Articles sur le Reiki




 

Un moment avec Phyllis Lei Furumoto

Publié le 02/09/2012 à 13h00 - Vu 66557 fois

Suite aux nombreux événements dans le monde du Reiki, nous avons demandé à Mme Phyllis Lei Furumoto de répondre à quelques questions. Elle a eu la gentillesse de répondre aussitôt en nous envoyant ce qui suit ainsi que quelques pages écrites par d'autres personnes, Maîtres en Reiki, de son entourage.

Petite fille de Hawayo Takata, initiée par sa grand mère, Phyllis a été élue "Grand Maître" par une partie importante des Maîtres initiés par Takata. En 1993, elle sort volontairement de 'The Reiki Alliance" et s'efforce de répandre le Reiki dans le monde, tel qu'elle la reçu de la part de sa grand mère, et essaye de maintenir aussi pure que possible l'essence et la forme du système qu'elle a hérité

 

Voilà les questions que nous avons posé :

- Que pense-t-elle des autres écoles de Reiki ?

- Où on en est avec les essais d'obtenir la marque déposée des mots Reiki, le Système Usui de Guérison Naturelle, etc...

- Où on en est avec le programme des licences qu'elle avait proposé il y a un peu plus d'une année?

- Que pense-t-elle des livres qui donnent une autre version de l'histoire du Reiki ?

- Que pense-t-elle du projet de loi au Texas qui donnerait droit de pratiquer le Reiki publiquement uniquement aux personnes formés par les Maîtres de l'Alliance ?

- aux "Intensives pour les Maîtres Reiki" qu'elle anime, selon nos

 informations, elle n'accepte les Maîtres indépendants qu'au niveau 1. Pourquoi ? 

 

Voilà la réponse de Phyllis Lei Furumoto :

"il y a 20 ans,'Takata enseignait quelque chose appelé Reiki. Ce mot était synonyme de "Usui Shiki Ryoho" ou "Usui System of Natural Healing" (Le Système Usui de guérison naturelle). Elle était le seul enseignant connu et tout ce que nous savions sur le Reiki venait de ses mains et voix. Ensuite, nous avons acquis la possibilité d'avoir nos propres expériences grâce à nos initiations et à la pratique. Ce que nous avons appris par notre expérience confirmait son enseignement. Ce processus continue toujours pour moi.

A peu près 10 ans après sa mort, les modifications et les variations dans la pratique sont devenues évidentes. Beaucoup de Maîtres ont commencé à ajouter leurs propres idées et pratiques à la forme qu'elle nous a donnée. Certains Maîtres ont pu identifier leur nouvelle forme et ils ont donné un nouveau nom à cette forme. La majorité des Maîtres ne l'ont pas fait et c'est ainsi que la confusion sur ce qu'est le Système a commencé à faire surface.

Au début des années 1990, les Maîtres de "The Reiki Alliance" m'ont demandé de définir le Système, tel que je le pratiquais et que je l'avais reçu en tant que porteur de lignée. Une grande partie de cette définition a été écrite et parlée. Il y a toujours des ajustements subtils qui se font en ce moment, au fur et à mesure nous pratiquons et nous sentons si les mots correspondent aux "feelings" et aux expériences de ceux qui pratiquent le "Usui Shiki Ryoho", en accord avec la lignée.

Les propositions de la "marque déposée" et du " Système de licences" sont issues de ce processus. On a demandé la marque déposée pour voir si on pouvait recevoir la marque déposée pour ces mots spécifiques (n.n. Reiki, Usui Shiki Ryoho, Usui System of Natural Healing en plusieurs langues, etc.). Il apparaît qu'il n'est pas possible.

Le Système des licences a été une proposition pour pouvoir identifier publiquement et devant les étudiants les Maîtres du Usui Shiki Ryoho. Les Maîtres de ce Système n'ont pas adhéré au programme des licences, et la mise en pratique a été stoppée.

Tout cela soulève la question "Qu’est-ce que tu pratiques et comment peux-tu définir ce que tu pratiques?" Il n'est pas sûr que le programme des licences aurait résolu ce problème.

