Articles sur le Reiki




 

L'homme debout

Publié le 04/07/2017 à 11h40 - mis à jour le 13/10/2017 à 11h53 - Vu 5879 fois

L'homme debout

- par Michel Barrière -

Un bon maintien du corps est essentiel pour toute pratique et bien sûr pour celle du Reiki.

Une posture de référence consiste à se mettre en position debout, les pieds parallèles écartés de la largeur des hanches, les genoux légèrement fléchis vers l'avant, la colonne vertébrale verticale, les bras le long du corps, disponibles, les épaules basses et la poitrine dégagée pour une respiration facilitée. La tête est amenée légèrement vers le haut et donc vers l'arrière sans lever ou abaisser le menton pour bien la placer dans l'axe de la colonne vertébrale et diminuer les tensions au niveau du rachis cervical. Le regard est horizontal. Les épaules sont basses vers l'arrière et décontractées pour soulager les tensions au niveau du rachis dorsal et diminuer la cyphose dorsale. Le bassin est amené très légèrement en rétroversion sans toutefois trop modifier la lordose lombaire pour soulager les tensions lombaires. Les ligaments du rachis sont étirés sans mouvement associé tout en gardant une grande décontraction musculaire. Les muscles du plancher pelvien sont maintenus fermes (releveur de l'anus, ischio, iléo et pubo coccygiens), le Hou-Yin pour la culture orientale. C'est indispensable pour assurer une continuité entre la terre et le ciel.

L'ancrage est dans la verticalité : la tête est perçue dans le ciel et la surface des pieds bien à plat repose sur le sol, comme s'ils s'enfonçaient au centre de la terre. Il convient de percevoir une circulation d'énergie dans la verticalité du haut vers le bas, du ciel vers la terre, et du bas vers le haut, du centre de la terre vers le ciel, comme un axe énergétique qui stabilise et qui vivifie nos structures. Le prolongement de cet axe énergétique loin dans le sol et son ancrage avec fermeté et intention aide à mettre en œuvre l'énergie nature qui vient des profondeurs. Le prolongement de cet axe vers le centre cosmique crée la continuité de réception d'une force subtile et pénétrante quasi universelle. Cette disposition s'applique à la partie haute du corps en position assise.

L'homme peut alors dans sa verticalité prendre conscience de l'alignement de trois centres importants :

- le centre de gravité est le hara, qui est sous ombilical au centre de l'abdomen. Il est en particulier reconnu dans les arts martiaux comme le centre moteur à partir duquel s'initie l'énergie qui sous-tend la force de l'action physique. C'est un centre d'expression. Il est possible de le rapprocher de la Terre et de la personnalité.

- le centre poitrine qui est au centre de la cage thoracique en regard du milieu du sternum. Il initie une énergie plus subtile, plus vaste, qui relie tout et qui anime de façon subtile, enveloppante, pénétrante et harmonieuse. C'est un centre de relation et de formation. Il est possible de le rapprocher du Soleil et de l'âme.

- le centre tête qui est à l'aplomb du sommet du crâne et à équidistance du plancher et de l'avant et de l'arrière du crâne. Il initie une énergie sans limite, transcendante et directive. C'est un centre d'impulsion. Il est possible de le rapprocher du Centre Galactique et de l'Esprit ou de la monade.

Il est possible de rapprocher ces trois centres de ceux de certaines traditions orientales.

Dans cette position l'homme peut alors utiliser sa manifestation physique au mieux pour émettre, rayonner et être dans la mise en œuvre d'énergie adaptée à toute circonstance. C'est aussi une disposition tout à fait bénéfique pour ouvrir son canal Reiki et se fondre avec lui.