Articles sur le Reiki




 

Etre soi-même - être Entier

Publié le 02/09/2012 à 14h43 - Vu 65343 fois

Le Reiki est essentiellement un chemin vers l’auto-réalisation. Pour moi, l’auto-réalisation n’est pas grandir mais plutôt le contraire : être capable de se regarder et se libérer des concepts, des notions, philosophies et opinions. Enlever couche après couche jusque quand il n’y a plus rien !

Dans ce processus, il est possible que l’on va découvrir des aspects de nous-mêmes que nous aimons plus ou moins, des aspects que nous aimerions changer, devenir différents, mais … Après tout il n’y a rien de mieux que d’être soi-même ! Qu’importe ce que nous faisons, qu’importe où nous allons, nous sommes nous-mêmes. Il n’y a pas un autre chemin !

 

J’aimerais parler ici de la notion « être Entier », du besoin que nous avons de développer une vision du monde qui inclut tout, de VOIR tous les éléments constituant ce monde.

Nous avons la tendance à diviser « notre » monde en deux parties : celle qui contient les aspects agréables et celle qui contient les aspects désagréables. Le problème est qu’à partir du moment où nous faisons cette division selon nos standards, nous souffrirons forcement. La Vie ne fait pas beaucoup attention à nos concepts et philosophies, peu importe leur raffinement ou leur complexité.

La famille Reiki du monde entier est formée par un nombre incalculable de membres ayant des bases sociales, culturelles et religieuses différentes. Ce qui est acceptable dans une société, peut ne pas l’être dans une autre. Ce qui fait partie et satisfait le côté « ésotérique » chez les chrétiens peut ne pas être en harmonie avec le Bouddhisme, ou l’inverse. La même situation nous la trouverons concernant les différentes écoles de Reiki qui ont édifié leur système autour de certaines croyances et systèmes spécifiques.

 

La Vie pulse dans tout ce qui est ; la pomme dans un pommier, le cœur dans la poitrine, ainsi que l’aigle dans le ciel.

Prenez un moment et élevez-vous au-dessus de la Terre, dans votre imagination, et observez ce qu’il y a en dessous. Vous verrez une planète bleue, des montagnes, des océans, mais vous ne les verrez pas séparément. Ils sont ensemble, ils forment partie d’un seul Etre.

Maintenant, changez votre vision et focalisez sur la famille Reiki mondiale. Regardez-la comme un seul organisme : il a des bras, des jambes, des organes internes, etc. Il a aussi un esprit propre, des convictions, des idées éthiques et des rêves.

Chacun d’entre nous, nous sommes une cellule de cet organisme. Et comme tout organisme vivant, il a besoin que toutes les cellules fonctionnent de façon adéquate et efficace.

 

Puisque le Dr Usui est la figure centrale dans le Reiki, j’aimerais vous inviter à le considérer dans sa totalité. Nous ne savons toujours pas grand-chose sur lui, en tant que personne, mais quelques éléments oui, nous en avons.

Il est né dans un village appelé Taniei, dans la préfecture de Gifu, pas loin de Nagoya. Il n’est jamais allé à l’Université et il a eu un très grand intérêt pour la spiritualité et la philosophie. Il a été marié, il a eu deux enfants, il a fait faillite dans les affaires et a travaillé pendant plusieurs années en tant que secrétaire d’un très connu politicien. Pendant tout ce temps, il a continué ses recherches spirituelles qui l’ont amené à bien connaître le Shintoïsme, le Bouddhisme, l’astrologie, la lecture des lignes de la main et les sciences ésotériques.

Vers les années 1920, son travail a culminé avec ce que nous connaissons sous le nom de Reiki. Cette culmination est le résultat d’un travail de toute une vie, avec tout ce que cela implique.

Il a été une personne avec plusieurs facettes, et ce que j’aimerais souligner est l’aspect suivant :

Imaginez quelqu’un qui a connu Mikao Usui quand il était un jeune garçon dans son village. Cette personne dira, selon sa perception, qu’il a été un enfant très gentil ou une canaille. Maintenant, imaginez quelqu’un qui l’a connu en tant qu’homme d’affaire. Pour cette personne, il restera toujours un homme d’affaire. Aussi, pour quelqu’un qui l’a connu pendant sa période de travail politique, il restera un homme politique.

Et encore, pour quelqu’un qui a pratiqué des rituels Shintoïstes de purification, il sera toujours un dévot fervent de Amaterasu, la déité la plus élevée du Shintoïsme.

Sur la stèle funéraire de Mikao Usui est marqué qu’il a eu plus de 2000 élèves de Reiki.

Et ainsi de suite.

Donc, qui peut dire qui il a été vraiment ? A-t-il été la personne qui a commencé le voyage ou celle qui l’a terminé ? Je pense qu’il a été tout cela, de son premier à son dernier souffle.

Nous devons faire très attention au moment où nous voulons lui "coller" une étiquette, qu’importe que cette étiquette soit Shintoïste, Bouddhiste, ésotérique ou exotérique.

Au fur et à mesure que nous recevons plus d’informations sur lui, nous devons nous rappeler de le voir dans sa complexité, dans sa totalité.

Tout comme à la Vie, tout comme à nous-mêmes, le Reiki et tout ce qui nous entoure.

 

Frank Arjava Petter