Articles sur le Reiki




 

Initiation

Publié le 12/01/2016 à 14h25 - mis à jour le 12/04/2016 à 10h27 - Vu 7560 fois

Un dialogue...

Initiation

- par Nita Mocanu -

Chaque étudiant Reiki est libre de choisir son propre maître, ce qui me semble tout à fait normal. Cependant, il existe plusieurs écoles de Reiki et parfois les symboles varient légèrement (voire beaucoup) quant au tracé.

Lorsque l'on est initié à la Maîtrise Reiki, on reçoit de son maître les symboles qu'il a lui-même reçus. Mais dans le cas où l'on forme soi-même un étudiant à la Maîtrise, qui a peut-être reçu d'autres symboles, qui en a reçu certains que le maître n'a peut-être pas reçus ou simplement dont le tracé est différent, comment faire ?

Le Maître doit-il utiliser le rituel d'initiation qu'il a reçu tout en utilisant les symboles de son étudiant - et donc prendre la responsabilité de changer d'une certaine manière le protocole d'initiation ?

Un des aspects du Reiki qui ne doit en aucun cas être modifié est le protocole d'initiation.

Nous observons aujourd'hui de nombreux protocoles d'initiation différents et la situation est la suivante :

1) Un protocole d'initiation a été transmis tel quel, sans aucune modification, de Maître à Maître et il est reproduit d'une façon impeccable par chaque nouvelle génération : ce protocole est parfaitement valable. Mais, à part le Reiju transmis par Chris Marsh, je ne connais aucun autre protocole inaltéré. Et encore, je vois qu'en seulement quelques années, même ce Reiju commence à être déformé, par rapport aux gestes et aux intentions.

2) Un protocole d'initiation a été changé sans que le Maître s'en rende compte parce qu'il a été mal enseigné par son Maître qui a mal compris ; parce qu'il a mal compris lui-même ; parce qu'il a fait une erreur involontaire et inconsciente, malgré toute sa concentration, son sérieux et toute la focalisation de son intention. Dans tous ces cas, ce protocole va fonctionner parfaitement puisque l'intention et la concentration appuyée sur le travail  sérieux ont été présentes.

3) Un protocole modifié par une personne parfaitement consciente qui se laisse guider en état  de conscience modifiée et arrive à concevoir ainsi un nouveau système : ce protocole est valable. Cependant, nous voyons clairement que ces personnes sont particulièrement peu nombreuses sur la Terre en ce moment et que les nouveaux systèmes de Reiki vraiment valables se comptent sur les doigts d'une seule main probablement. Tous les autres systèmes, très nombreux, qu'on va trouver sur Internet, ne sont en réalité que des copies de copies de copies, personnalisées, embellies et surtout éphémères.

4) Un protocole d'initiation a été changé d'une façon intellectuelle (... et si j'ajoutais un symbole par ci ou par là ... ?) ou par manque de rigueur, par négligence (...de toute façon, les guides vont faire le travail pour moi correctement... !), etc. : ce protocole d'initiation ne fonctionnera pas à la longue. Les élèves immédiats vont être initiés (du point de vue de l'Univers, ils ne doivent pas souffrir à cause de la superficialité du Maître), mais le Maître aura de moins en moins d'élèves pour finir tout seul. Pour que cela redémarre pour lui, il faudra qu'il change d'attitude, voire qu’il refasse sa formation et reparte "de zéro".

La réponse à la question initiale est claire : on ne peut pas changer le protocole et l'adapter à chacun de nos élèves.

De plus, il est erroné de penser que l'initiation dépend de la forme des symboles.

Un Maître doit (se doit) se tenir informé, s'assurer de l'exactitude des informations qu'il passe dans ses stages et il est responsable de cette transmission.

Depuis plusieurs années, la calligraphie des symboles n'est plus un mystère : on la connaît parfaitement et elle est librement disponible.

Nita