Articles sur le Reiki



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ISO 9001:2015

Combien de séances de Reiki doit-on donner ?

Publié le 09/07/2019 à 12h12 - mis à jour le 02/10/2019 à 14h00 - Vu 909 fois

 Merci pour ton article "Combien de séances de Reiki doit-on donner ?". Je rebondis sur l'exemple n° 3.

Il y a un mois, j'étais à l'hôpital suite à une hépatite assez sévère. Pour l'instant, les tests des "hépatites banales" n'ont pas aboutis, d'autres tests en cours mais pas encore les résultats, les médecins optent aussi pour une probable hépatite médicamenteuse (cocktail de médicaments avalés – suite à une grosse entorse – et prescrits au service des urgences de ma ville).

Dès les premiers symptômes d'hépatite, j'ai pratiqué l'auto-traitement ; d'ailleurs j'étais frigorifiée après chaque séance.

À l'hôpital, je n'avais pratiquement plus de force pour mettre mes mains sur les zones hautes de mon corps, je me cantonnais au foie, à la rate et hara, et toujours ce froid glacial.

Alors oui, le niveau énergétique étant très très bas, il faut beaucoup de séances qui, hélas, dans mon cas, ne font pas remonter rapidement les énergies. Malgré les séances répétées jour et nuit je suis faible.

Puis comme tu le dis, la peur est très énergivore : peur d'être seule, peur de ne pas revoir les siens, peur d'être un poids autant pour le famille que pour le personnel soignant de l'hôpital, peur aussi d'être "l'énigme" puisqu'on ne trouve pas la pathologie exacte de cette hépatite qui me vide de tout (énergie, bonne humeur, espérance, etc.).

Puis, 8/9 jours après mon hospitalisation, une nuit je parviens, malgré le cathéter planté au niveau de la pliure du coude, à poser mes mains sur les zones de la tête et du coeur, je m'endors... Et me réveille mains sur le hara.

Que se passe-t-il ? Que s'est-il passé ? Impossible à dire mais je vais un peu mieux et recommence à espérer, à reprendre moral.

Je persiste et c'est auto-traitement de Reiki jour et nuit, même si je m'endors sur les positions sans pouvoir terminer.

Enfin, un jour, mes résultats de prises de sang s'améliorent, et le médecin accepte ma sortie, me disant ok en plaisantant pour aller "déjaunir" à la maison.

Depuis plus d'un mois c'est Reiki tous les jours. Parfois j'en suis assommée, parfois je me sens requinquée sur le coup, puis quelques heures plus tard, grosse fatigue.

A tous les praticiens de Reiki qui accompagnent des personnes, comme l'exemple de monsieur Z. Oui, il faut envisager un protocole costaud, et si la personne le désire, lui proposer d'être initiée au premier degré afin de gérer elle-même ses séances Reiki. Cela serait une très belle proposition pour son bien-être et une preuve de ses capacités de s'auto-guérir,

Merci au Reiki, merci à toi de m'avoir initiée !!!

Sabine