Articles sur le Reiki




 

LES CADEAUX DU REIKI III

Publié le 02/09/2012 à 14h45 - Vu 66282 fois

Il est des stages où je suis ressortie satisfaite intellectuellement car j’y avais puisé des outils, j’y avais découvert du concret, du visible, du tangible, des recettes qui mènent tout droit à un produit fini.

 

     Avec le Reiki, c’est un tout autre univers qui s’ouvre à moi, une autre dimension, où je me retrouve face à moi-même, face à mes ressentis, face à mon moi intérieur. Extérieurement il ne se passe rien, mais que de bouleversements au plus profond de moi-même, que de murs qui s’effondrent, que de vagues qui me submergent.

 

     Lorsque l’on a le bonheur de pouvoir vivre un de ces moments grandioses le 1er jour du stage, on ne peut prétendre l’égaler le lendemain et pourtant…

 

     Le 1er jour de stage, on nous propose l’Initiation au symbole du Cœur à ceux qui ne l’avaient pas reçu au 2e degré. Je l’accepte bien volontiers et là, premier choc. Cette Initiation me conduit directement à un état « d’Illumination ». Je me sens submergée par un immense flot d’amour inconditionnel. Mon être me semble trop limité pour recevoir toute cette énergie. Tel un bourgeon aux premiers jours du printemps, il laisse éclore « une fleur d’amour » que depuis lors, j’ai à cœur d’entretenir tous les jours avec du Reiki.

 

     Le 2e jour, l’enseignant propose la méditation guidée « Rencontre ton guide Reiki ». Le silence de la méditation collective m’enveloppe. Je me laisse guider par la voix de l’animateur. Calmement, profondément, l’expansion de ma conscience se développe. L’invitation semble plutôt sympathique, mais la rencontre est-elle systématique ? Contre toute attente, la connexion s’effectue. Ce moment fort, privilégié, intense, me relie à une perception de bien-être total, d’amour inconditionnel, de profonde paix intérieure.

 

     Le retour à l’ici et maintenant m’apparaît comme un réel déchirement. L’ancrage se réalise accompagné par un flot de larmes et de soubresauts incontrôlables. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, ce sont des larmes de bonheur, expression de ce trop plein de rayonnement, des larmes apaisantes, simples manifestations de la rencontre avec Mon Guide. Avant de rouvrir les yeux, je sens que le stage continue autour de moi. Je réalise que les stagiaires ont respecté mon vécu.

 

     Je suis repartie du stage avec ces deux cadeaux du Reiki, qui n’ont pas pris de place dans mes valises, mais qui tous les jours remplissent ma vie d’un bonheur absolu.

Merci !

 

EVELYNE