Articles sur le Reiki




 

Les Cinq Idéaux du Reiki

Publié le 05/01/2018 à 11h35 - mis à jour le 11/04/2018 à 14h42 - Vu 6186 fois

Les Cinq Idéaux du Reiki

- un échange -

Au cours de nos différentes soirées Reiki en groupe, nous évoquons régulièrement les Idéaux et en débattons ou nous les "expliquons" selon les différents documents que nous avons.

Depuis quelque temps, une question s'est posée selon laquelle, en partant du principe qu'il n'est pas bon de se dire régulièrement des mots à connotation négative, se répéter chaque jour "préoccupation ou colère" n'est pas une bonne chose.

Je pratique la pensée positive, je connais la force de la pensée et suis une adepte et une fan de Daniel Sévigny dont je mets à profit "les clés du secret". Donc cette remarque m'a fait réfléchir. J'ai même fait ma petite cuisine en remaniant les Idéaux à ma façon (proche de celle de certaines amies de Reiki).

Mais il y a quelques jours, je ne me suis pas sentie satisfaite de ces modifications et des questions me sont venues. Avons-nous le droit de modifier ces Idéaux ? Ont-ils un impact particulier, voire une force, tels qu'ils sont ? Les chrétiens ont-ils modifié les 10 commandements parce qu'ils sont trop vieux ou pas adaptés ? Etc. etc., plein de questions auxquelles je ne peux répondre seule.

Voici les Idéaux modifiés, mon argumentation et mes questions, plus le fruit de mes réflexions que je viens de t'expliquer et j'aimerais bien avoir ton avis.

Argumentation :

Le « juste pour aujourd'hui » paraissant restrictif, pourrait être remplacé par « chaque jour ».

Le 1er et le 2ème contiennent des mots à connotation négative, ce qui est à éviter selon les principes de la pensée positive : préoccupation et colère.

Le 3ème parle

  • d'honorer les parents – certaines personnes étant très fâchées avec leurs parents n'aiment pas cette suggestion,
  • et les aïeux, ce qui semble normal pour des Japonais, moins pour des occidentaux.

Le 4ème conseille de « vivre sa vie honnêtement », ce qui n'est pas très clair pour certains qui considèrent que du moment que nous ne volons pas (ou autre chose de ce genre), nous vivons honnêtement.

Le 5ème ne pose pas de problème.

Voilà par quoi j'ai eu l'idée d'interpréter (donc d'une certaine façon de remplacer) les idéaux de Mikao USUI.

1 - Chaque jour je fais confiance à la vie et je vis le moment présent.

2 - Chaque jour je vis avec sérénité les événements de la vie auxquels je suis confrontée.

3 - Chaque jour je remercie la vie pour tous ses bienfaits. Je remercie toutes les personnes qui m'ont aidée à être ce que je suis.

4 - Chaque jour je respecte profondément toutes mes valeurs morales.

5 - Chaque jour je respecte la vie sous toutes ses formes.

J'ai lu ta version, elle est un peu différente de l'originale, mais elle en est encore très proche. Nous savons que les Idéaux ont été écrits par Mikao USUI au début du XXe siècle, en Japonais, pour des Japonais. Depuis ils ont traversé le temps et ont été traduits.

Maintenant les questions qui se posent sont :

  • Qu'est-ce qui, dans la forme et dans le fond, est important ?
  • Chacun peut-il en faire une version personnelle ?
  • Que doivent enseigner les Maîtres à leurs élèves ?
  • Devons-nous faire une différence entre ceux que nous disons pour nous et ceux que nous enseignons ?
  • La force qui est dans ces Idéaux (en japonais ils sont très forts) peut-elle supporter des modifications ?

Merci d'avance.

***************************

Le tout premier commentaire est que les Cinq Idéaux du Reiki ne sont pas des affirmations positives. Bien qu'il faille les formuler de la meilleure façon possible, ce ne sont pas des affirmations. Donc, les règles de l'affirmation positive ne s'appliquent pas ici automatiquement et le fait que les mots préoccupation et colère soient présents n'est pas gênant. Au contraire, nous savons clairement quels sont les objectifs.

