Articles sur le Reiki




 

Les Idéaux du Reiki : de la théorie... à la pratique

Publié le 16/07/2021 à 12h34 - mis à jour le 18/07/2021 à 16h01 - Vu 295 fois

J'ai souhaité partager avec vous un jeu sur les Idéaux du Reiki que je propose à mes élèves du 3e degré.

Si au 1er degré on fait connaissance avec ces Idéaux, il n'est sans nul doute qu'avec une pratique régulière du Reiki et une évolution au fil des degrés, ces Idéaux prennent place au fur et à mesure dans le vécu et s'intègrent naturellement.

C'est ma réflexion sur ce que mes années de pratique m'ont permis de réaliser qui m'a inspirée. Je me suis aussi inspirée du Père Fourras (oui, oui, j'ai passé plusieurs samedis devant Fort Boyard étant plus jeune !) pour vous concocter ces énigmes sur les Idéaux. À vous de deviner à quel Idéal chaque situation fait référence !

Remarque 1 : Pour laisser à chacun le temps de se pencher sur la question, de s'imprégner et de conscientiser comment au quotidien ces Idéaux se vivent, ou de retourner le jeu dans tous les sens, les réponses à toutes les devinettes seront données dans le numéro suivant de la revue.

Remarque 2 : Il y a un piège ! Vous êtes prévenus et un homme averti en vaut deux ! (Et une femme avertie en vaut 3 !… Je blague !)

À vos méninges !

Devinette 1 : Qui suis-je ?

1er indice : Je suis une habitude qui a commencé à tisser un fil invisible. Au fur et à mesure des répétitions, ce fil est devenu un câble tellement costaud qu'il est très difficile de le défaire. Plus qu'une simple habitude, je suis alors devenu un véritable schéma mental.

2e indice : Lors d'un super projet, toute personne m'utilisant ne fera que freiner la concrétisation de son projet… car une de mes spécialités est de voler l'énergie créatrice. Je vole l'énergie de celui qui m'utilise mais également de ceux qui font l'objet de cette utilisation.

3e indice : Les personnes sachant cela m'utilisent quand même ! Car je suis difficile à déloger mais également parce que j'ai réussi à me construire une fausse légitimité. Les personnes qui ne m'utilisent pas se voient alors traiter d'égoïstes ou d'imbéciles heureux par le reste de la société.

Qui suis-je ? et quel Idéal parle de moi ?

Devinette 2

Quel Idéal nous ramène encore plus à l’ici et maintenant et nous invite à y rester à chaque instant ?

Indice : Toutes les pratiques de développement personnel nous expliquent que la meilleure façon d'être heureux est de vivre pleinement l'instant présent. Avant de pratiquer le Reiki, je me suis dit "Super ! et comment on fait ?" tout en étant très sceptique sur le fait que ça me rendrait vraiment heureuse… parce qu'après tout, le présent, tout le monde y vit et personne ne semble vraiment heureux !

Finalement, je me rends compte que je ne savais pas concrètement ce que voulait dire être heureux. Et vous ? Avez-vous une réponse ? Qu'imaginez-vous lorsque que vous vous imaginez heureux ? (Prenez un instant de réflexion).

Avez-vous pensé à une belle maison ou un bel appart', des enfants, une carrière pour se sentir utile et reconnu dans la société, des vacances loin, loin ? L'abondance est autour de nous et il est naturel de vouloir la faire entrer dans notre vie. Pourtant une fois qu'on obtient une partie de ce qu'on voulait, il semble encore manquer quelque chose. Mais quoi ?

Peut-être "savoir vivre dans l'instant présent" comme disent les sages (ou ceux qui ont appris la théorie !). Nous passons notre temps à nous projeter dans le futur, soit en imaginant un bonheur incertain soit en y projetant une peur certaine. Et pour alimenter nos préoccupations, nous faisons appel au passé en permanence. Mais alors, pour vivre réellement dans l'instant présent, comment occuper notre mental qui a besoin de penser en permanence ?

L'Idéal recherché nous ramène et nous permet de rester dans l'ici et maintenant car à chaque instant, il nous permet d'alimenter notre mental mais sans nous projeter dans les préoccupations du passé ou du futur.

Quel est cet Idéal ?

Devinette 3

Le Reiki nous aide à devenir plus libre et plus léger. Le respect de quel Idéal nous permet d'évaluer le niveau de liberté acquis ?

1er indice : Cherchez d'abord de quelle liberté ultime il s'agit.

2e indice : La liberté d'aimer les hommes, d'aimer les femmes, de croire en ci, de croire en ça, d'être dans la lune si ma nature est d'être dans la lune, de ne pas écouter les "on dit" si je n'en ai pas envie, la liberté de dire non quand j'ai envie de dire non.

