que c'est pour une bonne raison, notamment j'avais
encore beaucoup d'autres choses à faire avant de reprendre une activité
salariée et j'ai véritablement pu mettre à profit le temps qui m'a été
donné et que j'ai accepté de prendre pour moi.

Il arrive relativement souvent que les personnes qui travaillent avec les affirmations
positives - se plaignent - que cela ne marche pas assez bien ou assez vite. Dans la
majorité de ces cas, il s'agit des personnes bien, qui utilisent le Reiki correctement
mais qui ne pensent pas suffisamment avant de faire une affirmation. La question qu'on
doit se poser systématiquement est : qu'est-ce que je veux ?
Et une fois que l'affirmation est formulée, il est nécessaire de se demander : cette
affirmation correspond-t-elle à ce que je souhaite.
Les affirmations fonctionnent toujours...à condition qu'elles soient correctement
formulées et aussi qu'elles expriment notre désir/intention profond(e) !


Question n°66

Je me prépare à faire ma grille de cristaux et j'ai des informations
divergentes et je ne sais plus à quel saint me vouer. Les uns disent
7 critaux de même taille, diamètre 20mm et 6-7 cm de long, installés
couchés sur la grille, les autres me parlent de plus gros cristaux
pour les 6 autour de celui du centre et au centre un cristal de 1 Kg,
installé debout sur la grille. Et le cristal maître alors ?

La grille de cristaux est un outils extraordinaire qui facilite notre tache quotidienne
pour le Reiki à distance. Grâce à la grille, nous pouvons envoyer du Reiki à autant de
destinataires que nous souhaitons, chacun d'entre eux recevra selon ces propres besoins,
d'une façon personnalisée, et our cela nous avons besoin de seulement une dizaine de
minutes par jour. A condition que la grille soit confectionnée correctement. Sinon, elle
ne fonctionne pas et évidemment tout le monde sera déçu. Pour cette raison, étant donné
que confectionner la grille est un processus plutôt complexe, on ne l'enseigne pas par
correspondance ou par téléphone et il vaut mieux participer à un stage animé par un
enseignant qui connait bien la grille.
En tout cas, on n'a pas besoin d'un cristal de 1 Kg.


Question n°65

Si le Reiki n'apporte que le bien - ce dont je suis convaincu -, pourquoi
tous les japonnais -puisqu'ils l'ont découvert- ne sont pas initiés ? Ayant
aperçu leur mode de vie complètement stressé, je ne pense pas qu'il y ait
beaucoup de praticiens.

C'est une bonne question ! Ma réponse est assez simple et elle est basée sur les
connaissances que j'ai de l'histoire du Reiki :
- le Reiki est découvert vers 1920 et se développe beaucoup. Mikao Usui reçoit même une
médaille de la part de l'Empereur pour les services à la socièté lors du tremblement de
terre en 1923.
- Mikao Usui est mort en 1926 - le Reiki se développe, mais...il n'y avait pas encore
l'interner -!-, l'information circule moins vite qu'aujourd'hui.
- Pendant et après la guerre, tout ce qui était spirituel était officiellement
inacceptable. Le Reiki aussi, et son développement est encore plus lent.
- Le temps passe...Le Reiki continue à se développer au Japon, mais plus dans sa
dimension spirituelle que dans sa globalité.
- Aujourd'hui : le Reiki est retourné au Japon il y a une vingtaine d'années, mais il
se développe réellement et il devient de plus en plus connu depuis il y a une dizaine
d'années seulement.
- On verra ce qui se passera dans dix ou vingt ans !


Question n°64

En formulant les phrases affirmatives : si je formule une demande deux fois
dans deux phrases différenres qui veulent dire la même chose y a t-il risque
de contradiction ou quelque chose de ce genre ?

Non, pas de risque du moment que les deux phrases disent la même chose. Fais attention aux
nuances, cependant. Parfois, un seul mot peut ajouter des nuances inconscientes et voilà,
on fait un -court circuit-!
J'ai l'impression qu'en ce moment tu veux que les choses aillent vite vite et bien. Je
comprends. Mais, il ne faut pas que le Reiki devienne une obsession non plus. Tu risques
d'être déçue si les choses n'arrivent pas assez vite ou de la façon dant tu les as
envisagées. Fait tout ce que tu veux faire et après lache prise un peu. Permet que l'Univers
t'aide. !


Question n°63

Est ce que on peut tracer les symbôles sur la grille ??

Même commentaire que plus haut : à priori ce n'est pas nécessaire. Mais, fais le si tu
en sens le besoin.


Question n°62

Est-ce que je peux charger ma grille plusieurs fois dans la même journée
-il m'arrive d'avoir envie de la charger une deuxième, voir une troisième
fois-, pour une plus grande efficacité ?

Si tu veux, oui, cela ne fera pas de mal. Mais, ce ne sera pas plus efficace. Cependant,
le degré de ta concentration sera plus élevé et ça c'est bien. Donc, c'est bien si tu le
sens comme ça, si cela vient tout naturellement et si ce n'est pas une contrainte. Et,
cela ne devrait pas devenir une dépendance non plus.


Question n°61

En 2001, j'ai initié une personne à la Maîtrise. Ce Maître revient maintenant
en 2004 pour me demander si ma lignée est fiable, bonne, etc...
J'ai toujours suivi la voie du Reiki, l'enseignement de Usui Sensei et j'ai
eu et ai encore confiance dans les personnes qui m'ont initié ; cette voie
est un cadeau. Pourquoi venir déprécier le travail et la foi d'une personne
avec une histoire de lignée bonne et fiable ?

On a beaucoup parlé il y a un certain temps sur l'importance de la lignée Usui. C'était
une façon masquée de la part des membres d'une certaine association de controler qui a
initié qui à la Maîtrise.
Avec le temps, tout cela a diminué et presque disparu.
Mais voilà qu'à un moment donné il parait que Phyllis Furumoto a dit publiquement que le
Reiki n(est plus ce qu'il était ! Suffisant pour que les gens interprètent ces mots à leur
guise et venir avec des commentaires des plus -sophistiqués- !
Suffisant aussi pour des personnes qui n'ont jamais pensé à cela -à la lignée- de se poser
des questions -et ma lignée, est elle fiable-. Je ne crois pas qu'il s'agisse de mauvaise
volonté, mais plutôt d'insécurité.
La lignée représent non seulement -qui a initié qui- à la Maîtrise, mais aussi, de point
de vue subtil, les énergies auquelles nous sommes reliés. C'est une notion très
importante dans le Bouddhisme. Pour nous, elle est importante -aujourd'hui plus que dans
le passé- puisque nous avons de plus en plus de Maîtres et il est toujours important -et
intéressant- de savoir à quelle lignée nous appartenons.
Donc, vous, comme tout Maître de Reiki, vous avez le devoir de donner à vos élèves votre
lignée : en commençant avec Usui - Hayashi - Takata...etc..., jusqu'à vous. Même si le
mot est un peu fort, oui, c'est notre devoir de donner notre lignée aux nouveaux Maîtres
et à toute personne qui le demande.
Si le nouveau Maître, à un moment donné, a envie de contacter les différents Maîtres de
la lignée, il a parfaitement le droit de le faire et nous ne devrions pas nous sentir
attaqués ou penser que notre position serait remise en cause.


Question n°60

A-t-on le droit d'utiliser le Reiki en toute circonstance et avec toute personne ??

Oui, mais toujours à la demande ou du moins avec le consentement de la personne concernée.
Faire du bien à l'insu de quelqu'un c'est manipuler !
C'est un des points principaux de l'enseignement du 2e degré. Et aussi un des points des
plus difficile à intégrer : celui d'être inconditionnel.


Question n°59

Par l'utilisation du Reiki, est ce qu'on ne développe pas une illusion de
sauveur.

Pour certaines personnes, oui. Mais on perd cette illusion vite-fait, parce qu'avec
l'illusion de sauveur vient l'égo, le manque d'humilité, etc. Et de nos jours, les gens
sont suffisamment conscients pour ne pas être attirés pendant trop longtemps par
quelqu'un qui se trouve dans cet esprit.
Encore une fois, nous sommes libre et nous avons besoin d'apprendre à vivre libres et
responsable de nous mêmes. Le Reiki est un outil pour travailler dans ce sens
extraordinaire (du moins c'est ce que pense), même si certaines personnes -ont besoin-
de passer par une phase d'égo et de manque d'humilité. C'est aux personnes qui les
entourent de les aider à comprendre et s'en sortir rapidement.