Le fond et la forme, les deux sont tout aussi importants.

La forme est très importante puisque Mikao Usui Sensei a choisi intentionnellement des mots en japonais contenant des Kotodamas. C'est pour cela qu'il est recommandé de prononcer les Idéaux en japonais tous les jours, "matin et soir". C'est pour cela aussi que nous avons produit au Japon l'enregistrement avec les 5 Idéaux en japonais par trois personnes japonaises (disponible à la boutique : www.mundoreiki.net/det?p=0000000000025).

Donc, de ce point de vue, non seulement que la forme est importante, mais elle ne peut être altérée puisqu'elle détermine et crée le fond.

Le fond

Chacun a traduit et a adopté les mots qui lui conviennent et c'est très bien. Ceci dit, nous devons être particulièrement vigilants dans le choix des mots. Par exemple, tu me proposes les mots "... de la vie auxquels je suis confrontée". Le mot "confrontée", est un mot non-positif.

Aussi, tu utilises le mot "morale". Cependant, nous savons que la morale change régulièrement au sein d'un même groupe social et même qu'elle est simultanément différente selon la zone géographique.

Devant tout cela, les Idéaux du Reiki se veulent universels dans le temps et dans l'espace. Aussi longtemps que nous n'avons pas transcendé la préoccupation et la colère sur Terre, aussi longtemps que nous ne pardonnons pas, que nous haïssons, que nous ne sommes pas profondément honnêtes et que notre vision du monde reste si étroite, ces Idéaux sont actuels et universels.

Evidemment, si l'on veut, on peut faire sa propre version, la MÊME qu'on va obligatoirement enseigner aux élèves. On ne peut pas enseigner une chose et faire soi-même autre chose. On l'a déjà vu dans certaines religions ou pratiques spirituelles et ce ne serait pas sérieux !

Les mots que tu me proposes, je les trouve très beaux. Mais, avec tout le respect, pour moi et sur moi, ils n'ont pas un grand impact. Il me semble avoir lu des phrases comme celles-ci maintes fois. Tous les messages que nous recevons par Internet, les belles diapos, les belles présentations en PPS..., tout cela est beau mais personne ne m'a dit "ma vie a changé après avoir vu une de ces présentations". Alors que j'ai entendu maintes et maintes fois "ma vie a changé depuis que je pratique les Cinq Idéaux".

Ces cinq idées sont justement cela : des idées, des idéaux qu'on choisit de vivre dans le quotidien et si nous évitons les mots-clés qu'ils contiennent (préoccupation, colère, etc.), nous risquons d'arriver à une version diluée, édulcorée, à l'eau de rose, violons... et sans effet.

Bien sûr, le sujet est très vaste et on peut l'aborder de mille façons différentes et c'est peut-être cela aussi qui fait sa richesse.

Mon approche des Cinq Idéaux me convient et après les avoir exposés de cette façon tellement de fois (depuis plus 20 ans, en détails, dans tous les stages de Reiki I, pendant près de 2 heures sans arrêt) et après avoir vu l'impact que cela a eu dans ma vie et dans celle des praticiens de Reiki en général, je ne suis pas prêt à changer ces mots.

Vous qui lisez ces lignes, si vous ne connaissez pas ma façon d'interpréter les Cinq Idéaux du Reiki, je vous invite à les lire dans mon Manuel de Reiki I, sur mon site Internet (www.reikiforum.com) ou les écouter sur le CD que j'ai enregistré (www.mundoreiki.net/det?p=0000000000005).

Cette façon me paraît correcte et très puissante mais elle n'est ni totale ni parfaite. Il y a la place pour que vous ajoutiez tous les commentaires et tous les aspects qui vous semblent adéquats pour que les Cinq Idéaux de Mikao Usui Sensei et la pratique énergétique du Reiki deviennent pour vous vraiment "la recette secrète pour inviter le Bonheur".

NITA