FAQ



 

 

 

 

 

 

 

 

ISO 9001:2015

Acouphènes

Publié le 08/09/2012 à 22h02 - mis à jour le 19/01/2013 à 18h15 - Vu 12989 fois

Nous avons posé dans le numéro antérieur la question par rapport aux acouphènes. Voici les réponses ou commentaires reçus.

1)
 Je viens de lire la question posée dans la revue. 
Il faut songer qu'il y a différentes sortes d'acouphènes selon l'endroit de l'oreille interne qui est touché, donc je ne pense pas qu'il y ait un traitement quelconque universel. Cela peut provenir aussi des cervicales, plusieurs personnes en ont été délivrées en passant par les mains d'ostéopathes spécialisés dans l'ostéopathie crânienne.
En ce qui me concerne, hélas je ne suis jamais arrivée à les faire cesser avec le Reiki et pourtant ce n'est pas faute d'avoir essayé longtemps ! J'ai obtenu une légère amélioration avec les pierres : Cavansite et onyx. Je vais en tester d'autres et si le résultat s'avère positif je te le transmettrai.

2)
 J’ai été atteinte d’acouphènes en fin 2003 avec malaise dès que je bougeais la tête et le traitement  prescrit par l’ORL ne me convenait pas, même après avoir traité les comprimés en Reiki. Mon mari m’a fait alors des séances Karuna. Une vraie galère pour me coucher sur la table de massage et idem pour me lever pendant les trois premières séances ! A la première, je me suis retenue d’hurler tellement le son ‘chanti’ me pénétrait  la tête. A la suite de nombreuses séances, je pouvais me lever de la table sans problèmes et surtout les malaises et les bourdonnements avaient disparu et je ne suis pas retourné chez l’ORL. Je suis persuadée que le Reiki  Karuna y est  pour 90%  et le 10% c'est la pharmacopée. Voilà, c’est mon expérience.

3)
 Nous suivons depuis près de deux mois une dame âgée, extrêmement tonique et alerte chez qui des acouphènes sont apparus concomitamment avec la prise de fortes doses de voltarène. 
Ces acouphènes étaient très intenses, continus et empêchaient le sommeil. Les traitements médicaux n’apportaient que peu de soulagement. Pour compenser, elle était obligée de parler très fort.
Nous avons pratiqué deux IPE à 21 jours d’intervalle et des traitements complets pendant quatre jours au début et nous avons poursuivi à raison de deux traitements par semaine.
Maintenant cette personne peut dormir paisiblement, l’intensité de ses acouphènes s’est considérablement réduite et sa voix a retrouvé un volume normal.
A la suite de ce que nous avions exprimé pour la dame que nous suivons pour les acouphènes, nous devons signaler une reprise des acouphènes cette semaine le matin au lever et se prolongeant dans la journée et nous venons de faire une séance de Reiki avec elle. Elle nous a dit son soulagement sans cependant la disparition des acouphènes. 
Ce qui veut dire que rien n’est acquis de façon définitive.

4) Je suis praticienne Reiki 2ème Degré.
J'ai eu l'occasion de m'occuper d'une infirmière d'un collège local qui souffrait d'une légère dépression et d'acouphènes qui la perturbaient beaucoup la nuit. (Je préfère indiquer la profession éventuelle des personnes que je reçois dans mon cabinet puisqu'il peut y avoir des à priori devant cette méthode.)
Lors de la première séance, elle se demandait si elle n'avait pas fait une otite qui n'aurait pas été décelée et soignée correctement. Bien sûr, je ne pouvais ni confirmer, ni infirmer ce doute.
Je ressenti immédiatement une énorme chaleur sur l'une de ses oreilles. La séance complète terminée, elle s'est dit en partie soulagée. Elle est revenue me voir régulièrement et me réitérait le bien occasionné par le Reiki.
Suite à une discussion avec une autre cliente qui souffrait d'acouphène et aussi d'un point très douloureux au coin interne de l'œil, "une douleur qui faisait une sorte de circuit", je me suis penchée sur les méridiens d'acupuncture.
Lorsque cette cliente est revenue pour les séances suivantes, j'ai d'abord consulté mes planches d'acupuncture ainsi qu'un manuel, et je lui ai donné du Reiki également sur les bras où se trouvent les méridiens de l'intestin grêle et du triple réchauffeur, qui en cas de déséquilibre induisent des problèmes d'audition entre autre.
Les effets ont été remarquables.
Autre expérience, très récente cette fois ci : une employée de brigade de gendarmerie est venue me consulter pour des acouphènes. En plus, son bras droit était douloureux dans sa globalité. Elle m'a aussi parlé du décès de son grand-père avec une certaine émotion. Pendant la séance, lorsque j'ai posé mes mains sur sa tête, j'ai ressenti de la chaleur sur l'oreille droite qui ne lui posait à priori pas de problèmes. Un peu plus tard, j'ai ressenti sur moi-même une douleur au niveau de la mâchoire droite. Evidemment, je ne lui ai pas parlé de mes sensations.
En fin de séance, elle m'indiquait qu'elle devait prendre rendez-vous chez le dentiste pour des soins dentaires importants.
Je procède désormais de cette manière pour tous les cas avec douleur précise et je suis moi-même surprise de l'évolution des symptômes.

Le sujet sur les acouphènes reste ouvert.

Merci de nous envoyer vos commentaires et expériences à : mundoreiki.secretariat@gmail.com