Articles sur le Reiki




 

Un traitement de Reiki?

Publié le 02/09/2012 à 15h36 - Vu 66752 fois

Céline, 36 ans, séparée et mère d’un petit garçon de 8 ans, se trouve être dans une situation difficile, tant au niveau professionnel que personnel.

Elle doit subir une intervention chirurgicale afin de lui ôter un kyste au sein. Elle est très inquiète et les cernes violets sous ses yeux témoignent de son état d’anxiété.

Elle souffre également d’un gros problème d’estime d’elle-même. Convaincue qu’elle n’a rien d’intéressant pour son entourage, qu’elle n’est pas d’agréable compagnie, elle refuse régulièrement les mains qui se tendent et sombre peu à peu dans la déprime.

Jusqu’au jour où une semaine avant son opération, elle consent à venir me voir pour une séance de Reiki.

J’avais bien pris la précaution de la prévenir que le plus grand risque qu’elle courait était de perdre une heure de son temps, car comme nous l’a enseigné tout à fait justement Nita, le pire qui puisse arriver lors d’une séance de Reiki, c’est rien !

Bien que mon expérience soit encore assez réduite, je dois dire qu’il s’est toujours passé quelque chose durant les séances. Et ce quelque chose est extrêmement positif si j’en crois les témoignages reçus de mes premières patientes.

Voici celui de Céline, qui ne savait rien du Reiki avant cette séance et qui a mis sa confiance entre mes mains.

Lorsqu’elle s’est relevée de la table, toute engourdie encore, ses premiers mots furent les suivants : « c’est incroyablement agréable, quel bien-être ! »

Puis devant mon air interrogateur elle poursuit : « J’ai eu la sensation qu’une vague de chaleur douce me balayait l’intérieur du corps de la tête aux pieds et des pieds à la tête lorsque j’étais allongée sur le ventre, une sensation de douceur infinie.

Cette vague de chaleur s’est amplifiée lorsque tu as posé tes mains sur mes pieds. Alors là c’était particulièrement bien. Un vrai bonheur ! Je sentais avec encore plus d’intensité la chaleur monter, inonder tout mon corps.

Lorsque tu as posé tes mains sur mes oreilles et mes tempes, ma bouche a entamé bien malgré moi un mouvement de succion, mes lèvres se sont mises à bouger sans que je puisse contrôler quoi que ce soit, j’avais l’impression d’être un enfant qui tétait, les courants d’air évidemment, mais le geste était là, impossible à arrêter. Curieuse expérience, pas désagréable, mais surprenante.

Quand tes mains se sont posées sur mon bassin, ce fut comme si quelqu’un tirait sur un fil et dénouait une pelote tout emmêlée à l’intérieur. J’en ai ressenti un grand soulagement.

Des images me sont venues spontanément. Durant la première partie de la séance, j’étais sur le dos et je me suis vue flotter dans le ciel, entourée de gros nuages d’un blanc cotonneux. Je planais littéralement dans les cieux. J’étais en apesanteur ! Un sentiment de bonheur m’envahissait.

Ensuite lorsque je suis passée sur le ventre, j’ai changé de milieu, je suis retrouvée dans l’eau, comme portée par une vague liquide. Toujours ce mouvement d’aller et retour et toujours cette sensation de légèreté. Dans cette eau j’ai vu soudain une silhouette, ou plutôt l’ovale d’un visage, d’un beige lumineux, mais je n’ai pas eu le temps de voir qui c’était. Cette vision a été très fugace.

Cette séance a été vraiment un moment de grande détente, de surprise agréable. »

S’en suivirent les remerciements d’une personne très reconnaissante.

J’en ai tiré une grande satisfaction personnelle bien sûr mais je n’ai pas omis de remercier le ciel de m’avoir permis de soulager Céline d’un peu du poids de ses souffrances.

J’ai expliqué à Céline que je n’étais que le canal de cette merveilleuse énergie et que si j’avais contribué à lui apporter un peu de bien-être j’en étais très heureuse. Mon but était atteint.

En réalité, c’est elle qui a fait le travail. En se laissant porter par le Reiki, elle a ouvert des portes que la vie l’avait probablement poussée à fermer soigneusement et peut-être trop vite. Son corps a dirigé lui-même cette énergie là où le besoin s’en faisait sentir.

J’en veux pour preuve, la chaleur particulièrement intense qu’elle m’a dit avoir ressenti au niveau de son kyste. Pourtant je n’ai à aucun moment posé ma main sur sa poitrine et c’est là que l’énergie s’est focalisée tout de même.

Lorsque je donne du Reiki à quelqu’un, je prends un soin tout particulier à me mettre en retrait et à laisser faire. Je ne guide absolument pas l’énergie vers un endroit où un autre, sauf bien sûr lorsque je sens localement une douleur physique. Dans ce cas je vais insister sur cet endroit, mais sans négliger pour autant le reste.

Pendant cette séance complète, j’ai moi-même ressenti hormis une chaleur assez forte, des picotements dans les mains lorsque je passais à certains endroits de son corps.

Ce Reiki est décidemment un merveilleux cadeau.

Merci !

Agnès