3e indice : Pour acquérir cette liberté, il convient d'apprendre à accepter un refus de la part des autres sans en être affecté, sans le "prendre pour soi". Ceci pour ensuite pouvoir plus naturellement exprimer soi-même un refus.

4e indice (le plus important) : Attention de ne pas acquérir cette liberté faussement, c'est-à-dire sous l'emprise de la contrainte morale. Rappelez-vous de ne pas faire des Idéaux de Reiki de nouveaux dogmes modernes !

Pour acquérir cette liberté de manière naturelle, il est important d'apprendre à s'aimer. C'est justement ce que l'auto-traitement nous aide à réaliser !

Quelle est cette liberté ultime ? Quel Idéal y fait référence ?

Devinette 4

Pour quelle raison le fait de s'occuper de soi est loin de véhiculer une idée égoïste ? Quel Idéal nous l'explique ?

1er indice : Je vous propose un premier indice qui sort un peu du contexte.

Votre corps est constitué de milliards de cellules, organisées entre elles de manière intelligente afin de permettre la vie en vous. De ces deux propositions, laquelle choisissez-vous ?

"Je préfère que chacune de mes cellules mette la priorité à s'occuper des cellules voisines et qu'elle leur vienne en aide dès qu'elle perçoit un besoin chez ces dernières (les voisines s'occupant également de leurs propres voisines qui s'occupent de leur propres voisines etc.). Chaque cellule s'occuperait de ses voisines avec sa propre vision. Ex : une cellule sanguine s'occupant d'une cellule nerveuse avec ce qu'elle sait de sa vie de cellule sanguine."

OU

"Je préfère que chacune de mes cellules soit pleinement consciente du rôle qu'elle a à jouer au sein de mon corps et qu'elle mette tout en œuvre pour remplir correctement sa fonction. Qu'elle sache demander l'aide aux cellules appropriées et au moment approprié."

2e indice : Quel Idéal nous fait comprendre que chaque être vivant est comme une cellule parmi des milliards de cellules formant un grand tout ?

Quel est cet Idéal qui nous fait comprendre que nous participons tous à co-créer la vie chacun à notre niveau ?

J'ai pour habitude de penser que nous ne sommes pas grand-chose dans le grand tout que forme l'Univers… mais ce que nous sommes venus faire, si nous ne l'accomplissons pas, personne ne le fera à notre place et le manquement sera immense pour l'humanité, pour la vie.

Devinette 5

Qu'est-ce qui vous libèrera définitivement de vos chaînes ? Quel Idéal y fait référence ?

Les indices seront distillés dans cette histoire :

Il était une fois un personnage haut en couleur. Je vous présente la Paix Intérieure. Avant de la rencontrer, j'avais beaucoup entendu parler d'elle. De ce qu'on m'en disait, je pensais qu'elle n'avait rien vécu des vicissitudes de la vraie vie. Je pensais que pour être ce qu'elle était, elle n'avait connu que joie, partage et bienveillance… car c'est tout ce qu'elle inspirait à qui entendait parler d'elle. À vrai dire, j'ai aussi pensé que c'était une légende, tel un animal mythique dont tout le monde parle et que jamais personne n'avait encore rencontré.

Un jour, suite à ma pratique du Reiki, il s'est passé quelque chose de spécial. Quelque chose qui m'a permis de rencontrer, l'espace d'un instant, de quelques heures, de quelques jours, la Paix Intérieure. En discutant avec elle, j'ai compris qu'il y avait plein de petites parcelles d'elle à l'intérieur de chacun de nous mais que chaque parcelle croulait sous des chaînes très lourdes à porter.

En fait, c'est ça la vie de la Paix Intérieure. Ce n'est pas joie, partage et bienveillance en permanence. C'est une vie où elle passe, la plupart du temps, inaperçue parce qu'elle croule sous nos poids.

Et je lui ai demandé : "Mais quelles sont ces chaînes que tu portes sur toi ?".

Elle m'a répondu : "Ce sont les multitudes de petites ou grandes souffrances que t'a fait vivre telle ou telle personne. Certaines souffrances que tu croyais avoir éliminées, tu n'as fait que les oublier et c'est moi qui les porte ! Les souffrances que tu as transformées en rancœur, c'est moi qui les porte !"

Alors je lui ai dit amusée : "Mais pourquoi tu les portes ? Laisse-les tomber !".

Elle s'empresse de me répondre : "Impossible ! C'est à toi de te libérer de tes chaînes !!! Quand tu l'auras fait, je pourrai te montrer la joie, le partage, la bienveillance et le respect que je porte en moi et qui se trouve en toi."

En voilà une bien belle ! C'est donc à moi de me libérer mais comment faire ?

Selon vous, quelle est cette chose spéciale qui s'est passée et qui m'a permis de rencontrer cette Paix Intérieure ? Quel Idéal vous vient à l'esprit lorsque vous lisez cette histoire ?

Hélène CHE
www.khamline-Reiki.com