Articles sur le Reiki




 

Pourquoi j'arrête le Reiki

Publié le 04/04/2014 à 16h22 - mis à jour le 05/10/2020 à 09h13 - Vu 10525 fois

Pourquoi j'arrête le Reiki

- par Eric Fruneau -

En ce début d'année, je me suis décidé à faire la liste des gens que j'avais initiés. Je me suis rendu compte qu'il y avait des personnes avec qui je n'avais plus de contact. Qu'étaient-ils devenus ? Pratiquaient-ils toujours et de quelle manière ? Et s'ils avaient arrêté, pourquoi ? Que pouvais-je leur apporter de plus dans mes formations ou dans mon suivi pour les aider sur ce chemin ? Vous l'avez compris, ma bonne résolution de cette année c'est : M'améliorer en tant qu'enseignant Reiki !

Et quoi de mieux pour avoir ces réponses que de le demander directement aux intéressés ? C'est ce que j'ai fait en effectuant un sondage. J'ai utilisé un service sur le net qui m’a permis, avec un logiciel adapté, d'envoyer un questionnaire à mes anciens stagiaires.

Voici quelques réponses de personnes qui ne pratiquent plus :

  • Le Reiki  c'est dépassé, j'ai trouvé une nouvelle méthode qui utilise une énergie de beaucoup plus haute fréquence.
  • C'est trop simple pour vraiment fonctionner. Je cherche quelque chose de plus poussé.
  • Ça prend trop de temps
  • Ça ne répond pas à mes attentes
  • Trop perturbant
  • Résultats pas assez rapides...
  • Bien pendant et après la formation, mais après les troubles reviennent...

Voici les principales réponses pour ceux qui ont du mal à rester constants :

  • Je n'ai pas le temps
  • Je ne connais pas d'autres praticiens et me sens seul et différent
  • Là où j'habite, il n'y a pas de rencontre partage

Vous reconnaissez-vous un peu dans ces réponses ?

Il est important en tant que praticien ou enseignant de bien annoncer la couleur aux nouveaux venus. Le Reiki va agir pour leur plus grand bien. Ce qui est important, c'est que l'on n'est pas toujours le mieux placé pour savoir ce qui est bon pour nous... Mais cela s'apprend avec la pratique !

Mon sondage a touché moins de cent personnes avec dix questions. Il ne me semble pas assez significatif. C'est pourquoi j'ai eu l'idée de demander la possibilité de le proposer aux lecteurs de la Nouvelle Lettre Reiki et de la News Letter de Nita.

Exemples de questions : niveau de Reiki et dates de formation, rythme de pratique, techniques utilisées, + et - de votre formation, ce qui vous manque pour une pratique plus harmonieuse, etc. Le tout sous la forme d'un QCM avec choix multiples et zone de texte pour s'exprimer. Bien sûr, tout ceci est confidentiel et limité à une participation par ID.

Enseignants, avez-vous envie d'en savoir un peu plus sur la manière dont vos stagiaires pratiquent le REIKI ? Et vous praticiens, avez-vous envie de participer et d'être entendus ?

C'est quoi l’avantage pour vous ?

Enseignants : Mieux connaître les attentes de vos stagiaires et pouvoir adapter au mieux vos formations et votre suivi
Praticiens : Pouvoir vous exprimer librement  afin de recevoir le meilleur enseignement possible.

Tous ensembles, nous allons pouvoir travailler pour que le Reiki  se propage de la meilleure façon. Pour le bien de tous et en harmonie avec l'Univers.

Je compte sur vous !

eric.fruneau@yahoo.fr
www.invitation-au-bonheur.com