Articles sur le Reiki




 

Pratiquer le Reiki en groupe

Publié le 02/09/2012 à 13h11 - Vu 65087 fois

Après le stage de Reiki, nous nous donnons les autotraitements et nous notons comment les changements s'installent dans notre corps et notre esprit. Aussi, nous offrons des traitements à notre entourage, avec plus ou moins d'acceptation de leur part. Et nous arrivons, à un moment donné, quand nous allons assez bien, à ressentir de plus en plus la nécessité d'échanger des traitements, des informations et des expériences. Ce besoin est très légitime et il est même nécessaire de le mettre en pratique. Non pas seulement parce que, physiquement, nous ne pouvons pas toucher notre propre dos, mais parce que nous ressentons le besoin de recevoir, nous aussi, un peu d'amour. L'effet d'un traitement reçu peut être très intéressant et peut faire bouger en nous juste le point qu'il faut. Le problème est que nous n'avons pas toujours la possibilité d'échanger des traitements, et cela pour plusieurs raisons. Heureusement, dans la plupart des cas, il ne s'agit que de petits problèmes qui, avec un peu de bonne volonté, disparaîtront complètement :

 

 - Je ne connais pas d'autres pratiquants. Il existe des groupes déjà formés, et qui fonctionnent bien. Si vous ne vous sentez pas bien dans un de ces groupes, ou que vous ne le trouvez pas, n'hésitez pas, formez en un ! Il suffit de mettre une petite annonce dans les journaux, et vous allez être surpris de voir combien de réponses vous aller recevoir.

 

- Oui, mais nous sommes initiés par des Maîtres différents, et... Oui, il y a, probablement, des petites différences entre les Maîtres de Reiki, surtout, dans les positions de mains. Cela n'est qu'un détail de forme, et n'a aucune importance. C'est ce genre de détails et le souci de trop vouloir les respecter qui ont crée l'atmosphère malsaine de concurrence dans le Reiki. Désirez vous vraiment y contribuer ? La seule chose qui compte est le fait que vous tous soyez initiés au Reiki. Une fois initié, on ne dépend plus de personne, même pas du Maître qui nous a initié, et nous pouvons échanger des soins avec tout autre pratiquant.

 

- Où va-t-on se rencontrer ? A tour de rôle, une fois chez l'un, une fois chez l'autre, etc. Quand le groupe est déjà assez grand, vous pouvez vous cotiser et louer un local, que ce soit juste pour la soirée ou au mois. C'est aussi simple que ça. Et n'oubliez pas que vous êtes en train d'échanger de l'amour inconditionnel tous les membres du groupe sont égaux; tout le monde a des problèmes qui peuvent les faire paraître froids ou indifférent mais ce n'est qu'une apparence. Au fond, nous avons tous le même coeur tendre et le même besoin de donner et de recevoir de l'amour. Faisons le. Nous pouvons nous tromper, certes, mais si en ce moment nous n'avons pas beaucoup d'amis de Reiki ou d'autres vrais amis, c’est aussi parce que nous avons eu peur de nous tromper, n'est ce pas ?

 

Avec de l'amour et de la bonne volonté tout s'arrange. Même les choses qui paraissent très compliquées.

 

Nita.