Articles sur le Reiki



 

 

 

 

 

 

 

 

Combien de séances de Reiki doit-on donner ?

Publié le 16/04/2019 à 10h06 - mis à jour le 16/04/2019 à 10h09 - Vu 1149 fois

Combien de séances de Reiki doit-on donner ?

- par Nita Mocanu -

Voici la question que j'ai vue il y a quelques jours sur une page Facebook. Il y avait plusieurs réponses mais aucune de ces réponses ne m'a satisfait.

La raison principale est qu'il me semble que ces personnes ont simplement répété ce qu'elles ont appris en stage. C'est bien, mais loin d'être assez puisque la théorie, on la connaît. Il me semble que lors d'un échange sur Facebook, le but est d'apprendre de l'expérience des uns des autres et non répéter ce que tout le monde peut lire dans les livres et Manuels.

Alors, à cette question, ma réponse est : cela dépend de la personne et de son état.

Il ne s'agit pas de la laisser décider selon son ressenti ou intuition, mais nous allons lui proposer, pour commencer, un nombre de séances selon notre évaluation.

Je dis cela avec le plus grand respect pour la personne, bien entendu. Mais, pour commencer, surtout si c'est une personne qui vient pour la première fois pour des séances de Reiki, elle n'aura pas assez de termes de comparaison et ne sera pas en mesure de décider.

De plus, elle peut venir avec l'idée qu'elle va guérir forcément et nous savons que cela peut arriver, mais ce n'est en aucun cas une garantie. Et puis, la forme que sa guérison peut prendre, les étapes intermédiaires, les éliminations, etc., peuvent réduire encore plus la capacité de la personne à prendre la meilleure décision pour elle.

En stage, nous apprenons les règles de base. Ensuite, si nous avons un cabinet et proposons des séances régulièrement, il faudra rapidement laisser la guidance intérieure se manifester, guidance libérée autant que possible de notre ego.

Nous tenons compte également de notre expérience, de ce qu'il s'est passé lors des séances ou séries de séances antérieures et nous voyons facilement qu'il n'y a pas beaucoup de cas auxquels nous pourrions appliquer un protocole 100 % identique.

Alors, que veut dire "cela dépend de la personne et de son état" ?

Exemple nº 1 : M. X vient pour recevoir du Reiki parce qu'il en a marre, il est fatigué, il n'y a rien qui le satisfait, à la maison c'est comme ci-comme ça, etc.

Dans ce cas, je lui propose quatre séances consécutives et je pense qu'au bout de ces séances, il sera relaxé, aura fait le plein d'énergie, aura vécu des "moments de méditation" bienfaisants, aura retrouvé la vitalité, etc. Ces quatre séances seront très probablement suffisantes.

Exemple nº 2 : Mme Y vient pour une séance "d'entretien". Elle va une fois par mois au massage, une fois par mois chez l'esthéticienne et voilà, elle a découvert le Reiki et elle décide d'aller une fois par mois au Reiki également.

Je lui propose une séance, telle qu'elle le souhaite et tout va bien. Si elle a vraiment besoin de plus, elle se rendra compte naturellement pendant ou après la séance et elle demandera toute seule de venir plusieurs fois. Dans ce cas, je lui propose de passer aussitôt sur une formule de quatre jours et de continuer dès le lendemain. A la fin de la formule, elle sera probablement entièrement satisfaite et il est fort possible qu'elle revienne régulièrement, tel que c'était dans son plan initial.

Exemple nº 3 : M. Z souhaite recevoir des séances de Reiki parce qu'il est gravement malade. Il est traité par les médecins, il prend soin de son alimentation, fait d'autres démarches complémentaires et veut maintenant ajouter le Reiki.

Dans ce cas, je lui proposerais les quatre séances "réglementaires" en l'informant qu'il serait vraiment bon de continuer ensuite autant que possible, aussi souvent que possible, pendant toute la durée de sa maladie.

En proposant ainsi dès le début, je tiens compte du fait que cet homme, étant malade :

- a un niveau énergétique particulièrement bas et qu'il lui faut beaucoup de séances qui pourront l'aider à remonter peu à peu ce niveau. Ça c'est l'aspect général de sa situation.

- a besoin d'une quantité très importante d'énergie qu'il va utiliser dans son propre processus d'autoguérison. Ce processus se déroule à différents niveaux, que la personne ne va probablement pas contrôler, mais qui demandent chacun une grande quantité d'énergie.

Grâce à cela, les besoin qualitatifs et quantitatifs sont satisfaits.

Qualitatifs parce qu'on travaille avec le Reiki et, par définition, l'énergie Reiki est celle qui a la fréquence la plus élevée que l'Etre humain peut capter.

Quantitatifs parce que les besoins énergétiques de cette personne sont immenses. Tout d'abord, pour le processus physique, évidemment. Mais il s'agit aussi des besoins au niveau émotionnel (la peur prend beaucoup d'énergie), au niveau mental (la révolte "pourquoi moi, pourquoi maintenant" prend aussi beaucoup d'énergie), au niveau spirituel ("Dieu m'a abandonné" gaspille de l'énergie), au niveau de la culpabilité ("je rends difficile la vie de ma famille" prend énormément d'énergie, surtout pour les femmes qui ont des enfants), etc.

Tenant compte de tout cela, s'imaginer que proposer une ou deux séances est ce qui va régler la situation difficile d'une personne très malade, c'est un peu trop "enthousiaste" ! Laisser la personne en souffrance décider de combien de séances elle aurait besoin… ce n'est vraiment pas la bonne formule.

De plus, il ne faut pas oublier que, malgré tout, cette personne va penser au coût de toutes ces séances. Elle se posera aussi la question "Ai-je vraiment besoin de tout cela puisque pour l'instant, je ne sens pas grand-chose, ou le/la praticien/ne de Reiki me pousse-t-il/elle à prendre des séances pour gagner plus ?".

Ce genre de question est totalement humain et habituel. Il faut en tenir compte et proposer à la personne une formule ou une solution humaine et acceptable pour elle. Gratuit ou pas, un petit prix, un échange, un appel aux amis (pour donner de l'argent ou donner des séances à votre place), etc. Il y a tant de possibilités… et du moment que notre première pensée est vers et pour la personne souffrante, la bonne solution (ou combinaison de solutions) se présentera naturellement.

Un praticien de Reiki est censé être au service de ceux qui demandent de l'aide. En approchant les séances de Reiki avec tout le respect et avec toute la lucidité et sagesse possibles, nous aiderons encore mieux.

Nita Mocanu