Question n°58

 2 jours par niveau sont-ils suffisant ??

Je pense que oui. Le but du stage est de transmettre les informations et de donner les
initiations. Par la suite, chacun est censé de travailler et de vivre le Reiki à sa façon
et dans son propre rythme.
Cependant, il y a souvent des -soirées réunions-, moment lors desquels on ne peut
élucider les doutes, apprendre de nouvelles techniques, poser des questions et aussi
travailler ensemble (à partir de cet automne, je propose des soirées révisions dans la
salle habituelle de stage, le dimanche soir, après les stages, de 19h30 à 22h00.
Quand il y a un W.E de Reiki I, la soirée est spécialement pour ceux de Reiki I, mais
tous les praticiens de reiki sont les bienvenus.
Quand il y a un satage de Reiki II, la soirée est spécialement pour ceux qui ont le
Reiki II, mais ceux qui ont le Reiki III sont les bienvenus aussi.
Quand il y a un stage de Reiki III, toutes les personnes qui ont le Reiki III et les
Maîtres sont les bienvenus.
Ces soirées gratuites se dirigent notamment aux élèves du Centre Reiki FORUM simplement
parce qu'à partir d'un certain niveau, la différence dans l'enseignement se fait sentir
tellement que cela peut être perturbant pour tout le monde.


Question n°57

En utilisant le Reiki, même si c'est pour le plus grand bien de tous et en
harmonie avec l'Univers (je ne suis déjà pas harmonie avec moi-même)est-ce
que je ne vais pas m'empécher de vivre une expérience nécessaire à la
compréhension de quelque chose, aussi douleureuse puisse-t-elle être ?

Si tu penses que la seule façon d'apprendre est par la souffrance, tu seras servie !!
Mais, on peut apprendre aussi en douceur, n'est-ce pas ?? En plus, je crois que la souf-
france nous empèche justement d'apprendre, puisque nous sommes concentrés sur le désir
d'éviter la souffrance par tous les moyens, tout le temps.
Par contre, un corps, un esprit qui ne souffrent pas trop, pourront apprendre et
comprendre de chaque chose un évènement qu'ils vivent.


Question n°56

Pourquoi moi je recevrai ce cadeau -le Reiki- et pas chaque habitant de notre
planète ? Pourqoi plus ces personnes que d'autres? Si le Reiki est si
miraculeux, pourquoi encore tant de pagaille sur notre terre ?

J'ai l'impression que ces questions viennent d'un certain sentiment de culpabilité. Mais
rappelle-toi, si tu ne manges pas aujourd'hui, cela ne va pas aider celui qui a faim en
Afrique ! Donc, mange, sens toi bien toi-même et grace à cela tu pourras aider encore
mieux et plus ceux qui souffrent !
A part cela : toute personne a droit de faire le Reiki, il y a des enseignants partout
dans le Monde, y compris en Afrique et en Amérique du sud, en Asie, etc. Toute personne
qui le désire, peut se faire initier. Le Reiki n'est pas miraculeux. C'est juste un
outil fabuleux d'autoguérison. Le jour ou la majorité des gens sur terre seront
conscients du fait qu'ils ont besoin de guérir (dans le sens le plus large du mot), la
pégaille diminura et disparaitra.
Nous sommes libres mais nous ne savons pas vivre en temps qu'Etre Humain libre. Cela
s'apprend, mais cela prend du temps.


Question n°55

Comment savoir combien de séances il faut pour chaque personne ?

On part du principe que le minimum c'est 4 séances. A partir de là, c'est en fonction de
la gravité de son problème. D'autre part, il faut aussi faire attention de ne pas tomber
dans une relation de dépendance.


Question n°54

Que doit faire celui qui reçoit pendant la séance ? A-t-il des choses à penser ?

Penser à quelque chose de beau ou de bon et agréable. Cela l'aidera à maintenir un taux
vibratoire plus élevé et il sera encore plus réceptif.


Question n°53

J'ai toujours une sensation de brûlure dans la paume des mains. Ce n'est
pas gênant et je n'y fais pas attention, mais c'est là en permanence...
(au fait, ça c'est juste une remarque...un peu bizarre....)

Te donnes tu des traitement à toi même ?


Question n°52

Pour un problème mécanique, tu nous conseilles 20mn. Au bout de 16 à 18 mn
je remarque que j'ai une sensation de ras le bol. Faut-il arrêter là ou
dois-je m'efforcer de continuer ?

Il est possible que ce soit tout simplement ton intuition qui te fais ressentir cela
et bien sur il vaut mieux arrêter.


Question n°51

Pourquoi celui qui reçoit a-t-il froid après une séance ? Quel phénomène
est mis en jeu ?

Il est fort probable qu'il s'agit d'une personne en manque d'énergie assez importante.
La différence entre son propre taux vibratoire et celui de l'énergie reçue donne cet
effet. Cela devrait diminuer et cesser au bout de quelques séances.


Question n°50

Dans l'article d'Isabelle Padovani au point 1a, il est dit que les noms des
symboles ne sont pas des Katodamas et ils fonctionnent uniquement parce que
la personne donne de l'énergie aux mots, c'est une forme de foi, d'intention
forte. Est-ce correct ?

Oui, c'est un commentaire étonnant. De mon point de vue, ce commentaire n'est vrai que
dans un système qui ne sert pas des initiations en tant qu'instument de transmission
primordial. Dans le Reiki, nous avons les initiations qui donnent la capacité instan-
tanément d'activer l'énergie des symboles - des Kotodamas, même si ce n'est pas expli-
cable intellectuellement pour l'instant.


Question n°49

Lorsque je positionne mes mains au sommet de la tête, en plus de la pression
que je ressens, à partir de ce moment là, je commence à voir trouble, cela
dure tout le traitement et même un peu de temps après. Le matin j'ai les yeux
très enflés, le gauche surtout, je ne sais pas si cela a un quelconque
rapport avec le Reiki. J'ai dû commencer un traitement antibiotique
aujourd'hui. Le deuxième phénomène est que toujours pendant le trairement,
j'ai des petits flash qui dure très peu de temps, j'y vois des gens que je ne
connais pas, mais cela se passe toujours dans une gare et ces gens après
m'avoir regardé s'en vont, des fois ils me sourient et partent ou bien me
regardent d'une manière désagréable. Je voulais savoir ce que pourrait
signifier ces images. Sinon la nuit je dors très profondément, le matin j'ai
du mal a me réveiller, je pense que c'est dû a la fatigue que j'avais
accumulé. Du point de vu énergétique, je vais bien, en pleine forme....

Apparemment, tu as un problème aux yeux depuis un certain temps et c'est maintenant
qu'il se manifeste. Coïncidence ou pas ? On ne peut pas le savoir. En tout cas, si c'est
le Reiki qui a amplifié cela, c'est bien (même si c'est désagréable), c'était le moment
de voir un médecin. D'autre part, ces visions peuvent venir par le fait que ton 3ième
oeil a été stimulé lors des initiations. Parfois, ce développement se fait d'une façon
bizarre : c'est comme si on demandait à la personne de faire attention, de s'exprimer
clairement, de se positionner clairement : lumière ou obscurité. C'est pourquoi je te
suggère de dire une prière/affirmation du genre -j'accepte toute informations et
guidance venant de la lumière, pour le plus grand bien de tout le monde !-
C'est une phrase très puissante et suite à cela, de deux choses l'une : tu développeras
une intuition saine ou les visions s'arrèteront !.


Question n°48

J'ai vu sur Internet que certains proposaient des formations et des
initiations à distance, qu'en penses-tu ? Connait-tu des gens qui l'ont
déjà fait ? Est-ce sérieux ? As-tu déjà profité de ce type de pratique ?

