Articles sur le Reiki




 

Reiki pour aider un dauphin

Publié le 11/10/2013 à 15h19 - mis à jour le 20/01/2014 à 15h25 - Vu 20746 fois

Aujourd'hui, je vais vous raconter une histoire sur la façon dont le Reiki aide à améliorer la santé des animaux.

Il y a plus de 10 ans, j'ai animé un stage de 1er degré de Reiki à Sébastopol (Ukraine, Crimée). A la fin du stage une femme très triste m’attendait dans le hall.

Elle m’a demandé si ce que j'enseignais pourrait apporter de l’aide aux animaux. Je lui ai alors raconté quelques cas issus de mon expérience en Reiki avec les chats, les chiens et d’autres animaux domestiques. Après quoi, elle s'est présentée et m’a conté son histoire…

Cette femme, dresseuse de dauphins dans le delphinarium de Sébastopol, avait une femelle dauphin qui était malade : sur le dos de l’animal sont apparus des ulcères, les causes étant la pollution de son environnement et le stress.

Personne ne savait comment l'aider car, d’une part, ses ulcères ne pouvaient pas être enlevés (la peau des dauphins ne peut pas être recousue) et, d’autre part, les pommades appliquées partaient immédiatement avec l'eau.

Elle était donc venue pour me demander de l'aide avec l'espoir que j’accepte de faire des séances de Reiki au dauphin. J’ai évidemment dit oui. Le lendemain à l'heure convenue, je me suis rendue au delphinarium qui se situait dans la Baie de Cosaque, sur le territoire d’une ancienne base militaire. Un laissez-passer m’attendait à l'entrée.

Je ne me rappelle plus du nom de ma « patiente » aquatique, mais je me souviens très précisément de notre première rencontre. Un poisson à la main, je me suis mise à nourrir le dauphin. Puis je lui ai tapoté la tête et j’ai ressenti sa «réponse»… Elle acceptait : moi et mon aide.

Je suis descendue dans l'eau, ma patiente s’est approchée de moi et a littéralement placé son flanc malade sous ma main. (Le point douloureux est entouré en rouge sur la photo). Il y avait une dispersion des ulcères, qui, à coup sûr, lui donnait beaucoup de douleurs.

Le dauphin était d’humeur triste et n’avait même plus d'appétit. Il ne sautait plus hors de l'eau avec joie, comme les autres, à la vue de son entraîneur…

Pendant deux ou trois minutes, je gardais mes mains sur l’animal, qui restait immobile, je sentais l’énergie couler. Puis ma « patiente » s’en alla, fit un petit tour et revint de nouveau placer un autre flanc, criblé de plaies, sous mes mains. Elle fit ainsi plusieurs fois de suite. Au bout d’un moment, elle s’en alla au loin et ne revint plus. Je compris que ma cliente venait de décider que la séance était finie !

Lorsque je suis sortie du bassin, j’ai regardé l'heure et j'ai réalisé que la séance avait duré plus de 30 minutes ! Le temps avait passé vite. Mais j'ai surtout été surprise par la température de l’eau : nous étions début juin et elle n'était qu’à 18 degrés ! Comment ai-je pu tenir plus d'une demi-heure dans cette eau ?

Car dans des conditions ordinaires, à la plage, je n’aurais pu que plonger mon corps dans la mer et ressortir immédiatement en bondissant hors de l'eau. Ce phénomène reste un mystère… Je suis sûre que c'est le dauphin qui a fait en sorte que je n’aie pas froid. Elle m'a aidée pour que je puisse faire sa séance.

Je n’ai pas eu le temps de faire plus de 3 séances au dauphin car je devais partir dans une autre ville pour enseigner le Reiki. A peine une semaine plus tard, la dresseuse m'a appelée pour m’annoncer que les ulcères avaient cicatrisés, et que ma cliente dauphin était en convalescence.

Lorsque six mois plus tard, je suis revenue à Sébastopol pour enseigner le Reiki, la dresseuse de dauphins est venue pour se faire initier au 1er degré. J'étais heureuse de la voir parmi mes élèves. Elle avait eu un aperçu des effets du Reiki et elle a décidé d’apprendre cette méthode pour traiter ses petits protégés.

Quelque temps plus tard, la dresseuse est venue pour passer son 2ème degré et m'a donné des nouvelles de ma « patiente ». Non seulement elle a récupéré de sa maladie, mais en plus elle a mis au monde un dauphineau ! La dresseuse m'a dit aussi qu’en pratiquant le Reiki elle a eu d’autres idées : dans le delphinarium, ils avaient mis en place des séances de delphinothérapie à destination des enfants handicapés !

Je suis enchantée, le Reiki crée des merveilles !

Irina Kozlova  (traduction Svetlana Ten et Clémence Solar)