Articles sur le Reiki



 

 

ISO 9001:2015

Les sons sacrés des Gokai et l'hypnose spirituelle

Publié le 03/01/2020 à 15h59 - Vu 953 fois

Les sons sacrés des Gokai et l'hypnose spirituelle

- par Valérie Mariotte-Bourgeois -

Avant de commencer à écrire cet article, je lis l'édito de Nita de la revue de septembre où il nous invite notamment à nous interroger sur nos pratiques Reiki et la question qui retient mon attention à ce moment-là est "Quand est-ce la dernière fois que tu as récité les Cinq Idéaux du Reiki à haute voix et en conscience ? En japonais aussi ?"

Cela m'interpelle tout particulièrement car voilà une quinzaine de jours, je suis tombée "par hasard" encore une fois sur une version chantée des Gokai. Dubitative dans un premier temps, je me surprends à fredonner les Cinq idéaux en japonais dans la journée. Et cela me fait du bien, tellement de bien que je décide de chanter les Gokai durant ma première séance de Reiki proposée le lendemain dans mon cabinet.

Durant le reste de la séance, je prends conscience que ma consultante est dans un état de conscience modifié profond, l'état même qui correspond à celui que je recherche lorsque je pratique une séance d'hypnose. Cela se voit à des petits signes (immobilité corporelle, respiration qui se déplace vers le diaphragme, mouvements oculaires rapides…) me permettant de vérifier l'état de transe de la personne. C'est un état de conscience où nous invitons la personne à mettre en veille son cerveau gauche, le mental, le cartésien, le cognitif, pour être à l'écoute de la partie de l'esprit qui est plus active lorsque l'on dort, le cerveau droit, cette partie de l'esprit qui est plus à l'écoute de la conscience supérieure.

A la fin d'une séance plutôt courte (40 min tout au plus), ma cliente émerge comme elle le ferait d'un long sommeil, agréable, réparateur. Et elle me confie avoir vécu une expérience incroyable, dont elle ne saisit pas vraiment le sens mais qui "lui fait un bien fou".

Alors, j'ai envie de reproduire l'expérience encore et encore sur tous mes clients. Parfois, je pense à prévenir que je vais chanter, parfois j'oublie. Peu importe. Je chante et je chante les Gokai. Et je vois ce même état de conscience modifié plus profond que lors d'une séance "classique" s'installer rapidement.

J'en arrive naturellement à la conclusion que mes clients ont vécu pendant ces séances "chantées" une expérience presque mystique qui se rapproche de celle vécue lors d'une séance d'hypnose spirituelle.

Connexion avec le soi supérieur

Grâce à ma pratique personnelle et à cette expérience humaine réalisée ces derniers jours, je réalise plus intensément que les sons sacrés du Reiki contenu dans les Cinq idéaux en japonais contribuent à nous faire entrer dans un état expansé de conscience, un état qui va bien au-delà de l'état modifié de conscience. Un état qui nous met en relation avec cette partie de nous-même que l'on pourrait nommer notre soi supérieur, notre divin, notre âme.

L'état de connexion à son soi supérieur que le praticien en hypnose spirituelle cherche à induire chez son consultant se produit de manière naturelle et spontanée avec l'écoute des sons sacrés. Et cet état déclenche de profonds et puissants processus de libération.

En prenant conscience de cela, en vivant cela surtout, j'ai le cœur rempli de gratitude pour notre enseignant à tous, Mikao Usui Sensei, qui nous a offert "l'univers dans un poème" voilà cent ans.

Juste pour aujourd'hui je chante les Gokai !

Valérie Mariotte-Bourgeois
Reikibordeaux.com
valeriemb33@gmail.com
Tel : 0678379713