Non, je n'ai jamais profité de ce genre d'initiation parce que mon opinion, basé aussi
sur la perception de certaines personnes de confiance, est que cette initiation n'est
pas vraiment complètez. Oui, il y a transmission d'énergie, indiscutablement. Mais...
En plus, aussi complet soit-il le manuel, l'enseignement n'est pas un vrai
enseignement. Est-ce sérieux ? C'est comme partout : il y aura des gens sincères et
sérieux, qui croient en ce qu'ils font et il y aura les autres qui trouveront une bonne
affaire dans la crédulité des gens. Même si le Reiki peut être considéré comme un
raccourci dans le chemin spirituel et d'autoguérison, même si les miracles existent, je
pense que la personne sérieuse doit s'impliquer dans son propre chemin. C'est un peu
facile, je pense, de rester chez soi, dans son fauteuil, et recevoir une initiation à
distance et se proclamer ensuite Maître de Reiki.
Aurais-tu confiance dans les initiations de quelqu'un qui a reçu toutes ses
iniatiations à distance ? Qui n'a jamais vécu une initiation en direct ? Qui n'a jamais
touché le corps de quelqu'un d'autre pour donner un traitement ? A chacun sa réponse...


Question n°47

La chirurgie psychique est un mot très fort et ambigu qui peut mener en
erreur. Peut-on l'appeler différemment ??

Oui, et votre question arrive juste à temps puisque récemment, lors d'une rencontre de
Maîtres, nous avons décidé de changer le nom pour ces mêmes raisons. C'est pourqoi, à
partir de maintenant nous l'appelerons la IPE : intervention psycho-énergétique


Question n°46

J'ai vu que vous proposez lors du Reiki III une -rencontre avec le guide
Reiki-, je ne suis pas à l'aise avec cette idée parce que cela me rappelle
la religion.

Le guide de Reiki qu'on peut rencontrer lors de cette méditation guidée n'est pas une
entité extérieure à soi. Même si certaines personnes -rencontrent- pendant la méditation
un personnage concret, cela arrive parce que nous n'avons pas la capacité de visualiser
quelque chose que nous n'avons jamais vu. En réalité, le but de la méditation est de
prendre contact avec une partie de nous même, qui n'appartient pas à la religion ni aux
croyances. C'est une partie de nous qui appelle -le guide intérieur-, le moi supérieur,
conscience supérieure; etc...Ce contact peut-être très puissant, enrichissant et
l'entretenir par la suite est toujours bon et bénéfique pour la personne.
Comme je l'ai dit dans l'article -Reiki...un phénomène énergétique- dans ce même numéro,
pour pratiquer le Reiki sous tous ces aspects, nous n'avons pas besoin de croire en
quelqu'un ou quelque chose, ce n'est pas la croyance qui va déclencher un résultat ou un
autre, c'est l'énergie qui n'appartient à personne. C'est la mêmme chose concernant le
Guide Reiki, pour prendre contact avec cette partie de soi-même qui sait tout et peut
tout nous n'avons pas besoin d'avoir la foi ou de croire dans des choses du nouvel âge.


Question n°45

Depuis mon premier degré, je n'arrive pas à être pleinement en accord avec le
coût de la Maîtrise. Dire que quand on est prèt, on trouve l'argent nécessaire
c'est vrai : je fait partie de ceux qui peuvent l'attester ou du moins, j'ai
pris la décision et j'au su comment me procurer l'argent nécessaire.
Toutefois, je ne peux m'empêcher de penser que c'est quand même, dans une
certaine mesure une sélection par l'argent, en effet, en fonction de notre
capacité financière 1850 euros pour certains a la même valeur que 182 euros
pour d'autres. Nous n'avons pas tous le le même train de vie. Même si nous
pouvons créer l'abondance dans notre vie, nous ne partons pas tous du même
niveau. Je ne peux m'empêcher de penser que c'est quand même plus facile
pour certains que pour d'autres, comme si la valeur de chacun semblait
dépendre de son compte en banque...Je sais que ce n'est pas fondamentalement
vrai mais quelque chose coince, peut-être mon vieux sentiment d'injustice
sociale...hérité de mes origines prolétaires comme on disait il y a 25,
30 ans !!

Je suis d'accord avec toi concernant le prix de la Maîtrise. Cependant, je n'ai pas
trouvé une autre méthode qui fonctionne mieux. Baisser le prix....à combien ??? on
sera tourjours dans la même situation (1850 euros pour certains a la même valeur que
182 euros ). Faire le tri (tu es prêt - tu n'es pas prêt) c'est dur et trop facile de
se tromper et qussi de stimuler l'égo (on a du pouvoir).
Tu as trouvé l'argent, je l'ai trouvé, nous avons trouvé l'enseignant qu'il nous fallait
au moment respectif et grace à tout cela nous connaissons la valeur et l'importance de
l'argent. On pourra ainsi montrer de la compassion dans les cas où on voit que la
personne a besoin réellement et on restera sur nos positions dans les autres cas. Tu
sais que j'accepte des paiement échelonnés pour tous les degré, sauf pour la Maîtrise.
Cette idée rentre dans la même logique : -obliger- la personne à se demander dans quelle
mesure elle est prète à s'investir.Je sais que ma réponse n'est pas à 100% satisfaisante.
Mais pour l'instant, je n'en ai pas d'autre.


Question n°44

J'ai entendu que vous organisez des Rencontres Annuelles pour les Maîtres que
vous avez formé. Les Maîtres formés par eux, peuvent-ils participer à ces
Rencontres ?

Oui, les Rencontres Annuelles de Maîtres sont ouvertes à toutes personnes ayant passé la
Maîtrise avec un Maître que j'ai formé ou avec un de ses Maîtres. Ces rencontres sont
gratuites, chacun paie juste son séjour.
Par rapport à ces rencontres ou à tout autre sujet, toute personne qui souhaite me poser
une question, aussi bizarre ou délicate soit-elle, elle peut me la poser directement. Et
si quelqu'un n'a pas parlé avec moi directement, ce quelqu'un ne peut pas s'exprimer en
mon nom(voir aussi le petit article du Reiki FORUM n°36 -le test des trois passoires-)


Question n°43

Quand on est amené à faire une syntonie de guérison ou une initiation
exeptionnelle, par exemple pour quelqu'un de très malade ou en fin de vie,
est-il juste de faire payer ou non ? Moi, je sens que non, que cela fait
partie des gestes bénévoles à accomplir, et toi, que fais-tu ?
Qu'en penses-tu ?

J'ai fait plusieurs initiations et syntonies dans ce genre de situation et je n'ai
jamais demandé quoi que se soit en échange. Le simple fait d'être auprès de cette
personne et de voir sa joie ou soulagement me suffit.


Question n°42

 Que penses-tu vraiment de la F.F.R.U.? Es-tu un de ses membres ?

Oui, je suis membre de la F.F.R.U. J'ai même mis un petit mot dans les différents
ReikiFORUM. Même si pour l'instant, la Fédération Francophone de Reiki Usui ne parait
pas très active, j'espère que cela ira bien et de toute façon, nous avons besoin
d'une Fédération.


Question n°41

Une amie à soulevé une question. Lorsqu'on est fatigué, est-il recommandé
de donner un traitement à une autre personne ? Elle précise qu'on attape le
mal de la personne. Ce qui serait dommage. L'as tu constaté ?

Non, il n'est pas normal qu'on attrape le mal de la personne. L'explication est que
mentalement celui qui donne, à cause de sa fatigue, n'est plus vigilant et il s'implique
dans le processus de l'autre.
Donc, notre fatigue ou maladie ne nous empèche pas de donner un traitement: à condition
qu'on soit capable de rester un canal.


Question n°40

La Fédération Francophone de Reiki Usui, existe-t-elle et si oui, êtes
vous devenu membre et pourquoi ?

Oui, la Fédération existe bien sùr et oui je suis devenu membre entre temps. Je
pense que nous avons besoin d'un organisme qui puisse nous représenter officiellement
et cela ne peut être autre qu'une Fédération de Reiki et non un groupement quelconque,
qui ne s'occupe pas spécialement du Reiki, tel qu'il a été le cas à quelque reprises
aux USA.
Je suis fier d'en faire partie et j'attends beaucoup de notre Fédération. Evidemment
je vous invite à nous rejoindre au plus grand nombre et préparer ainsi un futur
certainement très intéressant pour nous tous.


Question n°39

Les Pages Violettes du Reiki - n'est plus disponible. Pourquoi ?

