Articles sur le Reiki



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ISO 9001:2015

LE REIKI - UN OASIS SUR MON CHEMIN DE VIE

Publié le 04/01/2017 à 16h38 - mis à jour le 10/04/2017 à 13h46 - Vu 5035 fois

 

Comme le peintre aspire à tracer le trait juste sur sa toile, j'aspire à une maîtrise de la pratique du Reiki, authentique, épurée, mais dynamique et généreuse.

Comment j'en suis arrivée là, quelles rencontres, quelles expériences me permettent aujourd'hui d'exprimer ce souhait ?

Sans doute la fusion des cadeaux que la vie m'a donnés dans les moments difficiles de mon existence avec les effets d'une conscience harmonieuse du Reiki que j'ai reçue de Nita.

Je m'aperçois aujourd'hui que je me suis toujours laissée guider depuis mon enfance. J'étais alors dyslexique. J'ai été rééduquée bien sûr, mais j'ai toujours cherché un moyen d'éviter de m'exprimer par les mots et j'ai préféré développer mes sens et mon corps : j'ai choisi de danser ma vie !

J'ai toujours ressenti de la chaleur dans mes mains et à l'âge de 7 ans j'ai commencé à masser les autres. Devenue adulte, j'ai donc tout naturellement voulu suivre des formations sur des pratiques de confort et de bien être.

Le modelage est devenu mon quotidien car les personnes se sentaient mieux après une séance.

Parallèlement, je donnais des cours de danse, ce qui me permettait de partager ma joie de vivre, mon amour pour la musique et toujours cette envie profonde d'apporter de l'amour et de la joie et de contribuer à rendre le quotidien des gens plus heureux.

Puis, je suis tombée malade. Je n'avais plus d'énergie nécessaire pour mener toutes mes activités ni mes envies de partage. Je me dispersais, je m'épuisais, je me vidais. Je le comprends maintenant, mais à l'époque je n'en avais pas conscience, ce n'était plus harmonieux et je me demandais comment continuer mon chemin...

Pourtant, j'avais essayé plusieurs pratiques comme le gi gong, le tai chi, le yoga, les fleurs de Bach... tout cela était insuffisant pour moi, pour l'être sensible que je suis.

Mais je voulais à tout prix terminer ma formation de modelage / bien être et j'avais pour objectif de devenir formatrice de cette école.

J'ai rencontré le Reiki pour la toute première fois à 3600 mètres d'altitude, sur la cime du Caron à Val Thorens : une connaissance qui tenait le restaurant d'altitude proposa à ma mère du Reiki car elle ne se sentait pas très bien... des pincements au cœur...

C'est là que j'ai vu se dérouler une séance de Reiki. Je me demandais ce qu'on faisait à ma mère ?! Après un temps, nous sommes descendues par le téléphérique et elle a vomi. Je me suis à nouveau posée des questions sur ce que le Reiki avait pu lui faire !

Aujourd'hui je comprends les effets de la séance : le Reiki a harmonisé le trop plein qui bloquait son cœur et ma mère s'est libérée en vomissant. Plus tard, elle a consulté un médecin et il s'est avéré qu'elle avait un problème cardiaque.

(Maintenant, elle suit son traitement médical, elle s'est initiée au Reiki, jusqu'au 3ème degré et s'offre des séances d'auto-Reiki au quotidien parce qu'elles lui assurent un meilleur équilibre de vie.)

Le Reiki m'a fait signe d'autre fois...

Plus tard, j'ai eu une douleur à la hanche pendant plusieurs mois et, lors d'un stage, une personne m'a proposé de me faire du Reiki pour me soulager puisque tout ce que j'avais entrepris auprès des médecins et ostéopathes n'avait pas atténué le mal. Etonnamment, je fus soulagée...

J'ai bien sûr souhaité découvrir et approfondir cette pratique. Suite à une série de 4 séances Reiki, je me suis inscrite au 1er degré Reiki avec Nita, et le début de mon aventure a commencé. J'avais tellement besoin de plus et, après une traversée du désert, le Reiki a été mon oasis...

Grâce aux séances d'auto-Reiki que je m'offre tous les jours depuis 14 ans, mon équilibre énergétique s'est trouvé nettement amélioré et harmonisé. De plus, les Idéaux du Reiki m'aident à mieux poursuivre mon chemin et favorisent une remise en question quotidienne qui me convient. Je sais aujourd'hui que j'évolue progressivement dans l'harmonie et l'équilibre du Reiki. C'était vraiment ce que j'attendais depuis longtemps.

J'ai poursuivi dans ma connaissance des bienfaits et des valeurs du Reiki, par strates du 1er au 4ème degré Usui et j'ai souhaité participer à son expansion, transmettre ce que j'avais reçu.

Quel bonheur lorsque, pour la toute première fois, j'ai initié des personnes au 1er degré de Reiki ! Parler, m'exprimer, utiliser les mots pour communiquer ma passion... Quel défi ça été pour moi !

Aujourd'hui, j'ai toujours besoin de mes notes pour m'assurer de ne rien oublier pendant les stages que j'anime, mais j'enseigne le plus naturellement possible, m'appuyant sur mon parcours pour témoigner que tout est possible !

Carole Morice 
carole.morice836@dbmail.com
06 32 15 03 53