Articles sur le Reiki



Reiki et Sons (qu'on peut voir !)

Publié le 02/09/2012 à 16h54 - Vu 64783 fois

- par Laurelle Shanti Gaia -

   
Laurelle Shanti Gaia Jonathan Goldman

L'idée que le son peut promouvoir l'autoguérison n'est pas nouvelle ni surprenante pour quelqu'un qui, après une journée stressante, se relaxe en écoutant de la musique.

Le son peut promouvoir la relaxation tout aussi facilement qu’il peut nous inspirer ou motiver. Il peut réveiller en nous l'irritation, la colère, la joie, la créativité, le romantisme, la paix, ou tout autre état intérieur ou émotion.

Quand le son est inclus dans une séance de Reiki, il y a un double avantage : les effets du son sont amplifiés et les effets du Reiki également.

Faites cette expérience simple : d'abord, écoutez une musique de relaxation, sans faire du Reiki ; ensuite, donnez-vous du Reiki sans la musique ; finalement, faites-vous du Reiki et écoutez la musique en même temps. Le résultat est plus que concluant, n'est-ce pas ?

Le Son affecte la matière

Les observations sur les effets du son sur le corps humain et la matière en général sont très anciennes. Cependant, les études scientifiques des effets du son sur la matière sont relativement récentes, mais il est déjà parfaitement clair que le son affecte la matière. 

Le Dr. Hans Jenny, scientifique suisse, a démontré comment des substances différentes comme le sable, la matière plastique et les liquides changent de forme selon le son qui est produit juste à côté. Il a donc démontré que le son affecte et change la structure moléculaire de la matière. Le Dr. Jenny a inventé le mot "cymatics" (du grec - kuma = onde) qui définit aujourd'hui la science du son visuel.

Le son se déplace sous forme d'ondes qui sont mesurées en hertz (Hz). Plus lente est l'onde, plus grave sera le son ; plus rapide sera l'onde, plus aigu sera le son.

Comment fonctionnent les sons de guérison (healing sounds)

Le son venant d'un instrument, y compris la voix humaine, le tambour, les bols tibétains, les bols en métal ou en cristal, va provoquer des fréquences qui auront un impact sur le système nerveux sympathique. Ces fréquences vont influencer le corps humain qui modifiera son comportement : une respiration, des ondes cérébrales et un rythme cardiaque plus lents. Grâce à cela, il y aura maints effets bénéfiques pour le corps comme par exemple moins de douleurs, plus de vitalité, de clarté et de mémoire.

Etude médicale : la thérapie par le son stimule le système immunitaire 

Bien que cette étude ait été réalisée en utilisant un tambour, des résultats tout à fait semblables sont possibles en utilisant d'autres sources de sons thérapeutiques.

Publiée en janvier 2001 dans Larry Dossey’s Alternative Therapies, cette étude pionnière a été réalisée auMeadville Medical Center’s Mind-Body Wellness Center par une équipe de médecins qui ont utilisé des groupes de contrôle et des tests sanguins.

Dirigée par l'expert en cancer Dr Barry Bittman, PDG du Meadville Medical Center’s Mind-Body Wellness Center in Meadville, PA (USA), l'étude montre clairement que le groupe ayant utilisé le son a vécu une augmentation importante de la production de cellules anticancéreuses, ce qui a aidé ces personnes à mieux combattre non seulement le cancer, mais également d'autres problèmes importants comme le SIDA. 

Selon le Dr Bittman, "le son du tambour accorde notre biologie, réalise l'orchestration de notre système immunitaire et permet que la guérison commence... Quand nos mains entrent en contact avec la vibration du son, qui vibre avec notre énergie, notre vitalité... et unité, nous redevenons à nouveau entiers."  (Pour plus d'infos sur le Dr Bittman et les sons : http://www.mind-body.org/mind-over-matter-Bittman.htm#so)

Le son a été utilisé avec beaucoup de succès pour des patients atteints d'Alzheimer pour les aider à focaliser l'attention, pour des vétérans de guerre, pour des personnes dépendantes de la drogue ou de l'alcool, pour des gens dans les prisons et pour des SDF pour augmenter la confiance en eux-mêmes.

D'autres études ont démontré que les enfants jouant d'un instrument de musique (spécialement un instrument intuitif) augmentent leur capacité d'apprentissage ainsi que les fonctions du cerveau droit qui sont l'intuition et la créativité.

Comment se fait-il que le son ait un effet si profond sur l'Etre humain ?

Il y a une théorie qui dit que certains sons activent la circulation de l'énergie dans nos chakras.

En tant qu'élève de Jonathan Goldman, musicothérapeute très connu, auteur du CD "Reiki Chants", j'ai adopté sa suggestion d'utiliser des voyelles spécifiques pour équilibrer les chakras lors d'une séance de Reiki pour soi-même ou pour une autre personne et également pendant une méditation. On prononce les sons en commençant par le 1er chakra pour terminer par le 7e. C'est très semblable à ce que nous faisons avec le symbole CKR quand nous le traçons sur nos chakras, du 1er au 7e.

Reiki Karuna® et les sons thérapeutiques

En 1995 j'ai appris le système de Reiki Karuna®. Au début, l'utilisation des sons ne faisait pas encore partie du système, mais très vite, en échangeant avec William Rand, nous nous sommes rendu compte que nous sentions le même besoin d'ajouter des sons dans notre pratique. 

Grâce à ce ressenti ainsi qu'une expérience hors du commun sur le mont Kurama au Japon, les sons ont été inclus définitivement dans le Reiki Karuna® à partir de 1996.

Reiki et Kotodama

Après ces expériences merveilleuses avec les sons dans le Reiki, j'ai été fascinée quand mon ami Nita Mocanu a présenté les concepts des Kotodamas lors de la Conférence "Reiki et les Sons Thérapeutiques" à Sedona (USA) en 2005. 

Kotodama fait référence à la force spirituelle qui est contenue dans les mots, mais également à l'idée que la force spirituelle peut être manifestée à travers ces mots. Les différentes traductions du mot Kotodama incluent : "âme du son", "âme de la langue", "esprit de la langue", "pouvoir de la langue", mot de pouvoir", mot magique", "son sacré", "mot âme", etc. La notion de Kotodama implique donc que le son affecte d'une façon magique les objets et que les mots des rituels peuvent influencer notre environnement, notre corps, esprit et âme.

C'est exactement ce que j'ai appris avec Jonathan Goldman : "Le son est non seulement l'énergie créatrice de base, il est également l'essence de la forme".

Comme je le disais au début de l'article, le Dr Hans Jenny a inventé le mot cymatics. Plus tard, le chercheur John Reid a capturé, en utilisant un "CymaScope" une représentation visuelle du son émis par le symbole mental/émotionnel (SHK) du CD de Jonathan Goldman, Reiki Chants.

J'ai eu l'honneur de travailler avec Jonathan pour ce CD. Il nous a demandé de faire de notre mieux pour laisser passer librement l'énergie des symboles à travers nos voix.

Voici une image du SHK captée par le "CymaScope".

 

Tout ce que nous apprenons à travers le Reiki est en permanente évolution. Plus nous permettons que le Reiki nous guide, plus nous découvrons d'autres facettes et méthodes pour développer nos capacités. Que chacun d'entre nous puisse être ouvert aux solutions que la pratique du Reiki nous présente au quotidien.

Pour plus d'information sur Laurelle Shanti Gaia : www.reikiclasses.com
Pour plus d'information sur Jonathan Goldman : www.healingsounds.com
Pour plus d'information sur le CymaScope : www.cymascope.com