Quand j'ai publié pour la première fois Les Pages Violettes du Reiki (l'Annuaire
francophone des praticiens et des Maîtres Reiki) je pensais que c'était une bonne
idée.
peu à peu, j'ai réalisé que la façon daont éétait conçu cet annuaire (impartial, sans
aucun jugement, ouvert à tous) ne fonctionnait pas très bien. J'ai reçu des appels et
du courrier de la part de différentes personnes me disant que certains des annonceurs
ne se montraient pas à la hauteur des mots utilisés dans leur publicité, que le
contact et parfois même les stages ne se sont pas du tout passé correctement ou
agréablement.
J'ai décidé donc de ne plus publier cet Annuaire et laisser ainsi la tâche à chaque
personne de trouver l'enseignant qui lui convient le plus. Dans ce même esprit, une
des raisons pour laquelle nous n'acceptons pas de la publicité dans le Reiki FORUM
pour les stages animés par d'autres Maîtres (sauf les Maîtres affiliés) est^pour
éviter ce genre de situation.


Question n°38

Dans le kit de démarrage il n'y a pas de certificats de Maîtrise. Pourquoi ?

Dés le début, j'ai pensé que pour commencer, on ne va pas faire directement des
initiations à la Maîtrise et donc on n'a pas besoin de ces certificats. Cependant,
des certificats de Maîtrise en blanc et anonymes sont disponibles au prix de 2 euros
pièce. Bien évidemment, pour commander, on doit procéder de la même façon, c'est à dire,
nous envoyer une photocopie de son propre certificat de Maîtrise et la lignée Usui.
Egalement, une fois épuisés les certificats inclus dans le Kit, on a la possibilité d'en
commander d'autres séparément.


Question n°37

Depuis 2 mois que je suis initiée aux niveaux 3 et 4, j'ai réalisé une grille
de cristaux que je bichonne chaque jour et je me pose une question.
A-t-on le droit d'y mettre notre planète en précisant bien -Pour son plus grand
bien, le plus grand bien de tous et en accord avec l'Univers- et en dessinant
tous les symboles qui s'imposent ?
J'attends votre réponse mais si c'est -OUI-, ne drait-on pas le suggérer à tous
ceux qui font une grille à travers le journal -Reiki Forum- par exemple.
C'est peut-être déjà fait mais comme je ne pratique que depuis 3 ans 1/2, j'ai
du louper des épisodes !!!

Oui, je suis tout à fait d'accord avec vous : on met dans la grille la terre, mais aussi
d'autres aspects concernant la Terre, la flore, la faune, la couche d'ozone, l'humanité,
les différents points du monde où il y a un conflit, etc...Tout cela, bien sùr, pour le
plus grand bien de tout le monde et sans prendre aucun parti.


Question n°36

Lorsque je pars au travail -15 minutes de marche- j'envoie du Reiki à mes
enfants. Est-ce possible de pratiquer ainsi -mais pas seulement de cette
manière- ?

Oui, évidemment, tout est possible du moment que vous faites ces envois en conscience
non pas d'une façon superficielle ou négligente. Vous êtes le seul -juge- et si cette
façon de faire vous satisfait, tout va bien.


Question n°35

Peut-on faire un autotraitement juste après l'envoi à distance sans
interrompre, ou faut-il arrêter et recommencer les symboles ?

Oui, il faut arrêter et recommencer. Qu'il s'agisse de deux traitements à distance
qui se suivent ou du cas que vous citez, il faut toujours arrêter et couper la
connextion avant de continuer. Autrement, il existe un risque -mineure mais réelle-
de communication continuelle entre le receveur antérieur et nous-mêmes.


Question n°34

De quelle façon puis-je me protéger de l'énergie des autres personnes, ou que
les autres -pompent- mon énergie, lors des traitements de Reiki que je donne
mais aussi en général, dans la vie de tous les jours ?

La réponse est simple et complexe à la fois. Nous pouvons nous protéger dans le Reiki
avec les symboles, tel que nous avons vu lors des stages. Mais, il serait bon d'aller
plus loin, et de remettre en question le mécanisme qui fait que nous sentons le besoin
de protection: notre propre faiblesse ! Si une autre personne peut nous influencer dans
une mesure significative, c'est parce que nous sommes faibles à ce moment-là, et non pas
parce qu'elle serait spécialement forte. Se dire -je fais du Reiki et je suis protégé-
est un peu naïf.
Rien ne peut nous protéger contre nous-même ! Donc la meilleure protection est de
travailler sur et avec soi-même pour arriver à se connaitre suffisamment, se faire
confiance, avoir conscience de son propre pouvoir et l'utiliser d'une façon correcte.


Question n°33

Dans -les Pages Violettes du Reiki 2002- il y a eu des annonces des personnes
-praticiens et Maîtres- qui font honte à rencontrer ou à parler avec. Leur
approche du Reiki est inadmissible.
Comment avez-vous pu admettre leurs annonces ?

En créant Les Pages Violettes, notre intention a été de mettre à disposition des
personnes intéressées des noms et des adresses de praticiens et d'enseignants de Reiki
de toute l'Europe francophone. Cela d'une façon -totalement impartiale-. Et nous l'avons
marqué dans les premières pages de l'Annuaire. Les Editions NIANDO ET LE Centre Reiki
FORUM ne peuvent se permettre de juger la pratique des annonceurs dans cet annuaire, et,
étant donné que toutes ces personnes ont envoyé lors de l'inscription une photocopie de
leurs certificats, nous avons accepté les annonces telles quelles.
Cependant, nous sommes conscients de la situation créée, et nous en sommes désolés. Cela
nous pose dans la même mesure qu'à vous, un problème d'éthique.
C'est pourquoi nous avons décidé de ne pas publier un Annuaire 2003. Une fois que la
Fédération Reiki fonctionnera normalement, il y aura la possibilité de publier de
nouveau un Annuaire. A suivre dans le numéro suivant.


Question n°32

Dans un nnuméro antérieur de la revue, vous avez dit que passer par les
différents degrés de Reiki rapidement n'est pas sérieux. Je suis arrivé
au 3ième degré en six mois. Pensez vous que cela n'est pas sérieux et que
je vais trop vite ?

Si cela est votre rythme, il n'y a rien à dire, tout va bien. Arriver à la Maîtrise en
six mois, ce serait -à mon avis- trop vite. Je faisais référence dans mes propos aux
écoles de Reiki qui proposent les 3 voire 4 degrés en quelques jours. Même s'il s'agit
de quelques semaines, passer de 0 à la Maîtrise de Reiki aussi vite, n'est ni sérieux
ni bénéfique, au contraire cela peut être même nocif. A part le fait que le nouveau
-Maître- n'aura rien à enseigner, il risque -comme il est déjà arrivé- de vivre tout ce
processus plutôt mal.
Des arguments du genre -la Terre évolue très rapidement en ce moment, il n'y a pas de
temps à perdre, tout le monde doit avoir accès à l'enseignement complet tout de suite,
etc...- peuvent convaincre certaines personnes, malheureusement. Le fait est que
l'évolution de la Terre, aussi rapide qu'elle soit en ce moment, ne va pas être freinée
par -un manque- de Maîtres, et une abondance de Maîtres de Reiki fabriqués en quelques
jours ne va pas nous sauver non plus. L'excès de zèle, l'alarmisme, le channeling où
tout un chacun est en ligne directe avec Jésus, Marie, St Germain etc...voilà ce qui
peut freiner, voire nous faire du mal à nous et à la Terre.
Penser par soi-même, permettre à son discernement de se manifester et non à son égo,
vivre la spiritualité dans la vie quotidienne, non pas dans la tête, le chemin vers Dieu
passe par l'intérieur de soi-même -non pas par Internet-: des conseils donnés par tous
les Sages et Maîtres, de toute tendance culturelle ou spirituelle.Ces Sages et Maîtres,
chacun avec ses propres mots, ont déjà donné les -formules magiques- de la spiritualité.
On peut les adapter à notre vie moderne occidentale, mais à la base ces idées seront
toujours les mêmes: pense, connais-toi, accepte-toi, aime-toi. Et donne la même chose
autour de toi.
Alors, passez vos degrés au moment qui vous parait le plus adéquate pour vous, parce
que -vous- le sentez profondément et c'est -un choix conscient-


Question n°31

Je suis en instance de divorce -séparation- et ma femme -mon mari- essaie de
gagner le procès en m'accusant de faire partie d'une secte. Que puis je faire
pour me défendre ?

