Articles sur le Reiki




 

Reiki au Japon

Publié le 02/09/2012 à 12h59 - Vu 65273 fois

Quand j'ai parlé avec le fameux enseignant REIKI et écrivain, Walter Lübeck en 1996 sur mes recherches concernant l'histoire du REIKI et le livre que j'avais écrit sur le sujet, j'ai été très surpris. Il était tellement excité par mon travail et il a dit qu'il était certain qu'il y aura beaucoup d'intérêt dans le monde du REIKI.

Il y avait déjà trop de livres sur le Reiki en dehors du Japon et je ne voulais pas en ajouter encore un. Je voulais le publier au Japon. Aussi, la guerre qu'il y avait et qui existe toujours dans la communauté REIKI ne m'inspirait pas trop: je ne voulais pas devenir un chevalier dans la Croisade REIKI et j'avais peur d'être attiré dans une position que je ne souhaitais pas. Mais, la vérité à propos de l'histoire du REIKI voulait se mettre en lumière. Grâce à l'aide de Walter et de son éditeur le livre est sorti en plusieurs langues.

Mais, quelle est la vérité sur l'histoire du Reiki ?

Nous avons tous entendu et lu tellement d'histoires, avec un personnage légendaire, que toute personne avec un peu d'esprit critique s'est posé des questions.

Théoriquement, le REIKI est une des nombreuses formes de Chi Kung chinois, qui est beaucoup pratiqué dans le sud-est Asie.

Le système Usui de Reiki a été conçu par Mikao Usui au début de ce siècle. Usui Sensei, comme il était appelé par ses disciples, n'était ni médecin ni moine chrétien, mais un homme d'affaires traditionnel, loyal à son Empereur. Certains affirment qu'il a enseigné à l'université chrétienne Doshisha de Kyoto, mais leur archiviste nous a dit que le docteur Usui n'a été ni enseignant ni étudiant dans leur institution.

Les éléments d'apparence chrétienne dans l'enseignement et la vie du Dr. Usui ont été mal interprétés ou ajouté plus tard par ses disciple pour que le REIKI soit respectable en occident.

Par exemple, l'histoire qu'il a travaillé dans les quartiers pauvres de Kyoto a une base différente: après le tremblement de terre, qui a tué à peu près 40.000 personnes et qui en a blessé encore plus, le Dr. Usui a travaillé avec les victimes.

Pendant la période Meiji plusieurs techniques d'imposition des mains étaient enseignées au Japon. La plupart de ces groupes ont disparu après la Deuxième Guerre. Un de ces groupes, appelé Tairedou, était animé par Morihei Tanaka, qui apparemment a été le professeur de Mikao Usui. On ne sait pas exactement ce que Usui a appris de Monsieur Tanaka. Les idéaux du REIKI (les principes) qui ont été formulés d'abord par l'empereur Meiji (1868- 1912) ont été adoptés par Usui Sensei pour donner à ses étudiants une base éthique.

Nous ne savons pas s'il existe une relation entre le Kurama Dera (le temple qui se trouve sur le mont Kurama), et le REIKI. Sur la stèle mémorielle de Usui Sensei à Tokyo, c'est marqué qu'il a été initié au REIKI pendant une méditation sur le mont Kurama: il a expérimenté un "satori"  réalisation du Divin.

Avant sa mort en 1926, Usui a choisi son successeur. Ce successeur n'a pas été Monsieur Hayashi, mais son ami et associé Monsieur Ushida. Au fait, M. Hayashi et Mme. Takata ne sont pas connus par la plupart des membres de Usui Reiki Ryoho Gakkai au Japon. Apparemment, M. Hayashi a fait partie du groupe des enseignants de Reiki, mais il n'a pas été désigné "Grand Maître" ou "porteur de lignée" ou successeur de M.Usui.

Affirmer que M. Hayashi n'a pas été le successeur de M.Usui ne doit pas être interprété comme un jugement sur son enseignement. Le Reiki enseigné en Occident, provenant de Hayashi est merveilleux. En tout cas, je doute que M. Hayashi aurait eu l'impertinence d'affirmer qu'il était le successeur de Usui.

Au Japon, le Reiki a évolué depuis et, aujourd'hui, il existe des nombreuses branches. Certains enseignants disent qu'il fait partie de la tradition bouddhiste, d'autres disent qu'il a une base shintoïste. Et probablement, «il est un mélange des deux. »

Le Japon est un pays de synthèses : le Bouddhisme et le Shintoïsme sont tellement interconnectés qu'il serait impossible de les séparer à nouveau.

Pendant les derniers 50 ans, la forme occidentale du Reiki a beaucoup évolué et, sans doute, ce processus est positif. L'Humanité évolue et, quelque chose qui a été "bon" et "pratique" il y a 100 ans, peut être dépassé aujourd'hui. Les chars tirés par des boeufs se sont transformés en voitures, avions et navettes spatiales. Toute chose qui ne peut pas évoluer, meurt et disparaît avec le temps.

Malheureusement, pour une raison quelconque, certains aspects et techniques du Reiki japonais n'ont pas été enseignés en Occident. Par exemple, le travail que M. Usui faisait avec les cristaux de quartz (il plaçait des balles en cristal sur le corps de la personne, à l'endroit malade). Des exercices de respiration, scanning et d'autres méthodes orientales ont été oubliés.

Par contre, les symboles Reiki, qui ont leur origine dans le Bouddhisme Mikkyo (une forme japonaise du Bouddhisme tibétain) ont survécu au voyage de l'autre côté de l'océan. Nous n'avons pas pu trouver encore d'autres symboles au Japon.

Il est clair maintenant qu'on ne peut trouver nulle part l'enseignement Reiki "original", à part dans le manuel que M. Usui donnait à ses étudiants.

Nous avons reçu une copie de ce manuel l'été 1997, et vous trouverez la traduction dans mon dernier livre

"Reiki, the legacy of Dr. Usui". Dans le texte, Dr.Usui répond à des questions comme qu'est ce que le Reiki et comment on l'utilise. Cela ouvre une dimension complètement nouvelle, une nouvelle compréhension du Reiki en soi.

On y trouve ce que beaucoup d'entre nous avons senti intuitivement: l'énergie Reiki est présente en permanence, toujours vraie et pure et parfaite telle qu'elle est.

L'impureté entre dans le monde du Reiki seulement quand nous essayons d'utiliser son énergie dans des buts mesquins, égoïstes.

Le Reiki est, et il le sera toujours, une partie de l'héritage collectif de la race humaine et il ne peut pas être possédé par une personne ou un certain groupe. Il sera toujours ce qu'il est: un cadeau merveilleux que nous avons reçu de la part de l'Existence, la Vie ou Dieu - ou ce que vous voulez l'appeler. Honorons le dans cet esprit.

 

1998  Frank Arjava Petter

 

Frank Arjava Petter est Maître en Reiki. D'origine allemande, il habite Sapporo, au Nord de Japon où il a une école alternative de langues. En 1993 il a réintroduit le Reiki au Japon, tel que nous le pratiquons en Occident et il enseigne tous les degrés.

Arjava est l'auteur des livres "Reiki Fire" et "Reiki, The Legacy of Or. Usui". Pour l'instant, aucun de ces livres n'a été traduit au français.

Nous, au Centre Reiki FORUM, venons de contacter son éditeur, avec l'accord et la collaboration de Frank Arjava Petter. Nous vous informerons dès qu'il y aura du nouveau.