Articles sur le Reiki



 

 

 

 

 

 

 

 

Du sacré... et de l'humain

Publié le 16/04/2019 à 10h13 - Vu 1035 fois

Du sacré... et de l'humain

- par Hélène CHE -

Chers praticiens de Reiki, parmi tous les actes que vous posez en pratiquant le Reiki, vous êtes-vous déjà demandé ce qui faisait partie du sacré et ce qui venait de la contribution directe de l'Homme ? Dans cet article, j'ai souhaité vous partager des réflexions personnelles sur ce qui compose le Reiki. Ces réflexions sont une ébauche à étayer par l'apport de chacun, si l'inspiration vous en dit !

Après plusieurs jours, plusieurs semaines, plusieurs mois ou plusieurs années de pratique, vous vous êtes sûrement rendu compte qu'il y avait des aspects, dans le Reiki, qui échappaient à l'homme et à sa compréhension, et qui est et restera en dehors de son contrôle. Des aspects "sacrés" tel que j'aime à dire ou "ésotériques" tel que d'autres diront peut-être.

Si nous essayions de faire la liste des aspects sacrés dans le Reiki, qu'y mettrions nous ?

Un premier aspect serait les initiations, processus par lequel un Maître Reiki nous confère la capacité de canaliser l'énergie Reiki. Théoriquement, j'avais accepté que sans initiation on ne puisse pas pratiquer le Reiki. Jusqu'au jour où le hasard (haha !) me l'a fait expérimenter et m'a permis de clairement confirmer que sans initiation, ça ne donnait pas du tout la même chose ! Une question subsiste, que se passe-t-il exactement lors d'une initiation ?

En théorie, on nous explique également que le Reiki a sa propre conscience. Il sait, accompagné de la conscience du corps, où il doit agir pour notre plus grand bien. J'ai pu constater, et probablement que vous aussi, que le Reiki apportait bien-être et amélioration de notre état (de santé, moral, émotionnel) au-delà de toute projection mentale ou de tout ce que l'on aurait pu anticiper. Les différents nettoyages et résultats nous permettent de constater qu'un travail s'est fait. Parfois il se fait sur des aspects sur lesquels nous n'aurions pas spécialement pensé agir et parfois on nettoie mais on ne sait pas forcément quoi ! D'autres améliorations se font en douceur, sans nettoyage notable. Pourquoi les guérisons se font dans cet ordre-là et de cette façon-là ? Pas facile de le savoir. Après plusieurs années de pratique, force est de constater tout ce qui a changé dans notre vie et à l'intérieur de nous.

Pouvoir canaliser des registres spécifiques de l'énergie Reiki à l'aide des symboles constitue aussi une part sacrée. Ces registres d'énergie ont également leur propre conscience et agissent indépendamment de nos projections mentales. En outre, ils nous permettent d'approfondir le travail sur certains aspects et constituent ainsi des outils précieux.

Il y a aussi une part de sacré dans le pouvoir du son et des vibrations lorsque nous utilisons les Kotodamas mais ceci n'est pas spécifique seulement au Reiki alors je ne m'y attarderai pas.

D'autre part, nous pouvons citer les particularités très intéressantes du Reiki :

- Il nous aide à nous auto-ressourcer,

- Il nous aide à ne pas puiser dans notre propre énergie lorsque l'on travaille sur autrui,

- Il est extrêmement simple à pratiquer et donc accessible à tous, de 7 à 77 ans (comme dirait la chanson) et même plus !

Les aspects sacrés spécifiques au Reiki ont été réellement innovants. A ma connaissance, rien de semblable à la pratique du Reiki n'existait avant son apparition en 1922 (du moins, pas en Occident).

Au-delà de ces aspects sacrés, une philosophie de vie a été raccrochée au Reiki (inspirée par les différentes influences de Mikao Usui Sensei), des techniques sont venues se greffer, s'adapter à ce nouvel outil qu'est le Reiki. A bien y regarder, l'homme a fait ce qu'il a toujours excellé à faire. D'une découverte, il a construit ingénieusement un système qui se mettait efficacement à son service.

Je me suis renseignée sur quelques branches de Reiki enseignant des techniques différentes de ma branche principale. A part un tronc commun de techniques, venant de la part de Mikao Usui, j'ai pu constater que certaines techniques se recoupaient, se ressemblaient ou avaient les mêmes fins, etc.

Il existe par exemple plusieurs façons de nettoyer un espace, plusieurs techniques pour retrouver un objet perdu, plusieurs façons de procéder pour un envoi à distance etc…

Il est possible que je me trompe mais il me semble que la plupart des techniques ont été inspirées du savoir et des connaissances de pratiques existantes : des arts martiaux, de la médecine chinoise, des arts méditatifs, des arts de guérison, des courants de sagesse, de ce que l'on sait sur l'énergies des pierres, du son et des couleurs, etc.

C'est ainsi que notre cerveau fonctionne, il part des notions qu'il connaît pour améliorer, enrichir, adapter. Donnant parfois des techniques vraiment très ingénieuses menant à des résultats très efficaces. Je me dis alors que l'Humain a ajouté ces différentes techniques au Reiki (ou, dans l'autre sens, a ajouté le Reiki à ses techniques) pour étoffer, enrichir et perfectionner le travail.

Plus haut, j'ai écrit "la plupart des techniques" car il subsiste tout de même des techniques pour lesquelles je ne sais pas s'il y avait un équivalent auparavant. Par exemple : l'envoi à distance aux situations ou les protocoles partagés par Laurelle Shanti Gaia dans son livre sur le Reiki Karuna®. Ces protocoles semblent avoir été inspirés plus que construits par l'esprit humain.

J'en arrive à vous expliquer pourquoi j'ai trouvé intéressant de m'attarder sur cette réflexion. Une certaine animosité existe aujourd'hui au sein même de la communauté Reiki. En observant, je me dis que cette animosité n'est nourrie que par l'ego humain. Au-delà des techniques, de la façon de faire, des symboles, de la façon de les dessiner… (qui sont des sujets de discorde)… la partie sacrée, elle, reste immuable. Peut-être avons-nous tendance à l'oublier car le Reiki est facilement accessible. Je veux dire qu'en recevant une initiation qui dure quelques instants, nous voilà capable de canaliser cette énergie, ce Sacré, à vie (encore que l'initiation semble déjà trop pour certains).

Nous oublions de regarder ce qui nous relie, pour ne focaliser que sur les différences qui, soi-disant, nous séparent… Alors qu'en réalité, les différences ont toujours été et resteront toujours la grande force de la Vie… Quelle que soit l'époque, quelle que soit l'espèce, la diversité (qui serait un terme plus approprié que "différence") représente une richesse incommensurable.

Une question subsiste : Est-ce que nous, Humains, choisirions encore de construire le monde de demain sous le signe de la discrimination ? Aussi moderne que soit le costume que cette discrimination revêt ?

Le Reiki, n'est-il pas là pour aider l'humain à se rapprocher de la partie sacrée qui est en lui ?

Hélène Ché
Khamline Reiki

06 44 18 79 40
www.khamline-Reiki.com