Articles sur le Reiki




 

Le Reiki dans un Foyer pour personnes polyhandicapées

Publié le 10/04/2017 à 14h07 - mis à jour le 04/07/2017 à 11h29 - Vu 6183 fois

Le Reiki dans un Foyer pour personnes polyhandicapées

Mon prénom est Isabelle.

Je travaille depuis quatre ans, en tant que remplaçante sans être diplômée, dans un foyer d'accueil médicalisé pour personne polyhandicapé.

Depuis que je suis dans cet établissement, j'ai eu envie de faire une formation d'AMP (d'aide Médico-psychologique) qui est diplômante. Dans le cadre de cette formation, il y a un dossier assez complet à élaborer sur un projet d'animation.  Avant que mon départ en formation soit validé, j'ai souhaité le mettre en place. Ce projet sera plutôt dans le cadre du bien-être, puisque c'est le Reiki qui m'est venu à l'esprit.

Lors d'un accompagnement, au moment du repas d'une résidente qui a beaucoup de mal à se concentrer pour déglutir, j'ai vraiment pris conscience que le Reiki pourrait être une aide.

A la suite de cela, j'ai rencontré la personne qui est tuteur de formation. Celui-ci m'a dit que mon projet était viable. J'ai donc pris rendez-vous avec la direction. Le projet a été accueilli avec bienveillance, la directrice de l'établissement connaissait le Reiki et pratique le qi gong, donc était ouverte à tous cela.

Avec tout de même des conditions : en parler avec l'éducateur spécialisé du service ou j'interviens, et aussi avec mes collègues si elles étaient d'accord. L'éducateur ainsi que mes collègues après explications ont accepté très facilement. Le bien être des personnes prisent en charge étant très importante pour eux, il n'y a eu aucune réticence. Il ne restait plus qu'à organiser un planning et à choisir des résidents et un endroit pour les séances.

Il a été décidé que la prise en charge serait d'une fois par semaine pour trois résidents, le choix des personnes m'a été laissé, bien que j'ai demandé l'avis de mes collègues.

Il a fallu six mois pour que tout cela se mette en place. Voilà maintenant un peu plus d'un an qu'il y a des séances de Reiki prodiguées dans cet établissement. A l'heure actuelle j'accueille en séance toujours les trois mêmes résidents. Les séances durent de dix minutes pour une personne qui sait se manifester si elle souhaite arrêter, et qui est en capacité de venir demander une séance selon ses besoins.

Pour les deux autres personnes, les séances durent de trente à quarante-cinq minutes selon les jours où les moments de la journée. Je suis aussi appelée pour des situations d'urgence pour d'autres résidents (piqûres d'insecte, chutes, crises d'épilepsie, etc...).

Les séances sont vraiment différentes selon les personnes, je ne fais pas de séances avec toutes les positions préconisées. Suivant mon ressenti je pose mes mains à un ou plusieurs endroits, je laisse le Reiki faire son œuvre et tout vas bien pour les résidents et pour moi.

Il faut de la patience pour lancer un projet comme celui-ci en structure. Quand j'ai commencé à le monter j'étais initiée au premier degré ; quand il s'est mis en œuvre je venais de passer le deuxième ; le troisième correspond aux examens pour partir en formation ; 2017 est l'année de ma maîtrise enseignante et mon départ en formation.

Avec le recul, je me dis : moi qui suis une personne timide, comment ai-je fait pour arriver à cela ?

Quand il nous vient une idée qui nous semble bonne il faut dire OUI, l'Univers pourvoie à nos besoins pour y parvenir ; alors soyons audacieux ! A tous ceux qui hésitent, je les encourage à foncer, c'est réalisable.

Belle et bonne année à tous !