Articles sur le Reiki




 

Dialogue... échanges...

Publié le 19/07/2016 à 14h16 - mis à jour le 06/10/2016 à 12h20 - Vu 7944 fois

Dialogue... échanges...

- par Nita Mocanu -

J'ai participé hier à une discussion sur un groupe de Reiki qui me laisse pantoise : est-il normal que seulement deux maîtres réagissent quand une personne indique "qu'elle n'est pas vraiment initiée" au Reiki mais qu'elle le pratique... cette même personne bottant en touche quand je lui dis qu'elle doit se servir de son magnétisme...

Je veux bien qu'il faille, dans le Reiki comme ailleurs, avoir une ouverture d'esprit, mettre son égo de côté, que le principal c'est qu'elle soit dans l'amour inconditionnel, etc... il me semblait avoir appris que le canal Reiki était activé lors de l'initiation... donc, pas d'initiation pas d'activation et pas de transmission... est-ce que je me trompe ?

La première question qui se pose est "qu'est-ce que le Reiki ?".

Un système énergétique peut s'appeler Reiki :
- s'il y a un fondateur et une lignée : cela est important pour savoir s'il y a un vrai égrégore sain avant nous, représenté par tous les Maîtres qui ont donné des initiations, de génération en génération.

- si les capacités énergétiques sont transmises par le biais des initiations : la transmission n'est pas basée sur les capacités personnelles acquises suite à un travail personnel, mais suite à une initiation reçue. Les initiations Reiki n'ont rien de mystique, ce sont des phénomènes énergétiques qui, lorsqu'elles sont le fruit d'une transmission spirituelle de génération en génération (même quand un des maillons n'est pas tout à fait conscient de ce qu'il fait ou de ce qu'il est), ces initiations ont des effets énergétiques qui ne dépendent pas de l'initiateur.

Evidemment, je ne compte pas ici Mikao Usui Sensei et toute autre personne qui, suite à un travail personnel arrive à l'Eveil. (Question indiscrète : combien de personnes vivantes ayant atteint l'Éveil connaissez-vous?)

- si l'énergie utilisée est non-manipulable. En effet, un praticien de Reiki ne peut pas imposer sa volonté ou intention sur l'énergie. Bien sûr, nous pouvons diriger l'énergie lorsqu'il s'agit de Reiki à distance (personne ou situation), mais nous ne pouvons pas lui dire ce qu'elle doit faire ni comment le faire. Nous ne pouvons pas l'accumuler pour l'utiliser plus tard ou d'une autre forme.

- si l'énergie utilisée agit pour le plus grand bien du receveur (humain ou pas). Depuis toujours on dit que l'énergie est intelligente. Mais, savons-nous vraiment si elle est intelligente ?

Nous ne le savons pas mais nous le constatons au quotidien. En effet, l'énergie Reiki fait ce qu'elle doit faire, dans l'ordre qui convient le mieux à la personne concernée, tenant compte de ses vraies priorités.

Evidemment, ces quatre points peuvent être développés, améliorés, contredits, débattus et certainement tout le monde apporterait un plus en exprimant son point de vue.

Mais la question ici était "quelles sont les différences fondamentales entre un praticien de Reiki et une personne qui travaille avec l'énergie sans avoir reçu des initiations ?"

De mon point de vue, il y en a deux :

1) le praticien de Reiki peut se donner l'énergie Reiki à lui même. Ce n'est pas le cas pour les autres personnes travaillant avec l'énergie, magnétiseur ou pas.

2) l'état du praticien de Reiki n'affecte pas la qualité de l'énergie qui passe par ses mains et il pourra donner une séance parfaite (du point de vue énergétique) même quand il est très malade.

Du point de vue de l'énergie, nous sommes un type de canal indépendant de ce que nous sommes et croyons par ailleurs. Evidemment, quand un praticien de Reiki fait un réel travail sur lui, alors il est un canal encore plus fluide puisqu'il a appris le "secret" et le lâcher-prise, la non-interférence et le respect total du chemin de chacun.

C'est aussi pour cela que nous pouvons dire sans nous tromper que dans le Reiki il y a deux catégories de personnes : des initiés Reiki et des praticiens Reiki. Mais ça, c'est un autre débat.

Vous avez écrit sur Facebook : seules les initiations en face à face sont valables, les initiations à distance n'étant ni valables ni reconnues.
Pourquoi ne sont elles pas reconnues svp et par qui ne sont-elles pas reconnues ?

?Elles ne sont pas reconnues parce qu'elles ne sont pas complètes.

J'ai écrit à plusieurs reprises dans la revue (et la News Letter) à ce sujet.

Les initiations à distance sont arrivées au début des années 2000. Depuis, on a eu tout le temps de les étudier et la conclusion générale a été qu'elles ne sont pas complètes, non seulement au niveau transmission de l'enseignement mais surtout au niveau énergétique, vibratoire et spirituel.

Par qui ? Par tous les Maîtres connus, reconnus et respectés du monde.

De plus, aucune Fédération de Reiki au monde ne reconnaît les initiations à distance.

Qui détient le monopole de la vérité en la matière, svp ?

?Il n'y a pas de monopole. Juste la conscience que les choses sont ainsi. ?

Si l'Energie Reiki peut soigner à distance, pourquoi ne passerait-elle pas à distance par le biais d'initiation à distance ?

?Le processus n'est pas identique :

- lors d'un envoi à distance, on apporte de l'énergie à la personne. Cela lui fait du bien et elle l'utilise à sa façon. Les effets d'un seul envoi s'estompent dans le temps, assez vite. Pour que cela dure plus longtemps, on doit continuer à lui envoyer tous les jours, si possible. Le jour où on arrête, elle ne reçoit plus. Si plus tard elle est en manque d'énergie, il faudra qu'on lui envoie à nouveau. C'est assez logique tout cela, n'est ce pas ?
- une initiation octroie des capacités énergétiques à vie. Ces effets ne s'estompent pas, que la personne utilise le Reiki ou pas. Pour que ce processus puisse avoir lieu, il faut absolument que l'initiation se déroule en face à face.