Articles sur le Reiki




 

Acouphènes

Publié le 15/10/2012 à 10h54 - mis à jour le 10/04/2013 à 15h54 - Vu 75247 fois

Je souhaite vous faire part de mon expérience.

En 2007 j'ai commencé à avoir des acouphènes à l'oreille gauche.

Comme pour la plupart des gens, ils étaient très forts, il m'était impossible de dormir et c'était très gênant dans la vie de tous les jours. J'ai fini par focaliser dessus et ma vie ne tournait plus qu'autour de ces bruits.

Je suis comme tout le monde : je suis allée voir un ORL, j'ai eu tous les examens possibles, j'ai  pris les traitements adéquats. Mais ils étaient toujours là ! J'ai même porté un appareil auditif, car j'avais perdu la moitié de mon audition et d'après les médecins cela était irréversible.

Et j'ai fait des séances de Reiki. Cela m’a permis « de décoder » l'origine du problème.

J'ai aussi fait de l'ostéopathie en parallèle ; on a travaillé beaucoup sur les reins.

On croit souvent que le problème vient de l'oreille elle-même ; je pense qu'on se trompe, c'est plus compliqué que cela. Parfois, un choc émotionnel vous déclenche des acouphènes et, derrière ce choc, il y a des émotions qui viennent de votre passé et qui en profitent pour « remonter ».

Et c'est sur tout cela qu'il faut travailler - n'oublions pas que le corps humain est à lui tout seul « une très grande mémoire !!! »

Aujourd'hui, je n'ai plus d'acouphènes, plus d'appareil auditif !

Le Reiki a pris une énorme place dans ma vie et je ne peux que conseiller aux gens qui en souffrent de commencer ou de continuer à se faire des séances.

Ne lâchez pas et gardez confiance ; chaque être humain est différent, on ne va pas tous à la même vitesse pour comprendre.

Gisèle

*****************

Voici une technique applicable pour les acouphènes rebelles à tout par Michel BARRIÈRE

-      Faire allonger la personne sur la table de Reiki de façon la plus confortable possible et vérifier la détente physique notamment au niveau musculaire en palpant le biceps ou en soulevant l’avant-bras qui doit retomber librement sans retenue.

-      Commencer le traitement Reiki en plaçant les mains au niveau des oreilles et du processus mastoïdien (saillie conique de la partie inférieure de l’os temporal, palpable derrière l’oreille).

-      Inviter la personne à considérer que le bruit de son acouphène est une émission faite par elle-même et qui lui appartient. De ce fait, elle peut aller vers cet acouphène, le mettre au centre d’elle-même et se positionner au cœur de cette émission.

-      A partir de là, elle peut aussi commencer à transformer cet acouphène en un son qui lui corresponde en lui précisant que le Reiki l'accompagne dans ce mouvement. Bien préciser qu'il faut être sans attente sur la nature du son qui va se produire. Être seulement en accord profond et véritable avec le son obtenu. En effet nous avons tous une note qui est la nôtre et qui assure notre cohérence et la cohérence de toutes nos manifestations. C'est elle qu'il est bon de révéler et de mettre en avant.

-      Répéter les indications de ce processus plusieurs fois pendant la séance jusqu'à ce qu'un résultat tangible apparaisse pour la personne. La nature du bruit acouphène doit se transformer.

-      Si une action à distance est entreprise (cristal, grille), expliquer à la personne en cas de reprise ou d'intensification de l'acouphène qu'elle peut se mettre dans un endroit calme, se détendre autant qu'elle le peut et se placer dans les conditions du traitement. L’énergie Reiki l'accompagnera dans ce processus.

 

Pour aller plus loin dans la compréhension des acouphènes :

IIIe Congrès de l'AFRCPA sur le thème ENTENDRE L’ACOUPHÈNE ET EN SOUFFRIR

Les 16 et 17 novembre 2012 à Bordeaux  Contact : Delphine CORDONNIER,

ecole-orl@chu-bordeaux.fr - www.orlbordeaux.fr ;  05.57.82.07.26  /  06.18.62.90.59