Articles sur le Reiki




 

Affirmations - Créativité - Intentions

Publié le 02/09/2012 à 14h44 - Vu 74680 fois

En passant le Reiki II, nous recevons des outils surprenants qui nous permettront de devenir des co-créateurs de plus en plus conscients. Notre vie a toutes les chances de changer et nous pouvons y contribuer activement. Pour réaliser cela, il ne suffit pas de le vouloir mais aussi de s’y prendre correctement. C’est cet aspect que j’aimerais présenter ici : l’importance des mots que nous utilisons dans le travail avec le Reiki à distance. Ces mots sont la concrétisation de nos Intentions.

Nous savons que le Reiki a sa propre conscience et qu’il agira toujours pour le bien de la personne concernée. Et nous savons aussi que, par respect pour l’Etre humain, le Reiki agira en fonction de nos intentions.

Nous avons tous de bonnes intentions, c’est vrai. Il n’y a personne qui veut se faire du mal consciemment. Pourtant, une énorme partie de ce que nous sommes et de ce qui nous arrive aujourd’hui, est le résultat de nos choix antérieurs, choix faits souvent d’une façon inconsciente.

Pour qu’un aspect de notre vie puisse changer correctement, il faut que notre intention soit claire. Une intention claire donnera des pensées claires et les pensées claires se matérialiseront en faits clairs.

     C’est assez simple à comprendre mais parfois moins simple à mettre en pratique.

Quand nous envoyons du Reiki à une situation, à un projet ou idée, nous utilisons le plus souvent une phrase type affirmation positive. Mais, le problème dans ces cas est que souvent nous ne formulons pas correctement cette affirmation positive.

Une affirmation positive est : une phrase aussi courte que possible, exprimée au temps présent, toujours en positif (sans négations) et traitant d’un seul sujet à la fois.

     Voyons ces quatre aspects un par un :

- Elle doit être aussi courte que possible pour éviter de nous perdre dans les mots et passer à côté de l’idée principale.

Pour formuler notre souhait d’une façon concise, nous avons de besoin de penser, formuler, reformuler, changer et finalement choisir les mots qui nous paraissent les plus adéquats. Grâce à ce travail, notre intention devient de plus en plus claire et les mots exprimeront exactement ce que nous souhaitons.

     Les nombreux livres qui nous suggèrent des affirmations positives pour chaque situation jouent un rôle important, mais il ne faut pas oublier que ces livres sont uniquement des guides ; on ne devrait pas prendre ces affirmations et les utiliser telles quelles. Ce serait trop superficiel et automatiquement on aura moins de chances que notre affirmation se matérialise.

- Exprimer une affirmation au temps présent veut dire que nous devons la formuler comme si l’action, le souhait, était déjà réalisé.

Cet aspect pose problème parce qu’il peut paraître ridicule de dire « j’ai le travail » quand on est au chômage depuis plusieurs années. Pourtant, c’est la seule façon valable d’affirmer.

     Dans notre inconscient, il y a des schémas qui nous font faire des choses qui ne sont pas toujours dans notre intérêt. Ces idées viennent souvent de notre enfance ou jeunesse, de la période d’apprentissage de la vie. Si à un moment donné on nous a dit « tu n’arriveras jamais à avoir un travail fixe » ou « tu ne mérites pas d'avoir un travail fixe », il est possible que cette idée se soit ancrée tellement fort dans notre inconscient que même des années plus tard nous agissons de façon à ne pas garder un travail plus que quelque mois. Ce n’est pas ce que nous souhaitons consciemment, mais c’est souvent la partie inconsciente qui le décide.

     Pour effacer cette ancienne idée malsaine, il n’y a pas d’autre moyen, à ma connaissance, que l’affirmation positive. En répétant cette idée positive tous les jours, l’ancien schéma est effacé et un nouveau s’installe : celui de l’abondance.

