Articles sur le Reiki




 

KI ou REIKI

Publié le 21/04/2022 à 11h20 - mis à jour le 26/04/2022 à 22h58 - Vu 263 fois

… Enfin j'ai une question sur une problématique pourtant très simple et je fais appel à ton aide. Les stagiaires me demandent souvent : si le Ki est l'énergie universelle, pourquoi on parle du Reiki comme énergie universelle ? Y en a-t-il plusieurs ? « Le Ki, c'est le Ki, l'énergie universelle, c'est l'énergie universelle ! ». Je leur explique l'histoire de la fréquence de radio, ou bien encore, j'explique que c'est une question de nature. Par exemple, la pomme et la poire sont des fruits, mais ils n'ont pas le même goût, c'est une question de différence de goût, de saveur, de tonalité de l'énergie. Aussi je leur parle des chakras et de leur fréquence, chacun résonne à une fréquence différente. Et pourtant, je n'arrive pas toujours à me faire comprendre…

Ta question est simple et terriblement complexe à la fois. Voici ma réponse, sachant que, dès que l’on dit quelque chose, ce « quelque chose » sera du point de vue de celui qui parle, subjectif et sujet à interprétation, surtout concernant le choix des mots.

On part du principe qu’il existe un point unique, une source unique d’où tout vient. Cette « source » est, elle n’émane pas, ce n’est pas une source (comme une source d’eau, par exemple). C'est plutôt comme un océan qui englobe tout ce qui existe, et nous sommes censés nous y alimenter pour qu'en fin de compte, nous devenions cette source. C'est un chemin long et tellement tortueux que peu de gens l'ont parcouru en entier, et encore moins d'une façon consciente.

En attendant, nous avons la capacité innée de nous "nourrir" de cette source/énergie pour exister et pour évoluer. À partir de là, nous pouvons parler de deux types d'énergie, le KI et le REIKI, bien que les deux viennent de la même "source".

Voici leur "définitions" habituelles : 

- Ki = énergie vitale, de vie, qui soutient la vie = énergie à laquelle toute forme d'existence a accès spontanément et naturellement.

Nous savons que chacun d'entre nous a un niveau de conscience plus ou moins élevé, et c'est en fonction de cela que nous nous connectons "automatiquement" et plus ou moins consciemment à la fréquence d'énergie qui nous correspond. La loi de l'attraction réciproque fonctionne à ce niveau également.

Par le fait même que cette énergie a des fréquences, nous pouvons parler d'une énergie plus élevée ou moins élevée. Moins elle est élevée, plus elle est manipulable : nous pouvons imposer une intention et ce sera plus ou moins consciemment.

Il y a ceux qui apprennent à imposer leur volonté pour faire le bien et d'autres pour accomplir le contraire. Certaines instinctivement et d'autres volontairement.

Plus nous travaillons sur nous en conscience, plus élevée sera la fréquence, ce qui nous aidera à dépasser le niveau moyen habituel et arriver, peut-être un jour, au niveau ultime qu'on appelle en langage courant la compassion.

Je n'ai jamais entendu dire que le Ki serait "l'énergie universelle". De mon point de vue, dire cela est erroné puisque le Ki est juste une partie de LA "source".

- Reiki = énergie universelle guidée spirituellement : elle a sa propre conscience et agit pour le plus grand bien de la forme de vie concernée "par défaut".

Pour accéder à cette énergie, il faut ce niveau de conscience dont j'ai parlé plus haut, totalement élevé et constant. Si je puis me permettre cette comparaison, c'est le niveau de Jésus-Christ et des autres Maîtres de son niveau. Je n'ai pas rencontré (dans cette vie !) des gens avec ce niveau de conscience permanent.

La deuxième possibilité d'accéder à ce niveau est le "raccourci" que nous avons dans le système Reiki de Mikao Usui : l'initiation (harmonisation, Reiju, syntonisation).

C'est grâce à ce protocole sacré que nous avons accès inconditionnellement à la fréquence la plus élevée que l'Être humain peut capter (selon la perception et la pratique actuelle !). Mais, cette fréquence est "verrouillée" à cause de notre niveau de conscience actuel : elle est non-manipulable.

C'est notre niveau de conscience actuel qui en est la cause : malgré nos bonnes intentions, elles ne sont pas inconditionnelles et elles font référence plutôt à nous, le praticien de Reiki, et non au plus grand bien de la personne concernée.

Est-ce la fréquence Reiki actuelle la plus élevée qui existe ? Ma réponse est "bien sûr que non !"

Existe-t-il des initiations qui nous font sauter les étapes de la conscience ? À mon avis, non, ça n'existe pas et nous ne sommes pas encore prêts à sauter ces étapes. Nous avons besoin de travailler volontairement et sciemment pour nous dépasser peu à peu et de plus en plus.

Grâce à ce travail individuel, notre niveau global de conscience s'élèvera, et du ,coup la fréquence de l'énergie Reiki que nous captons s'élèvera à son tour. Le jour où nous aurons atteint l'état de non-attachement, non-désir, non-ego… et de tous les "non-quelque chose" que nous trouvons dans tout enseignement spirituel authentique, ce jour-là, il est fort probable que nous serons DKM ou la Grande Lumière Brillante ou REIKI.


Nita