Articles sur le Reiki




 

Traditionnel ou pas ?

Publié le 04/07/2017 à 11h44 - mis à jour le 13/10/2017 à 11h56 - Vu 6271 fois

Traditionnel ou pas ?

- par Nita Mocanu -

J'ai proposé dans le numéro antérieur un sujet qui a suscité beaucoup d'intérêt : le mot traditionnel dans le Reiki, est-il adéquat, dans quelle mesure et que signifie-t-il ?

J'ai reçu de très nombreuses réponses et il serait impossible de les publier toutes ici. Je remercie à toutes les personnes qui se sont donné la peine de répondre.

Très souvent les mots sont très semblables, voire même identiques. Il ressort de tout cela que les personnes m'ayant envoyé un commentaire ont une idée plutôt claire de ce qu'est le Reiki en général et, même si parfois on peut être un peu maladroit avec les mots, le comportement et l'attitude adoptés sont en accord avec une "éthique Reiki" parfaitement compréhensible et acceptée.

Je publie donc un mini condensé de ces réponses.

Qu'est-ce que le Reiki traditionnel ?

- Cela n'existe pas et personne ne peut s'en réclamer. Nul ne semble avoir eu de textes authentifiés venant de Mikao Usui (à part le Hikkei, bien sûr). De plus, le terme Reiki existait avant Mikao Usui

- Pour moi, ce serait celui enseigné et pratiqué par Usui Sensei, le fondateur

- J'ai longtemps cru que c'était celui appelé "Usui Teate"… mais ce n'est pas clair pour moi.

De nos jours, y a-t-il quelqu'un au monde qui pratique et enseigne le Reiki traditionnel ?

- Non. Même au sein de la Gakkai au Japon il n'y a pas d'enseignements, uniquement de la pratique

- Peut-on même vraiment se fier à la Gakkai (l'organisation fondée par Mikao Usui) gérée par tant de Maîtres après Mikao Usui ?

Qu'est que qui est le plus important dans le Reiki : la forme ? Ou le fond ?

- Le plus important pour moi dans l'essence du Reiki, c'est le fond, le Sacré donné et reçu

- C'est lié ; je mettrais néanmoins le fond en premier

C'est quoi l'essence du Reiki ?

- L'énergie universelle qui sous-tend toute vie, l'onde divine originelle, cachée sous tous nos masques (égo, peur, colère, envie, …)

- C'est le caractère sacré, spirituel, capacité à mieux s'unir à l'énergie qui nous entoure et dont on est issu

Si l'essence du Reiki c'est l'initiation, ne pas donner des Reiju et donner seulement des initiations, est-ce cela traditionnel ?

- Pour moi l'essence du Reiki est au-delà de tout protocole

- Non ; pour moi, l'initiation n'est que le moyen mis en œuvre pour être en lien avec l'essence du Reiki. Les initiations caractérisent le Reiki au regard de toute autre pratique "énergétique". 

Faire des initiations à distance, est-ce cela traditionnel ?

- Screu gneu gneu…

- NON

Dans quelle mesure mettre sur un seul et unique site le Reiki et le Tarot (ou tout autre art divinatoire) est-ce du Reiki traditionnel ?

- Pf pf pf, passant fuyez…

- NON

C'est quoi la forme dans le Reiki ?

- Le protocole accompli avec honnêteté, sincérité, en tout lâcher-prise, pour obtenir la reliance, la guidance, le "raccrochage" à notre onde divine

- Les initiations, les méditations, les Cinq Idéaux, les symboles, l'autotraitement, les séances aux autres

Quel est le pourcentage parmi ceux qui affirment enseigner le "traditionnel" enseignent exclusivement le contenu de Mikao Usui ?

- Zéro

- ???

D'où vient l'essence ? D'où vient la forme…

- L'essence : nous l'avons oublié et c'est ce qui nous rend malheureux, triste. Par la forme nous cherchons à retrouver l'essence afin de retrouver la joie, la paix.

- Je dirais que l'essence est unique et extérieure ; on ne peut pas y toucher, la modifier. 

La forme revêt les aspects cités plus haut qui peuvent être modifiés, entrainant le foisonnement des pratiques proposées aujourd'hui, plus ou moins bonnes. 

Je comparerai cela avec la biologie : la vie est unique mais les formes vivantes sont immensément différentes.

Mais, il y a une différence de taille : dans le premier cas, l'homme est aux commandes pour les formes de Reiki et il y a de l'entropie (éloignement de l'essence) ; dans le 2e cas, seule la vie est aux commandes et il y a de la néguentropie (relance de l'essence; par exemple, la vie après toute catastrophe naturelle).