Articles sur le Reiki




 

Je veux être Maitre de Reiki

Publié le 02/09/2012 à 13h10 - Vu 65455 fois

Pour beaucoup d'entre nous le Reiki a été une découverte totale, tellement merveilleuse que nous avons senti le besoin de continuer, d'apprendre à chaque fois plus et, pourquoi pas, faire le pas final, passer le degré de Maitre. L'évolution personnelle après chaque degré a été extraordinaire et ce besoin de continuer nous vient tout naturellement et de plus en plus fort. Avant de franchir ce pas il serait bon de se poser quelques questions. Jugez vous-même les réponses; il n'y a personne qui peut savoir et comprendre mieux que vous vos propres besoins, sentiments et motivations; ne laissez donc à personne le soin de juger à "quel niveau de croissance personnelle" vous êtes arrivés. Parfois il nous est difficile de nous comprendre nous-même, alors comment pourrions nous prétendre comprendre vraiment les autres ?

 

Quelqu'un a dit que "Maître de Reiki n'est pas celui qui a maîtrisé le Reiki mais celui qui s'est laissé maîtrisé par le Reiki". Etre maître de Reiki n'est pas un but - c'est un début. On dit, et avec raison, que le degré de Maitre est le degré de la conscience. C'est là ou la plupart des "choses" se passent, c'est ce côté de nous-même qui se voit le plus touché. En pensant à cela, demandez vous quelle est votre motivation principale: est-ce l'amour pour le Reiki, le désir de le répandre et l'amour pour l'être humain ? S'il n'y a rien de tout cela, vous avez quand même le droit d'être maître de Reiki. Soyez seulement conscients que le Reiki prend bien soin de lui même et, ou la personne change son attitude, ou elle "disparait' en tant que maître de Reiki. Sans plus.

 

L'accès à ce degré se fait d'après certaines règles, que nous mêmes, les êtres humains, nous avons conçu et que nous respectons en accord avec nos convictions et notre conscience. Heureusement, de nos jours, il existe plusieurs chemins qui mènent à la même chose, la maîtrise de Reiki, et ce n'est qu'une question de choix personnel,. il y a ceux qui choisissent les règles strictes et/ou les prix très élevés et il y a ceux pour lesquels cet aspect n'a aucune importance. Qui a raison ? ... Les deux.

 

Le Reiki n'obéît pas aux règles humaines, il est inconditionnel et non-manipulable. Il est tout simplement parfait. C'est pourquoi il acceptera l'un et l'autre sans distinction. Et qu'en est-il de la formation, du travail approfondi qui fait de nous un Maître ? A mon avis, chacun a commencé ce travail il y a bien des années, avant de savoir quoi que ce soit sur le Reiki, travail qui continue, et ne s'arrête jamais. L'initiation au degré de Maître est un coup de pouce extrêmement fort dans ce sens et une amplification énorme du processus de croissance personnelle de chacun. Mais cela ne s'apprend et ne s'enseigne pas en une semaine, un mois ou une année et personne ne devrait prétendre le contraire. Même les grands sages n'enseignent rien, ne donnent rien sur un plateau - ils aiguillent - "le senti" et "le vécu" l'expérimente chacun à son propre rythme et à sa manière. C'est grâce à cela qu'on peut participer à un stage de Maître de quelques jours: c'est suffisant pour l'initiation et pour communiquer les informations pertinentes. Le reste du processus se fait après, à la maison, peu à peu.

 

Quant à l'enseignement en soi, organiser et faire des stages intéressants, c’est une chose qu'on apprend. La meilleure source est, sans doute, l'Amour. Quand on fait quelque chose avec Amour, même si ce n'est pas parfait, ce sera bien.

 

D'autre part, je ne veux pas dire qu'il faut tout prendre à la légère -. se préoccuper - non, mais s'occuper - oui. Au moment de choisir un Maître avec qui franchir ce pas il serait bon de se demander si ce maitre est de la lignée Usui, si ce maitre a de l'expérience dans l'enseignement de tous les degrés (il y a pleins de petits détails que peut-être on veut demander), si, une fois le stage terminé, est-ce que je serai complètement indépendant ou je dépendrai du maître d'une manière quelconque (émotionnelle, matérielle, etc.); est-ce qu'il sera disponible, par la suite, pour m'aider et me soutenir dans mon processus ? etc... Bien sûr que chacun de nous doit passer par certaines expériences pour grandir. Mais comme nous le savons très bien, nous avons le libre arbitre qui est plus fort que toute autre chose dans ce monde. Même le Reiki le respecte totalement. Faisons-en usage. En se laissant guider par son coeur et le Reiki, en ajoutant le libre arbitre d'une manière consciente, nous allons sûrement prendre la bonne décision au bon moment.

 

NITA.