A priori, vous n'avez rien à craindre. Le Reiki n'a jamais été classé secte en France
-nulle part, d'ailleurs- et tout avocat normalement efficace pourra présenter devant
le juge les preuves, si nécessaire. Les nombreux livres sur le Reiki -près de 70
titres en français-, les articles dans les journaux et magazines, l'opinion donnée
par écrit par les différentes associations qui luttent contre la manipulation mentale
-ADEFI et beaucoup d'autres- seront certainement suffisantes.


Question n°30

Je viens de passer mon 3e degré et mon Maître m'a offert aussi 4 symbôles
de Karuna. Elle m'a dit que je recevrai les autres quatre symbôles lors
de la Maîtrise de Reiki que je passerai avec elle. Donc, si je comprend bien
je n'aurai pas besoin de participer par la suite à un stage de Reiki Karuna,
puisque j'aurai tous les symbôles, n'est ce pas ?....

J'ai déjà écrit à ce sujet, mais de toute évidence il reste beaucoup de confusion.
Un symbôle Reiki est un dessin qui, -en soi-, n'émane qu'une énergie infiniment petite
comparée à celle que nous pouvons activer grâce à ce symbôle. Pour l'activer, nous avons
besoin de l'initiation correspondante: Reiki Usui, Reiki Karuna, etc...
Dans le passé, les symbôles du système Karuna d'aujourd'hui ont circulé pendant des
années isolement. les différentes écoles de Reiki dans le monde ont inclus certains de
ces symbôles dans leur pratique et enseignement.
Vers fin 1994, le Reiki Karuna a fait ces débuts. Aujourd'hui, ce système est accepté,
pratiqué et enseigné dans le monde entier et son essor continue fortement.
La raison est certainement non pas le simple fait d'ajouter quelques symbôles de plus
à sa pratique, mais celui que l'énergie générée suite aux initiations Karuna est
particulièrement puissante et efficace. Cette énergie n'est pas la même qu'on peut
activer dans d'autres systèmes utilisant ces symbôles, cela étant déterminé par
l'initiation même. Donc, on peut utiliser les même symbôles graphiques -le même dessin-
dans différents systèmes et l'énergie sera à chaque fois différente.
Ces commentaires aideront peut être aussi les personnes qui ont une bonne perception
des énergies en général et qui, grâce à cette perception, ressentent l'énergie des
symbôles. Certaines de ces personnes concluent qu'elles n'ont pas besoin de se faire
initier aux degrés respectifs, puisqu'elles sentent l'énergie. Le fait est que ce
qu'elles ressentent n'est que la -partie visible de l'iceberg-. Le témoignage de
nombreuses personnes sensibles, guérisseurs, magnétiseurs, etc...en est la preuve.
Rien ne peut remplacer l'expérience directe, personnelle et consciente.


Question n°29

Que penses tu du fait qu'il y est des Maîtres qui initient les gens du
1er degré à la Maîtrise en un week end ? N'est ce pas un peu trop violent
toutes ces initiations en si peu de temps ?

Je pars du principe que ces gens ont de bonnes intentions. Mais, l'Enfer aussi est
pavé de bonnes intentions ! Leur pratique personnelle -probablement inexistante-
mélangée avec des idées du genre -le temps presse, il faut qu'autant de personnes
aient accès à autant de techniques que possible, le plus vite possible, etc..., les
font agir de cette façon. Je suis d'accord qu'on doit tout faire pour aider autant
de personnes que possible et je n'épargne pas mes efforts. Mais ce -travail- devrait
être fait en connaissance de cause et en conscience. Autrement, le risque est de
contribuer à la création d'un être pertubé, peut être avecbeaucoup de connaissances
théoriques, mais qui reste toujours endormi.
Ils n'auront pas beaucoup d'élèves -heureusement, les gens aujourd'hui développent
de plus en plus leur discernement et il n'est plus aussi facile de les duper- mais
en attendant, il se fera du mal à lui même et automatiquement à son entourage et à
ceux qui, malgré tout, les approchent.


Question n°28

Je souhaite en savoir plus sur le Reiki étant attiré par mon expérience
personnelle. Mais le fait de voir que Karuna est copyrighted me dégoûte
et décourage un peu. Tu ne trouves pas étonnant qu'on copyrighted le sens
de la vie ? Cela sent un peu le Reiki-musique, le Reiki-bouquins et autres
mannes à dollard...Cela ne te gêne pas ?

Effectivement, ce serait -dégoûtant- si on pouvait obtenir une marque déposée sur
le sens de la vie ! Votre réactionest apparemment bien fondée, mais en réalité il
s'agit d'information -notre habitude de tirer une conclusion avant de connaitre un
sujet à fond !-
Quand William Rand a déposéla marque pour le Reiki Karuna vers 1997, son but a été
très clair: préserver le système tel qu'il l'avait conçu. Ce n'était pas son
intention au début, mais il s'est aperçu que dans seulement 3 ans de pratique et
d'enseignement de Karuna, le système était en train d'être modifié par les
différents à travers le monde. Guidés par leur mental et rarement par leur intuition
ils ajoutaient des symbôles, modifiaient le protocole d'initiation, etc...En quelques
années, le Karuna risquait de ne plus ressembler au système originel. -c'est ce qui
s'est passé avec le Reiki Usui, n'est ce pas ?-
La solution -simple- déposer la marque. A partir de ce moment là, toute personne
prétendant enseigner et pratiquer le Reiki Karuna est tenue de respecter complètement
le système originel. C'est une garantie pour ceux qui souhaitent recevoir cet
enseignement: on reçoit un système bien établi, terre à terre, qui fonctionne très bien
et non pas un mélange d'énergie, d'idées new age, de channeling -fait maison-, Maîtres
ascensionnés avec qui on est en contact permanent -?-,etc...
Si une personne souhaite concevoir un système différent et inclure les symbôles
Karuna, elle peut le faire. Mais, elle doit appeler son système différemment, non pas
Reiki Karuna. Et dans ce cas, elle est aussu censée communiquer clairement que
l'énergie de ce système n'a rien à voir avec le Karuna, malgré les dessins des
symbôles en commun.
Deuxième partie de la question: Reiki-musique, Reiki-bouquins et autres mannes à
dollard...!
Quand on fait de la bicyclette, on a obligatoirement besoin d'une bicyclette ! Et
probablement, si on prend cette activité au sérieux, on aura besoin d'acheter des
accessoires, des livres, des cartes spécialisées, etc...Et on trouve cela normal pour
la bicyclette et pour tout autre hobby. Quand au Reiki, la situation est beaucoup plus
simple: pour le pratiquer, a part l'initiation -la bicyclette !-, nous n'avons besoin
de quoi que ce soit: ni de livres, ni de musique, ni de cartes, de rien. Nous avons
reçu le Reiki, nous l'avons dans nos mains, et cela pour le reste de la vie. Nous
pouvons le pratiquer chez nous et ne dépendons de rien et de personne. Tout ce qu'on
fait par la suite, tout ce qu'on achète, c'est un choix. Dans le Reiki, la notion de
la liberté personnelle est très présente et elle s'applique aussi à ce domaine.


Question n°27

Je n'avais pas beaucoup de temps devant moi ce matin quand je me suis levée
mais je sentais le besoin de me faire une séancede Reiki, ce que je fais,
mais je me suis interrogée sur le temps minimum de 3 minutes. Etant initié
au Reiki 3 et aux 2 premiers degrés de Karuna, j'ai donc à ma disposition
13 symbôles que je n'utilise pas à cahaque fois en même temps,mais cela
m'arrive : Quel est le temps minimum donc et à partir de quel momentle
prenons nous en considération car dès que je pose les mains sur moi avec
l'intention de me donner du Reiki, l'énergie passe c'est sûr, mais si je me
sens le besoin d'utiliser les 13 symbôles sur une position, il faut un certain
temps avant d'arriver au dernier symbôle...Alors, pour -profiter- de l'énergie
de tous les symbôles, faut-il effectivement un certain temps de Reiki après
le dernier symbôle? Les symbôles Karuna ont-ils une énergie plus -immédiate- ?

