Articles sur le Reiki



 

 

ISO 9001:2015

Les Cinq raisons principales pour lesquelles le Reiki ne fonctionne pas

Publié le 10/04/2013 à 15h26 - mis à jour le 12/07/2013 à 15h20 - Vu 70488 fois

Les Cinq raisons principales

pour lesquelles le Reiki ne fonctionne pas

- par Gec Diaconu -

Toute personne qui pratique le Reiki depuis un certain temps sait que le Reiki fonctionne. Cependant, il y a des gens qui n'ont pas de résultats satisfaisants et en tirent la conclusion que le Reiki ne fonctionne pas.

Il y a plusieurs aspects qui font que le Reiki "ne fonctionne pas" et ceux qui n'obtiennent pas les résultats escomptés se retrouvent très probablement dans les aspects suivants. Il peut y avoir d'autres aspects, bien sûr, mais ceux présentés ici sont les plus fréquents.

5. La mentalité : "et que ça saute !"

En cinquième place, il y a la mentalité "et que ça saute". Il y a ceux qui s'attendent à ce que le Reiki résolve tous leurs problèmes instantanément. Habituellement, ce n'est pas comme ça que cela fonctionne, puisque le Reiki n'est pas un bouton sur lequel on appuie permettant d’obtenir illico tout ce qu'on veut. La façon de fonctionner du Reiki est que, grâce à la pratique, nous voyons d'abord les problèmes plus clairement et ensuite nous voyons une façon de les résoudre. Parfois aussi, la pratique du Reiki nous aide à lâcher prise. Mais, dans tous les cas, c'est nous qui faisons le nécessaire, non pas le Reiki.

4. L'impatience

Beaucoup de gens ont des attentes très précises et pour une raison quelconque ils pensent que le Reiki est comme une pilule magique : on l'avale et tout est réglé. Malheureusement, une pilule comme ça n'existe pas et ceux qui la cherchent ne la trouveront pas dans le Reiki, et nulle part ailleurs, puisqu'une pilule comme ça n'existe pas.

Le Reiki a besoin de temps et sa pratique est comme l’éducation des enfants. (Je suis sûr que les parents seront d'accord avec moi !). Lorsqu'on nourrit un enfant, on le fait avec tendresse et amour ; le temps que nous pouvons passer avec eux, c'est un moment que nous avons hâte qu'il arrive. Pareil avec le Reiki : nous nous entourons d'amour quand nous pratiquons et ces moments nous les attendons avec joie.

Si quelqu'un vous disait "j'ai nourri et pris soin de mon bébé pendant trois jours entiers, mais, maintenant, quand va-t-il grandir enfin ?" vous penseriez que c'est une blague. 

Le Reiki est un chemin, un Art de Vivre. Comme avec les enfants, on ne voit pas une grande différence d'un jour à l'autre. Mais, quand nous regardons en arrière, quand nous faisons le point, nous nous rendons compte que les changements sont très nets et profonds.

3. Le manque de pratique

La "médaille de bronze" revient au manque de pratique.

Comme tout travail artisanal, plus on pratique, mieux on le réalise. Nous devenons plus "perméables" à l'énergie avec chaque séance ; chaque fois que nous activons un symbole, l'énergie se renforce.

La performance d'un athlète ou d'un musicien qui s'entraînent tous les jours est incomparablement meilleure que celle d'un athlète ou d’un musicien qui ne s'entraînent que de temps en temps.

2. L'attachement

Avec la raison numéro 2, les choses deviennent plus subtiles.

Le Reiki est un voyage, pas une destination. On doit l'approcher comme une exploration, comme une expédition pour découvrir de nouveaux territoires, de nouvelles coutumes, de nouvelles choses qui arrivent peu à peu, non pas dans un état de surexcitation, mais tout au contraire, dans un état de tranquillité, sérénité, joie et en souriant.

Ce n'est pas une destination avec des étapes "1er degré", "2e degré", "3e degré" et le voyage ne se termine pas en passant la Maîtrise. De fait, ce voyage continu, transformateur, rempli d'expériences pour grandir et de nouvelles leçons de vie, ne se termine jamais. C'est un voyage plein de paix qui commence avec l'idée que la vie est déjà merveilleuse et qu'elle peut seulement s’améliorer !

Il y a toujours quelque chose à apprendre et à expérimenter et, juste au moment où l’on a l'impression "qu'on est arrivé", c'est là que nous voyons clairement le pas suivant.

Un praticien sage approche le Reiki comme un voyage et non pas comme une destination.

1. Attendre un résultat précis

C'est probablement la raison numéro 1 du pourquoi le Reiki ne fonctionne pas et c'est encore plus difficile de "s'autodiagnostiquer" qu'avec le nº 2.

D'une façon générale, mais tout particulièrement quand on est nouveau dans une pratique comme le Reiki, nous avons tendance à nous focaliser sur un effet concret, au lieu de nous focaliser sur une situation globale.

Par exemple, on va envoyer du Reiki à distance pour réussir un entretien de travail au lieu d'envoyer d'une façon globale, restant ouvert à toutes les possibilités qui pourraient se manifester et servir le plus grand bien de toutes les personnes concernées.

Se focaliser totalement sur un aspect précis, concret, aura probablement l'effet contraire parce que cela renforcera notre attachement à cet aspect-là, nous nous "accrochons" de plus en plus, nous créons de la résistance et du stress.

Quand on envoie du Reiki, il est important de se détacher du tout résultat. Ne pas résister, ne rien rejeter, rester ouvert à tout. Garder la confiance que le Reiki est une énergie intelligente qui nous aidera à trouver le meilleur chemin pour nous.

Par rapport à l'entretien de travail de plus haut : peut-être que nous avons besoin d'être refusé d'un côté pour en découvrir un autre ; ou peut-être que nous serons pris et que nous nous sentirons très bien avec cette nouvelle activité. La clé est de rester ouvert aux deux possibilités, à toutes les possibilités.

Ces possibilités sont infinies et nous ne les voyons que lorsque nous faisons le pas vers le non-attachement au résultat.

Alors, ne vous accrochez pas à une idée fixe quand vous envoyez du Reiki. Plutôt, allez vers un sentiment de fluidité, de paix, d'ouverture et vers la confiance que tout ce qui arrivera est la meilleure chose qui puisse arriver aux personnes impliquées - et cela même si elles ne le savent pas encore.

(publié avec la permission de reikirays.com)