Articles sur le Reiki




 

Il y a 8 ans, la Roumanie

Publié le 02/09/2012 à 13h04 - Vu 65183 fois

Il y a 8, ans. la Roumanie était "à la UNE" et la réaction du monde occidental a été spontanée et généreuse

Il y a 8 ans, la Roumanie était "a la UNE" et la réaction du monde occidental a été spontanée et généreuse. Mais les nouvelles ont changé vite, la situation en Roumanie a changé aussi, une sorte de démocratie s'est installée et on pourrait penser que tout va bien. Cependant, pas tout va bien, et les deux extrêmes de la société - les enfants et les personnes âgées - sont celles qui soufrent le plus. Et ce sont eux qui ont le plus besoin de votre aide en ce moment. Essayez de voir et de sentir au delà de mots et si votre sentiment de compassion réagit, agissez, vous aussi. S'il vous plait !

 

Parce que sans amour, vivre est impossible

 

Au fond du couloir vide et silencieux, ils attendent ... des parents qui ne reviendront pas, des bras pour les sortir de ce lit-prison. Les jours passent dans le silence et l'oubli ...

 

Croiser ces yeux-là, ressentir cette attente presque palpable, fait basculer votre vie à jamais ... Vivre sans amour, c'est mourir à petit feu ... ils le savent eux, qui partent pour la plupart dans la première année ...

 

Les plus grands, ceux qui sont restés là malgré tout, ont souvent sombré dans la folie pour oublier ce monde qui n'a pas voulu d'eux ... Ils s'entasseront dans les "centres pour irrécupérables".

 

Ils sont 150 000 en Roumanie, 500 à Sibiu, ville du centre du pays. Parce que nous ne pouvons pas fermer les yeux et refermer la porte sur leur silence, nous avons décidé d'agir... avec une première maison pour les accueillir, première goutte d'eau qui, ajoutée à d'autres, crée un courant d'espoir. Espoir pour ces enfants de trouver enfin l'amour, espoir pour ce pays de voir que ces enfants ne sont pas irrécupérables.

 

Petite arche de Noé de 30 enfants, la maison de Sibiu leur redonnera amour et protection. A ces enfants délaissés, nous espérons apporter une grande famille, mais aussi des parrains et marraines, qui par leur sauvetage leur prouvent qu'à leurs yeux, leur vie est essentielle.

 

Devenir parrain d'un enfant, c'est le sortir de ce lit, lui permettre de nous rejoindre à la maison d'enfants, le vêtir, le nourrir, le scolariser... C'est pour lui la vie qui redémarre et un espoir ... C'est entre lui et vous un lien d'Amour, des contacts réguliers et une histoire qui se développe dans le temps.

 

"Renaître" parce que ce geste est une seconde naissance ...

 

Pour parrainer un enfant, faire un don ou apporter une aide, quelle qu'elle soit (matériel, bénévolat ... ) ou simplement pour de plus amples informations, contactez-nous à :

 

Association Renaître

30 avenue de Brivazac

33 600 PESSAC

tél. 05 56 35 89 06

 

"Nous sommes toujours là ... "

 

Une vieille maison à été transformée il y a plusieurs années, en maison de retraite. N'ayant pas les fonds nécessaires, on l'a aménagée comme on a pu, sans planifier pour les années à venir, quand les pensionnaires de la maison auront de moins en moins de forces.

 

La révolution a entraîné une inflation galopante, les prix sont arrivés presque au niveau occidental, y compris le prix de la nourriture. Ce qui fait que, aujourd'hui, on se bat pour survivre, pour avoir assez à manger. Ce n'est pas facile de subvenir aux nécessités quand on dispose de moins de 8 francs par jour-par personne. Alors, on prend le peu d'argent qu'on reçoit pour les vêtements, les travaux sur le bâtiment et pour réparer l'électroménager et on achète à manger. Et on essaye de se débrouiller, parce que le coeur et l'amour des personnes qui travaillent là, est immense.

 

Mais, dans une maison qui a besoin de réparations, avec des appareils électroménagers vieux et qui ne fonctionnent plus, ce n'est pas facile. On a beau acheter la viande directement chez le producteur, si le congélateur ne fonctionne pas ...

 

J'ai été profondément touché par la situation et j'espère qu'ensemble, vous et nous, nous pourrons les aider, même si ce n'est que partiellement.

 

La Maison de retraite "St. Nicolas" de Braila, où habitent 70 personnes, femmes et hommes, seuls au monde, a besoin de - tables de chevet sur roulettes ; - déambuleurs; - une machine à laver de grande capacité (on n'a qu'une machine à laver habituelle, pour les 70 personnes) ; - une machine à sécher le linge; - un réfrigérateur de grande capacité; - un congélateur (ça faciliterait tellement la tâche de planifier l'alimentation); - une machine à coudre (pour résoudre sur place toutes les réparations et modifications) ; - une planche à repasser, - un robot de cuisine et un pèse aliments pour communautés; Si possible: - un téléviseur - une petite chaîne stéréo; - un minibus de 9 places, même d'occasion (pour transporter les pensionnaires vers et en provenance de l'hôpital et, pour ceux qui ne peuvent pas se déplacer, faire une petite sortie de temps en temps). Mais aussi: -  des vêtements de tout genre (robes de chambre, chemises pour homme et femme, pyjamas, pantalons, vestons, etc. ; - des couvertures, des draps, des rideaux.

 

Et, pour transporter tout cela, d'un camion, quelqu'un qui accepte de faire ce voyage dans un but humanitaire.

 

Si vous fabriquez ou vous vendez ces produits, si vous êtes chef d'entreprise, si vous dirigez un supermarché, ou tout simplement si vous pouvez aider à titre privé et ressembler l'argent entre vos amis, dans l'association ou le groupe dont vous faite partie, contactez-nous.

 

Nous n'avons pas la structure nécessaire pour recevoir des dons en argent. C'est pourquoi, nous vous prions de donner directement les objets dont on a besoin. Pour une meilleure coordination, avant d'envoyer, veuillez nous contacter. Nous nous chargeons de réceptionner le tout en France et, par la suite, de toutes les formalités pour le transport jusqu'en Roumanie.

 

Merci pour votre générosité et toute l'énergie que vous allez dépenser pour aider dans ce projet,

 

Nita