Articles sur le Reiki




 

Les Egrégores

Publié le 02/09/2012 à 14h31 - Vu 67033 fois

Voici un mot que nous connaissons tous plus ou moins et que pourtant les dictionnaires de la langue française persistent souvent à ignorer.  Dès l’instant où des êtres humains se rassemblent autour d’une pensée commune, cette pensée se densifie, devient énergie créatrice et donne naissance à un égrégore.  C’est en fait l’addition de toutes les énergies psychiques des personnes en cause qui va constituer une véritable entité d’énergie de pensée. Cette construction énergétique va se former dans le subtil, prendre de l’épaisseur et va être animée d’une véritable vie karmique en devenant capable de générer des conséquences, sous la forme de nouvelles pensées ou d’actions pratiques. Ces vibrations créatrices, devenues agissantes, vont exercer en retour une influence plus ou moins importante sur le comportement du groupe humain concerné par l’égrégore.

Il est important lorsqu’on s’intéresse aux énergies de comprendre le fonctionnement des égrégores. Nous pouvons observer leur fonctionnement à la surface de notre planète. Il existe des égrégores politiques, religieux, philosophiques, ethniques, etc.  La liste est inépuisable.

Ces égrégores fécondent l’inconscient collectif de l’espèce humaine et créent des comportements qui peuvent certes être positifs, mais qui nous le savons, ont parfois entraîné les hommes vers des extrémités sauvages. On mesure donc ici la nécessité de concevoir des égrégores de qualité qui vont en retour nous procurer des énergies de développement.

Il importe de posséder un contrôle de notre mental aussi bon que possible et avoir sans cesse à l’esprit l’idée que toute pensée est une énergie qui prend existence dès sa conception dans le subtil et qui va ensuite se mettre en affinité avec un environnement ou avec d’autres personnes. Pour qu’un égrégore dure dans le temps, il faut que tous les participants à cette construction continuent d’alimenter son énergie régulièrement et abondamment. Plus les acteurs seront nombreux et sincères et plus la forme pensée sera agissante et puissante. Si au contraire, l’égrégore n’est plus alimenté, sa structure subtile va devenir métastable, va tendre à se désorganiser et enfin va disparaître. Nous participons en ce qui nous concerne à l’égrégore du Reiki. Tous ceux qui sur la terre utilisent cette énergie, d’une manière ou d’une autre, savent qu’ils alimentent sans cesse un égrégore planétaire d’une exceptionnelle qualité. Plus le nombre des praticiens sera élevé et plus l’impact sur la conscience humaine sera important. C’est pourquoi il importe que toutes les personnes qui utilisent le Reiki soient conscientes de participer à un égrégore capable d’élever le niveau de conscience de l’humanité. Il est ainsi important d’alimenter cette énergie collective avec des pensées positives, d’amour, de compassion et de disponibilité à l’autre. Il faut de même éviter les projection mentales de divisions, de critiques et d’intolérance. Il est indispensable aussi de concentrer notre pratique sur des bases identiques qui vont par leur cohérence renforcer l’énergie du Reiki.

Pensons aussi à tous les égrégores qui ont besoin de notre contribution. Je pense en particulier à celui de la Paix, alimenté depuis la nuit des temps par tous les hommes conscients des ravages de la violence humaine. Cet égrégore de la paix est un bien fragile rempart aux guerres qui ne cessent de déchirer le monde. Mais imaginez un instant que l’énergie de paix ne soit plus alimentée par notre pensée… Alors, de temps en temps, envoyez du Reiki vers l’égrégore de la paix, l’énergie qui un jour sans doute sera plus puissante que celle de la violence. Alors nous serons sûrement au seuil d’une nouvelle humanité. La paix ne peut pas être une utopie, mais une réalité en incessant devenir. C’est vraiment pour demain, si nous y croyons et si nous le voulons avec l’aide de l’énergie mise au service de la pensée créatrice.           

 

Gérard BERRIER

Maître de Reiki Usui et Karuna®