Le temps par position: je n'ai pas une réponse mathématique exacte. De mon point de
vue: étant donné que tu actives (dans l'air) tous les 13 symbôles avant de commencer
un traitement complet et que, après, tu ne les traces pas forcément dans le même ordre,
le temps n'est plus un problème.
J'imagine que tu écoutes tes mains de plus en plus et que dans certaines positions tu
restes beaucoup plus de 3 minutes et dans d'autres moins.
Les 3 minutes sont -obligatoires- pour les 1e et 2e degrés. Après, on essaie de
développer l'intuition -l'écoute des mains- et on n'a plus vraiment besoin de regarder
le temps que l'on reste dans chaque position. La technique Reiji-Ho aide et on peut
l'appliquer sur soi-même également.
Donc:
-- Traitement complet en cas de grande fatigue mentale ou stress: on met le CD ou
le -Timer- et on fait le traitement en déplaçant les mains toutes les 3 minutes
et on fait de notre mieux avec les symbôles.
-- Traitement complet quand nous sommes en état d'écoute: on laisse l'intuition et
le ressenti nous guider; et ce sera parfait.


Question n°26

J'ai été initié au II degré de reiki en même temps qu'un de mes amis. Les jours
suivant cette initiation, je n'ai pas eu de maux particulièrement pénibles ou
longs, que ce soit physiquement ou émotionnellement;
En revanche, cet ami a été fortement secoué, douleurs diverses accrues,
dépression, confusion d'esprit, résurgences de peurs du passé, etc...ses maux
ont commencé 48h après son initiation, et ont duré plus d'un mois.
Bien que prévenu que cela pouvait se produire, il ne s'attendait pas a un tel
nettoyage en lui !
Comment expliquez vous la violence de sa réaction ? Et comment aurait-il pu
atténuer ces effets ?

Théoriquement, il est possible que votre ami n'a pas beaucoup travaillé avec son
premier degré. La règle est que tout ce que l'on n'a pas nettoyé avec le premier
degré s'accumule pour le 2e et ainsi de suite.
Je me demande aussi s'il a fait ses autotraitements quotidiens avec les symbôles
pendant les 21 jours après son initiation. Probablement pas, ou pas tous les jours,
et il est possible que se soit à cause de cela aussi que les symptômes ont été si
violents.
Parfois, on a peur et on arrête les traitements pour ne pas augmenter les effets
des initiations et c'est justement ce qu'il ne faut pas faire. Si on a besoin, on
peut prendre des produits naturels ou des médicaments pour palier un peut les
douleurs ou la souffrance.
Mais, en même temps, il faut continuer avec les autotraitements tous les jours.
Finalement, il est aussi possible que sa consciencese soit manifestée de cette
façon pour attirer son attention sur certains aspects de lui-même qu'il ne voyait
pas ou même qu'il essayait de cacher, qu'il ne voulait pas voir.


Question n°25

Le Reiki est une médecine alternative.

Il n'existe aucune médecine alternative puisque aucune médecine ou thérapie ne peut
garantir des résultats à 100%. Le terme -médecine alternative- est incorrect. Toutes
les thérapies -quelle que soit leur nature- sont toutes complémentaires et c'est
d'ailleurs l'avis de plus en plus de thérapeutes, y compris des médecins allopathiques.


Question n°24

Une personne ayant des problèmes cardiaques ne peut pas recevoir du Reiki
ni se faire initier.

Faux. Au contraire, cette personne a besoin du Reiki qui va lui apporter l'énergie qui
lui manque, le lâcher-prise, la réduction du stress, l'amour pour soi-même, et va
l'aider à résoudre plus facilement et rapidement ses problèmes. La combinaison
médecine/Reiki est particulièrement bénéfique dans ce genre de cas.


Question n°23

Il suffit de se faire initier au Reiki (un ou deux degré) pour pouvoir
s'installer à son compte en tant que thérapeute (comme en Suisse).

Faux. La personne qui reçoit les initiations devient un canal Reiki parfait, de plus
en plus raffiné et de plus en plus spécialisé. Mais cela ne le transforme pas automa-
tiquement en un thérapeute. C'est comme si on disait qu'à peine passé l'examen de
conduite, le lendemain on est automatiquement pilote de formule 1. La thérapie implique
beaucoup plus que cela et si quelqu'un passe les degré de Reiki uniquement pour cela,
il aura la surprise de voir qu'il n'aura pas beaucoup de clients. Le même principe
s'applique pour la Maîtrise. Même si tout de suite après l'initiation à la Maîtrise on
a la capacité et le savoir de faire des initiations, cela ne veut pas dire qu'on est
automatiquement un bon enseignant, juste parce que le Reiki est parfait. Le Reiki est
un raccourci vers l'accés à l'énergie, c'est vrai, mais ke développement personnel,
le -réveil- de la compassion et les compétences pédagogiques font partie des devoirs
personnels, à faire tout seul à la maison, chacun à son rythme.


Question n°22

Le symbole de pouvoir (CKR) doit être tracé dans le sens contraire des
aiguilles d'une montre dans l'hémisphère Nord et dans le sens des aiguilles
d'une montre dans l'hémisphère Sud.

Faux. Dans les deux hémisphères, il est tracé de la même façon (dans le sens
contraire des aiguilles d'une montre) et il aura le même effet. Cette affirmation
a été confirmée, pas seulement par mes observations lors de mes voyages dans
l'hémisphère Sud, mais également par d'autres enseignants, certains résiant dans
l'hémisphère Sud et d'autres, de renommée internationale, qui voyagent suffisam-
ment et qui ont une pratique personnelle suffisante pour pouvoir apporter une telle
affirmation sans aucune réserve.


Question n°21

Pendant tout le traitement, nous devons garder le contact physique avec le
corps de la personne (par nos mains) et si ce contact est coupé, nous
devons tout recommencer.

Faux (et comique !). Il est vrai que nous devons essayer de maintenir ce contact
autant que possible. Mais de là à ne pas le couper -sous peine- de recommencer...
Notre bon sens nous conseille mieux que cela, n'est-ce-pas ?


Question n°20

Il ne faut pas toucher les pieds de la personne traitée ou se placer devant
ses pieds, parce qu'on peut recevoir son énergie négative.

Faux. La plante des pieds est une position réellement importante. Nous ne risquons
rien et ne pas faire cette position serait apporter une aide incomplète.


Question n°19

Lors des traitements de Reiki, il faut ôter tous les bijoux en métal, ne
pas porter des vétements en fibres artifacielles, etc...

Faux. Information valable dans d'autres techniques - peut être - mais pas dans le
Reiki. Entre autres parce qu'il serait impossible d'ôter tout ce qui est métallique,
comme les plombages et d'autres objets intimes. Et spécialeùent parce que le Reiki
passe à travers tout cela sans problème. Il ne s'agit pas d'un acte de foi de ma
part, mais tout simplement du résultat de mes observations. Pareil pour les vétements.
Exception, avec laquelle je suis d'accord: il est bon d'enlever les montres à quartz
(avec pile) qui émanent un champ électromagnétique assez puissant. Même si le Reiki
passe à travers sans problème, nous n'avons pas besoin d'ajouter une pollution de plus.


Question n°18

On m'a dit que dans le Reiki, on initie les chakras
et ils restent ouverts à vie.

Faux. Dans le Reiki, on n'agit pas directement sur les chakras et, même si les
initiations ont un effet bénéfique sur eux, ils continuent à avoir leur propre
fonctionnement qui dépend de beaucoup déléments, le plus important étant le mode
de vie (sous tout ces aspects) de la personne. Autrement, il suffirait d'initier
TOUS les chakras et la personne respective serait presque instantannément parfaite
physiquement, émotionnellement, mentalement et spirituellement. Et nous savons que
cela n'existe pas !
Concernant les chakras, il n'y a qu'une seule 'recette': le travail continu
sur soi.


Question n°17

Peut-on donner du Reiki aux femmes enceinte ? Mon
kiné (qui ne fait pas de Reiki) me dit que c'est
dangereux.

Oui, on peut donner du Reiki aux femmes enceintes et en plus c'est très bénéfique
pour la maman et aussi pour le bébé.Quand on dit que l'apport supplémentaire
d'énergie peut provoquer une fausse-couche on fait référence aux autres tech-
niques énergétiques. Dans le Reiki, il y aura une fausse-couche uniquement
s'il y a déjà un problème grave avec ce futur bébé. Donc, au lieu de le perdre
plus tard, peut-être vers 5 - 6 mois de grossesse, cela aura lieu de la façon
la plus naturelle et sans l'intervention de personne, dans les trois premiers
mois. Même si c'est triste, il vaut mieux que cela se produise aussitôt que
possible pour réduire le traumatisme psychologique et physique de la maman.
A propos de bébé: un effet secondaire des initiations - curieusement très peu
connu et diffusé - est celui d'une tendance à tomber enceinte très facilement
durant les 21 jours suivant l'initiation. Y compris quand c'est l'homme qui a
reçu l'initiation: son énergie va influencer suffisamment celle de sa compagne
et cet effet pourra se manifester tout aussi facilement.


