Articles sur le Reiki




 

Acouphènes

retours sur enquête : trois témoignages

Publié le 02/09/2012 à 17h02 - Vu 67294 fois

Mon mari et moi avons fait du Reiki à mon beau-père (nous sommes au 2e degré) qui souffrait de forts acouphènes et d'une hernie hiatale. Nous ne lui avons donné que 7 séances plutôt espacées, parfois à 4 mains.
Depuis les acouphènes de mon beau-père se sont particulièrement atténués, et sont même devenus très rares. Ils n'ont pas complètement disparu, mais il n'en souffre presque plus.
Au départ, nos séances ont été faites pour lui donner du Reiki et du bien-être. C'était pour cet aspect relaxant du Reiki et pour qu'il dorme mieux que nous lui avions donné du Reiki.
Aussi, en plus du sommeil retrouvé, mon beau-père a réalisé que les acouphènes s'étaient radicalement apaisés et son hernie devenue peu douloureuse. 
De même, nous lui avons envoyé du Reiki à distance quand les acouphènes se sont faits plus vifs  il y a une semaine. Le lendemain, ils s'étaient arrêtés et cela semble perdurer.
Mi mars, il passera le 1er degré de Reiki (ainsi que ma belle-mère). Donc, nous espérons qu'avec les autotraitements réguliers, il parviendra à les faire peut-être disparaître.
... deux mois plus tard, après l'initiation au 1er degré de Reiki...
Mon beau-père me confirme que les acouphènes se sont particulièrement estompés, et que même certains jours, ils sont totalement absents !

***********
Depuis 4 ans, j'ai une personne qui vient régulièrement une fois par mois chez moi 
recevoir une séance de Reiki Usui/Karuna. 
Elle dit aller beaucoup mieux, mais doit constamment veiller à avoir une vie calme et régulière.
Elle fait le lien : dès que le stress augmente, les acouphènes reprennent.
Globalement la personne va beaucoup mieux, quand ça revient c'est moins fort qu'il y a 4 ans.
En recevant régulièrement du Reiki, elle se libère de ses mémoires importantes, enlève des couches petit à petit. Donc il faut persévérer en Reiki.
J'ai eu d'autres personnes soulagées avec quelques séances, mais pour des cas moins sévères.

***********

 

Mes acouphènes sont légers, mais présents. Je les ai depuis le mois d'octobre 2011. 
Après avoir procédé par élimination, je pense qu'ils sont dus à des vertèbres cervicales assez endommagées et des tensions au niveau mandibulaire ; séances d'osthéo, de réflexo et d'étiopathie n'y ont rien fait. 
En fait, ça va ça vient, parfois ils sont très légers, et plus tard il va y avoir des sifflements, puis le lendemain, c'est plus cool, et ça recommence, quand je pense en être délivrée. Il suffit d'un stress, de conditions défavorables pour qu'ils se manifestent. Au début, ça fait peur, surtout pour la santé mentale. 
Alors c'est là que le Reiki (et la sophrologie) intervient pour moi depuis tous ces mois ; s'ils n'ont pu faire disparaître les symptômes, au moins, je suis passée par plusieurs phases jusqu'à ne plus en avoir peur et donc, à les oublier ; pas toute la journée, mais en grande partie. 
Je fonctionne beaucoup avec les affirmations positives et le 2ème degré. 
La première a été : "J'intègre ces sensations auditives parmi mes autres sensations." Au bout d'une semaine, j'étais déjà plus calme. Ensuite il y en a eu beaucoup d'autres, que je gardais jusqu'à ce que je constate un changement d'état d'esprit qui me réclamait une autre affirmation positive. 
J'ai ainsi progressé au fil des semaines et ma tristesse a progressivement disparu. J'ai gagné en confiance. J'ai eu le sentiment que ces symptômes acoustiques m'invitaient à plus de calme, d'écoute, de bienveillance : j'ai remarqué qu'ils étaient plus forts quand j'avais des pensées négatives sur moi ou les autres. Intéressant, non ?!
Et puis, j'ai pris conscience que je ne croyais pas en la guérison des acouphènes car j'avais entendu des choses là-dessus. Et j'ai lu dans un numéro de "France - acouphènes" que ceux-ci pouvaient disparaître du jour au lendemain, contre toute attente. C'est un médecin ORL qui l'affirmait, l'ayant déjà constaté. Rarement, mais c'est possible. Donc, mon affirmation positive fut "Je crois en la disparition des acouphènes". Et mon esprit s'est libéré. J'ai senti rapidement les résistances tomber.
Les affirmations qui ont suivi : "Je pose un regard apaisé sur les acouphènes" ; puis, après quelques jours "j'accepte la disparition des acouphènes" (l'acceptation de la guérison est un pas très important) ; "Ma tête est en repos".
A ce jour, je n'ai plus peur et même s'ils existent, ils font juste partie de l’ensemble de mes sensations. Je ne leur accorde pas plus d'importance qu'aux autres phénomènes extrêmement nombreux de mon corps. Et c'est ça le plus important pour moi. La joie est complètement présente. Le moral est très bon. Je continue mes expériences, mais surtout, je fais attention à mes cervicales et je me libère de toute préoccupation ! 
Et à ce propos, je me fais du Reiki du bout des doigts sur les cervicales pendant plusieurs minutes et ça me fait beaucoup de bien. Pas tout de suite, mais je le sens plusieurs heures après. Ca se libère et c'est moins fort dans mes oreilles. C'est déjà ça !