Dans ce contexte, je ne peux pas me prononcer sur aucune autre forme du Reiki d'aujourd'hui. Je ne connais pas leur pratique et je ne l'ai pas expérimenté. C'est mon seul commentaire. Je peux dire à mes étudiants comment est ma pratique. A part cela, je sais que chaque forme ou école ou système de Reiki est différent. Ils sont basés sur des idées fondamentales différentes.

Les livres et les sites Internet sont comme toute chose imprimée. Ils sont l'expression de l'auteur. Il est important de se rappeler que la vérité dans l'information dépend de la traduction et de l'interprétation. Seulement parce que quelque chose est imprimé, cela ne veut pas nécessairement dire que ce soit vrai.

Le cadeau de cette pratique est que j'ai pu expérimenter l'énergie du Reiki. J'ai pu observer les processus de ma vie changer et comment ma manière de prendre des décisions changeait aussi. Mes relations avec les autres se sont transformées en relations enrichissantes. Je suis impatiente de voir ce qui va se passer dans le futur. Ça, c'est ma vérité. Personne ne peut m'enlever cela. Personne ne peut la changer, à moins que je les laisse faire. Je ne peux pas dire la vérité au nom de quelqu'un d'autre. Je peux seulement créer l'espace pour le partage et j'accepte la possibilité qu'on peut expérimenter le même événement de deux manières très différentes.

Les livres qui parlent sur la vérité du comment et pourquoi le Reiki fonctionne, peuvent intéresser

certaines personnes. Mais ne les prenez pas comme la vérité. Lisez les comme s'il s'agissait d'une autre théorie, d'un raisonnement créatif de l'esprit de la personne. Savons-nous ce qui se passe vraiment? Je crois que nous sommes en train de nous tromper  nous-mêmes si on arrive à être persuadés qu'on possède la vérité de l'expérience.

Mon expérience est que plus je pratique, plus ça devient mystérieux. Pour moi, ça va bien comme ça. Nous pratiquons un art de "healing" (n.n. guérison) qui nous mène vers le mystère de la vie ... l'essence de l'être humain, vers notre relation avec l'Univers, tel que nous le percevons, et avec l'étincelle essentielle de vie.

Je ne suis pas intéressée par l'information en général et les statistiques. Je sais que Dr. Usui a existé parce que je le sens dans mes mains et j'entends sa voix dans mes oreilles quand je pratique. Je sais que Hayashi a existé parce que ma grand mère a existé. Ai-je besoin de savoir sa date de naissance et combien d'enfants il a eu pour sentir l'énergie du Reiki fluer dans ma vie? Non. Ce qui m'importe est la manière d'honorer le cadeau qu'on m'a donné. Ce qui m'importe est ma manière de traiter mes Maîtres et étudiants. Ce qui m'importe est le danger de penser que je sais.

Le cadeau et la valeur de cette pratique se trouvent dans la longévité de l'expérience. Vingt ans, trente ans, quarante ans. A ce moment-là, nous pourrons avoir des conversations intéressantes. En ce moment, les conversations sont des échanges de personne à personne.

Tous les Maîtres sont les bienvenus aux Intensives que j'anime. Dans le nouveau Programme d'Education pour les Maîtres, tous les Maîtres seront les bienvenus. Il n'y a pas de pression ou de jugement qui est bon et qui est mauvais. The Reiki Alliance n'est pas impliquée dans ce programme, même si beaucoup des Maîtres qui choisissent appartenir à l'Alliance participent aux Intensives.

J'espère que tout cela vous aidera dans votre essai de comprendre la situation. Cette situation est le produit de tous les êtres humains. Nous essayons de mieux faire, de mieux enseigner et d'incorporer tout ce que nous savons dans un seul petit paquet. C'est le processus naturel d'un système en évolution. Je ne suis pas toujours en paix, par rapport à cela, mais je l'accepte comme normal."

 

Phyllis Lei Furumoto