Question n°16

Je fais du Reiki depuis quelques années et je me rends
compte que je ne suis pas totalement protégé par cette
énergie (et les symboles) comme je l'avais compris lors
de mes stages.

Il est vrai que le Reiki, par sa nature hautement spirituelle, soutient la vie sous
toutes ses formes et ne fera jamais de mal à personne. Mais le Reiki ne va pas nous
assurer une protection totale et illimitée, juste parceque nous sommes initiés.
Grace à cette énergie nous pouvons faire que notre taux vibratoire devient de plus
en plus élevé et c'est cela qui va agir en tant que 'protection': une énergie
personnelle plus puissante, plus harmonieuse, plus équilibrée, qui mène vers la
conscience de soi. C'est le développement de la conscience, le travail sur soi de
longue haleine, qui nous procurent la 'garantie' de la protection, jusqu'à l'élimi-
nation de sa vie de l'influence 'dangereuse' des autres.
(voir aussi l'article 'réflexions avant la Maîtrise' qui est une invitation à la
remise en question personnelle, de nos croyances, de ce que nous savons et ne
savons pas !?)


Question n°15

L'on m'a dit que dans les maladies graves (par exemple
le cancer), on ne doit pas donner du Reiki puisque
l'énergie aggraverait la maladie.

Cette information peut être correcte dans d'autres systèmes énergétiques, mais pas
dans le Reiki. Lors d'un traitement de Reiki, nous ne - travaillons - pas sur la
maladie. La personne est en manque d'énergie et nous mettons à sa disposition toute
l'énergie dont elle a besoin. On pourrait dire cela de la façon suivante: la personne
prend toute la lumière dont elle a besoin pour déloger et dissoudre peu à peu
l'obscurité qui a provoqué la maladie. C'est pour cela qu'il n'y a pas de danger à
donner du Reiki dans les cas de cancer ou autres maladies graves, au contraire ce
sera toujours une aide.
Rappelons-nous que la Ligue Suisse contre le cancer présente le Reiki comme une
thérapie complémentaire valable. Et la pratique, la vie de tous les jours l'a démontré
déjà maintes fois.


Question n°14

Dans votre article - Inconditionnalité et Reiki - vous dites: -
Dans la prière,la quantité d'énergie reçue par le destinataire
dépend de la foi de la personne qui prie, tandis que dans le
Reiki la foi n'a pas d'importance.
Ces derniers mots me heurtent car je suis convaincue que sans la
foi, rien ne peut exister et que par conséquent, en lisant ces
quelques lignes, le Reiki est plus fort que la foi et donc plus
fort que Dieu l'Univers. Il me semblait comprendre que le Reiki
permettait d'atteindre un degré de sagesse et de compréhension qui
favorisait, éclairait et réveillait notre conscience divine.
Merçi d'avoir la gentillesse de m'éclairer sur ce sujet.

Désolé d'avoir provoqué cette réaction.


Question n°13

Depuis l'apparition de nouveaux livres constatant
(selon dire) de la vraie histoire du REIKI, dans
l'esprit des gens règne une certaine confusion, voir
mensonge, sur la vraaie nature du REIKI. C'est à nous
de constater le sérieux mais le REIKI connait un
nouvel essor et à nous de le transmettre proprement
sans exagération.

Je suis d'accord avec vous, c'est à nous de pratiquer et de transmettre de
la meilleur façon le Reiki et aider à comprendre sa nature.
Oui, et avec la parution des livres de Franck arjava Petter, il y a eu une
période de confusion, avec le risque de tout remettre en question. J'ai été
parfaitement conscient de ce fait en le publiant.
Cependant, avant la parution des livres, autant de monde se posait la question
si Mikao Usui a réellement existé, en remettant en question le Reiki dans son
ensemble.
Je pense que Mme Takata a fait de son mieux et, grace à sa façon de transmettre
le Reiki, il est arrivé jusqu'à nous, aujourd'hui. Elle était certainement une
femme qui savait ce qu'elle faisait.
Aujourd'hui, avec la possibilité d'échange d'informations rapides et fiables,
il n'était plus question de couvrir l'histoire de Mme Takata, au risque même
de créer cette confusion (je connaissais l'histoire véritable depuis 1994,
mais je n'avais pas assez de preuves).
Peu à peu, les gens se rendent compte que le geste de Mme Takata était
nécessaire à l'époque mais plus maintenant. Et que le Reiki ne dépend pas
d'une opinion personnelle, d'une histoire racontée plus ou moins maladroitement,
d'un individu, etc...
Le Reiki EST, et c'est très bien comme çela.


Question n°12

Comment oublier ce moment d'émotion aussi intense que m'a offert Emilie,
cette petite autiste âgée d'une dizaine d'années ?

Le 1er jour de traitement fut plutôt agité. Elle remuait la tête et
paniquait. Son père, qui était assis en retrait, la rassurait par quelques
paroles. Je pensais qu'elle refusait le Reiki et, à la fin de la séance, je dis
à son papa qu'il ne fallait surtout pas la forcer.

Le lendemain, Emilie arriva plus confiante Mais le 3ème jour, Emilie prit
mes mains pendant le traitement. Elle acceptait le Reiki.

Vers la fin de la séance, elle se mit à pleurer à chaudes larmes. Une
émotion intense s'empara de moi. Elle communiquait

Le lendemain, elle me porta un dessin qu'elle avait fait pour moi. Sa
maman me confia son étonnement – elle ne tenait jamais les mains de quelqu'un
étranger à son cercle familial.

A vous tous qui prodiguez le Reiki, je vous souhaite de connaître au moins
une fois ce moment intense de bonheur, de chaleur et d'émotion.

Catherine


Question n°11

Les Vers chez les enfants :(de la part de Marie France Besse – Maître Reiki)

J’ai traité mes petits-enfants de 4 ans et 2 ans, à la demande de ma
belle-fille qui est médecin généraliste. Cela s’est très bien passé.


Question n°10

Mal de mer: (de la part d’une navigatrice expérimentée, qui souhaite
rester anonyme)

Essayez les positions suivantes&nbsp;: estomac ou bas-ventre + gorge;
cœur + front; terminer par la position du cœur. Durant ce temps, faire de douces
respirations amples et profondes, en acceptant, en se coulant dans les divers
mouvements du bateau. Je subodore que chaque personne incline au mal de mer doit
trouver, donc expérimenter, ce qui lui convient le mieux à elle.


Question n°9

Je vois que seuls les Maîtres formés par quelqu’un de Reiki FORUM peuvent
s’affilier à votre Centre. J’ai passé ma Maîtrise ailleurs, mais j’aimerais
bien m’affilier. Je trouve que votre attitude, par ailleurs ouverte, dans ce
domaine est limitante. Nous faisons tous du Reiki et l’amour pour lui devrait
être suffisant pour nous unir.

Oui, je suis d’accord avec vous, mon attitude pose des limites dans ce domaine,
des limites assez strictes. Et j’en suis désolé de devoir le faire.
L’explication est assez simple: on ne peut pas proposer un enseignement unifié,
une unité de vues et de pratiques si on n’a pas étudié la même chose, n’est-ce pas
Il ne s’agit pas de faire des copies de moi-même, mais simplement d’un groupe de
Maîtres qui pratiquent dans le même esprit, qui ont le même contenu des stages,
donnent le même nombre de symboles et d’initiations, utilisent la même
calligraphie des symboles, pratiquent les mêmes prix et, surtout, utilisent
le même protocole d’initiation. Peut-on obtenir ce genre d'harmonie si on n’a
pas la même formation.
C’est vrai que l’amour pour le Reiki est suffisant pour nous unir. C’est
pourquoi nous faisons tous ces efforts pour créer la Fédération Reiki qui
aura justement le rôle d’unir tous ceux qui pratiquent le Reiki sous une forme
ou une autre (praticiens ou enseignants).
Quant au Reiki FORUM, je suppose que vous souhaitez vous affilier parce que
vous voyez dans notre attitude de la clarté et du sérieux. Je souhaite continuer
dans cet esprit et, pour l’instant, les règles de l’affiliation continuent à
poser ses limites.


