Articles sur le Reiki




 

Mme Takata et les initiations à distance

par Nita Mocanu

Publié le 18/01/2023 à 09h39 - Vu 601 fois

Voici un sujet qui a déjà été débattu en long en en large.

Chacun a tiré ses propres conclusions et agit en fonction de cela. Mais, de temps en temps, le sujet revient, comme des vagues, avec des nouveaux arguments pour ou contre.

Par ce texte, je ne souhaite pas remuer les controverses, je souhaite simplement apporter un éclaircissement : Mme Takata faisait-elle des initiations à distance ? La réponse est oui, mais… il y a des nuances importantes.

La source principale (la seule, probablement) concernant cette information est le livre dont je vous ai parlé dans le numéro 40 de La Lettre Reiki de décembre 2021, "The History and System of Usui Shiki Reiki Ryoho" par Robert N. Fueston (disponible sur Amazon en anglais).

(Facebook et site Internet de Robert Fueston : The Reiki Preservation Society)

Aux pages 212 et 213, l'auteur parle de la lettre écrite par Mme Takata à son amie Doris Duke, dans laquelle elle lui explique qu'elle peut lui faire l'initiation de 2e degré à distance, puisque Doris Duke habitait très loin.

Dans l'extrait de la lettre de Mme Takata publiée dans le livre, elle dit qu'elle a fait des initiations à distance seulement lorsque c'était absolument nécessaire, uniquement en situations d'urgence, à des personnes hospitalisées ou qui habitaient très loin.

J'ai posé la question à Robert Fueston s'il y avait d'autres noms de personnes initiées par Mme Takata à distance, puisque, dans son livre, il n'en a publié aucun autre : apparemment, il n'y a pas d'autres noms connus.

Dans ce même chapitre du livre de Robert Fueston, il y a un texte écrit par Marta Getty, qui a étudié en face à face avec Mme Takata.

Marta Getty, initiée à la Maîtrise en 1981 par Phyllis Lei Furumoto (la petite fille de Mme Takata), a été une Maître Reiki très respectée et connue, aux USA et ailleurs. Elle a dit avoir eu la chance extraordinaire de passer une semaine en compagnie de Mme Takata, en octobre 1980. Pendant ce temps, elle lui a posé de très nombreuses questions et, à un moment donné, malgré le fait qu'elle n'était pas encore Maître Reiki, elle a osé lui demander s'il était possible de faire des initiations à distance. La réponse surprenante de Mme Takata a été que oui, c'est possible, mais qu'elle en a fait uniquement en situations d'urgence. Elle a dit aussi qu'elle n'aimait pas du tout le faire parce qu'une des valeurs de base du Reiki est la tradition orale, où il est demandé d'avoir un contact direct entre le Maître et l'élève au moment de la transmission de l'énergie.

Je partage ici la dernière phrase écrite par Marta Getty à ce sujet, dans son original et avec la traduction en français :

"What I have understood from her response, after the passage of many years in my practice as a teacher, is that because something can be done, does not mean that it is the best way of doing it, nor the best service to the student or to Reiki."

« Ce que j'ai compris de sa réponse, après le passage de nombreuses années dans ma pratique d'enseignant, c'est que ce n’est pas parce que quelque chose peut être fait que cela signifie que c'est la meilleure façon de le faire, ni le meilleur service à rendre à l'élève ou au Reiki. »

Pour conclure, oui, Mme Takata a fait des initiations à distance, uniquement en situation d'urgence, et je suis sûr que tout Maître Reiki ferait pareil en cas d'urgence.

Mais, avons-nous - l'Humanité - le niveau de conscience nécessaire pour passer à 100 % d’initiations à distance ? Ça, c'est la question !

Nita