Articles sur le Reiki




 

Le portage salarial

Partage d'expérience...

Publié le 04/01/2017 à 16h43 - mis à jour le 10/04/2017 à 13h48 - Vu 7700 fois

 

La difficulté du choix d’un statut

Si vous démarrez une activité, ou si vous envisagez de changer de statut, un choix important s’offre à vous (association, indépendant, entreprise, etc…) et pour en savoir plus, vous pouvez consulter les sites de la Fédération, celui de Mundoreiki ou les sites des organismes concernés. En fait chaque cas est un cas particulier, et il convient de bien définir votre besoin et vos contraintes avant de prendre votre décision.

Pour ma part, je voulais minimiser les risques financiers en fonction de ma situation patrimoniale (être bien assuré, ne pas avoir de frais fixes, etc.), réduire au maximum les aspects administratifs, pouvoir éventuellement investir et déduire ces frais en tant que charges. J’ai donc opté pour le portage salarial.

Qu’est ce que le portage salarial ?

C’est une pratique qui date du milieu des années '80, à l’origine destinée au métier du conseil, qui a beaucoup évolué et s’est développée, et dont la définition légale a été donnée par la loi de modernisation du marché du travail du 25 juin 2008. Plus récemment, une ordonnance du 2 avril 2015 a défini le portage salarial et les conditions dans lesquelles il est possible pour une personne de se faire « porter ».

On se trouve dans une relation où il y a trois acteurs : le porté (Praticien ou Enseignant en Reiki), la Société de Portage (SdP), et le client :

  • Le « porté », est responsable de trouver ses clients, de leur fournir une prestation de qualité, puis les facturer ; et il reste « propriétaire » de sa relation et de son fichier client ;
  • La SdP (société de portage) vous établit un contrat de travail (à durée déterminée ou indéterminée, à temps partiel ou complet), et elle s’occupe de toutes les obligations administratives qui incombent à l’employeur (déclarations et paiement des charges).

Concrètement, comment cela se passe-t-il financièrement ?

Ces éléments (dont certains peuvent légèrement varier) se retrouvent pratiquement chez toutes les SdP qui « portent » des praticiens & enseignants Reiki :

  • vous facturez votre clientèle et vous envoyez mensuellement le montant de vos encaissements à la SdP : ceci constitue votre chiffre d’affaire TTC ;
  • la SdP prélève 20% de TVA qu’elle reverse à l’Administration Fiscale, et il vous reste votre chiffre d’affaire HT ;
  • la SdP déduit sa commission, destinée à couvrir les frais de gestion (environ 8% du CA HT)
  • sur factures ou notes de frais, la SdP vous rembourse vos frais professionnels jusqu’à hauteur de 50% de votre chiffre d’affaire HT ;
  • la SdP vous reverse un salaire avec bulletin de paie, déduction faite des charges sociales.

Quelques avantages identifiés

A la lumière de trois années d’expérience, voici mon constat :

  • assurance en Responsabilité Civile Professionnelle avec des garanties importantes ;
  • accompagnement juridique ainsi qu’une couverture sociale, prévoyance et retraite, et l’ouverture aux allocations chômage de Pôle Emploi ;
  • pas de frais fixes (aucune redevance dans le cas où il n’y a pas de chiffre d’affaire) ;
  • remboursement des frais professionnels jusqu’à hauteur de 50% des honoraires HT
  • les SdP ci-dessous étant déclarées comme organisme de formation, vos formations peuvent être éligibles à un financement au titre de la formation professionnelle.

http://www.adpi-portage.com/
http://www.aegid.fr/
https://www.heliaportage.com/
http://www.portage-sante-bien-etre.fr/

Gérard REMY
Enseignant et Praticien en Reiki
energetique-et-plenitude@orange.fr