Question n°8

J’ai été surprise d’apprendre que même les Maîtres qui ne font pas partie de
l’Alliance peuvent avoir la lignée Usui. Est-ce cela possible ??

Evidemment et c’est logique: il n’y a qu’un seul fondateur du Reiki,
Mikao Usui. N’importe comment on remonte les lignées,on arrive toujours à Usui!
De la même façon que n’importe comment on remonte la généalogie des familles, des
clans, des nations, etc. on arrive toujours à Adam et Eve
La question se pose différemment si on fait référence à Mme Takata ou à un
autre Maître d’une lignée spécifique. L’immense majorité des Maîtres occidentaux
peuvent remonter leur lignée pour arriver à Usui, en passant par Takata et
Hayashi.
Cela ne nous fait pas meilleurs ou moins bons enseignants, parce que nous
sommes ce que nous sommes.


Question n°7

A-t-on le droit de passer la Maîtrise de Reiki juste pour soi-même,
ou il est obligatoire à s’engager à enseigner à plein temps, en tant
que profession principale ?

Nous savons que la notion d’obligation ne fait pas partie des principes du
fonctionnement du Reiki. Cela est valable concernant la Maîtrise aussi.
Le seul engagement qu’on prend en passant la Maîtrise est envers soi-même:
celui de devenir une meilleure personne en se débarrassant de schémas de
comportement préjudiciables, d’améliorer ses relations avec soi-même et les autres,
de développer l’amour en soi, pour soi et pour les autres. Et si on choisit de
partager tout cela en proposant des initiations, c’est juste cela, un Choix.


Question n°6

Je suis arrivé au Reiki motivé par ma quête spirituelle. J’y ai
trouvé une partie de réponse et j’en suis très heureux. Mais j’ai
trouvé aussi un mélange bizarre de chanelling, idées New Age,
chamanisme, Maîtres spirituels contemporains, ancienne/nouvelle
religion, et un long etc. Je ne savais pas que le Reiki était tout
cela et je me demande est-ce le Reiki tout cela ?

Non, le Reiki n’est pas tout cela et il n’en a pas besoin non plus. Je sais
qu’il y a des écoles où on pense que le Reiki ne peut pas fonctionner si on ne
fait pas de rituels ou on ne prie pas je ne sais pas qui. Le Reiki est hautement
spirituel, c’est vrai, mais il reste un phénomène énergétique qui ne dépend ni de
la Foi ni des rituels. Mme Takata disait bien - Reiki ON – Reiki OFF ! Tout en
respectant les opinions et la pratique spirituelle de chacun, pour pratiquer le
Reiki nous n’avons pas besoin d’adhérer à un système avec lequel nous ne sommes pas
en harmonie. Nous sommes libres et responsables, n’est ce pas ?
Si dans l’école de Reiki où vous êtes arrivé, ces pratiques sont obligatoirement
liées au Reiki, rappelez-vous que vous avez le droit de partir à tout moment.
Heureusement, aujourd’hui nous avons le choix.


Question n°5

Je participe régulièrement à des échanges Reiki en groupe.
Peu à peu, j’ai appris d’autres techniques Reiki, certaines
personnes du groupe également, mais notre Maître ne veut rien
entendre et nous interdit de les pratiquer et d’en parler
lors de ces soirées.

Quand on organise une soirée chez soi, on a parfaitement le droit d’établir
les «règles du jeu». Le plus souvent, ce genre de situation est le résultat
d’un manque de communication. Parlez avec votre enseignant, expliquez et
montrez-lui de quoi il s’agit et, normalement, il ne devrait pas y avoir de
problème.
Si vous n’osez pas parler, c’est autre chose; il serait bon de vous demander
pourquoi vous n’osez pas. D’autre part, si vous arrivez à la conclusion que vous
avez fait tous les efforts possibles, personne ne vous oblige d’y aller. Vous
pouvez former aussi votre propre groupe.


Question n°4

Quand je parle du Reiki autour de moi, parfois la réaction des gens est bizarre et me demandent - c’est quoi comme secte -. Je me sens frustrée de ne pas pouvoir les convaincre que
c’est tellement bon.

Nous avons tous peur de l’inconnu. Et souvent, quand on a peur, on réagit
agressivement. Notre enthousiasme devant le Reiki fait que nous nous comportons
parfois d’une façon réellement bizarre dans les yeux des autres personnes.
La seule façon de convaincre quelqu’un de quelque chose est notre propre
comportement, et non pas les mots (même si les mots justes sont nécessaires). Si
les personnes de notre entourage ne voient aucun changement positif en nous, il
est vraiment difficile de les convaincre que ce que nous faisons est bon et
bénéfique.On dit: Change-toi et le monde changera! Même si dire cela est banal,
je sais que c’est vrai et que cela est valable dans tous les domaines.


Question n°3

J’ai compris que les symboles Karuna se trouvent dans d’autres systèmes également. Est-ce vrai? Sont-ils identiques ? Pourquoi alors s’initier au Reiki Karuna 

Oui, on trouve ces symboles dans plusieurs systèmes, c’est vrai. Mais, il est important de se rappeler que l’énergie des symboles ne vient pas du dessin-même. L’énergie est déclenchée par le praticien qui active le symbole.(Activer un symbole = tracer le symbole et prononcer son nom trois fois.) Selon l’initiation reçue, l’énergie activée sera différente. J’ai rencontré des dizaines de personnes qui avaient déjà reçu une initiation à ces symboles auparavant. Mais c’est seulement après avoir reçu l’initiation Karuna qu’ils ont compris et senti la force, la profondeur et l’importance du travail qu’on pouvait accomplir sur soi en utilisant ces symboles. Et la pratique ultérieure l’a confirmé. Je ne veux pas dire que dans les autres systèmes ces symboles ne fonctionnent pas. C’est juste que, après avoir pratiqué le Reiki Karuna pendant plusieurs années et après toutes mes recherches, je préfère le Karuna. C’est une question de choix personnel.


Question n°2

J’ai un grand intérêt pour la navigation de plaisance. Possédant un Permis Bateau, j’aimerais beaucoup pratiquer, mais une chose m’a toujours posé un problème: le Mal de Mer! Avez vous été confronté à ce problème ?

Non, pas avec les bateaux. Par contre, le mal d’avion oui et cela fonctionne très bien. La position qui semble donner le plus de résultats est une main sur le front et l’autre sur le plexus solaire. Même les hôtesses de l’air connaissent l’effet bénéfique du Reiki et l’approuvent sans réserve. De même, nous avons reçu plusieurs questions sur Reiki et les vaccins Reiki à distance à une personne, 24 heures avant une opération Reiki et des enfants autistes Avez-vous une opinion suite à des expériences personnelles sur une ou plusieurs de ces questions ? Voulez-vous les partager avec les lecteurs ? Votre E-mail ou lettre sera la bienvenue


Question n°1

Je me sens un peu perdue: on parle dans les livres, et aussi lors des stages, du 1er symbole, 2e et 3e. Or, je m’aperçois que mes informations ne correspondent pas toujours à celles reçues par d’autres personnes initiées dans d’autres écoles ou à celles données dans les livres. Qui a raison  ?

Dans certaines écoles on présente les symboles de deuxième degré du plus simple au plus complexe et dans d’autres du plus complexe au plus simple. Automatiquement, on dit le premier, le deuxième, etc. C’est juste une question d’habitude. A un moment donné, on s’est rendu compte que la manière de présenter les symboles pouvait provoquer des confusions lors de la pratique et aussi, de grandes confusions dans la communication deux personnes, venant d’écoles de Reiki différentes, parlant sur les symboles, utilisent souvent l’appellation 1, 2, ou 3e symbole. Sauf que chacune pense à un autre symbole C’est pourquoi, il y a plusieurs années, on a commencé dans le monde entier à utiliser leurs noms conventionnels et non plus le 1, 2, ou 3e symbole : symbole de distance (HSZSN), symbole mental/émotionnel (SHK) et symbole de pouvoir ou force ou puissance (CKR). Plus tôt cette nouvelle habitude s’installe dans l’enseignement en général, mieux ce sera pour tout le monde.