Articles sur le Reiki



Maîtrise Reiki et argent

Publié le 04/01/2017 à 16h31 - mis à jour le 10/04/2017 à 13h45 - Vu 4745 fois

Un dialogue...

Maîtrise Reiki et argent

- par Nita Mocanu -

Ce matin, avant ma marche rapide quotidienne, je voulais vous faire une commande sur votre boutique en ligne. Et comme il n'y a pas de photos des produits, j'ai pris une de vos revues. Là, en dernière page, je vois les stages que vous effectuez et leurs tarifs.

Je suis resté effaré devant le prix du 4e degré ! J'ai d'abord pensé à une coquille ce qui peut toujours arriver, j'écris moi-même des livres. J'ai alors pris un autre numéro de votre revue et le prix indiqué était le même.

Trouvant cela extrêmement contre cette philosophie, je pense que vous devez avoir certainement une explication et je serai très heureux de la connaître.

Je vais quand même vous dire mon ressenti car durant toute ma marche de ce matin, je n'avais que cela à l'esprit, et pour me libérer de toute préoccupation, je me permets de vous écrire afin de comprendre ce tarif.

Je suis au RSA et c'est déjà difficile de payer les stages mais je le fais. Je tiens à devenir Maître enseignant mais avec un tarif pareil, c'est une pratique donc réservée aux "riches" ! Et je n'aurai certainement pas commencé sachant cela. Je soigne déjà par le magnétisme et par la pensée et mon guide me disait que je n'en avais pas besoin ! Cela dit, je trouvais bien de connaître différentes techniques et surtout de rencontrer des personnes comme moi, qui sont déjà sur un chemin spirituel. Et j'ai adoré le premier degré tout comme j'aimerai certainement le deuxième...

Vous indiquez deux jours intenses pour le degré 1, 2, 3 et au Niveau 4 également. Que se passe-t-il au niveau 4 pour que le tarif monte plus de 10 fois sur une même durée de travail, à savoir deux jours intenses ? Y-a-t-il du matériel cher donné avec ? Ou est-ce tout simplement une histoire de business comme nous cherchons à éviter ?

Car les premières pensées m'amènent à annihiler le bienfait du Reiki et cela me fait ressortir la pompe à fric que je ne supposais pas jusque-là dans ce domaine ! Car maintenant je me sens pris au piège, puisque j'ai commencé !

Voilà, je ne pense pas que ce soit la peine que j'en dise plus, j'espère surtout pouvoir comprendre un tel choix élitiste qui est l'inverse de ce que prônait Mikao Usui Sensei…

En espérant ne pas prendre trop de votre temps et en vous remerciant par avance pour votre réponse.

 

Je comprends parfaitement votre questionnement.

Je vous livre ici le fruit de mes réflexions par rapport aux prix des stages et mes décisions depuis plus de 22 ans d'enseignement du Reiki à plein temps.

Quand j'ai passé le Reiki I, il y a près de 25 ans, la situation était plutôt différente : on demandait 230 € pour le Reiki I, 535 € pour le Reiki II et pour la Maîtrise 10 700 € !

En 1992 !

J'ai payé ces prix pour le Reiki I et le Reiki II. L'Univers m'a ensuite aidé à comprendre que la voie que je voulais prendre (passer la Maîtrise avec mon Maître de Reiki I et II et payer "le prix" - argent que je n'avais pas !) n'était pas ma voie. Dès que j'ai accepté cette idée, tout s'est mis en place facilement et naturellement et j'ai passé ma Maîtrise en juillet 1994, en ayant à faire un grand effort (pour moi et aussi pour ma famille), mais quand-même faisable.

De plus, cela faisait déjà un an que j'avais ouvert mon "cabinet Reiki" et grâce aux clients que je recevais, il y avait déjà une bonne base pour ma Maîtrise.

En rentrant chez moi après la Maîtrise, je me suis dit que je ne pouvais pas pratiquer les prix que j'avais payés pour le Reiki I et II et qu'il fallait que le Reiki soit accessible au plus grand nombre de ce point de vue également.

J'ai donc baissé les prix et, en 1994, je demandais 115 € pour le Reiki I, 230 € pour le Reiki II et 2290 € pour la Maîtrise (Reiki III et IV en quatre jours).

Je pensais que c'était une bonne décision. Mais, pas tous mes confrères de l'époque ont pensé cela et je me suis fait traiter de tous les noms. J'ai quand-même continué parce que j'étais en harmonie avec ma décision.

Les années ont passé, le Reiki I et II ont été "indexées" mais comme vous voyez, pas la Maîtrise.

