Articles sur le Reiki




 

ISO 9001:2015

La cinquième séance

Publié le 21/04/2020 à 11h37 - mis à jour le 22/04/2020 à 17h20 - Vu 754 fois

Il y trois ans, j'ai reçu en séance une femme qui souffrait terriblement de l'épaule. Elle avait vu son généraliste, un rhumatologue et de nombreux autres spécialistes mais rien n'avait fait céder sa douleur, qui durait depuis une longue année au moment où elle est venue me consulter. Lorsque je l'ai reçue, j'ai procédé avec elle comme avec l'ensemble de mes clients, en lui proposant une série de 4 séances. La première cure a eu lieu avant l'été et elle a trouvé qu'elle avait un regain d'énergie tel qu'elle a décidé de revenir en septembre. Toutefois, si l'état moral était meilleur, la douleur à l'épaule persistait.

Je sais bien qu'en Reiki, nous devons être dans le lâcher prise et laisser à notre client le libre arbitre quant à l'utilisation de l'énergie mais dans le cas de cette dame, je sentais des blocages particulièrement forts et je me suis demandé quelle technique utiliser pour l'aider à avancer. C'est alors que j'ai pensé aux techniques japonaises de Reiki, que sont UCHI TE, NADE TE et OCHI TE. J'ai appliqué ces techniques sur son épaule et j'ai été stupéfaite de constater que la douleur avait définitivement cessé suite à cette session-là.

Comme elle vivait des évènements particulièrement compliqués, à la séance suivante, j'ai eu l'idée de reproduire ces techniques, non pas à un endroit ciblé du corps mais sur son aura dans son ensemble. Histoire de voir s'il pouvait y avoir un impact sur les blocages présents de manière plus globale dans sa vie.

Bien sûr, je lui avais fait un Byosen lors de notre première rencontre mais j'avais l'impression qu'il y avait plus à faire au niveau de son corps énergétique. J'ai donc appliqué les trois techniques, les unes à la suite des autres pour voir si quelque chose allait se déclencher. Et j'ai eu la bonne surprise de constater qu'elle avait fait un bond sérieux dans son évolution personnelle suite à ce protocole.

Forte de cette expérience, j'ai décidé d'associer un certain nombre de techniques lors de la première séance afin de préparer la personne à tirer le plus grand bénéfice des 4 séances traditionnelles de Reiki. Et considérant le fait qu'un Byosen plus 4 séances équivalait à 12 à 15 séances sans Byosen (d'après l'enseignement que j'avais reçu de Nita), j'ai décidé de proposer non pas 4 mais 5 séances avec une première séance de nettoyage "à ma sauce". Au fil des années, j'ai peaufiné mon protocole et j'ai trouvé que le résultat était assez intéressant pour vous le soumettre aujourd'hui après presque trois ans d'expérimentation.

Lors de la première séance, je commence par pratiquer un Byosen avec l'intention de traiter tous les points de l'aura qui en auraient besoin. Puis je tapote à une vingtaine de centimètres du corps de la personne avec l'intention de mettre à sa disposition une énergie de nettoyage. Je combine le protocole UCHI TE sur tout son corps énergétique avec une visualisation dans laquelle je vois l'énergie déloger les blocages énergétiques où qu'ils soient dans l'aura. Je démarre au-dessus de la tête et je descends jusqu'aux pieds, sur toute la largeur du corps. Parfois, si j'en ressens l'intuition, je remonte jusqu'à 40 ou 50 centimètres. C'est vraiment au ressenti.

Une fois le déblocage effectué, je passe à la technique NADE TE. J'effectue des mouvements circulaires sur l'aura comme si je la shampooinais. Je visualise la mousse qui nettoie le corps énergétique et comme pour UCHI TE, je pars de la tête pour descendre jusqu'aux pieds et si j'en ressens le besoin, je m'éloigne du corps pour remonter dans les différentes couches de l'aura.

Ensuite, je recommence mais au lieu de faire des mouvements circulaires, je fais des mouvements droits de haut en bas. Et je visualise que je passe un peigne, comme un peigne à poux pour enlever la mousse et les salissures résiduelles de l'aura.

Enfin, je pratique OSHI TE, c'est-à-dire que j'effectue un mouvement de la paume comme le ballet d'une méduse et je vois l'énergie se répandre dans toute l'aura, la remplissant d'énergie violette et dorée. Quand j'ai terminé, l'aura que je visualise est lumineuse et totalement purifiée.

En résumé, je pratique les trois techniques japonaises présentées dans le manuel de Reiki 2, sur tout le corps et j'inclue dans mon protocole des visualisations très précises.

Une fois le nettoyage de l'aura terminé, je fais un équilibrage des chakras en 4 positions, puis un Beaming pour terminer la séance.

J'ai expérimenté ce protocole pendant plusieurs années. Je l'ai également appliqué à des maîtres Reiki en séance unique et ils m'ont fait le retour suivant : une sensation de libération profonde et une forte énergie ressentie. Toutefois, ils ont constaté qu'il était important de se donner ensuite des séances de Reiki pour maintenir l'état de grand bien-être dans lequel la séance les avait plongés. (Pour les Maîtres : très récemment, sur les conseils de Nita, j'ai ajouté une syntonie de guérison en tout début de séance. Le résultat me semble encore plus fort.)

Je conseille donc de pratiquer cette séance en combinaison avec les 4 séances classiques. Et si je la propose en séance unique, comme une séance de purification, c'est uniquement à des personnes qui sont initiées au Reiki et avec la consigne de se faire au moins 4 séances dans les jours qui suivent.

Alexandra Thomas
alexandra.thomas@relaxalex.fr