Il faut bien comprendre que c’est toujours le temps présent qu’il faut utiliser et non pas le futur : j’aurai un travail ! Parce qu’en affirmant dans le futur, on peut avoir le travail dans un futur indéfini, dans cette vie ou dans une autre !

Une petite exception : parfois, pour exprimer la situation réalisée, on a besoin d’utiliser une forme passive du verbe : la maison est vendue !

Vivre dans l’abondance, dans tous les domaines de la vie, est possible et c’est là où notre rôle créateur entre en action : j’accepte (même si aujourd’hui juste théoriquement) que l’abondance existe et que j’ai le droit moi aussi de m’en réjouir. Je formule mes affirmations et je les répète tous les jours et je contribue ainsi à ma propre transformation.

- Exprimer une affirmation toujours dans le positif est nécessaire parce que l’utilisation des négations ne fait que renforcer l’ancienne idée. Cet aspect est connu dans toutes les techniques qui travaillent avec l’inconscient humain : PNL, Control Mental, etc.

- Traiter d’un seul sujet à la fois est tout aussi important. Quand nous affirmons plusieurs choses dans une même phrase, nous « demandons » que tous ces sujets soient réalisés, matérialisés, en même temps et ils risquent de ne jamais se réaliser. Les choses viennent chacune à leur moment, parce que nous pouvons nous débarrasser de certaines idées plus facilement et d’autres moins.

     Bien sûr, nous pouvons « travailler » sur plusieurs sujets le même jour, mais nous aurons une phrase positive pour chaque sujet. Nous envoyons du Reiki à un aspect (avec sa phrase), nous terminons cet envoi et nous envoyons au suivant (avec sa phrase), nous terminons l’envoi, etc.

Finalement, un dernier aspect : savons-nous en permanence ce qui est bon pour nous ? Sommes-nous sûrs que recevoir ce que nous souhaitons est bénéfique pour nous ? Probablement, nous avons tous vécu des moments difficiles qui se sont révélés par la suite qu’ils n’étaient pas négatifs, au contraire, nous avons été heureux que les choses se soient passées ainsi.

     Nous avons le droit à l’abondance dans tous les aspects de notre vie et nous avons parfaitement le droit de la demander = l’affirmer. Et pour éviter le risque de recevoir des choses qui ne nous conviennent pas, il est fortement recommandé d’ajouter à la fin de toute affirmation positive des mots-clé : « pour le plus grand bien de tout le monde et en harmonie avec l’Univers ».

« Pour le plus grand bien de tout le monde » veut dire que si je reçois ce que j’affirme (travail, maison, compagnon, etc.), cela ne fera du mal à personne et que ce sera bon pour toutes les personnes impliquées.

     « En harmonie avec l’Univers » veut dire que je permets à l’Univers de « s’impliquer » dans ma vie et déclencher les énergies nécessaires pour la réalisation de mon souhait uniquement si c’est bon pour moi.

     Je sais que cela peut paraître un peu « flou ». Mais, je vis et j’observe et aujourd’hui je sais que les choses fonctionnent ainsi. On n’a pas besoin de Foi, on n’a pas besoin de formuler avec des mots précis ce qu’on entend par l’Univers. Chacun a son idée. Et le fait d’avoir l’intention que les choses se passent de cette façon – ne jamais faire du mal à autrui et recevoir ce que je désire uniquement si c’est bon pour moi – suffit comme motivation pour prononcer systématiquement ces mots-clés en fin de phrase.

     La phrase que je formulerais par rapport au travail, l’exemple que j’ai pris plus haut, serait la suivante : « J’ai le travail qui me convient le plus, pour mon plus grand bien et celui de tout le monde et en harmonie avec l’Univers ».

     Cette phrase, je la dirais pendant l’auto-traitement, j’enverrais du Reiki à distance avec cette phrase et je l’utiliserais aussi pour me faire le « traitement mental ». Agir de cette façon, dans différentes circonstances, à différents moments de la journée, est hautement efficace et rapide.

Bon travail et « Bonne Abondance » 

 

NITA