Vous allez peut-être dire "n'empêche, c'est un prix élevé".

Je suis d'accord avec cela, la Maîtrise implique un effort matériel bien plus important que les autres degrés. Mais, avec un peu de perspective...

Pour commencer, si le but d'un praticien de Reiki est uniquement celui de donner des séances, il peut s'arrêter au niveau de Reiki qu'il souhaite, rien et personne ne l'oblige à aller plus loin. C'est un choix.

Si une personne arrive au 3e degré et elle a beaucoup de clients qui lui demandent d'être initiés et si elle sent l'appel vers l'enseignement, il est naturel d'aller plus loin. Et par le fait même qu'elle a des clients qui demandent d'être initiés, ce ne sera pas un effort aussi important pour elle comme pour celui qui n'a pas de clients et pas d'élèves potentiels.

La pratique du Reiki est donc une façon parfaitement harmonieuse pour mettre de côté l'argent nécessaire pour aller plus loin. Il suffit de donner suffisamment de séances acquérant ainsi une belle expérience (réellement nécessaire avant de passer la Maîtrise) et en même temps la tirelire se remplit au bon moment avec la somme nécessaire.

Bien sûr, pour les personnes qui ne veulent pas donner des séances, c'est autre chose. Si elles n'ont pas le temps, c'est qu'elles travaillent par ailleurs. Donc, elles ont la possibilité d'économiser pour la Maîtrise. Si elles ne travaillent pas et ne veulent pas donner des séances, c'est leur choix clairement et il n'y a plus rien à dire. Mais, il y a quand-même la question "pourquoi veulent-elles passer la Maîtrise", n'est ce pas ?

Ceci dit, la somme reste une somme importante. Pourquoi ?

Oui, il y a du matériel didactique (Manuels, CDs, DVD, etc). Il y a également, selon les circonstances, la pension complète (logés et nourris) pendant les 4 ou 5 jours de stage. Et si la pension complète n'est pas comprise (à cause des circonstances) il y a une remise sur le prix annoncé.

Mais de toute évidence, ces aspects ne représentent qu'une partie du montant.

En ce qui me concerne, la réponse est que la Maîtrise est un "paquet" avec une garantie à vie.

Quand on passe la Maîtrise on apprend à animer un stage et on reçoit les initiations correspondantes pour pouvoir initier à son tour.

Bien que tout cela soit bien expliqué et pratiqué et qu'il y ait un très bon Manuel, on ne peut pas intégrer tout, complètement, en deux jours, aussi intensifs soient-ils.

Le nouveau Maître pourra donc revenir pour assister à tous les degrés en invité, gratuitement, aussi souvent et autant de fois qu'il le souhaite. A vie.

Je suis à sa disposition, à chaque fois qu'il me sollicite pour répondre à ses questions, pour le soutenir et pour lui donner mon opinion. A vie.

Les Maîtres que j'ai formés peuvent participer aux Rencontres annuelles de Maîtres, que je propose depuis 19 ans, rencontres totalement gratuites. A vie.

De plus, si j'ai une "nouveauté" ou une "mise à jour", je la transmets automatiquement à tous les Maîtres que j'ai formés, gratuitement. A vie.

Je leur offre également la petite revue "La Lettre Reiki", gratuitement. A vie.

Il me semble qu'il y a peu de domaines qui proposent tout cela : une formation complète qui permet d'exercer officiellement une nouvelle profession, avec un suivi, une mise à jour et un soutien gratuit et à vie.

De plus, si on compare avec d'autres formations complètes, le parcours du Reiki est plutôt bon-marché. Heureusement pour nous et malheureusement pour les autres formations.

C'est pour tout cela que les Maîtres que j'ai formés sont entièrement satisfaits par mes formations et parfaitement heureux de payer ce prix.

Il ne faut pas oublier non plus qu'il y a de nos jours un très grand choix d'écoles de Reiki. Avec cela, il y a aussi un très grand choix du point de vue prix.

Il y a des Maîtrises de 200 € jusqu'à plus de 10 000 € : pour tous les goûts et toutes les bourses !

Je pars du principe que chaque Maître décide ses tarifs en accord avec sa propre conscience, que ce n'est pas une question de concurrence mais une question d'auto-estime et d'auto-respect.

Je suppose qu'il y a des Maîtres avec des tarifs très bas qui sont des bon enseignants et d'autres avec des tarifs très hauts qui ne le sont pas.

Il suffira de se laisser guider par le Reiki et je suis sûr que le bon choix s'imposera au bon moment pour vous aussi, comme pour tant d'autres personnes Maître Reiki avant vous.

Bon chemin Reiki et Bon Choix !