Articles sur le Reiki




 

Un petit cadeau : Kenyoku

Publié le 14/01/2022 à 10h49 - mis à jour le 14/01/2022 à 14h14 - Vu 21 fois

J'ai fait connaissance il y a plusieurs années avec la pratique du Kenyoku. J'avais compris, et je comprends encore que c'est un instant de préparation, de nettoyage qui nous permet de nous libérer de toute influence EXTERIEURE discordante.

Que ce geste avait pour but de couper les connexions énergétiques que nous aurions pu créer, consciemment ou inconsciemment, tout au long de la journée avec les différentes rencontres. Je l'utilise beaucoup quand je reviens de l'extérieur, après de longs trajets en transports en commun. Ou même le soir avant de me coucher, et même le matin au réveil si des traces de cauchemar subsistent.

Evidemment ce protocole est utilisé au cours des rencontre partage Reiki, et bien sûr lorsqu'on reçoit un client, avant la séance, et aussi en fin de séance.

Depuis quelque temps en consultant les dictionnaires japonais (SHIRABE) j'ai eu la surprise d'avoir une compréhension grâce aux kanjis utilisés pour écrire Kenyoku.

Dans une séance Reiki il est vivement recommandé de ne pas laisser notre égo prendre le dessus, de soigneusement faire notre intention lumineuse visant à signaler à notre égo de rester tranquille, pas de jugement, pas de « jaugement », pas de critique, la plus grande humilité est requise. Nous ne sommes qu'un moyen (un canal, pourrait-on dire).

Voici ci-dessous le mot Kenyoku écrit en kanjis avec leur signification. C'est intéressant et nous offre de nouvelles pistes de compréhension.

謙抑

謙抑 = se rendre humble

抑 = s'effacer, se rendre humble

謙 = se pousser de la première place

Peut-être que parmi les lecteurs, des personnes très familières avec la langue japonaise et l'étude des Kanjis souhaiteraient commenter ?

Laetitia Clery
Maître Reiki
Asso. Asamidori Reiki
asamidorireiki.fr