Articles sur le Reiki




 

Se déprogrammer et demeurer dans la Joie sans objet

Publié le 08/10/2012 à 15h05 - mis à jour le 16/10/2012 à 16h03 - Vu 68668 fois

Nous avons tendance à croire que nos difficultés  quotidiennes « nous éloignent de la joie », que la souffrance chronique et ses différentes manifestations (stress, colère, révolte, tristesse, culpabilité, honte, peur, anxiété, angoisse, dissociation, engourdissement…) sont des émotions inévitables« provoquées par nos maladies, par les circonstances extérieures ou par les autres ». Croyez-vous que cela soit réellement vrai? Qu’arriverait-il si nous arrêtions de donner du pouvoir à ces croyances collectives?
En fait le mal-être ou la souffrance chronique sont « la stratégie de survie » la plus répandue. Il s’agit de la stratégie de survie de notre « sens du moi », d’un « Moi » qui inconsciemment entretient des « systèmes de croyances de base » qui confirment sa sensation d’être séparé des autres, de l’Univers et de la Conscience Universelle, qui confirment son  assujettissement au concept du temps et son doute existentiel.

En conséquence, plutôt que de questionner « ses croyances de base, génératrices de sa souffrance » car elles sont inconscientes, « le Moi » demande continuellement aux autres et à son univers imaginaire, des preuves de son existence pour se rassurer ou pour se consoler.
La bonne nouvelle est que quand nous « apprenons à nous déprogrammer », quand nous questionnons nos convictions, nous nous débarrassons définitivement de nos vieilles stratégies et de nos mécanismes psycho-émotionnels générateurs de notre souffrance.
Cette déprogrammation implique une dés-identification qui nous permet de développer pleinement notre intelligence émotionnelle, de changer complètement notre vision de nous-mêmes, des autres et du monde, face aux défis que la vie nous présente et de demeurer dans la Joie sans objet défini.

Comment apprendre à se déprogrammer ? Comment se dés-identifier des systèmes de croyances de base qui nous empêchent de demeurer dans la Joie sans objet, dans la Non-Dualité ?


Nous vous proposons un processus d’autoquestionnement accompagné, qui s’inspire de la Psychologie Quantique, des découvertes faites par des physiciens comme Werner Heisenberg qui ont constaté que « l’observateur » ne peut pas regarder « ce qu’il observe » de l’extérieur.
En l’occurrence, l’observateur de « moi » et « moi » sont des images mentales qui font partie d’un même système autoréférentiel.
Pourtant, au  quotidien, nous nous identifions « au mécanisme d’observation » qui crée à notre insu sa propre définition et histoire de « moi » génératrices de souffrances, qu’il regarde fasciné.
En enquêtant sur cet « observateur » fasciné par « l’histoire qu’il se raconte », (histoire attachée à ses émotions, peur, haine, colère, tristesse, culpabilité…), nous remontons aux « mécanismes sources » de son mal-être.
En s’adressant à lui à la troisième personne, des réponses surgissent qui révèlent des croyances, des convictions apparemment inébranlables.

La personne qui se pose les questions selon l’Approche Quantique découvre l’aspect illusoire des convictions dont elle a fait le socle de ce qu’elle regarde illusoirement comme sa structure de caractère. Cette constatation permet une découverte qui change la vie : « je ne suis pas ce que je croyais être. Je ne suis pas les images du passé, ni les émotions attachées aux images du passé, ni l’observateur effrayé qui regarde son film. Je n’ai pas les limites ni les contraintes que je pensais avoir ».

L’Autoquestionnement selon l’Approche Quantique permet ladéprogrammation de systèmes de croyances et de convictions génératrices de la souffrance et du malheur.

Il permet aussi d’identifier les mécanismes de survie de notre « moi enfant » qui par « ses systèmes de croyances adoptés dans le passé », hypnotise et gouverne l’adulte d’aujourd’hui, à son insu.
Cette déprogrammation est ressentie comme étant thérapeutique ou transformatrice ou éducative ou tout simplement comme étant l’éveil à notre véritable nature ineffable et à la conscience de l’unicité.
Par le moyen de cette dés-identification, nous découvrons notre disposition naturelle à l’amour, à la compassion, à la paix intérieure et au bonheur. Ne nous laissant plus gouverner par notre doute existentiel, nous accédons à notre intelligence émotionnelle et à notre essence. Nous demeurons dans la Conscience sans contenu mental qui est la Joie sans objet.
Une personne qui par les questions selon l’Approche Quantique, découvre par elle-même de quelle manière elle donne son pouvoir au passé, devient prête à affronter et à surpasser n’importe quel défi : professionnel, handicap grave, souffrance au travail, harcèlement moral, deuil, séparation, solitude, maladie mortelle, ou problèmes familiaux…

Le dialogue lucide selon l’Approche Quantique :

Le Questionnement selon l’Approche Quantique se caractérise par le profond respect de la personne accompagnée et par l’ouverture d’esprit de l’accompagnateur ou de l’accompagnatrice basés sur l’acceptation de ce qui se passe. Le questionneur demeure dans la position de catalyseur non  jugeant et ses questions posées « à la troisième personne » évitent le mécanisme d’auto-culpabilisation de son interlocuteur qui constate que sa culpabilité est sans objet.

La durée d’un dialogue d’Auto-questionnement selon l’Approche Quantique :

Selon les personnes et les thèmes qui les occupent, une demi-heure ou quelques heures, suffisent à ouvrir une fenêtre vers de nouveaux horizons. Après quelques séances, par exemple en groupe, la personne intègre les principes de cette forme d’autoquestionnement, pour ensuite les appliquer de façon autonome, à son propre usage. Les bienfaits sur son état d’esprit et sur sa santé sont immédiats.
Pour aller beaucoup plus loin, une séance intensive de trois jours continus, six heures par jour, permet de démanteler la chaîne de réflexes installée depuis l’enfance. Elle permet de se désidentifier des images de soi limitantes et génératrices de souffrances. Par la suite, les gens nous donnent des échos de leur nouvelle vie.

Formation personnelle

La Formation à l’Autoquestionnement selon l’Approche Quantique® est une marque déposée.
Pour des raisons de sécurité, entre autres, personne ne peut offrir des séances d’auto-questionnement selon l’Approche Quantique, sans que sa compétence ait été reconnue. Une certification est proposée. Aucun préalable n’est requis. Pour obtenir le certificat, il est nécessaire d’assister à la formation repartie sur dix week-ends dont les thèmes principaux sont :

  1. Les questions qui révèlent et démasquent nos croyances illusoires

  2. Identification des transes hypnotiques adoptées dans notre enfance

  3. Le questionnement de nos transes hypnotiques et de la définition infantile de base

  4. Le cercle de captivité de chaque type de l’Ennéagramme revisité selon l’approche quantique

  5. Reconnaître le personnage adopté en réaction à une chaîne de définitions inconscientes

  6. Questionnement du personnage adopté

  7. Démantèlement des mécanismes défensifs de notre personnage adopté

  8. Démantèlement de l’identification au personnage adopté

  9. Installation de l’observateur neutre

10. Disparition de l’observateur et de l’observé dans la Conscience sans contenu mental

 

Prabhã Calderón et Bruno Maillard.

www.prabha-calderon.com

Tel.: +33 321 05 11 92

Mobile: 06 47 57 16 28  

prabha@quantumquestions.com